ANGLIC 1933

Jaz Anglic (5)ANGLIC , réveil borne , mouvement mécanique , corps en bakélite , existe en Lx ou Nl . Disponibles en quatre variantes de couleur de bakélite : noyer , ébène (noir) , acajou et vert marbré ( comme l’exemplaire ci-dessus) . Mouvement mécanique , calibre D , arrêt de sonnerie au sommet .Jaz AnglicThe Watch and Clock Maker du 15 mars 1933 ; Revue de la corporation des horlogers britanniques , elle n’était donc pas destinée à la clientèle des particuliers mais aux professionnels , comme le confirment les indications commerciales du texte et l’allusion à John Bull , un grand revendeur auquel nous avons consacré un grand article . Ce texte cherche à nous faire croire que ce réveil a été conçu pour répondre au goût de la clientèle anglaise , alors que cette silhouette bien banale aurait très bien convenu de l’autre côté de la Manche . La raison réelle est très probablement un contournement des taxes d’importation . L’assemblage avec un boîtier fabriqué localement ,d’un mouvement français suffisait à réduire les droits de douane . Pour les cadrans on notera , comme comme pour ces contemporains , REPLIC , CLASSIC , MODIC , que ceux -ci et leurs aiguilles changent ‘aspect suivant les versions lumineuses ou non . La dénomination ANGLIC coulait donc de source pour ce réveil à moitié anglais , ce nom sera réattribué en 1972 à une horloge vraiment de style anglais .Jaz Anglic (2)Jaz Anglic (8)Jaz Anglic (9)Jaz Anglic (10)Jaz Anglic (11)Jaz Anglic (7)Jaz Anglic (1)

LIMPIC 1946 à 1947

limpic 1946 (1)LIMPIC 194 -11                                                                                                                                                                                                                                                                 LIMPIC , grand réveil à mouvement mécanique courant , calibre 1D . Présent uniquement dans les tarifs d’Octobre 1946 et de Mars 1947 . Boîtier , cloche et lunette en métal , arrêt de sonnerie au sommet , cadran métal satiné , sans bélière , aiguilles alphas , mention Made in France et CIMH en bas de cadran  . Diamètre 9,5 cm .                                                                                                                                                           limpic nl (1)LIMPIC 194-10                                                                                                                                                                                                                                                                                Quatre variantes disponibles : Boîte , cloche et lunette en duralinox poli , réf.194-10 pour la version non-lumineuse et réf.194-11 pour la version à aiguilles et chiffres lumineux . Boîtier et cloche aluminitées rouge , lunette duralinox poli , uniquement non-lumineux , réf. 194-40 . Même modèle mais en bleu réf.194-50 . Au tarif de Mars 1947 seuls les deux duralinox poli sont maintenus . Plus aucun LIMPIC au tarif de Décembre 1947 .aluminités Jazette n°10 Avril 1946 page 2 extrait Jazette n° 10 Avril 1946limpic 1946 (2)Une horloge murale sera nommée LIMPIC , également , en 1969 .limpic nl (2)limpic nl (3)

QUATRIC (1944) à 1945


quartic (1)QUATRIC 153-11 Lx 

QUATRIC , grand réveil à répétition de sonnerie , mouvement mécanique à platines en métal  » blanc » , calibre 3D , présenté dans le tarif F.A. 45 de 1945 . Boîtier métal et cloche mouchetés , lunette duralinox , sans bélière , cadran carton , vitre en verre plate , mentions Made in France et CIMH en bas de cadran . Diamètre 9,5 cm . Référencé 153-10 pour la version non-lumineuse et 153-11 pour la version à aiguilles et chiffres lumineux .quartic (2)

CLUB ( 1924) à 1935

club (3)CLUB version non-lumineuse , calibre D daté d’Avril 1932 sur le marteau .                                                                                                                                                                 CLUB , réveil , mouvement mécanique , calibre B la première année puis calibre D . Boîtier en métal émaillé rouge et doré ou noir et rouge , pieds boules dorés , sans bélière , arrêt de sonnerie au sommet , existe en version lumineuse ou non-lumineuse dite à cadran blanc ,  chiffres et aiguilles Breguet , cadran en carton imprimé et chemin de fer au pourtour , vitre en verre plat . Diamètre 11 cm .

