« Marguerite sonne » Minuteur publicitaire par Jaz

Marguerite (3)Marguerite sonne . Grand minuteur 60 minutes , en tôle lithographiée , diamètre 19 cm .Marguerite (2)Exemplaire sans bouton ; mention Made in France en bas de cadran marguerite détailOn notera les trois pattes de fixation qui rappellent celles d’un COMTIC . Il s’agit d’ailleurs d’un de ces minuteurs dont le cadran à été élargi pour des raisons évidentes de visibilité à des fins publicitaires . Ces minuteurs offerts par Produits Marguerite aux boulangers pâtissiers avaient besoin d’être bien fixés dans leurs laboratoires . Marguerite dosAu dos , on reconnaît le dos d’un COMTIC avec l’emplacement du rivet de maintien de l’ergot de sonnerie . comtic calibre (2) Sur un COMTIC , comme sur le minuteur Marguerite , ce plot A correspond au rivet visible à l’extérieur , rentre dans l’orifice rond B ménagé dans la platine pour que le battant du marteau C . Ce petit cylindre est donc frappé par le marteau ; comme il est fixé par un rivet au dos/cloche cela fait tinter celui-ci .plaque émaillée margueriteProduits Marguerite est un important fournisseur des professionnels de la pâtisserie , confiserie , biscuiterie depuis des décennies , implanté dans la banlieue immédiate de Strasbourg à Schlitigheim en Alsace , à 80 km de l’usine  Jaz de Wintzenheim  .

Schlitigheim est surnommée la cité des Brasseurs , en raison de la présence des bières Fischer , Schutzenberger , Adelshoffen , l’Espérance , Perle et Heineken , de nos jours. Mais n’oublions pas que c’est aussi  le berceau de Caddie , antonomase des chariots de supermarchés , comme Jaz a été celui des réveils : la marque remplace le nom du produit . L’autre entreprise d’envergure internationale implantée à Schlitigheim , c’est Produits Marguerite , fondée en 1919 comme Jaz . Marguerite (1)Facture Marguerite de 1931 .                                                                                                Les Produits Marguerite portent le nom d’une fleur et d’un prénom féminin , qui était celui de la mère de l’un des fondateurs et de la femme du second , messieurs Grussenmeyer et Tony . Prénom très en vogue , au début du siècle dernier , époque romantique où l’on effeuillait cette  fleur à pétales pour connaître la force des sentiments : un peu , beaucoup , passionnément , etc . Pour conquérir le marché outre Rhin , Marguerite y est nommée Margot  , sa traduction en allemand . L’entreprise est à l’origine spécialisée dans la fabrication de moutarde , d’anchois , de pâte d’amande et de confiture . L’objectif des fondateurs est déjà de proposer des ingrédients nobles et de haute qualité pour les préparations d’avant-produits du laboratoire des pâtissiers et confiseurs .

Du siège historique ,,du 1 route de Bischwiller à Schiltigheim , juste à l’entrée de la commune limitrophe de Bischeim , il ne reste que cette grande fresque murale .l'usine bleueReprise en 1998 par la CSM , un conglomérat américain d’origine hollandaise ,Marguerite a réussi à fêter ses 100 ans sur son nouveau site , dite l’usine bleue .horloge du siteHorloge vintage Marguerite , fixée sur une des façades du siège de la CSM , dont on aperçoit la fameuse usine bleue , en arrière plan . Produits MargueriteHorloge de rue rétro-éclairée musée margueriteVitrine musée à l’entrée du siège mais pas de minuteur Jaz visible , hélas .

pub margueritepublicités issues de la presse professionnelle des métiers de la pâtisserieproduit marguerite 1Si Marguerite est essentiellement destinée à une clientèle de professionnels , elle a tout de même distribué de la farine aux particuliers dans des boîtes en métal  .

