Pierre Marly 45 ans au service de Jaz

 

Pierre Marly , né à Paris le 25 mai 1921. Il entre en 1936 , à 15 ans comme apprenti à la CIMH , Compagnie Industrielle de Mécanique Horlogère  première raison sociale de Jaz , à Puteaux et obtint son certificat d’horloger en 1941 . Requisitionné en 1942 par le STO , Service du Travail Obligatoire , il est enrôlé dans une usine d’optique allemande dont il est libéré par l’armée russe en 1945 .

De retour en France il est réintégré à la CIMH devenue officiellement Jaz S.A. mais comme chef d’équipe . La direction parisienne lui demande, le 1er janvier 1962 , de rejoindre l’usine Jaz de Wintzenheim acquise en 1954 . Il s’installe dans cette petite ville près de Colmar où il fait souche . Devenu chef d’atelier, il prend sa retraite en 1981 après 45 ans au service de Jaz .

Pierre Marly a consacré ses loisirs à l’athlétisme à un haut niveau et c’est bien logiquement que l’ancien horloger a été chronométreur national lors de grandes compétitions sportives .

 

 

M. Henry KOPFLER usine de Wintzenheim de 1952 à 1980

 

Grâce à l’historien Guy FRANK , nous avons eu l’honneur de rencontrer Monsieur Henry KOPFLER , le 24 Août 2017 , dans sa grande et belle maison des faubourgs de Wintzenheim au pied du château du Hohlandsbourg . Il nous a cordialement ouvert les portes de son foyer , de ses albums photos et de son infaillible mémoire . Notre correspondant local et collectionneur de Jaz , Monsieur Mariano Macor , le rencontre depuis régulièrement pour recueillir son témoignage capital pour l’histoire de Jaz .                                                                                                                                                    dna article kopfler Le hasard a voulu que DNA , les Dernières Nouvelles d’Alsace , consacre une pleine page à l’usine alsacienne de Jaz , trois jours avant notre entrevue ; Texte de l’article :            Henri Klopfer, 83 ans, après sa formation au collège technique a été embauché en 1952 à l’usine de la SAP à Colmar : « J’ai débuté comme simple ouvrier fraiseur à l’usine rue de la Houblonnière, puis comme régleur sur machine, jusqu’à mon départ en 1955 pour l’armée ; démobilisé fin 1957, je suis retourné chez Jaz, où ils m’ont intégré au service développement des nouveaux produits, d’abord comme dessinateur, puis j’ai assumé la charge de rapatrier certaines productions d’une autre usine ; suite à des formations internes et des cours du soir au conservatoire des arts et métiers, j’ai réussi à gravir les échelons jusqu’au diplôme d’ingénieur ; je suis parti en 1981, quand le déclin de l’usine était inéluctable ».
Petite anecdote, en mars 1976, Henri Klopfer avait fait visiter l’usine à M. Maigrat, collaborateur de Lionel Stoleru, nouveau secrétaire d’État, chargé des problèmes des travailleurs manuels. Il était accompagné de Jean-Pierre Raffarin, attaché parlementaire.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                  Nous vous recommandons la lecture du témoignage de M. André Voirin qui complètera admirablement celui de Monsieur KOPFLER .                                                                                                                                                                                                                 Nous avons fait le choix de rédiger et illustrer d’images les trois heures d’enregistrements avec M. KOPFLER pour les rendre plus lisibles mais de conserver les passages de sa biographique personnelle , même si Jaz n’y est pas directement mêlé , puisqu’une grande partie de sa vie , 27 ans , a été consacré à cette marque :                                                                                                                                                                                                    je suis entré chez Jaz le 22 janvier 1952 …. c’est ainsi que Monsieur Kopfler commence son récit alors que nous arrivons chez lui à l’improviste et qu’il ne s’appuye sur aucunes notes écrites . Ce détail nous donne immédiatement une idée de la qualité et de la précision du témoignage qu’il va nous fournir et que nous vous livrons , hélas sans son accent alsacien si typique .                                                                                                                                                                          Né en 1934 , fils d’un petit viticulteur sans argent ( …) à .. petit village . diplômé de ….18 ans

