Galerie Publicités papier

Cliquez sur les images pour accéder à l’article
salon de l'auto 1957 1958 stand entier
Stand Jaz au salon de l’automobile 1957/58

timbre européenCarnet le Timbre Européen 

publicité Jaz actualités n°18 1958
Dans la presse professionnelle

Les AFFICHES et AFFICHETTES 

Les PROSPECTUS , NOTICES et MODES d’EMPLOI

jaz-pub-lillustration
Dans la presse française et étrangère

cp-avis-de-passage-1950-mr-haller-nordles avis de passagesEMA de 1966

Les Flammes Postales Publicitaires ou EMAbuvard-horlogerie-pariset-besancon-jaz-vers-1945-1955-buv50Les buvards publicitairessachets AUBRUN 1938Les sachets et tickets de réparation  jaz-hitchcockTicket de cinéma publicitaire

jaz-ticket-métro

Tickets de métropolitain publicitaires 

Catamaran JAZ route du Rhum 1982

avis de passage 1983 (1)avis de passage 1983 (2)Avis de passage -recto & verso- d’un représentant Jaz en 1983 . Format 21 x 10 cm .

Jaz catamaranextrait de Jaz Actualités n°150 Octobre 1982                                                                 Contrairement à d’autres marques françaises d’horlogerie qui firent et font encore le pari du sport pour leur communication , Jaz s’est peu servi de ce vecteur pour faire sa publicité , sans doute parce que ce n’est qu’en 1970 que la marque lance sa gamme de montres , celles-ci ayant plus volontiers une image sportive que les réveils . Alors que JAZ est pionnière de la publicité au cinéma , puis à la télévision , sans compter les intenses campagnes d’affichages et de publications de la presse , étrangement elle se tiendra , par exemple , écartée de cet énorme outil promotionnel qu’est le Tour de France .lip communication Revue Française des Bijoutiers Horlogers n°156 Octobre 1953 (extrait , page de gauche ) ;  La comparaison , au delà des chiffres , entre les moyens de communication employés par Jaz et Lip , montre que ce dernier utilise un car-exposition itinérant mais surtout qu’il cible 15 millions de sportifs grâce aux annonces lancées par les hauts parleurs des stades de foot-ball , ce que ne faisait pas Jaz .KIENZLE_buscamionnette-vedetteContrairement à Kienzle ou Vedette , on ne verra jamais de camion Jaz sur les routes

jeux olympiques 19680008extrait Jaz Actualités n°70 du 23 Février 1968                                                                                                                                                                                                                  A peine Jaz fait elle une incursion discréte aux  Jeux Olympiques de 1968 , se contentant de trois éditions de l’Equipe et d’une édition spéciale du Dauphine Libéré , axées autour de deux réveils  les QUINZIC et FAMIC équipe de ski 1977En 1977 pour la promotion de sa montre Jaz Quartz 12 – parce que 12 fonctions ,voir le site jazmontrevintage – nos skieurs ne brillant guère par leur performances, Jaz s’appuie essentiellement sur notre équipe féminine avec Patricia Emonet , Danièle Debernard , Fabienne Serrat et surtout la très jeune et médiatique Perrine PELEN qui remporte , à seize ans la Coupe du Monde de ski en Slalom Spécial féminin et sera plus tard triple médaillée aux JO .

 

Aussi son investissement très important dans l’univers de la voile de compétition , à partir de 1982 , est une grande première ; mais n’oublions pas que Jaz , devenue propriété de Matra , part avec succès à la conquête du marché américain : en 1983 elle devient la première marque française d’horlogerie aux États-Unis avec plus de 200 000 montres et 100 000 réveils et pendules vendus . Sponsoriser un bateau , qui arrive pour sa première course à New Orléans puis dans la très médiatisée route du Rhum , laquelle comportait presque à chaque fois un concurrent américain pour traverser l’Atlantique , n’était assurément pas une mauvaise idée  .                                                                                                                                                                                                                                   La route du Rhum 1982 voit l’apparition des grands multicoques de plus de 20 mètres . Marc Pajot sur Elf Aquitaine , malgré une avarie , gagne la course avec dix heures d’avance sur JAZ de Bruno Peyron . On notera pas moins de 19 abandons dont ceux de Jean-Yves Terlain sur Gauthier III et d’Eric Tabarly sur Paul Ricard . Jaz Plan.jpgOcéan Speed est un catamaran bipode de 17 mètres dessiné par l’Architecte naval Bruno Dubernet . Il portera successivement le nom des sponsors suivants : AGFA , Takara , L’Aiglon , Eminence , Alcatel et Le Lavandou mais c’est avec celui de Jaz qu’il fera sa plus belle course .arrivée de JazVoyez l’arrivée de la course du Rhum sur INA.Fr  , à la 7°minute du film l’entrée au port se fait de nuit pour le catamaran de Bruno Peyron bruno Peyron tee shirt jazLe skipper, évidemment , porte un tee shirt arborant le nom de son sponsor : JAZ . En fait ce bateau portera plusieurs fois les couleurs de la marque JAZ : tout d’abord en Mai 1982 sous le nom JAZ France pour La Rochelle -New Orléans arrivant  9°sur 31 avec un équipage composé des trois frères Peyron et du Docteur Vigoureux et de nouveau en Septembre pour le Multicap de La Baule avec le score de 3° sur 4 de la classe 1 . Pour la Route du Rhum en Novembre /Décembre , il est plus sobrement rebaptisé JAZ et enfin en 1983 c’est sous la bannière JAZ Quartz qu’il court la transat en double avec Gilles Mallet et toujours Bruno Peyron en équipage .                                                                                                                                                                                                                                 La liste des catamarans de compétition célèbres disparus à jamais parce que coulés , détruits , perdus , brulés ,etc… est sans fin , presqu’autant que celle des bateaux dont on est sans nouvelles , par chance on sait que Océan Speed alias Jaz France était encore amarré en 2012 à Saint Domingue .

