COQUIC 1950

titaCOQUIC , réveil , gamme des Jaz à Tirage Limité  , mouvement mécanique , calibre 4J , 11 pierres  . Référencée797-10 . Boîtier et socle en bronze massif , poids 0,840 kg  , vitre sertie en verre biseauté ,  non-lumineux . Format 13,2 x 12,5 cm . coquicAbsent des  catalogues et tarifs français , l’identification du COQUIC n’a été possible que par cette fiche extraite d’un catalogue de 1950 destiné au marché belge auquel sa commercialisation était apparemment limitée . ( le poids mentionné est de 740 gr mais nous en possédons deux rares exemplaires qui pèsent chacun 840 gr , il s’agit donc probablement d’une erreur ) . Vous noterez également qu’ elle arbore sur l’illustration les mêmes aiguilles que sa cousine la DROPIC  , celle du réveil est étrangement absente , mais que nos exemplaires sont équipées d’autres aiguilles .Sur cette fiche , la mention modèle de luxe , bien que justifiée , ne fait pas entrer pour autant  le COQUIC dans la catégorie Jaz de Luxe parce qu’il y aurait le logo correspondant reproduit sur son cadran . En revanche , en raison de sa qualité , de l’extrême briéveté de sa production , de sa rareté mais surtout du calibre employé, nous la classons parmi les Jaz à Tirage Limité : effectivement le calibre 4J n’est attribué qu’à des réveils de cette catégorie . D’ailleurs on reconnait le cadran et les aiguilles du ROULIC , nouveauté de cette catégorie en cette même année 1950 .

Contrairement à la DROPIC , qui est présente au même catalogue belge et affiche de nombreuses similitudes avec elle , la COQUIC n’est pas signée au dos ; toutefois elle est tellement caractéristique de son style – plus d’ailleurs que la DROPIC – que nous n’hésitons pas à l’attribuer à Tita TERRISSE . Est il besoin de préciser que sa dénomination trouve son origine dans sa forme de coquille  ?

La gamme des PENDULITES 1931 à 1952

pendulites Jazextrait catalogue 1942 page 5                                                                                                                                                                                                                                              Le terme PENDULITE est un néologisme , créé par Jaz  avant guerre , pour distinguer ses réveils aux boîtiers en bakélite , ou comprenant au moins un socle dans cette matière , de ses gros réveils ronds , dit classiques . Deux réveils en zamak , les CARRIC et PENTIC les rejoindront . Cette gamme comporte  31 réveils et apparaît aux catalogues de 1931 à 1952 ; ils étaient dotés pour la plupart de calibres D ou calibres H : BERRIC cal.1D , CAMIC  cal.20D , CARRIC   cal.3D puis 1D , CROISIC cal.11D , DEGIC cal.1D , FACIC  cal.H , FONIC ,  cal.1D , GALLIC cal.1D , GENIC cal.H , GILIC  cal.1D , GOTIC  cal.1D , LOGIC cal.H , LORRIC cal.1D puis 3D , MUSIC cal.20D ,  NOVIC cal.3D puis 1D ,  OBLIC cal.H , PENTIC cal.H , PERSIC cal.D , ROMIC  cal.1D , SYLVIC cal.H , TOURIC cal.1D , VOLTIC cal.3D .                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                      Avant guerre les références des Jaz ne comportent que trois chiffres , à partir de 1942 elles comportent cinq chiffres qui se décomposent ainsi : les trois premiers chiffres correspondent au modèle , les deux derniers à sa finition ( cadran nickelé , couleur , etc ) ; Le dernier chiffre s’il est est pair ou zéro , indique un modèle  non lumineux ; impair il désigne un modèle  lumineux .  Le premier chiffre indique la catégorie de l’article :  1 pour les Gros Réveils 3 et 4 pour les Stylites 30 heures ;  5 pour les Stylites à l’autonomie de 8 jours ; 6 pour les horloges murales ; 7 pour les modèles de  de Luxe ( Jaz de Luxe et Tirage Limité )30 heures et 8 pour les modèles de Luxe 8 jours . Le chiffre 2 est donc attribué aux PENDULITES .pendulites tableauParallèlement aux PENDULITES , Jaz invente le terme de STYLITES pour désigner ses petits réveils « de style ».