 

Le CLUB est l’un des quatre premiers réveils « JAZ » de la CIMH  , Compagnie Horlogère de Mécanique Horlogère , mentionnée en bas de cadran . Avec les REPLIC ,  CLASSIC , MODIC ,  NORMAL , ARTIST , PRESIDENT et BUREAU , le CLUB est un des rares Jaz dont le nom ne se termine pas en -IC . Il n’est plus en vente en 1936 .                          Jaz La France Horlogère 1°Oct 1927 26°année n°19 La France Horlogère 1° Octobre 1927 , 26° année , n°19 , publication professionnelle bi-mensuelle , pleine page 38 x 27 cm                                                                                                                                                                                                                                         Y compris notre exemplaire , nous ne connaissons à ce jour que trois autres CLUB , tous sans bélière et dans cette robe craquelée noir et rouge , alors que la France Horlogère de 1927 et le tarif de 1934 , seuls documents à notre disposition actuellement , mentionnent un décor émail et or que l’on retrouve sur les CUBIC craquelés .réveil club (1)Catalogue 1934/1935 page 2 extrait                                                                            Dans ce catalogue 1934/1935 , le CLUB apparaît subitement sans ses pieds boules mais avec une bélière , il a gardé les aiguilles Breguet mais pas les chiffres , il est alors référencé n°142 et ses couleurs sont rouge et or craquelées .extrait tarif rose Tarif Jaz  circa 1934 extrait page 2 . Ce tarif illustré présente l’intérêt de faire apparaître une version à répétition , dotée d’un  calibre 3D . Ephémère variété puisque le CLUB n’est plus au catalogue en 1936 . On constate qu’il est à peine plus cher que ses confrères disponibles en nickel , chrome ou émail uni , c’est à dire peint . Ce n’est donc pas cette petite différence de prix qui explique la difficulté à trouver des CLUB , d’autant que l’on trouve aisément ses contemporains , FONIC , ROMIC , GOTIC et CUBIC tous plus onéreux . Le CLUB ayant été doté des mêmes calibres B puis D que ses confrères , sa fiabilité n’est pas en cause pour expliquer son évidente rareté de nos jours alors qu’il a été disponible à la vente pendant onze ans , ce qui implique une forte diffusion : rappelons que Jaz vend 786.000 pièces en 1929 et atteint 10.000.0000 en 1943.                                                                                                                                                                             Ce paradoxe ne peut donc s’expliquer que par sa seule différence , à savoir son revêtement en peinture craquelée , qui s’obtient par la différence de séchage entre les deux couleurs appliquées l’une derrière l’autre et l’incompatibilité entre leurs médiums , aqueux et cellulosique par exemple . L’état d’usure , dans lequel se trouvent les exemplaires connus , prouve que cette technique présente des défauts de durabilité ; en particulier dans la deuxième couche noire qui tient visiblement mal sur la primaire rouge . En résumé , les CLUB ne sont pas réellement rares puisqu’ils ont été produits à des dizaines de milliers d’exemplaires , en revanche leur mauvais état de conservation dissuadent leurs possesseurs de les mettre en vente , s’ils ne les ont pas jetés , d’autant que le craquelé peut apparaître comme un effet non voulu et être considéré comme un défaut d’aspect .commande-etiquettes-1926Bon de commande d’étiquettes de 1926                                                                           En 1926 l’offre de Jaz se limite à sept réveils : quatre  ronds le REPLIC , le CLASSIC et le MODIC et le CLUB  qui étaient disponibles en version non-lumineuse C.B. dite cadran blanc ou  lumineuse  C.L. dite cadran luxe et trois grands réveils en bois marqueté :  les NORMAL , ARTIST et BUREAU . Aux origines de Jaz , cela impliquait des aiguilles et des chiffres très différents d’une version à l’autre  ; ce n’est pas le cas du CLUB qui ne sera doté que d’aiguilles et chiffres Breguet  , avant 1935 .

PERLIC 1954

perlic-et-croisicPERLIC , grand réveil ,  gamme des Gros Jaz , mouvement mécanique , calibre 1D . Nouveauté du catalogue 1954 à la page 13 réf. 269-11 . Boîte en Polopaze ivoire , cadran métal à zone des heures lie de vin foncé , vitre en verre plat , arrêt de sonnerie au sommet , sans trotteuse contrairement à son cousin le CROISIC , aiguilles et points lumineux . Format 20 x 17 cm .                                                                                                                                                                  Le PERLIC est la version du CROISIC – à l’arrière plan -en pollopas de couleur perle qui est à l’origine de son nom ; le PERLIC n’est disponible qu’en 1954 . La dénomination PERLIC sera réattribuée en 1968 .