Les 3 frères PeyronLes trois frères PEYRON : Bruno , Loïc et Stéphane                                                                                                                                                                                                      BRUNO PEYRON est l’un des plus grands skipper français , détenteur d’une constellation de records

  • Premier navigateur à réussir le Tour du Monde en moins de 80 jours (Trophée Jules-Verne 1993)
  • Seul navigateur à avoir conquis le Trophée Jules-Verne à trois reprises (1993, 2002 et 2005) avec Ronan Le Goff (2002, 2005 et 2010)
  • Fondateur de The Race (première course autour du monde sans limites 2000 / 2001)
  • 8 fois numéro 1 mondial des records océaniques (1993, 1998, 2000, 2001, 2002, 2003, 2005, 2006)
  • 3 fois record de l’Atlantique (1987, 1992, 2006)
  • 5 fois record du Pacifique Nord et Sud (1997, 1998, 1993, 2002, 2005 )
  • 5 fois record des 24 heures (1982, 1997, 2000, 2004, 2006)
  • 39 records océaniques
  • 2 fois « Neptune d’Or » et trois fois nommé « World Yachtman of the year » (2002, 2005, 2006)
  • Record absolu du plus grand nombre de milles parcourus en maxi-catamaran océanique

En revanche son parcours sur la route du Rhum a un goût d’inachevé puisqu’en 1982 il finit donc avec Jaz , à une belle deuxième place , derrière Marc Pajot . Quatre ans plus tard , puisque c’est la périodicité de cette course , il est devancé de 48 heures par  Philippe Poupon qui lui concède encore la deuxième place , mais cette fois sous la bannière Ericsson .autocollant Jaz Quartz catamaranautocollant Jaz Quartz de 1983 représentant le catamaran vu de face : assez peu reconnaissable , convenons en ….le slogan Jaz Le Bon Temps , que nous avons repris pour titrer notre site , était  celui de la marque à cette époque .

La montre Jaz quartz portant la signature de Bruno Peyron et la silhouette de son bateau

pont et nacelle centrale de JAZ

Avis de passage représentants Jaz

cp-avis-de-passage-1950-mr-haller-nordJAZ ne distribuait ses productions qu’à travers un réseau composé d’horlogers , bijoutiers , joailliers ou orfèvres indépendants mais affiliés qui étaient régulièrement démarchés par les représentants de la marque . Afin d’annoncer leurs visites futures , ils envoyaient des cartes postales comprenant au recto leur nom et photo mais évidemment le verso était l’occasion d’une communication interne publicitaire . Début 1950 elle ne pouvait qu’évoquer le JAZIC  apparu en 1949 qui va s’avérer un des plus grands succès de la marque au jaseur .jaz-avis-de-passage-1951En 1951 c’est le FRANCIC qui est à l’honneur , une déclinaison de la silhouette du JAZIC en plus petit .avis passage 1951avis passage 1951 rectoFin 1951 l’avis de passage de Gaston Haller fait allusion à trois événements majeurs dans l’histoire de Jaz qui vient de prendre la majorité du capital de la SAP -Société Alsacienne de Précision- dont l’usine alsacienne fabriquait les productions de « Carat horlogers de précision » et elle absorbe cette dernière marque  . Jaz fait ainsi une double bonne affaire : elle s’installe en Alsace à Wintzenheim près de Colmar dans son immense usine et hérite des calibres de précision de Carat dont le « 100 »rebaptisé par Jaz « AB »  à 7 pierres et sonnerie limitable qui équipe le SAPIC reproduit sur la carte , inaugurant la nouvelle catégorie des Jaz de Luxe .avis passage 1958avis passage 1958 rectoEn 1958 Monsieur Olyve , horloger à Cassel dans le Nord , est démarché par Pierre GUILLOT qui remplace Gaston HALLER qui dorénavant représente Jaz mais aussi Japy puisque cette marque centenaire avait été absorbé en 1956 par la marque au jaseur . La carte postale évoque une horloge murale mécanique la LAMIC puisque la LIMIC sa version électrique n’apparaît que l’année suivante . Le Compte -Minutes est un COMTIC , très grand succès de la marque entre autres auprès des ménagères qui sont clairement la cible de cette petite publicité . cp-jaz-orangeavis de passage 1964 rectoEn 1964 , Jaz met l’accent sur ces horloges à transistor :  HOUDIC et TEMIC et son vaste choix de couleurs de Formica , la matière à la mode . Le représentant pour le sud ouest ,  Robert Lacassaigne , avait donc en charge La Vendée et entre autres commerçants Mr Pouzet , horloger au petit port de Saint Gilles sur Vie qui trois ans plus tard devient Saint Gilles Croix de Vie en s’unifiant à Croix de Vie , la petite ville qui lui faisait face à l’embouchure de la Vie .avis de passage 1966 (2)Avis de passage de Jean BRIOTET : NOVIC , QUINZIC et DARLIC . Ces trois Jazistor  alimentés par des piles sont une révolution en 1966 , date de sortie du DARLIC , les deux autres sont de 1965 .avis de passage 1966 (1)Le tampon de la poste faisant foi  , 27 Septembre 1966 , BRIOTET s’est rendu chez son client l’horloger BOBIN en Octobre 1966avis de passage 1971Avis de passage de 1971 mettant en vedette le PERLIC qui était pourtant apparu trois ans plus tôt . La MINOR Austin  stationnée , à l’envers , sur la  place de la Concorde n’était pas non plus une nouveauté puisque 1971 est sa dernière année de production .avis de passage 1971 rectoau verso la photo du jeune représentant Gérard Zurmelybocquet waslet à Laon