Produits Marguerite a offert divers objets publicitaires à sa clientèle de pâtissiers dont le minuteur Jaz qui permettait de mesurer les temps de levée des pâtes ou celui de cuissonsMarguerite à la foire de lyonStand Marguerite à la Foire de Lyon , après la seconde guerre mondiale , on y reconnaît le bas en bois des vitrine des stands que nous avons étudiés et décrits dans notre article JAZ carte d’acheteur Foire de Lyon 1924 .publidéal créationPUBLIDEAL est le troisième intervenant pour ce minuteur , mais pas le moindre , puisque clairement crédité de sa création au dos du minuteur  .Publideal factureFacture de pailles publicitaires de 1956 . Son siège historique est certes implanté à Bordeaux , mais dans l’entête à droite , on trouve une agence sise  à Riquewihr soit moins de quinze kilomètres de l’usine Jaz de Wintzenheim . Dès lors  on comprend mieux comment cette société bordelaise à rapproché ces deux sociétés implantées en Alsace

Fondée en 1946 , cette grande entreprise de publicité , ne pouvait pas éviter de célébrer son vingtième anniversaire avec un porte -clefs , comme elle en a tant produit pour ses clients et que l’on trouve à foison sur les sites marchands .Kanterbrau                                   Visière casquette du tour de France

Broche du centenaire de la Défense de Belfort 1970tendrexbuvard publicitaire

Glacoïde pour un cognac

Cendrier publicitaire , signé de l’agence parisiennecamion céramiqueà part ce camion publicitaire cendrier , les productions publicitaires de Publidéal ne brillent guère par leur originalité , finalement le minuteur Marguerite/Jaz est le plus créatif .

CUBIC coquille d’oeuf 1935

CUBIC n°323 coquille d’œuf , lumineux                                                                                                                                                                                                                      CUBIC n°323, petit réveil de Luxe , mouvement mécanique , calibre E , corps en métal à décor peint à la main façon coquille d’œuf  , cadran à damier ,chemin de fer au pourtour , version non-lumineuse à aiguilles Breguet cubiques ou lumineuse à  aiguilles buildings , sans bélière , arrêt de sonnerie au sommet . Format 58 x 58 mm . Présents au catalogue 1935 . Il n’est pas encore au tarif 1934 et n’est déjà plus au tarif 1936 .

CUBIC n°323 coquille d’oeuf , non -lumineux 

Comme les autres CUBIC , il était livré dans un écrin chapelle cubic cadran tressécadran à damier tressé

 

TOURIC version artisanale en bois

Touric boisCe TOURIC en bois est bien à sa place dans cette des hybrides et faux Jaz  puisqu’il ne s’agit pas d’une production de la marque au jaseur boréal  . Néanmoins , il devrait y tenir une place de choix tant le menuisier a respecté les caractéristiques et les cotes du TOURIC  soit 120 x 155 mm , aboutissant à un objet de qualité . D’évidence il possédait un exemplaire original pour réussir cette version bois ; elle est quasiment indestructible , contrairement à a bakélite d’origine dont on sait combien elle cassante et fragile , ce qui explique sans doute ce travail . Le cadran correspond bien aux autres TOURIC que nous connaissons mais pas les aiguilles , sans que cela est d’incidence réelle sur sa  » validité » . Effectivement comme toutes les productions de guerre , 1940 à 1942 sont les dates avérées des TOURIC connus , les normes sont fluctuantes en raison des restrictions imposées par l’occupant et pénuries que tout conflit provoque .touric bois dos et dessus (1)touric bois dos et dessus (2)

Le calibre D pour les livres jaunes 1951

Les_livres_jaunes une.jpgLes livres jaunes sont une collection de petits fascicules pratiques qui eurent un immense succès , particulièrement  en Afrique francophone , dans les années 50 /60 . Ils ont été également diffusés par le catalogue Manufrance ou au plus fameux rayon de bricolage de France ,  le sous-sol du BHV . Ils traitaient  de tous les sujets pratiques comme : Électricité , Maçonnerie , Jardin potager , Plomberie , Menuiserie , Cordonnerie , Peinture en bâtiment , Reliure , etc . L’horlogerie est le 14° de la série qui comprenait 26 thèmes au total , il est daté de 1951 par la BN , cote FRBNF31782548 , format In-16 (175×110), 64 pages et 90 figures . Le plus étonnant est qu’ils ont tous un seul auteur,  à savoir Oscar Beausoleil , Marcel Rouche (1902-1992) de son vrai nom , né à Rouvray en Côte d’Or . Le génial vulgarisateur savait s’entourer des collaborations les meilleures ,  puisque Vedette lui confie un croquis pour illustrer le chapitre Carillon et Longines participe pour les montres . Les_livres_jaunes page 29 réveils.jpgIl ne pouvait donc que faire appel à Jaz pour les réveils qui va aimablement participer ..Les_livres_jaunes page 30 calibre D…. en communiquant des croquis de son calibre D .Les_livres_jaunes page 31 calibre Dpage 31Les_livres_jaunes page 32page 32

L’auteur souhaitait que ses petits livrets tiennent dans la poche des bricoleurs ou ouvriers

les couvertures seront modernisées dans les années 60 .