 

Un ami de mes parents , Fernand Maurer , ancien chauffeur du Maréchal de Lattre de Tassigny qui reçoit des obséques nationales en cette année 1952 , était l’homme de confiance de M.ROBLIN le dirigeant de CARAT … une entreprise d’horlogerie suisse                                            ( article en construction , à suivre bientôt )

Calibre SH fiche technique

Calibre SH , made in Japan , avec  sonnerie à heure et demie sur deux gongs . Ce mouvement était fabriqué au Japon mais les horloges assemblées en France . Il équipe les PREVIC , NARGIC , SONNIC , RENIC , ALFIC , NOGIC , GARNIC , NAUDRIC , SOSIC , RHONIC , DODIC , mais aussi des horloges de la marque Vedette .calibre sh.jpgcalibre sh.jpg2calibre sh.jpg3calibre sh.jpg4Dodic mécanismecalibre SH équipant un DODIC dodic mode d'emploiAttention : si vous possédez ce type de pendules . Le mode d’emploi fixé au dos indique qu’ il ne faut jamais manœuvrer le bouton lorsque la sonnerie est en cours

Horlogerie Bijouterie AUBRUN à Chauvigny 1920 à 2000

Nous devons l’essentiel de cet article à Max AUBRUN  ex-conservateur des musées de Chauvigny et co-auteur du remarquable ouvrage de 460 pages : CHAUVIGNY 1851- 1970 120 ans de photographies . Nul n’était mieux placé que lui pour retracer l’histoire de la bijouterie AUBRUN fondée par son grand père Maxime AUBRUN , par ailleurs maire de cette petite ville de la vallée de la Vienne et successeur de Henri BOZIER l’horloger bijoutier de la rue du Marché . Son fils Pierre AUBRUN reprendra le flambeau qui le transmettra à son tour à son propre enfant Max AUBRUN qui – par chance pour tous –  a fait œuvre d’historien pour sa ville et sa famille : qu’il en soit remercié !Chauvigny 0 Chauvigny 1Chauvigny page 298Chauvigny 2

Chauvigny page 300.jpgL’identification des pendules , aux styles les plus caractéristiques , apparaissant dans cette vitrine permet de dater cette photo un peu au delà de l’estimation de l’auteur puisqu’elles sont toutes extraites du catalogue 1964/65 .

 

Chauvigny page 407 600ppLes réveils , à cloche surmontés d’un anneau , qui sont bradés ne sont pas des Jaz , en revanche le réveil géant est bien un Jaz de vitrine , du même  modèle que celui du Raja de Nanpara ; à n’en pas douter il n’est pas bradé mais fait la promotion des Jaz que les AUBRUN  distribuait dès avant -guerre .Chauvigny page 406 600ppMax sera , plus tard , le troisième AUBRUN  à la tête de l’horlogerie bijouterie  jusqu’à sa fermeture .Chauvigny Foire 600ppil n’est pas bien difficile d’identifier une LUMIC à son néon annulaire allumésachets AUBRUN 1938Trois sachets de réparations au nom de Maxime AUBRUN , modèle 1938 , format 11 x 7,5cm

calibre CS 1978 à (1999)

cal cs

Le calibre CS est un calibre de réveil d’une autonomie de 30 heures qui apparaît en 1977/78  en remplacement du calibre DK . Il est conçu par Uhrenfabrik Senden , fabricant de réveils allemands distribués sous les noms commerciaux de Europa et Deluxe . Consultez l’article que nous consacrons à Europa et sa collaboration avec Jaz .

doc cal cs (2)doc cal cs (1)

 

Pour identifier facilement un calibre CS sans l’ouvrir , il suffit de regarder la morphologie du dos dont la principale caractéristique est qu’il ne comporte qu’une clef de remontage pour remonter le mouvement et la sonnerie contrairement à ses prédécesseurs qui  nécessitaient deux clés séparées.

