3425 réveil de voyage 1990 à 1995

3425 , réveil de voyage , forme ronde , gainage façon cuir , aiguilles noires , aiguilles et points lumineux , mouvement mécanique , calibre CS portant les mentions W001 , W021 3/89 , mono-barillet donc clef unique de remontage , Made in Germany par Europa , présent aux catalogues Jaz Seiko Lorus  de 1911/1992 de 1992 , de 1993/1994 et 1994/1995

catalogue Jaz Seiko Lorus 1992
catalogue Seiko Jaz Lorus 1993/1994
catalogue Seiko Jaz Lorus 1994/1995

Copie hybride des BOULIC et CENTRIC

Horloge à poser made in Germany, sans marque . Les photos sont suffisamment parlantes pour qu’il soit inutile de démontrer combien ce fabricant – qui a bien fait de rester anonyme-  à trouver son inspiration, à la limite du plagiat, dans le CENTRIC à gauche et le BOULIC à droite. Toutefois, tout est revu à la baisse, sauf le format quasiment similaire, puisque ce croisement – pour ne pas dire bâtard-  germanique ne cède qu’un seul centimètre sur son diamètre de 15 cm. La vitre bombée est en verre, elle assure la majorité du poids de 300 gr , marquant une différence de plus de 200 gr avec les deux Jaz qui sont beaucoup mieux finies et donc nettement plus lourdes. Le cadran n’est pas en métal comme les Jaz qui l’ont inspiré mais en simple carton ; le cerclage qui fait office de lunette est si fin qu’il n’est pas possible de démonter l’horloge sans le déformer ; pas de pieds-boules visés mais deux cercles rivetés et mal proportionnés . Dos et cache-mouvement sont en métal blanc peints en doré en lieu et place du laiton massif des CENTRIC et BOULIC. Si l’on retrouve une aiguille pontife pour l’heure, celles -ci sont très peu épaisses . Mais c’est dans le mouvement que la différence se creuse le plus , puisqu’on est loin du calibre K , 7 pierres et ses 8 jours d’autonomie qui animent nos deux pendulettes Jaz ; Effectivement un mouvement trente heures bien prosaïque dote cette pâle copie d’outre-rhin .

G5682 Réveil radio-piloté 1997/1998

Petit réveil radio-piloté, affichage analogique et numérique, éclairage du cadran, corps en plastique, à deux piles LR6, arrêt de sonnerie au sommet, sonnerie répétitive et progressive, nouveauté du catalogue 1997/1998 à la page 23 référencée G5682, format 9 x 8 x 5,4 cm, poids 110 gr; Made in Germany.

Catalogue Jaz Lorus 1997/1998 page 23
La page du catalogue relative à cette horloge radio-pilotée comprend une photo et une notice explicative vraiment étonnantes puisque toutes deux inappropriées. S’il y a bien une horloge atomique à Brünswick ( Braunschweig) en Basse Saxe qui est l’horloge maîtresse d’autres horloges atomiques allemandes lesquelles donnent l’heure officielle allemande, la diffusion ne se fait pas depuis une tour de cette ville mais depuis Francfort à 340 km de là.
L’émetteur DCF77, qui diffuse le signal qui inonde toute l’Europe ne vient d’ailleurs pas d’une tour mais du site ci-dessus à Mainflingen, à environ 25 km au sud-est de Francfort-sur-le-Main, bien moins spectaculaire et parlant qu’une grande tour.
Culminant à 200 mètres de haut, ces antennes couvrent un rayon d’environ 1500 km autour de Francfort au centre de l’Europe.
D’ailleurs de nombreuses horloges murales radio-contrôlées portaient, dans les années 70/80 la mention Francfort à côté du fameux logo. Cette capacité qu’ont les horloges pilotées de se maintenir à l’heure grâce aux ondes radios permet aussi le passage à l’heure d’été ou l’heure d’hiver sans manipulation. Ceci éclaire peut être pour partie le choix du Président Valery Giscard d’Estaing qui impose l’heure allemande en 1974.
Sous le réveil un aigle stylisé et la mention BZT l’acronyme Bundesamt für Zulassungen in der Telekommunikation ( Office fédéral des licences dans le secteur des télécommunications ) rappelle qu’une redevance est payée par le constructeur à ce bureau fédéral allemand pour bénéficier de ce service européen.