ANGLIC 1933

Jaz Anglic (16).JPGANGLIC , réveil borne , mouvement mécanique , corps en bakélite , existe en Lx ou Nl . Disponibles en quatre variantes de couleur de bakélite : noyer , ébène (noir) , acajou et vert marbré , vitre en verre bombé aiguilles scoties et feuille en version Nl non-lumineux et aiguilles cathédrales en version Lx lumineux , mouvement mécanique , calibre D , arrêt de sonnerie au sommet . Poids 520 gr , hauteur et largeur 11,8 cm .Jaz Anglic (14).JPGmentions en bas de cadran : french movement-english caseJaz Anglic (1)Jaz Anglic (5)Version vert marbré avec cadran et aiguilles non répertoriées , mention French MadeJaz AnglicThe Watch and Clock Maker du 15 mars 1933 ; Revue de la corporation des horlogers britanniques , elle n’était donc pas destinée à la clientèle des particuliers mais aux professionnels , comme le confirment les indications commerciales du texte et l’allusion à John Bull , un grand revendeur auquel nous avons consacré un grand article . Ce texte cherche à nous faire croire que ce réveil a été conçu pour répondre au goût de la clientèle anglaise , alors que cette silhouette bien banale aurait très bien convenu de l’autre côté de la Manche . La raison réelle est très probablement un contournement des taxes d’importation . L’assemblage avec un boîtier fabriqué localement , d’un mouvement français suffisait à réduire les droits de douane : la chose est résumée dans la mention en bas de cadran : french mouvement , english case . Pour les cadrans on notera , comme comme pour ces contemporains , REPLIC , CLASSIC , MODIC , que ceux -ci et leurs aiguilles changent ‘aspect suivant les versions lumineuses ou non . La dénomination ANGLIC coulait donc de source pour ce réveil à moitié anglais , ce nom sera réattribué en 1972 à une horloge vraiment de style anglais .Jaz Anglic (10)Jaz Anglic (12)anglic mecanisme .jpgJaz Anglic (3)cache-poussièresJaz Anglic (4)Le marteau de la sonnerie vient frapper ce dos -cloche Jaz Anglic (6)cache décoratif vissé sur le dos-cloche Jaz Anglic (7)calibre d  non daté Jaz Anglic (8)la date se trouve frappée en creux à froid sur le battant du marteau 3-33 pour troisième trimestre Jaz Anglic (2)Jaz Anglic (8)Jaz Anglic (9)Jaz Anglic (10)Jaz Anglic (11)Jaz Anglic (7)Jaz Anglic (1)

Le calibre D de Jean Luc Mélenchon

    Avertissement liminaire : Jaz est un site laïque , apolitique et non-polémiqueJean-Luc-Melenchon-et-son-moteur-de-reveilJean-Luc Mélenchon et son objet fétiche. (Bernard Bisson- JDD / DR)   

“Il y a trente-cinq ans, j’habitais dans le Jura une maison au-dessus d’un village fortifié. Pendant des années, des gens avaient jeté leurs détritus pardessus les murs. Ayant décidé d’aplanir le terrain, je me suis retrouvé à déterrer des débris comme un archéologue. Ce qui m’a fasciné dans ce moteur de réveil fut de trouver au pied d’une muraille séculaire un objet qui mesure le temps qui passe. J’avais 27 ans.

J’ai beaucoup déménagé. Les objets, on s’en débarrasse. Curieusement, alors que celui-ci aurait dû être jeté, je l’ai gardé. Quand vous l’observez, il est constitué de rouages, d’engrenages, de ressorts. Dans mon appartement, il se trouve dans la partie bureau, au pied d’une statue en bois, qui représente, bras croisés, le buste d’une personne, le regard dans le vide, en position d’attente. Cet objet est générique de tout ce qui a constitué ma vie d’homme, en tant que père, personnage politique, amant… Ma vie d’adulte y est contenue.