 PANORAMA  des PENDULITES , cliquez sur l’image pour accéder à l’article correspondant

         

         

         

         

         

         

      

 Le dernier Pendulite produit  , le CROISIC , était défini en 1951 comme un PENDULITE  mais devient un Gros Jaz en 1953 ,                                                        sans que celui ci ne subisse le moindre changement ; pour la simple raison qu’il était inutile de maintenir                                                                                                           une catégorie pour un seul réveil .

 

réveil JAZ Swiss Made circa 1940 /1942 hors catalogue

jaz swiss made 1940Réveil mécanique , hors catalogue peut être destiné à l’export , Swiss Made . Diamètre 9,5 cm . Ce type d’aiguilles et ce genre de pieds n’ont jamais été employés par Jaz pour d’autres réveils . Aiguilles et chiffres lumineux .jaz swiss made cadranDe nombreux détails nous incitent à dater ce réveil du début des années 40 : la silhouette générale , l’arrêt de sonnerie au sommet de petite taille , le cadran en carton , la bélière basse à la mode en Europe à cette période et évidemment l’absence de jaseur boréal au dessus du logo Jaz .jaz swiss made calibreLa platine est estampillée en creux JAZ SWISS MADE  et MOD.Z pour calibre Z qui sera en fait le nom donné à partir de 1951 aux mouvements des minuteurs COMTIC avec lequel il n’a rien à voir , évidemment . Le battant du marteau de sonnerie , en demi-lune forme tout à fait inusitée chez Jaz , ne comporte pas la date gravée en creux selon l’usage pour les réveils de la marque au jaseur .IMG_8258 (Copier)Ce mouvement ne nous est pourtant pas inconnu puisque nous le retrouvons dans un réveil SWIZA Repeat , Swiss Made des années 40 . La marque fondée en 1904 par Louis Schwab ne prend le nom officiel de Swiza qu’à partir de 1935 .IMG_8255 (Copier)La platine en revanche ne porte aucune inscription comme c’est souvent le cas lorsqu’il s’agit d’une fabrication sous licence . Toutefois on a vu pour BULOVA que JAZ acceptait que ses platines portent la marque de son client .

La comparaison des dos confirme les nombreuses similitudes entre les deux modèles qui arborent les mêmes boutons et les mêmes clefs . En l’absence de documents sur cette collaboration , il nous est actuellement impossible de dire qui est le concepteur et qui est le fabricant de ces réveils , le premier n’étant pas forcément le second . Nous tenons à remercier un de nos fidèles lecteurs , le collectionneur Arnaud Le Page , de nous avoir cédé ce réveil atypique et notre ami le jeune horloger Romain Gallardo qui nous a mis sur la piste du calibre de ce Swiza .

Calibre RPK à quartz 1981

calibre RPKTexte et illustrations extraits du Jaz Actualités n°148 d’Octobre 1981          Dorénavant cornaqué par le Groupe Matra Horlogerie , JAZ doit , dans son catalogue 1982 , inévitablement suivre l’ascension mondiale du Quartz en horlogerie et dote ses gammes de réveils et horloges analogiques de trois mouvements de technologie Hattori , lesquels avaient fait leurs preuves puisque vendus à des millions d’exemplaires par SEIKO ( Kintaro Hattori est le fondateur de Seikosha Factory ). Ce calibre RPK à pile LR6 , le calibre RQK à pile bouton pour les plus petits réveils et le calibre MAK pour horloge murale . On notera que les boutons sont tellement petits qu’ils se manipulent à plat avec le gras du doigt , renouant en cela avec les boutons du PARIC de 1942 . Il dote le DAILLIC , l’OFFIC , etc

Réveil hors catalogue export 1968

swiss made CH facePetit réveil , mouvement mécanique , calibre CH . Cadre et socle en métal doré et brossé , cadran en métal bleu effet de gouttes , vitre plate en plexiglas , aiguilles et points lumineux , pas de chiffres mais des index . Format 9,5 x 8 cm , 380gr . Le chiffre 8 dans un cercle , qui est reproduit au cadran , rappelle l’autonomie de huit jours de ce calibre d’origine suisse , justifiant la mention Swiss Made sous le VI .

