DRILIC contrefaçon soviétique par Slava

DRILIC  conçu par le célèbre designer Philippe Charbonneau pour Jaz , en 1964.Slava Drilic Urss (1)Variante A du DRILIC avec des chiffres inspirés de celui du VONIC ( voir ci-dessous) par le russe SLAVA ( indiqué en caractère cyrillique , comme la mention fabriqué en URSS ) vonic 6 VONIC par Jaz Slava chiffres romainsVariante B du DRILIC à chiffres romains très étirés , étrangement ressemblants à ceux du CHANIC ( voir ci-dessous) chanic non jazistorCHANIC par Jaz CREATOR: gd-jpeg v1.0 (using IJG JPEG v62), quality = 75Variante C à cadran faux bois . On notera qu’aucun de ces réveils russes n’est lumineux .

 

Si la ressemblance entre les SLAVA  à gauche , et les JAZ , à droite , n’est pas évidente de face au premier regard , de dos en revanche la similitude est totale et criante .Drilic dessous Slavadessous ..Slava Drilic dessus.. et dessus , ne présentent aucunes différences avec ceux du DRILIC .Drilic Urss copie Slava (1) Le mécanisme ressemble d’ailleurs beaucoup au calibre AR de Jaz ;

Nous avons précédemment rédigé un article sur le yougoslave INSA qui fabriquait des réveils Jaz sous licence  , comme le DUPLIC , lorsque des accords ont été enfin conclus avec la France qui demandait le remboursement des entreprises hexagonales , spoliées par le nouveau régime socialiste de Tito , en préalable à tout échanges commerciaux . L’économie yougoslave qui était basée sur une forme d’autogestion et non pas d’étatisation comme l’Urss , importait et exportait avec l’Ouest .                                                                                                                                                                              sovietEn revanche l’URSS se voulait autosuffisante dans tous les domaines , elle commerçait peu par rapport à sa force économique . La diffusion des réveils Jaz en Urss n’était donc pas nécessaire et n’aurait pu avoir lieu qu’à travers un transfert de technologie et une fabrication locale en raison de l’inconvertibilité des roubles et du faible pouvoir d’achat des citoyens soviétiques .

Idéologiquement se posait un problème : les droits de propriété industrielle n’étaient pas reconnus par la doxa communiste soviétique . Un décret pris en 1918 établit que tous les travaux scientifiques , mais aussi littéraires , musicaux et artistiques relèvent d’office du monopole de l’État . En outre, certaines découvertes comme les composés chimiques et les médicaments sont écartées du domaine brevetable étant donné que l’URSS ne reconnaît que la brevetabilité des procédés et non celle des produits . Cette loi interdit également aux inventeurs soviétiques de breveter leurs inventions à l’étranger … et inversement , évidemment ! Par voie de conséquence, jusqu’à la fin des années 1950 , la stratégie de l’URSS pour soutenir son développement scientifique et technique se
limite à deux moyens principaux : soit développer elle-même et de façon indépendante sa propre technologie, soit copier la technologie étrangère sans l’autorisation de ses inventeurs et assurément sans leur payer de droits : l’idéologie a bon dos . Au début des années 1960 , il paraît cependant évident que copier les inventions étrangères n’est nullement efficace étant donné que les ingénieurs soviétiques n’acquièrent pas le savoir-faire nécessaire pour l’utilisation optimale de ces technologies . Une telle stratégie se révèle également trop coûteuse en temps et en argent . Drilic diversC’est au moment de ce tournant idéologique et stratégique , dans les sixties débutantes , que sont fabriqués ces réveils , pseudos DRILIC aux accents russes , qui  font l’impasse sur ce que les originaux ont de plus remarquables : le fameux cadran et les aiguilles cunéiforme du designer français Charbonneau . L’URSS était un contrefacteur aussi important que la Chine , voire plus , néanmoins ses réseaux d’exportation dans certains domaines , comme l’horlogerie , étant proches du néant et ses frontières si étanches que Jaz n’a certainement jamais été informé de ces contrefaçons à la petite semaine .