Un réveil ne sert pas seulement à donner l’heure, c’est aussi une alerte. Ma vie a été jalonnée de rendez-vous. Lesquels ce moteur a-t-il déclenchés?

Les marxistes, dont je suis, ont cherché dans le temps les irrégularités qui expliquent l’Histoire. Mais on ne la saisit qu’a posteriori. J’ai voulu comprendre la corrélation qui existe entre la donnée objective du temps et sa donnée subjective (la durée). Le livre de Stephen Hawking Une brève histoire du temps m’a offert un début de réponse. Le temps est un produit de l’univers matériel. J’en ai déduit l’idée d’un temps social.

J’habitais à Massy. À vol d’oiseau, c’est très proche de Paris. En voiture, selon la circulation, cela peut prendre une heure et demie. Les embouteillages, avec les camionneurs, les travailleurs, renvoient à ce temps social. Là, résident les irrégularités qui conduisent aux révolutions. Alors, je regarde ce moteur de réveil. Il est né de l’effort d’un homme. Je ne sais pas quand il s’est arrêté; pourtant, la vie, elle, a continué. Elle se moque bien des contingences extérieures, des institutions, si puissantes soient-elles, mises en place par les hommes. Même en Grèce, la vie continuera… À un moment, c’est la chaîne du libéralisme qui rompra. »

JDD le journal du Dimanche  le 21 juillet 2013, modifié  le 19 juin 2017 , propos recueillis par Ludovic Perrin

                                                                                                                                              Le grigri de Monsieur Mélenchon s’avère être un calibre D , version de l’Occupation avec platines et rouages en alliages blancs . Il s’agit d’une vue avant du côté du cadran , les clefs et boutons sont de l’autre côté .

Réveil inconnu cuir circa 1938/1941

IMG_3392[1]Réveil , référence inconnue ,  gainage cuir sur bois , calibre J , aiguilles glaives , aiguilles et points lumineux , contrairement aux apparences il n’est pas orientable . Format : larg. 11 cm sans les pieds  et 15 cm avec les pieds , haut. 10 cm , poids : 408 gr.

Nous ne pouvons pour le moment ni nommer ni millésimer ce réveil , son calibre J n’étant pas daté . D’autant que nous ne possédons pas encore les catalogues de 1938 à 1941 , si toutefois ils existent . C’est dans cette fourchette de temps que nous le situons par défaut et en raison de l’absence du jaseur boréal en guise de logo . Néanmoins , il faut être prudent et ne pas valider trop hâtivement un réveil comme étant un Jaz non encore répertorié . Voyez , à ce propos , les exemples de faux Jaz ou hybrides composés avec des éléments d’autres marques , auxquels nous avons consacré un article . Dans ce cas précis , le doute est balayé par ce cadran inédit qui n’a pas pu être emprunté à un autre Jaz  ; à défaut d’être très élégant il est original : les chiffres XII , III , VI et IX sont à l’extérieur du chemin de fer et les huit autres à l’intérieur .

Ces versions , exposée par un ancien site de collectionneur et aperçue sur le net , nous en présentent une autre version gainée d’un cuir plus noble et d’un cadran tout aussi inédit .inconnu Barat (3)Nous remercions chaleureusement le grand collectionneur Marc Barat pour ces photos .inconnu Barat (1)IMG_3394[1]

Tournebroche Cocambroche mécanisme JAZ

cocambroche faceLe célèbre tournebroche COCAMBROCHE était doté d’un mécanisme Jaz à remontage mécanique cocambroche Jaz (2)La forte démultiplication et la puissance du ressort permettaient de faire tourner une broche pendant une heure .cocambroche remontageClef de remontage cocambroche 3Extrait catalogue de vente 1970

97.jpgAffiche publicitaire Cocambroche par les illustrateurs Jacques et Pierre Bellenger Imprimerie : La Vasselais à Paris , format 58 x 44 cm , 1954 .                                                                                                                                                                                         Cette affiche a beaucoup fait pour la popularité des Cocambroche fabriquée par Genevée , elle est aujourd’hui très recherchée par les collectionneurs .

