réveil JAZ Swiss Made sans bélière circa 1940 /1942 hors catalogue

swiss made (1)Réveil mécanique , hors catalogue peut être destiné à l’export , Swiss Made , mouvement mécanique , calibre Z , pas de bélière , aiguilles et chiffres lumineux , arrêt de sonnerie au sommet diamètre 9,5 cm . Photos courtoisies du collectionneur Serge Benatti .

Ce type d’aiguilles et ce genre de pieds n’ont jamais été employés par Jaz pour d’autres réveils; ce réveil est à rapprocher de sa version avec bélière . swiss made (2)swiss made (3)swiss made (4)calibre Z (2)Le calibre Z est identique à celui du modèle à bélière,  sauf l’inscription portée en bas et non sur le côté calibre Z (3)calibre Z (4)calibre Z (1)

Hybride Jaz Music Box

Music box (1)Hybride Jaz, boîte à musique. Notre ami, le collectionneur Serge Bennati, qui nous a confié des photos de quelques Jaz, très rares, en sa possession, porte par ailleurs un certain intérêt aux hybrides et faux Jaz, s’ils sont de qualité évidemment. C’est le cas, effectivement, pour ce travail artisanal complexe:  tant sur la partie tournage du bois, que pour la partie adaptation mécanique du mouvement Jaz qui déclenche la boîte à musique dissimulée dans le pied à la place de la traditionnelle sonnerie. Le cadran est celui d’un LOUVRIC 1° version de 1967, et c’est le seul élément qui vienne de Jaz. Aiguilles et mouvement sont d’un autre fabricant qui reste à identifier. Nul doute que le concepteur était un amateur très éclairé et plus probablement un horloger.Music box (2)Music box (3)Music box (4)Music box (5)Music box (6)

réveil JAZ Swiss Made à bélière circa 1940 /1942 hors catalogue

jaz swiss made 1940Réveil mécanique , hors catalogue peut être destiné à l’export , Swiss Made  mouvement mécanique , bélière , aiguilles et chiffres lumineux , arrêt de sonnerie au sommet, diamètre 9,5 cm .

Ce type d’aiguilles et ce genre de pieds n’ont jamais été employés par Jaz pour d’autres réveils , excepté pour son cousin sans bélière . Aiguilles et chiffres lumineux , arrêt de sonnerie au sommet .jaz swiss made cadranDe nombreux détails nous incitent à dater ce réveil du début des années 40 : la silhouette générale , l’arrêt de sonnerie au sommet de petite taille , le cadran en carton , la bélière basse à la mode en Europe à cette période et évidemment l’absence de jaseur boréal au dessus du logo Jaz .jaz swiss made calibreLa platine est estampillée en creux JAZ SWISS MADE  et MOD.Z pour calibre Z qui sera en fait le nom donné à partir de 1951 aux mouvements des minuteurs COMTIC avec lequel il n’a rien à voir , évidemment . Le battant du marteau de sonnerie , en demi-lune forme tout à fait inusitée chez Jaz , ne comporte pas la date gravée en creux selon l’usage pour les réveils de la marque au jaseur .

IMG_8258 (Copier)Ce mouvement ne nous est pourtant pas inconnu puisque nous le retrouvons dans un réveil SWIZA Repeat , Swiss Made des années 40 . La marque fondée en 1904 par Louis Schwab ne prend le nom officiel de Swiza qu’à partir de 1935 .IMG_8255 (Copier)La platine en revanche ne porte aucune inscription comme c’est souvent le cas lorsqu’il s’agit d’une fabrication sous licence . Toutefois on a vu pour BULOVA que JAZ acceptait que ses platines portent la marque de son client .