SCINTIC 1960 à 1981

SCINTIC , petit réveil de la gamme des Stylites , mouvement mécanique , calibre J . Nouveauté du catalogue de 1960-1961 à la page 8 . Boîtier et socle en métal laqué et métal façon or finition diamant , chiffres en relief , filets façon or, aiguilles dauphines , aiguilles et points lumineux , arrêt de sonnerie au dos uniquement .  Diamètre 6,5 cmsans-titre-13En 1960 existe en quatre variantes de couleurs pour les socles , boîtiers et cadran :                          Boîtier et socle noir , cadran argenté , zone centrale noire , réf. 397-43 .                                     Boîtier et socle vert , cadran argenté , zone centrale noire , réf. 397-93 .                                       Boîtier et socle rouge , cadran entièrement argenté , réf. 397-61 .                                                  Boîtier et socle crème , cadran entièrement argenté , réf. 397-81

Dans le catalogue de 1961-1962 , le SCINTIC occupe une pleine page pour présenter les quatre nouvelles variantes qui viennent s’ajouter aux quatre précédentes , leurs boîtiers sont désormais dotés de filets dorés aux pourtours et de cadrans argentés mats : Boîtier et socle bleu , réf. 397-55 . Boîtier et socle crème réf.397-85 . Boîtier et socle beige , réf. 397-17 . Boîtier et socle noir , réf. 397-47.

Ces huit SCINTIC ont tous l’arrêt de sonnerie uniquement au dos , au sommet il s’agit d’une simple vis .

Dans le catalogue de 1968-1969, les précédents modèles disparaissent mais le SCINTIC est toujours en vente avec quelques différences : le diamètre passe de 6,5 à 6,3 cm , l’oiseau jaseur modernisé a désormais la queue en l’air et le calibre utilisé est le DV , donc l’arrêt de sonnerie est dorénavant à la fois au dos et au sommet . En outre sur les cinq modèles proposés , trois sont dotés de chiffres romains et d’aiguilles Breguet . Boîtier et socle crème , cadran doré rayonné , chiffres romains , réf. 1997-11 . Boîtier crème cadran noir , chiffres arabes , réf.1397-13 . Boîtier noir et cadran doré , chiffres romains , réf. 1937-41 . Boîtier noir et cadran blanc , chiffres arabes , réf.1397-45 . Boîtier rouge et cadran doré , chiffres romains , réf.1397-61 .

 

Nouveau changement de calibre en 1974 , le D est remplacé par le DK mais il n’y a plus que trois variantes disponibles dotées d’un bouton d’arrêt de sonnerie doré au sommet : crème réf. 1397-11 ; noir réf. 1397-45 ; rouge réf.1397-61 .

 

En 1980 , le SCINTIC est toujours en vente , au diamètre 6,5 cm avec un retour au calibre DV comme en 1968-1969 , il est alors doté  d’un bouton d’arrêt de sonnerie blanc au sommet : crème réf.1397-17 ; noir réf.1397-47 ; rouge 1397-67

Seul le 1397-17 subsiste en 1981 avant de disparaître du catalogue en 1982 après 21 ans de longévité et une importante campagne de publicités comme en témoignent les exemples ci-dessous .Ravic Scintic Bardic 1959 ++publicité pleine page Paris Match n°785 , avril 1964  , 35 x 26 cm .lissic moltic scintic duchic cadric darlic quinzic pub Noel 1967++publicité pleine page Paris Match , 34 x 26 cm .lantic bardic stilic scintic montricpublicité Paris Match pleine page , 34 x 26 cm .drilic ravic touchic stilic pesic scintic poudric roussic dissic cambric tempic clipsic Paris Match 1965++publicité Paris Match double page , 35 x 52 cmpub décembre 1964 drilic ravic temic clipsic valdic scintic nudicpublicité décembre 1964 double page , variante bichrome de la précédentetempic vitic ruzic scintic bardic moltic caric darlic vonic quinzic latic volic poelic cristic Oct 1966 Paris Match++publicité Paris Match pleine page pour les photos + 1/3 pour le texte à gauche , 35 x 34 cm bardic scintic presticpublicité ELLE magazine , pleine page , format 31 x 23,5 cm scintic pubpublicité Reader’s Digest 18,5 x 13,5 cmscintic montric instic couttic.jpgpublicité Paris Match 34 x 13 cmbardic scintic couttic pubpublicité presse , format 34 x 13,5 cmlantic scintic stilic pub 1963 1966publicité presse hebdomadaire , format 31 x 16,5 cm . scintic pubPublicité sur le thème des communions