Les frères BELLENGER , Jacques et Pierre , étaient des jumeaux qui travaillaient ensemble et dont les affiches portent la signature commune JPB  . Formés à l’Académie Julian , ils remportent le concours d’affiches de l’Exposition Coloniale en 1928 . C’est le début d’une longue carrière jalonnée de créations d’un très bon niveau telles Favor , Godin 1935 , Dietrich 1936 , Bally 1938 . L’année 1966 marque la fin de leur carrière commune d’affichiste .

Pour comprendre , pourquoi l’on peut trouver ces différentes variantes de tournebroche Cocambroche , toutes équipées du même mécanisme Jaz , il nous faut retracer l’histoire de cette maison .
genevée couvertureSi l’on en croit la couverture de ce catalogue Pierre GENEVÉE , il faudrait faire remonter la fondation de ses établissements à 1530 : ce n’est pas franchement mensonger , mais c’est pour le moins exagéré .                                                                                                 Les deux usines de Saint Ouen -Vendôme et de Fréteval sont à dix kilomètres l’une de l’autre , tout proche de Vendôme , sous préfecture de Loir et Cher Fréteval 1350Plaque exposée au musée de la Fonderie Place Pierre Genevée ( forcément) à Fréteval  qui reprend cette date fondatrice .                                                                                                                                                                                                                                       La vérité est un peu plus complexe . S’il semble que le minerai de fer était déjà extrait à Fréteval au XIIe siècle , on est certain que les moines de Marmoutier y créent un bas-fourneau proche de leur moulin en 1530 . C’est donc par extrapolation que cette date est retenue pour la création de ces fonderies .                                                                            En 1778 César Motta, écuyer et secrétaire royal , achète la forge locale qui devient ensuite la propriété de la famille de La Rochefoucauld-Doudeauville , propriétaire du proche château de la Gaudinière à la Ville-aux-Clercs , en 1820 . Un certain Chevé se retrouve responsable de la fonderie de 1849 à 1957 Fonderie de Saint Ouen En 1881 , l’entreprise est confiée à Alexandre Genevée , né en 1830 , enseignant sans emploi pour raisons de santé . Le Duc Stanislas de la Rochefoucauld loge Alexandre Genevée et sa famille dans l’une de ses fermes dépendantes de son château et lui propose d’abord de s’occuper des comptes de l’usine avant de lui en confier la direction .


A partir de 1892 , il sera secondé par son fils Pierre Genevée qui rachète la fonderie en 1900 à la Duchesse Marie Sophie Adolphine de la Rochefoucauld , son mari Stanislas étant mort en 1887.

En 1906, alors que la fonderie de Fréteval est en pleine expansion, Pierre Genevée achète celle de Saint-Ouen et donne son nom aux deux fonderies . Elles seront rachetées, en 1934 par la société de Diétrich , tout en gardant la dénomination fonderies Pierre Genevée .

Extrait du catalogue Pierre Genevée et un de ses superbes poêles émaillés Art Déco

C’est dans ce contexte industriel qu’apparaît le COCAMBROCHE .                                                                                                                                                                                      Annotation 2019-08-18 015935Au sortir de la Seconde Guerre mondiale, Henri Carlier quitte l’entreprise de Genevée où il était employé comme ingénieur. Il avait inventé une rôtissoire , momentanément commercialisée par la fonderie , avant que cette dernière ne lui rende son brevet , croyant fort peu à l’avenir flamboyant de ce produit . Néanmoins on trouve aisément des Cocambroche portant la signature de Genevée . De dépit , l’ingénieur démissionne et s’installe , avec une dizaine d’ouvriers , 104 faubourg Saint-Bienheuré à Vendôme et crée Cocambroche SA , référencée comme fabricant d’articles métalliques ménagers et de coutellerie . Son procédé , dont le moteur est un mouvement Jaz , connaît alors un franc succès notamment sur les foires aux arts ménagers en plein essor dans les années 50/60 et reçoit des commandes des Galeries Lafayette  ou d’autres distributeurs parisiens et étrangers , si bien qu’on trouve des Cocambroche en Espagne et Italie à foison . démolition en 2018Les tournebroches asiatique à piles ont raison du Cocambroche dans les années 80 . Malgré l’occupation postérieure par les Presses Universitaires de France puis des  décennies d’abandon , lors de son début d’effondrement puis de sa démolition en 2018 , l’endroit était encore nommé le Cocambroche par les Vendômois .