 

La comparaison des dos confirme les nombreuses similitudes entre les deux modèles qui arborent les mêmes boutons et les mêmes clefs . En l’absence de documents sur cette collaboration , il nous est actuellement impossible de dire qui est le concepteur et qui est le fabricant de ces réveils , le premier n’étant pas forcément le second . Nous tenons à remercier un de nos fidèles lecteurs , le collectionneur Arnaud Le Page , de nous avoir cédé ce réveil atypique , dont le collectionneur Marc Barat possède un exemplaire tout à fait semblable et notre ami le jeune horloger Romain Gallardo qui nous a mis sur la piste du calibre de ce Swiza . turun museumOn notera la similitude d’aspect – hormis l’absence de bélière – avec cet autre Jaz Swiss Made  , exposé au Turku Museum Centre de l’ancienne capitale finlandaise Åbo , actuelle Turku .

TURZIC 1959 à 1960

turzic repetition

TURZIC , grand réveil à répétition de la gamme des Gros Jaz , mouvement mécanique , calibre 17 U. Nouveauté du catalogue 1959/60 à la page 15 , référencée 1019-81 . Boîtier laquée corail , réserve avant et cloche bronzées , pieds boules, arrêt de sonnerie au sommet ; cadran crème , chiffres relief façon or ; aiguilles et point lumineux. Diamètre 9,5 cm . Il n’est plus disponible au catalogue de 1960/61.turzic trancheturzic repetitionturzic dos

REPIC 1959 à 1960

repic 49

REPIC , réveil de la gamme des Gros Jaz , mouvement mécanique à répétition (sonne six fois) , calibre 17 U . Nouveauté du catalogue 1959/60 à la page 15 , référencée 1017-13. Boîtier nickelé , cadran blanc , chiffres relief bruns , pieds boules , aiguilles noires et index lumineux. Diamètre 9,5 cm . Il n’est plus au catalogue 1960-61 . Son nom fait évidemment allusion à sa fonction de répétition et sera d’ailleurs réattribué en 1967 à un réveil doté de la même fonction . Mention Made in France au bas du cadran .repicdos

POLIC 1946 à 1947

polic

POLIC , gros réveil mécanique , calibre H . Présenté dans le tarif FH46 d’octobre 1946. Boîtier , cloche et lunette duralinox poli , pieds boules , sans bélière . Plusieurs modèles existants : cadran noir non-lumineux : réf. 145-22 ; lumineux: réf. 145-23 ou cadran métal chiffres repoussés , lumineux : réf. 145-30 . Diamètre 9,5 cm . Le POLIC est l’ancêtre direct du CHROMIC dont il ne se distingue que par les aiguilles flèches et la date sur le marteau de sonnerie . La dénomination POLIC sera réattribuée en 1982 .                                                                                                                                                                      Ces différences , pourtant minimes , permettaient de donner une nouvelle dénomination à un ancien réveil et Jaz pouvait ainsi contourner la législation d’alors sur les augmentations de tarifs . Les prix de départs étaient libres , pas leur augmentation romain mars 2019 (5)Le CHROMIC comme le POLIC  existent aussi avec la mention « silencieux » sur le cadran.

                                                     POLIC 145-23

SISTRIC 1959 à 1960

sistricSISTRIC , pendule à poser  de la gamme Jaz Transistor , mouvement électrique à pile , calibre AT , à transistor , 15 pierres et balancier circulaire , licence ATO . Disponible uniquement au catalogue 1959/ 60 à la page 1 , référencée 2030-10 . sistric 2Boîtier en métal doré , cadran perforé blanc , zone centrale argentée mat , chiffres en relief , non-lumineux  pieds boules . Format 15 x 20 cm . C’est une nouveauté du catalogue 1959/60 et quelle nouveauté ! Une PREMIERE MONDIALE même puisqu’il s’agit avec les TRANSIC et ALPIC de la première pendule dans le monde à transistor et à balancier circulaire , ce qui explique la présence de la SISTRIC  à la première page  du catalogue 1959/60 . Ce catalogue voit donc l’apparition d’une nouvelle catégorie les « Jaz Transistor » avec un logo surmonté d’un « jazeur » dans un écusson comme pour ces prédécesseurs : les « Jaz de Luxe » et « Jaz electric ».sistric 3sistric 4

FERRIC 1952 à 1954

ferric (6).JPG

FERRIC , petit réveil de la gamme des Stylites, mouvement mécanique , calibre 1J . Nouveauté du catalogue 1952 , référencée 0358-21 .