                                                                SCINTIC 1397-45

FONIC (1933) à 1938

fonic-vert-et-thuya

FONIC , réveil , gamme des Pendulites , mouvement mécanique ,  calibre 1D , 30 heures d’autonomie . Corps tout en Jazolite , aiguilles « buildings » , cadran en carton , partie centrale argentée , aiguilles chiffres et index lumineux . Format 12 x 12 cm . Au tarif F97 de 1933 le FONIC est proposé en trois couleurs : ronce de Thuya , marbré rouge-rubis ou marbré vert jade . En 1936 le FONIC n’est plus disponible qu’en rouge sous le numéro  403 ou en imitation thuya numéroté 407 .  fonic-1937Le FONIC  apparaît encore dans le catalogue  1937 à la page 12 , référencé 409 , en Jazolite écaille ton sur ton , seule couleur désormais disponible . buildings-art-decoLe cadran est devenu plus Cubiste/ Constructiviste dans l’air du temps et sa forme s’est complexifiée par l’apport de deux contreforts collatéraux supplémentaires pour augmenter son aspect de building Art Déco avec , en  rappel de cette silhouette , celle des aiguilles .

Il n’est plus au catalogue en 1938 toutefois le marteau de l’exemplaire ci dessus est daté 2-38 . Nous devons les photos de ce FONIC à Joël F. , collectionneur bordelais de haut niveau possédant environ 300 Jaz dont plusieurs sont exceptionnellement rares .Fonic multipans (6)Notre propre exemplaire de 1937 est doté de contreforts de couleurs différentes  Fonic 1937 bicolore

Difficile de ne pas voir une analogie avec les deux pavillons qui se font face , érigés par les deux hégémonies montantes , au Trocadéro pour l’Exposition Universelle pour cette même année 1937 .Fonic pans amovibleCes contreforts sont boulonnés sur les côtés du premier modèle du FONIC , ce qui a évité de refaire une coûteuse matrice pour mouler la bakélite ;Fonic multipans anatomieFonic multiplans cadranLa zone des heures , du cadran en carton , est argentée .  Fonic lunette vitre reserveLunette chromée , fine vitre plate et réserve en aluminium fonic mlutipans dosfonic dessousfonic-boite4-facesAvant guerre les Jaz étaient vendus dans des boîtes spécifiques à chaque modèle , illustrées d’un superbe décor ( voir l’article relatif dans la catégorie : boîtes Jaz )

on notera les différences de cadran

 

En 1989 fait l’objet d’une réinterprétation qui se voulait être une réédition , voyez notre article sur le modèle anniversaire des 70 ans de Jaz

 

TOURIC (1940 à 1942)

Touric.jpg

TOURIC , grand réveil ,  gamme des Pendulites , mouvement mécanique, calibre 1D. Présenté dans le catalogue de 1942 à la  page 5  . Boîtier en Jazolite thuya , lunette en métal chromée ou émaillé  , verre bombé , arrêt de sonnerie au sommet , mentions en bas de cadran : Made in France et CIMH , aiguilles alphas . Format 120 x 155 mm .touric nl (1)Existe en lumineux réf.470 et non-lumineux réf.471  ( ci-dessus) . Touric collection Sébastien CharlesLe collectionneur Sébastien Charles possède cet exemplaire non-lumineux dont le cadran affiche un croissant isolant la zone centrale et des chiffres pleins .touric-emailleTOURIC lumineux à lunette émaillée .  Touric boîteCette boîte typique des années 40 par sa sobriété contrainte  , voir notre inventaire des boîtes , nous apporte la référence , n° 470 ,  de ce TOURIC non-lumineux .                                                                                                                                                                                                                              Modèle à cheval sur deux périodes de la chronologie des logos Jaz , on le trouve avec les deux types d’estampille au cadran , avec ou sans jaseur .

BASIC 1969 à 1974

Basic (3).JPG

BASIC , petit réveil ,  gamme des Stylites , mouvement mécanique , calibre DV . Nouveauté du  catalogue de 1969/70 à la page 10 , référencée 1302-77 . Sur cette page 10 du catalogue 1969/70 , tous les Stylites , comme beaucoup d’autres Jaz , portent un nom inspiré par une de leurs caractéristiques esthétiques : le NEUDIC pour un nœud de laiton à son sommet , le BELIC pour sa bélière , le CISIC dont le décor est ciselé et enfin ce BASIC dont les pieds sont remplacé par une base ornée qui est d’ailleurs en plastique doré , contrairement au reste du réveil . Basic (2)                                                                                                                                                           Corps métal façon or brossé à la finition diamant , chiffres romains , aiguilles et points  lumineux , mention Made in France en bas de cadran , arrêt de sonnerie au sommet et au dos . Diamètre 6 cm , poids 140 gr . En  1974 pour sa dernière apparition au catalogue , le calibre DV est remplacé par le DK . La dénomination BASIC avait déjà été attribuée en 1939 .Basic (7) les clefs sont épatées à la base pour empêcher la poussière de pénétrer dans le boîtier basic dosVersion à boutons en plastique noir .