 

L’INDUSTRIE HORLOGÈRE SOVIÉTIQUE

DueberHampdenWatchFactories_pccsSur ordre direct de Staline , l’unique société d’import /export soviétique Amtorg , fait l’acquisition en 1929 , des machines-outils de deux sociétés américaines en faillite , la Ansonia Clock Company of Brooklyn et surtout la Dueber-Hampden Watch Company , qui transitent dans 28 wagons de marchandises . Une vingtaine de techniciens américains font partie du voyage pour démarrer la production de montres par  la First Moscow Watch Factory . En 1930 , la  » Second State Watch Factory » est construite . Cette nouvelle structure se charge de la production d’horloges murales , de réveils .
mayak-horloge-sovietique-cccpRéveil design par MАЯК / MAYAK qui signifie « phare », une autre entreprise  horlogère soviétique, fondée en 1943 et spécialisée en production de masse d’objets divers dont des réveils . JLC et MolnijaSi quelques mouvements étaient copiés sans vergogne , l’Urss était toutefois largement auto-suffisante en matière de production horlogère avec des marques tout à fait indigènes , bien connues des collectionneurs de montres comme Pobeda / Victoire ou Raketa / Fusée en hommage au premier cosmonaute , Youri Gagarine .

Deux réveils SLAVA dit Spoutnik

EXEMPLES de PROPRIÉTÉS INDUSTRIELLES EST /OUEST

S’agissant du domaine le plus documenté , du fait le guerre froide et sa visibilité , c’est dans le domaine de l’aviation et des armements que nous allons chercher les différents exemples de rapports à la propriété industrielle entre l’Urss et l’Occident parfois plus complexes qu’il n’y paraît de premier abord .                        tu 144 vs concordeVOL de PLANS et APPORT SOVIETIQUE : Il suffit de comparer visuellement le Tupolev Tu -144 avec le Concorde pour être convaincu de la fraude , au point qu’il sera surnommé le Concordski . Mais plus factuels sont l’arrestation et l’expulsion de Sergei Pavlov pour avoir découvert dans ses bureaux de l’Aeroflot à Paris , les plans du Concorde en 1965 .                  PS 84 vs DC3ACHAT de LICENCE et APPORT SOVIETIQUE  : à gauche , le russe PS-84 issu du fameux Douglas DC-3 , à travers des achats officiels de plusieurs avions aux Usa et d’une licence de production en URSS . Néanmoins , ce n’est pas une copie totale puisque moteurs et hélices sont de conceptions soviétiques .TU 44CLONAGE ILLEGAL et APPORT SOVIETIQUE : à gauche , le Tupolev T-4 et , à droite , sa matrice involontaire le B-29 Superforteress . Forcés d’atterrir en Mandchourie en 1944 , quatre bombardiers B-29 et leurs équipages sont capturés par les soviétiques qui ne sont pas encore en guerre contre le Japon . En prévision de cette guerre imminente , Staline a multiplié les demandes d’achats de cet énorme bombardier , se voyant opposer un refus poli , mais ferme , des USA . Staline ordonne donc de les copier  » aucun changement ne doit avoir lieu » précise t il , hormis l’apport de moteurs russes plus puissants .chars russesCOPIE INTEGRALE et LEGALE : char russe BT-2 K et son modèle le char américain М.1931 , développé par John Walter Christie . Il serait pourtant erroné de n’en faire qu’une copie en raison de la volonté de l’inventeur de vendre ses chars et tous les plans et documents officiels nécessaires aux Soviétiques . Il a même exprimé le souhait de venir travailler en URSS , mais meurt ruiné en 1944 . Nous devons à la vérité de rappeler que les plans du  modèle précédent , le Christie M1928 , avaient été subtilisés par la Guépéou

Enfin l’exemple le plus connu des paradoxes de l’Union Soviétique en matière de brevets et de contrefaçons est l’homme le plus décoré de l’URSS  Mikhaïl Kalachnikov . Inventeur du célèbre fusil AK 47 , qui porte son nom et de cent-cinquante autres armes , ayant déposé 35 brevets d’invention . La propriété intellectuelle étant collective en droit soviétique , le succès mondiale de l’invention n’a pas fait la richesse de son créateur , qui a gardé des revenus bien modestes . Mais quand Imach , l’usine officielle russe,  fabrique 100.000 fusils d’assaut , 900.000 contrefaçons arrivent dans le même temps sur le marché . À l’origine de cette contrefaçon , les licences de fabrication abondamment données par l’URSS aux pays communistes pendant la guerre froide . Après la chute de l’URSS en 1991 , ces pays ont continué à en fabriquer  « C’est un problème majeur pour nous… La fabrication de fausses Kalachnikov en Bulgarie, en Chine, en Pologne ou aux États-Unis . C’est contraire à la loi internationale » affirme , sans rire , le directeur de l’usine Ijmach , dans le rôle de l’arroseur arrosé .