Il existe trois variantes du calibre CS de base qui n’est doté que de deux rubis : celle à sept rubis , dans ce cas les réveils portent en général la mention 7 jewels au cadran ;  une variante à dateur simple sans les jours ( exemple le CALIC ) et enfin le 6CS à dateur jour et date ( exemple le JOURIC )

 

Le calibre n’ayant pas de sens de fonctionnement impératif , il peut être orienté , selon les spécifités du boîtier,  « tête » en bas ou en haut : l’arrêt de sonnerie peut donc être en haut à gauche …

…ou en bas à droite…

…voire de côté à gauche ou à droite

la date est parfois indiquée sur le moyeu de la clef de remontage…

cal-cs …toutefois le calibre CS est toujours daté en creux sur la platine ; la référence W001 trahit son origine allemande puisqu’elle commence par le W de Wecker qui veut dire réveil en allemand , d’ailleurs les références des plus célèbres mouvements ou réveils allemands commencent souvent par ce W , comme le fameux W10 de Junghans . La dénomination française est une allusion à son fabricant CS pour Calibre par Senden .

calibre CS

Ce réveil ne dispose que d’une seule clef , correspondant donc à un seul barillet qui déversera son énergie pour les deux fonctions : mouvement et réveil ; D’ordinaire chaque fonction a son propre barillet .

On utilise un système d’arrêtage qui laisse vider assez d’énergie pour que la sonnerie sonne une fois, soit un tour d’arbre, ce qui veut dire que l’on a qu’un armage de sonnerie, il faut donc remonter à chaque fois son réveil  : https://www.youtube.com/watch?v=m-ST4NpCsls

les boutons sont , a priori et en grande majorité , en plastique mais on peut en trouver en métal .

Ce calibre CS est à forte diffusion puisque vous le retrouverez également sur les réveils DELUXE , autres marques de Senden Uhrenfabrik .

La manufacture horlogère française UTI , fondée par le grand père de Georges Meyer qui sera PDG de JAZ S.A de 1982 à 1986 , employa également le calibre CS pour ces réveils de voyage de base .

 

Galerie des minuteurs ou compte minutes

Galerie chronologique des minuteurs                                                                                                                                                                                                                                            CLIQUEZ SUR LA PHOTO POUR ACCEDER A L’ARTICLE CORRESPONDANT
comtic-1comtic-avec-pattestelic-5-unites2tempic-2tempic-5tempic-6OLYMPUS DIGITAL CAMERAtimictempic-3tempic-4tempic-7chronic-2chronic-3contic-orangelupic4lupic-blanclupic-rougetelic1rouzic-3rouzic-1sugicnutictelic

Galerie Jaz Mécaniques jaseur à queue haute 1968 à 1984

Galerie des réveils et pendules à poser de 1968 à 1984  portant donc  au cadran le jaseur boréal à queue haute au dessus du logo Jaz . Les minuteurs et réveils de voyage font l’objet de galeries spécifiques .

louvric 1967 1970  ambric 1 cadric (2) brossic 1967

cadric (3) Charlic b  cisic cisic noir 

  dubric (2) basic

dubric (3)      massic 1  

   belic

neudic nigic (6) nigic (3) nigic (1)

nigric (5)        

plusic (2) poldic-1 poldic (2) tinsic 543-11

tinsic noir.jpg   

 bregic 1    

    

clodic rouge corsic (1) corsic (4) corsic noir

     vinic 1

         fugic

   louvric      

   Banic  biric droit   boisic

brilic   datic

         

         

nevic (6) peintric (4) peintric (3) peintric (1) 

     vertic (1)   

   cardic 1338-11 corail

     clibic rouge  nacric (1)

 

      durlic (1)

       loisic face

  prelic 1250-61  rafic face

bardic        

         

retic face        

moltic1515-71     nursic indien   

         

   spheric 1222-91 (5)      trottic 1974 corail

Belvic 2     champic export   champic orange (2)

   curvic-1974 curvic-1975

         

  lovic 1361-91 

        

pagic 77 chipic 77

PASIC pasic (2)

lopsic 77

popic 77

prismic rouge  prismic (4)      

sedic 1498-11 sedic bleu      

    