Calibre PA 1967 à 1998

Ce calibre mécanique , très simple , né de la collaboration entre Jaz et Peter Uhren , était fabriqué en Allemagne et dotera 53 sortes de gros réveils Jaz et de nombreux Japy de 1967 à 1992 soit 32 ans et donc des millions de calibres produits  : un record !

Il en existe plusieurs variantes: 2 PA  à rouages en  Delrin , 3 PA  à répétition de sonnerie (ex: FURIC) , 33 PA Crescendo ( ex: TROISIC) et 4 PA silencieux (tic-tac discret ou gamme Discreto; ex: NAUFIC) .

Il remplace le calibre U qui dotait les gros réveils de 1955 à 1967 .Jaz PA nylonsJaz Pa eJaz Pa dJaz Pa cJaz Pa bJaz Pa 1Jaz Pa 3Jaz Pa Peter UhrenLa mention GMBH est l’équivalent français de SARL ; GmbH est exactement l’acronyme de Gesellschaft mit beschränkter Haftung = Société à Responsabilité Limitée Jaz PaJaz PA nylons aPour les dernières éditions , des rouages en Delrin remplaçaient les habituels rouages en laiton.massic évolution (3)on aperçoit sous la flèche un rouage blanc en plastique massic évolution (2)modernisation du marteau de sonnerie  

Version PA 024 pour le DIGIC à rouleau

EUROPA/Uhren Uhrenfabrik SENDEN

Jaz a multiplié les collaborations impliquant d’autres industriels français et étrangers  avec les reprises de CARAT et de la SAP Société Alsacienne de Précision puis l’absorption de JAPY , les accords avec FAVRE LEUBA , la SMI Société Méridionale d’Industrie ,  LaVEDETTE , SARDA LIP ACCTIM clocks , BULOVA GREINER Electronics , LORENTZ , etc .                                                                                                                                                                                                                                           Sa plus importante entente industrielle est l’accord avec PETER Uhren chargé de la production des gros réveils , mais Jaz fait également appel à un autre fabricant allemand pour de petits mouvements mécaniques comme le calibre CS fabriqué par SENDEN sous le nom commercial de EUROPA Uhren .

europa werbungRecto d’une publicité de 1956 qui proclame que les réveils de voyage Europa sont les plus vendus dans le monde .

Dans ses meilleurs jours , cette société employait jusqu’à 2 500 personnes et fabriquait environ 32 000 pièces par jour .Reisewecker-Europa La société SENDEN Uhrenfabrik a acquis une notoriété mondiale grâce aux réveils de voyage de sa marque EUROPA .

La manufacture bavaroise exploitait également le nom commercial DELUXE dont beaucoup étaient dotés du fameux  calibre CS .                                                                                                                                                                                                                  SENDEN Uhrenfabrik a été fondée en 1947 par Erich Rittinghaus et Gustav Eiffert à SENDEN , banlieue industrielle au sud de Neu-Ulm en Bavière ( voir les articles des réveils de voyage ULMIC et REISIC )

En 1967 , le co-fondateur Erich Rittinghaus , ancien ingénieur chez Messerschmitt , est nommé citoyen d’honneur de la ville de Senden , reçoit la Croix du Mérite Fédérale de Première Classe et la rue de Senden , qui abrite l’immeuble Europa Uhren , est rebaptisée Erich Rittinghaus Straße en son honneur . Mais en 1991 , la réputation de l’octogénaire est largement amoindrie lorsque l’on découvre que des substances toxiques , telles que arsenic et dérivés cuivrés , issues des bains galvaniques avaient été « éliminées » dans d’anciens puits sous l’usine pendant des années .