 

Il apparaissait avant cela en juillet 1952 dans la Jazette des horlogers , avec la référence 0358-11. Cette boîte , dont le design est de Crous-Vidal , arbore justement au dos la référence de base 0358 du Ferric , avec le code couleur employé uniquement en 1952 le  11 ; la date est donc valide mais donnée de manière inusitée chez Jaz :  5209 pour 1952 Septembre .

Boîtier et cloche au dos en laiton peint de couleur bois de rose , cadran argenté , en écrin simili-cuir havane ; pieds boules , aiguilles phalliques et chiffres lumineux . Diamètre 6,5 cm .

 

 

NICKLIC 1947

nicklic

NICKLIC , gros réveil , mouvement mécanique dont il précisé qu’il est « en laiton », certainement à la suite de la période de guerre et l’utilisation d’alliages jugés moins nobles et moins durables par le public et les horlogers , calibre H dit silencieux . Nouveauté dans le tarif F.C.47 de Mars 1947. Boitier en métal nickelé à l’origine de son nom ; pieds boules , cadran métal , chiffres repoussés sur zone noire , sans bélière . Diamètre 9,5 cm . Modèle non-lumineux réf. 182-10 ou lumineux réf. 182-11. Il n’est plus disponible en 1947.

Il est esthétiquement très proche du CHROMIC qui apparaît la même année.

PETIC (1945) à 1948

PETIC , petit réveil de la gamme des Stylites , mouvement mécanique , calibre J. Présenté dans la brochure tarifaire F.A.45 de Janvier 1945 . Boîtier miniature dodécagonal , cadran métal , chiffres repoussés , pieds boules . Référencé 404-10 pour la version non-lumineuse et 404-11 pour la version à aiguilles et chiffres lumineux . Diamètre 6,5 cm . Aucune indication sur la couleur du boîtier n’est alors donnée.

En 1946  ces modèles disparaissent pour de nouvelles références :  NL signifie non-lumineux et LX lumineux

petic tarif 46.jpg

En 1947 les modèles 404-90 et 404-91 ne sont plus disponibles au profit du (0)404-82 en acier tanké , cadran métal satiné et non-lumineux.

petic Joël FLe PETIC n’est plus disponible au tarif de Novembre 1948 mais en début d’année , il était encore proposé cette ultime variante à aiguilles et chiffres lumineux  que l’on retrouve sur son cousin le RONDIC . Effectivement , à part la forme du boîtier à douze côtés ou rond , rien ne distingue réellement ces deux réveils , même pas l’écrin en carton imitation peau de serpent qui est commun aux deux .

Cet écrin était proposé en option, dans ce cas la référence du réveil était précédée d’un zéro ; en revanche , elle était la seule boîte  Jaz à ne pas porter la référence du réveil qu’il contenait imprimée au tampon . Tout simplement pour ne pas altérer esthétiquement l’écrin et ensuite parce que , sur ce motif chargé , rien n’apparaît clairement : il faut d’ailleurs que le jaseur reflète la lumière pour qu’il apparaisse . La référence était donc déportée sur un fourreau de carton ondulé qui protégeait l’écrin .

                                           PETIC de 1948

Remercions Joël F. , collectionneur bordelais qui s’est spécialisé dans les Jaz rares , de nous avoir confiés les photos de ce modèle , daté 1948 en creux sur la platine du calibre , qui arborent des pieds spéciaux , que là encore , on retrouve sur les RONDIC mais uniquement en 1948 .