SWISS MADE CH 1969 anatomieLa mention SWISS est reportée au dos , les finitions sont de qualités , les matériaux nobles portant le poids de ce petit réveil à 380 gr .

calibre 800 CHLa référence 800 CH de ce calibre , à échappement ancre et 7 pierres , fait évidemment référence à son origine suisse . Daté en creux de 1968 sur le calibre , ce réveil n’apparaît pourtant pas aux catalogues français de cette période . Le calibre 800 CH fera sa première apparition officielle au catalogue 1971/72 dotant les BANIC , BRILIC , BRONZIC , BULIC et le réveil de voyage BERNIC . Mais nous savons par les Jazettes , le journal interne de communication avec les horlogers affiliés , que Jaz testait régulièrement de nouveaux modèles à l’export avant de les introduire ou pas sur le marché français comme par exemple la LORENESE qui ne sera vendue qu’en Italie . Apparemment ce modèle , que nous avons acquis en Angletterre , ne sera pas retenu mais a directement inspiré le BRONZIC avec son décor « minéral »  . En 1974 , tous les réveils 8 jours sont supprimés du catalogue , les modèles électroniques ayant pris leur place . Voir un exemplaire similaire daté de 1970 .

CUBIC n°336 et n°337 ( 1934) à 1935

cubic n°337 (5)CUBIC n° 336 non-lumineux de 1934                                                                                                                                                                    CUBIC n°336 et n°337 , petit réveil , mouvement mécanique ,  calibre E  . Corps en métal chromé à effet miroir et décor géométrique émaillé , cadran  en métal , arrêt de sonnerie au sommet sur base en bakélite  , sans bélière , socle en bakélite . Disponible en lumineux  référencé 337 ou  non-lumineux référencé 336 . Format 58 x 58 mm . cubic n°337 (6)Ce CUBIC est très certainement le réveil plus authentiquement et typiquement de style Art Déco de tous les JAZ . En opposition totale avec les formes organiques et féminines de l’Art Nouveau , il est de ce style dans lequel les lignes droites , les cercles ou les triangles ont été arrangés dynamiquement et des formes réelles ont été remplacées par des formes géométriques pour créer de nouvelles expressions plus techniques et viriles .

Notre CUBIC est à la fois héritier du Cubisme , sans doute à l’origine de sa dénomination , mais aussi du dazzle painting du camouflage des bateaux de la Grande Guerre .

CUBIC n°337catalogue 1934-35 page 4CUBIC n°337 lumineux  extrait du catalogue 1934/35 page 5

Réveil de Luxe mais n’appartenant pas à la catégorie « Jaz de Luxe « qui n’apparaîtra qu’en 1951 . En 1936 ces CUBIC n°336 et n°337 ne sont plus aux catalogues . Voyez les autres versions : CUBIC n°302CUBIC peintures craqueléesCUBIC n°308 , CUBIC n°309 et CUBIC n°312

Calibre DV mallette de réparation

malette calibre DVPetite  mallette de réparation pour calibre DV      Format 14 x 8,5 x 2,5 cm malette DV ouverte7 boîtes plastiques transparentes comprennent un ensemble de pièces de rechangescalibre DV malette (1)Un rappel de nomenclature est fixé au couvercle     clefs VS472 vis de platine10 clefs 7 boutons 8 clefs dorées de fixation de dos-cloche et 5 vis de fixation de platinecalibre DV ressorts DV 116 : trois ressorts de réveils           DV 48 : trois ressorts de mouvement à crochets tous maintenus par un sertissage en fil de fer calibre DV malette (5) BD 4109 ensemble barillet réveil                    BD 4041 ensemble barillet mouvement  DV5095 balancier réglé BD4091 ancre DV2080 roue d'échappementDV 5095 deux balanciers réglés BD4091 cinq ancres  DV2080 deux roues d’échappement

 

dix goupilles de platine DV94 huit axes de balancier DV3106 trois noyaux de raquette à rubisdoc cal DV (2)Nous devons à la générosité de Stéphane G. de présenter cette rare mallette complète . Consultez le site de notre ami , spécialiste des montres JAZ  Jazmontrevintage.