      Darcic (3)   

gaudric (2)     goldic rouge (2)   goldic

lebic     naufic orange (6)

         vursic vert (1)

    modic 1481-31 (3)

modic 1481-35   

 Denic   

     

civric     

         

   rectic 1980  donic face  retic face

Galerie des réveils à Quartz

Galerie chronologique des réveils portant la mention QUARTZ au cadran                                                 CLIQUEZ SUR LA PHOTO POUR ACCEDER A L’ARTICLE CORRESPONDANT

president gauche  longic (1) - Copie miltic (4)

       Vedic orange (5)

         

      

urtic 4535-71        

   carmic 8026-51 (2)    

  deric deric (1) 

ficic1 galic      

         

       

        urtic 4535-71

   

hansic-1  hansic orange     

       

   PELIC 1982 page 12  Pelic

  piomic (1)Cimpric (2)

    

     daillic 2

fusic 1984  

   sabric face caspic-2

      

         

         

      Gantic (1)  gendric (2)

         

  gonic 3 gossic grancic face

         

         

TERCIC bordeaux (4)         

      Cette image a un attribut alt vide ; son nom de fichier est offic-1981.jpg   

   peric (3)      

ponic 82 (1)        

         1982 rebic (2) (Copier)

         

         

         

         

         

         

    elgic

         

         gepic

         olric (2)

 portic 1983 a     

  savic 8131    

      

transpic-81

Galerie des réveils Jaz Electronic

Galerie chronologique des réveils Jaz Electronic

CLIQUEZ SUR LA PHOTO POUR ACCEDER A L’ARTICLE CORRESPONDANT

   andric (1)      

        bamic blanc

bamic (2)  1976 bildic  1975 bildic

   cachic orange (3) cachic rouge

   

  cadic   micric (5)

mofic (11) mofic (1) music luxe (4)

 standic (5)  

audic-gauche audic (4)  audic brun et or

         

         dupic (2)

 ficic    

bussic 77 2  bussic 77 3  bussic 77 1  sapic 77 1

sapic 77 2  sapic 77 3  larmic 77 2  larmic 77 1

     

         

Galerie des murales Jaz Electronic

Galerie classée par ordre chronologique des horloges murales affichant au cadran la mention Jaz Electronic . Elles succèdent aux Jaz Transistor .                                                                                                                                                                                       CLIQUEZ  SUR LA PHOTO  POUR ACCÉDER  A L’ARTICLE CORRESPONDANT

      bouclic   buvic

    dangric bleu

dangric jaune   Fourmic

Gecic 2  

   rustic

    tarbic 1974  Jaz Tuglic  voilic (1)

    catric 1  cegic

citric clair crazic crazic quartz anglaise sosic

damic deuric  bemic-1964

   poelic sonnic

  frachic galtic

hexic jardic (1) jovic 4710-82 jovic dernière génération (4)

 loblic (4)  

nogic        rosic

siglic 2  tactic (2)  

thermic blanc  thermic    Tridic à cadran blanc

alsic    

  fioric 1976 frutic

      

louisic 2       renic (1)

                                                                      …

      squadric orange   

tondic 3        

        

ditic    doucic tranche ernic 1977

 frilic  mufic 4329-60

mufic 4329-80 pegic 77(2)  

 hillic 77

nansic 77 3  nansic 77 2  nansic 77 1

chabric chobric 3   chabric chobric 2   chabric chobric

boric robic 3   boric robic 2   boric robic 1

  roncic 4333-70 

tedic 2 tedic vambic face vambic

    

  Chaisic bois Joël      fleuric 1978

     maric face

metric78 (1)  munic 

  previc rindic

Tapic (1)  

 1979 estic lancic nossic face

  mouric (1)   Tinic (4)