LA DÉNOMINATION JAZ en URSS

la musique sur les côtesDeux exemples de  » musique sur les côtes  »                                                                                   Les dictatures , de droite ou de gauche , ont des haines communes envers les minorités sexuelles , religieuses ou raciales mais également envers les tendances artistiques non académiques . Comme l’occupant nazi qui avait contraint la Compagnie Industrielle de Mécanique Horlogère , à une ruse sémantique avec l’adoption du jaseur boréal , pour faire oublier que son nom Jaz , était en rapport direct avec le Jazz américain .

1327329163_22Le gouvernement soviétique n’aurait pas admis qu’une marque étrangère fasse référence à quoi que ce soit d’américain sur son territoire . En cas d’importation , bien improbable , Jaz aurait été obligé de changer de nom . La plupart des enregistrements musicaux étrangers étaient interdits en URSS  et étaient dénigrés comme « impérialistes ». En témoigne cette expression fameuse à l’époque : « Aujourd’hui il joue du jazz, demain, il trahit la patrie » . Le parti au pouvoir ne souhaitait pas que ses citoyens écoutent du rock-and-roll , du jazz ou d’autres styles incitant à la quête de liberté . Les nouveaux tubes des Beatles ne pouvaient donc être obtenus que sur le marché noir à des prix faramineux . Étant donné que la demande était très élevée , les trafiquants  avaient une ingénieuse manière de la satisfaire : « imprimer » les chansons sur des radios médicales fournies par les hôpitaux . Il s’agissait essentiellement de radiographies de poumons , représentant un thorax d’homme , d’où l’appellation de « musique sur les côtes »bien connue des soviétiques .

 

INSA horlogerie Made in Yougoslavia et son DUPLIC

duplic insa (1)Réveil par INSA d’après le DUPLIC de Jaz . Il existe plusieurs variantes de cadran .Insa rouge (1)variante par Insa , made in Yougoslavia  

les trois DUPLIC par Jaz insa grenat (3)duplic-boc3aete-dosla comparaison des dos , laisse comprendre que les mouvement sont identiques ou très proches

 Variantes de cadran pour INSA 

Version à chiffres romains sur écoinçons noirs Processed By eBay with ImageMagick, z1.1.0. ||B2Ces chiffres épais n’apparaissent sur les Jaz que dans les années 70 , preuve que ce modèle a été produit sur plusieurs décennies .

 

catalogue INSALe DUPLIC de INSA apparaît à l’extrême gauche en haut de ce petit dépliant , non daté . On reconnait ,  tout de suite à sa droite,  un grand réveil en pollopas fabriqué sous licence en Yougoslavie d’après un célèbre modèle de Japy qui sert aussi de bases aux premiers réveils animés de la marque de Beaucourt .

à gauche la version INSA , à droite la version Japy

Le Maréchal Tito, président à vie , disait de son pays , non sans cynisme :  » La Yougoslavie a six républiques , cinq nations , quatre langues , trois religions , deux alphabets et un seul parti » . Il aurait pu ajouter …et une usine d’ horlogerie

INSA a été fondé le 17 Août 1950 , sous le nom de  » FABRIKA SATOVA » , littéralement « usines d’horloges » , avec son siège à Zemun , près de Belgrade , capitale de la Serbie et de l’ex-Yougoslavie .                                                                                                                                                                                                                                                          En 1952 , environ 40 000 réveils ont été produits .                                                                             En 1954 , cette société est rebaptisée industrie horlogère « INSA »                                                En 1955, environ 15 000 réveils et environ 9 000 temporisateurs de cage                                                   d’escaliers  ont été exportés. Insa 1959Sur ce document de 1959 , on reconnaît un DUPLIC , estampillé INSA , mais plus proche du DUPLIC que ceux vus plus hauts , avec son cadran grenat et des aiguilles semblables au Jaz . En bas du document les temporisateurs de cages d’escaliers , une branche importante de cette entreprise Yougoslave .

Une autre des grandes spécialités d’INSA sera , durant près de 40 ans , les compteurs d’échec ; à droite le célèbre champion yougoslave Nikola Karaklajić , Maître international et par ailleurs disc-jockey de radio et journaliste musical jouant devant un INSA .

insa-zemun-yugoslavia collectionPetite collection de réveil Insa , avec à l’arrière plan : le Japy à gauche et le Jaz à droite .