On est heureux d’apprendre par internet que l’horlogerie Bocquet Waslet à Laon est toujours en activité et que notre représentant Gérard Zurmely coule des jours heureux à Bangkok auprès de sa troisième épouse .

jaz-reveil-radio-avis-de-passage-2La photo et même le nom du représentant a disparu permettant de n’éditer qu’un seul modèle d’avis de passage pour toute la France . Le MUSIC réveil -radio à transistor est en couverture du catalogue 1974 , c’est cette même photo que l’on retrouve sur cet avis de passage puisqu’il s’agissait d’une grande innovation à l’époque et un des produits les plus onéreux de la marque , vendu trois fois plus cher que la plupart des réveils Jaz et deux fois plus que les pendules .jaz-le-bon-temps-avis-de-passage-1Au début des années 80 , le nom du représentant n’est pas revenu mais il  est tout de même présent à travers cette petite saynète humoristique une peu surjouée où il tient sa mallette à la main , sa valise d’échantillons à ses pieds . Le propriétaire des lieux arbore un cigare qui , s’il n’est pas encore interdit dans les lieux publics , est tout de même un peu étonnant à moins d’y voir une référence subliminale à la représentation du capitaliste type avec ce message sous-jacent : grâce à Jaz vous allez vous enrichir !! Jaz a souvent accompagné son nom très bref d’un slogan correspondant  à une période précise : tout d’abord  » Jaz réveil de précision » puis  « Jaz le réveil précis  » ou  « Jaz le réveil ponctuel » et enfin à la fin des années 70   » Jaz le Bon Temps » que nous avons repris comme titre pour notre site historique .avis de passage 1983 (1)avis de passage 1983 (2)Avis de passage de 1983 , recto & verso , format 21 x 10 cm . Le Catamaran Jaz fort de sa deuxième place lors de la route du Rhum 1982 est en vedette au dos de cette longue carte

Flammes postales publicitaires

flamme-postale-1951EMA du 18 Septembre 1951 expédié depuis le VIII° arr.de Paris                                                                                                                                                                                        Une flamme postale, ou oblitération mécanique, est une oblitération  qui comprend, en plus du cachet donnant le lieu et la date de prise en charge du pli par les services postaux, une illustration ou un texte qui peuvent être pédagogiques , touristiques ou comme ici commerciaux . Les flammes postales font l’objet de collection par certains philatélistes . On les nomme également Enveloppe EMA pour Empreinte par Machine à Affranchir . Outre le logo au jaseur , on notera le slogan des années 50 «  LE REVEIL PRECIS » qui ornait catalogues , publicités , plaques émaillées , etc . La Compagnie Industrielle de Mécanique Horlogère ou CIMH était la société fondatrice dont Jaz était le nom commercial .EMA de 1964EMA du 7 Avril 1964                                                                                                                Le slogan JAZ la plus forte production mondiale de pendules à transistor est à comprendre littéralement : il est question de pendules pas de réveils , entendez donc horloges murales . Toutefois le record est réel puisque dès 1963 Jaz est de tout l’univers le plus gros producteur de cette grande nouveauté : la pendule à transistor . Réveils et pendules confondus ,  Jaz emploie 1.110 personnes et produit plus de 1,4 millions de pièces en 1964 .EMA de 1966EMA du 11 Mai 1966                                                                                                                Elles sont toutes expédiés depuis le VIII° arr. de Paris où se trouve le siège administratif de Jaz au 64 rue La Boétie flamme-postale-1972EMA du 15 Juillet 1972                                                                                                            En 1972 cette flamme postale assure la promotion des pendules « Jour et Date » , lesquelles représentaient un des points forts de Jaz . Effectivement  l’apport de la fonction dateur pour ces horloges murales à transistor , apparues en 1970 ,  étaient alors une Première Mondiale .