Turnspit_Dog_Working.jpgPour mémoire :  jusqu’au XVI°siècle , la broche est tournée à la main par un marmiton appelé lui aussi tournebroche ou actionnée par des roues ou tambour en bois dans lesquels courent un chien , une épreuve pour la pauvre bête à l’origine de l’expression : mener une vie de chien .

Les tournebroches mécaniques automatiques se généralisent au XVII° siècle , remplaçant les marmitons et chiens tournebroche, grâce à différents mécanismes d’horlogeries : tournebroches à contrepoids régularisés par un volant, apparus dans la seconde moitié du XVI°siècle ; tournebroches à ressort , en fer et cuivre , qui datent des dernières années du XVIII° siècle et enfin les tournebroches à vapeur dont la roue à ailettes est actionnée par de la vapeur produite dans une chaudière.

SCHTROUMPF réveil animé 1986 à 1989

schtroumpf (3)SCHTROUMPF , réveil animé , mouvement mécanique , calibre PA made in Germany par Peter Uhren . Corps en métal couleur  bleu , dos emboîté , diamètre 11 cm , arrêt de sonnerie au sommet , petit cadran du réveil en façade entre l’axe central et le XII , ,aiguilles  lumineuses  mais ni chiffres ni points lumineux , aiguille pontife pour l’heure . De dos , le Grand Schtroumpf se dandine à chaque seconde . Nouveauté du catalogue Jaz 1986 à la page 20 , référencée 2737 sous la marque Japy . Toutefois  à l’export , ils sont vendus avec le logo JAZ car la marque au jaseur n’ exploitait pas le nom de sa filiale à l’étranger  . japy-schtroumpfDe 1986 et jusqu’en 1988/89 , il continue à être présent aux catalogues Jaz et sur le marché français uniquement ,  sous l’estampille de sa filiale Japy schtroumpf (2)Jaz a vendu , à la fin des années 80 , une série de réveils animés assez sommaires – les rouages , et même le marteau au centre , sont majoritairement en Delrin – réalisée par son partenaire allemand Peter Uhren qui comprenait des licences avec tous les grands noms de la BD et même Barbie … Dès 1989 Jaz  diffuse ces produits dérivés sous l’estampille de sa filiale JAPY .schtroumpf (4)schtroumpf (6)Le dos n’est pas vissé – selon l’usage – mais simplement emboîté , il faut donc introduire un tournevis dans cette encoche pour commencer à désolidariser le dos du boîtier lui même . Evidemment il faut d’abord , comme sur cette image , dévisser ou enlever clefs et boutons .schtroumpf (7)Lorsque l’écartement est suffisant , cette deuxième encoche sera ouverte au bord du dos et il sera alors aisé avec le tournevis de l’écarter complètement du boîtier .schtroumpf (1) Le dos étant emboîté aux bords du boîtier , le marteau ne vient pas comme d’habitude frappé le rebord du dos / cloche  appelé aussi  timbre , sinon le son serait très atténué . Le marteau , que nous avons encadré en rouge, est en Delrin et placé au centre du réveil . schtroumpf (5)Il vient frapper un ergot riveté dont on voit la fixation au dos . 

Calibre AF 8 jours 1957 à 1965

calibre 4 AF (1)Calibre 4 AF à 11 pierres calibre 5AF (2).JPGCalibre 5 AF à 7 pierres                                                                                                                                                                                                                                                       Le calibre AF est un calibre mécanique , mono-barillet  , ne nécessitant donc qu’une clef unique de remontage , d’une autonomie de 8 jours , petit module , diamètre 49,5 mm épaisseur 12,5 mm : il est uniquement destiné à la gamme Jaz de Luxe  ; Les premières versions , dite 1AF et 4AF à 11 pierres , dotent les RECTIC , CLAVIC , BINICTAMBRIC , PINCIC , TARVICHOMIC , DIRIC . La deuxième version , dite 5AF à 7 pierres, équipe les NUDIC ,  ZONIC ,   NUDIC , et non-répertorié 1962 . calibre 5AF (3)Les calibres AF ne sont pas datés en creux sur la platine du mouvement , comme les calibres J par exemple , toutefois la date de production est porté au tampon encreur sur le cache poussières : en l’espèce 10 62 pour octobre 1962 .

En outre les dos étaient d’abord gravés creux puis c’est un simple transfert qui donne les indications calibre AF détailscalibre AF liste