Le PEINTRIC par INSA et à droite la version de Jaz produite de 1972 à 1981 .

Quasiment identique mais rappelons qu’il s’agit en fait d’une production de PETER Uhren

Grande horloge INSA , rue Prince Michel ou Ulica Knez Mihailova à Belgrade dans les années 80 . De nos jours la rue du Prince Michel est considérée comme l’une des plus belles rues piétonnes de l’Europe de l’Est où s’affichent toutes les grandes marques mondiales , de ce fait et en raison de sa grande visibilité l’horloge Insa reste un des points de rendez vous privilégiés des belgradois et un symbole de la ville .

Au début des années 1980 , l’économie yougoslave est mal en point , depuis la mort de Tito , une situation accentuée par la sortie du modèle communiste . Heureusement l’entreprise avait déjà d’autres branches d’activité , comme les compteurs d’eau , qui lui permettent d’ailleurs de se développer de nos jours avec ce modèle à affichage déporté comme nos compteurs Linky . à droite un mécanisme retardateur pour tête de fusée d’obus de mortier , qui n’a rien pour étonner puisque , dès 1953 , Lip et jaz se sont partagés un immense marché de 5 milliards de Francs pour fournir l’armée américaine en mécanismes de fusées d’obus , tout à fait similaires .

Néanmoins en 1990 , l’INSA était devenue l’un des principaux horlogers en Europe avec une production annuelle de 1.200.000 réveils par an dont la moitié pour le marché allemand , dont ses propres créations créations et même des montres assemblées en Yougoslavie

La période de 1991 à 2000 a été marquée par des difficultés exceptionnellement importantes causées par le blocus économique international décrété par l’Onu , contre la Serbie . Depuis la levée des sanctions, des efforts importants ont été déployés pour relancer la production et augmenter les ventes mais de nos jours la production de réveils est retombé à 10.000 réveils . insa 2020 (2)Productions récentes de réveils Insa insa 2020 (3)insa 2020 (1)

Boîtes vertes aux lutins Grande Bretagne circa 1929 /1937

boîte cubic rouge gbBoîte rectangulaire pour Jaz CUBIC  en écrin chapelle                                                                                                                                                                                               Avant guerre , les réveils Jaz , vendus en Angleterre , étaient livrés dans des boîtes spécifiques au Royaume Uni , tant par leur couleur verte , que par leur décor . Le décor est animé par deux personnages qui n’appartiennent qu’aux folklores  britanniques . Ces deux lutins sont probablement des brownies  (ou broonies ) que JK Rowling a repris en elfes de maisons dans Harry Potter , dont le fameux Dobby de la famille Malefoy . Génies domestiques sympathiques et travailleurs , les brownies effectuent les tâches ménagères des familles en échange d’un repas ou de la liberté de se balancer sur un fer à cheval accroché à côté de la cheminée . Dans certains contes , les lutins avancent les aiguilles des horloges et des montres pour faire paraître moins longues les souffrances des malades .

The New Haven Clock Company du Connecticut avait même nommé BROWNIE certains de ses modèles , dès 1919 .le lutin des pendulesLes Trois Petits Lutins de Mireille et Jean Nohain 1936 , à écouter ou découvrir :      https://www.youtube.com/watch?v=wuZMXa5lznQ                                                                                                                                                                                                                  C’est fou c’est fou comme le temps passe vite
Suivant mon goût et mon humeur
Vous êtes en retard ou vous êtes à l’heure
J’couche dans l’horloge du vestibule
C’est moi qui suis le lutin des pendules

Les brownies ont été immortalisés par l’illustrateur canadien  Palmer Cox , dont la plaque tombale est ornée d’un de ces petits lutins issus du folklore écossais , qui ont donné leurs noms à l’un des premiers appareils photos populaires : l’Eastman Kodak Brownie et aux gâteaux au chocolat fondant inventés par le chef cuisinier du Palmer House , un bel hôtel de Chicago . Cette homonymie fortuite et fausse , puisque Palmer est son prénom , a fait croire que ce célèbre établissement , classé monument historique de Chicago , lui appartenait : il n’en est rien ! La philanthrope et féministe Bertha Palmer , millionnaire d’origine française , était la propriétaire des lieux et initiatrice de ces fameux gâteaux . boîte anglaise verte (4)Boîte carrée pour MODIC .boîte anglaise verte (6)Sur les côtés , on retrouve un personnage qui nous est familier depuis notre article sur les publicités anglaises d’avant guerre .