La manufacture d’horlogerie a été vendue en 1988 à Nikolaus von Seemann , sans que cela n’empêche la production de cesser en 1993 . SendenGPS1Le site a été converti en parc d’affaires à Senden appelé GPS comme le site Jaz de Wintzenheim .  Europa courrierOn le constate sur ce courrier , EUROPA était le nom commercial de Uhrenfabrik Senden ( GMBH = SARL) comme JAZ a longtemps été le nom commercial de la CIMH Compagnie Industrielle de Mécanique Horlogère , ces deux noms éclipsant nettement les raisons sociales , ce qui est d’ailleurs leur fonction .

Grande horloge de table 8 days , 27 cm de haut ( collection Denis RAQUIN )                   EUROPA est loin de n’avoir produit que les réveils de voyage qui font sa réputation , au contraire, elle a produit de spectaculaires horloges de style steampunk ou atompunk comme cette belle pendule à poser .

Il est d’ailleurs fort probable que la firme allemande soit aussi à l’origine du design , très proche, de la SACLIC que Jaz diffuse de 1961 à 1966 dont voici ci-dessus la version Europa Elomatic .

à comparer les horloges en fer forgé des deux fabricants , on comprend aisément qu’il va être compliqué de les distinguer , avec EUROPA ci-dessus et JAZ ci-dessous . Toutefois d’évidence , ce design néo-médiéval , un peu lourd et démonstratif , est assez typique des seventies outre-rhin .

SIGLIC , ROLLIC et VASTIC .

 

En revanche , les mécanismes qui dotaient les EUROPA Elomatic sont très familiers aux collectionneurs de Jaz puisqu’on reconnait aisément un calibre 1AN qui équipait , entre autres la SACLIC , vue dans MEN in BLACK III .

Pour ces calibres français , Jaz accepte que la firme allemande les estampillent Uhrenfabrik Senden comme cela avait déja été accordé à Bulova . Jaz vendra , également , ses mouvements pour horloges murales à dateur à Acctim Ltd , Seth Thomas Usa et Metamec .

On trouve même des modèles communs aux deux marques comme ces réveils de voyage : EUROPA à gauche et RITIC à droite  .

 

Par contre , si l’on retrouve exactement le même décor sinisant sur ce réveil EUROPA que sur certains RIDIC , c’est seulement parce qu’ils partageaient un même fabricant bisontin de boîtiers de luxe , lequel fournissait également le français Lancel , le suisse Kirchhofer d’Interlaken , etc .europa werbung 1956publicité de 1956 , verso .

Les Entreprises associées

 

Usine ALUVAC 22 boulevard National à Nanterre


En presque cent ans d’existence Jaz a collaboré avec de célèbres maisons françaises comme le maroquinier Longchamp , les fondeurs Thécla pour les NANDIC , JUNIC , FACIC ou ALUVAC / SOLIDO pour le corps du FRANCIC et même le célèbre sellier Hermès  pour le cuir des réveils de voyage de luxe TARVIC , les tournebroches COCAMBROCHE et pour leurs radio-réveils avec Ducretet Thomson et Pathé Marconi la Voix de son Maître .

Cette rubrique est en cours de construction , mais vous pouvez dès maintenant lire les articles -surlignés en gras- avec la reprise de CARAT et de la SAP Société Alsacienne de Précision puis l’absorption de JAPY , les accords avec FAVRE LEUBA , EUROPA , la SMI Société Méridionale d’Industrie , PETER Uhren , LORENZ La VEDETTE , SARDA LIP , ACCTIM clocks , BULOVA , GREINER ElectronicsFINHOR du groupe Anguenot Frères puis Cupillard Rieme pour les montres , jusqu’à Seiko ou Matra et enfin Yema , Lotus et Pulsar.

logo coronet

carat jaz japy fin catal. 1958-59
CARAT

 

lonchamp logo 2
LONGCHAMP

 

Japy centenaire catalogue 1967-68
JAPY

 

USINE JAZ INDE détail 2
FAVRE-LEUBA

 

peter_uhren_1962_01
PETER UHREN FABRIK / LORENTZ

logo bulova

vedette logo

europa boite 4

vignette lorenz

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est logo-acctim.jpg

phinney walker logo 32

logo miror

vignette vdo

Peter Uhren Fabrik et Jaz Collaboration

 

En 1967 , dans le cadre du marché commun Jaz signe avec PETER- UHREN GmbH un premier accord de collaboration à la fois technique , industrielle et commerciale . Un accord complémentaire conclut en 1975 avec PETER , devenu P.U.F.- Peter-Uhren Fabrik , Uhren étant le pluriel d’horloges en allemand – stipule que la société P.U.F. fabrique la totalité des besoins de Jaz en gros réveils mécaniques et que Jaz pourvoit à la totalité des besoins de Peter en horlogerie mécanique. Consultez notre article sur cette collaboration.

 

calibre CS 1975 à (1999)

cal cs

Le calibre CS est un calibre de réveil d’une autonomie de 30 heures qui apparaît en 1975 et commence en 1977/78 à remplacer le calibre DK . Il est conçu par Uhrenfabrik Senden , fabricant de réveils allemands distribués sous les noms commerciaux de Europa et Deluxe . Consultez l’article que nous consacrons à Europa et sa collaboration avec Jaz .

doc cal cs (2)doc cal cs (1)

 

Pour identifier facilement un calibre CS sans l’ouvrir , il suffit de regarder la morphologie du dos dont la principale caractéristique est qu’il ne comporte qu’une clef de remontage pour remonter le mouvement et la sonnerie contrairement à ses prédécesseurs qui  nécessitaient deux clés séparées.

Il existe trois variantes du calibre CS de base qui n’est doté que de deux rubis : celle à sept rubis , dans ce cas les réveils portent en général la mention7 jewels au cadran ;  une variante à dateur simple sans les jours ( exemple le CALIC ) et enfin le 6CS à dateur jour et date ( exemple le JOURIC )

 

Le calibre n’ayant pas de sens de fonctionnement impératif , il peut être orienté , selon les spécifités du boîtier,  « tête » en bas ou en haut : l’arrêt de sonnerie peut donc être en haut à gauche …

…ou en bas à droite…

…voire de côté à gauche ou à droite

la date est parfois indiquée sur le moyeu de la clef de remontage… le premier chiffre est le trimestre il peut donc aller de 1 à 4 , le second chiffre indique es deux derniers chiffres de l’année veglia 1976 (2)par exemple 2/76 pour deuxième trimestre 1976

cal-cs …toutefois le calibre CS est toujours daté en creux sur la platine ; la référence W001 trahit son origine allemande puisqu’elle commence par le W de Wecker qui veut dire réveil en allemand , d’ailleurs les références des plus célèbres mouvements ou réveils allemands commencent souvent par ce W , comme le fameux W10 de Junghans . La dénomination française est une allusion à son fabricant CS pour Calibre par Senden .

calibre CS

Ce réveil ne dispose que d’une seule clef , correspondant donc à un seul barillet qui déversera son énergie pour les deux fonctions : mouvement et réveil ; D’ordinaire chaque fonction a son propre barillet .

On utilise un système d’arrêtage qui laisse vider assez d’énergie pour que la sonnerie sonne une fois, soit un tour d’arbre, ce qui veut dire que l’on a qu’un armage de sonnerie, il faut donc remonter à chaque fois son réveil  : https://www.youtube.com/watch?v=m-ST4NpCsls

les boutons sont , a priori et en grande majorité , en plastique mais on peut en trouver en métal .

Ce calibre CS est à forte diffusion puisque vous le retrouverez également sur les réveils DELUXE , autres marques de Senden Uhrenfabrik .

La manufacture horlogère française UTI , fondée par le grand père de Jacques Meyer qui sera PDG de JAZ S.A de 1982 à 1986 , employa également le calibre CS pour ces réveils de voyage de base , comme d’autres marques telles que LANCEL ou JAPY  sous gouvernance JAZ .