En effet , sur ces publicités pour Butcher , de 1929 et 1931 , apparaît déjà ce personnage de groom filiforme à main droite géante sur un réveil . Là encore il s’agit d’une spécificité anglaise dont nous ne saisissons pas , en revanche , la véritable signification . boîte anglaise verte (1)Une étiquette , d’un vert un peu plus foncé ,  a été apposée pour donner le nom du modèle et , comme en France , un cartouche rond vierge est prévu pour apporter des précisons supplémentaires dont le prix en général : le M rouge est peut être un code prix qui évite de corriger la boîte au fur et à mesure de l’inflation galopante avant guerre  ; En l’espèce on lit au crayon Chrome Lum pour un réveil chromé et lumineux , évidemment .boîte cubic rouge gb 2Jaz for the housewife : Jaz pour la ménagère ( littéralement femme au foyer ) Utilisez le – pour minuter le temps de cuisson – éviter les gâteaux brûlés ,  plats trop cuits , etc . pour envoyer les enfants à l’école – pour vous donner l’heure exacte Pour l’homme d’affaires utilisez le- pour se réveiller à temps le matin . Pour éviter la ruée matinale . Au bureau : utilisez le -pour se présenter aux rendez-vous à l’heure . Toujours ( il) vous donnera l’heure exacteScan2VERSO : la boîte contenait un certificat de garantie , non complété du nom du modèle , qui prenait le fond de la boîte . Elle n’est pas la traduction d’une notice française mais elle est absolument spécifique au marché anglais . Format 11,5 x 10 cm .                                                                                                                                                                          Traduction : le mouvement de cette horloge Jaz …………….Modèle est inconditionnellement garanti pour une année entière . Au delà de cette période rapportez une fois par an , au minimum , à votre revendeur Jaz pour être nettoyé et re-huilé . Si vous lui portez l’attention nécessaire , cette horloge vous assurera de très nombreuses années de service fidèle . Après la première année , la Garantie  couvre toutes réparations nécessaires contre les vices de matières ou de fabrication ; Vendu par …. le ….scan 3RECTO . Traduction : L’entretien de votre réveil .  La roue du balancier de cette horloge tourne , ou tique , approximativement 300 fois par minutes , 432.000 fois chaque jour , 157.680.000 par fois chaque année , et parcourt une distance de 3.186 miles chaque année  (NDLR : 5126 km ) . Donnez sa chance à votre horloge  , ne négligez pas une goutte d’huile tous les deux millions de tours ; La goutte d’huile employée dans un réveil est si petite qu’elle ne peut pas durer plus de deux ans . Une horloge peut tourner des mois et possiblement des années après que l’huile a été asséchée , mais des éléments en seront abîmés . Pour cette raison votre réveil doit être périodiquement révisé , nettoyé et séché , l’huile remplacée et les pièces nettoyées . Grands réveils tous les deux ans . Petits réveils chaque 18 mois .  Si vous faîtes cela votre horloge vous donnera des années de bons services .

Outre les brownies , des lutins sont fréquemment représentés dans les pays anglo-saxons pour les cartes de Nouvel An auprès d’horloges ; en revanche nous n’avons trouvé aucun exemple en France .

Pourquoi parle t-on de vert anglais ? Le vert serait plutôt irlandais , à priori , comme le sont ses deux symboles : le petit Leprechaun tout de vert vêtu et le shamrock , le trèfle symbole de l’île d’émeraude , qui est le surnom de l’Irlande .

Tout le monde sait que pour la Saint Patrick, le 17 mars , tout le Royaume Uni  , les bars irlandais et leurs clients se parent de vert , partout dans le monde .

En Angleterre , dès le  XVIIe siècle , celui qu’appelle « Old Father Christmas », « Sir Christmas » ou « Lord Christmas » porte une longue cape à capuche verte , une couronne de fleurs , de lierre ou de gui parce qu’il symbolise plus l’arrivée prochaine du printemps que l’hiver , plus tard c’est essentiellement Coca Cola qui le fera rougir . Bentley verte de Denis RaquinLa livrée d’une belle anglaise se doit d’être verte . Ci-dessus Bentley Turbo R , collection personnelle D.R . Le British Racing Green (littéralement « vert britannique de course » en anglais), abrégé en BRG, est la livrée nationale utilisée par les automobiles de course britanniques en compétition internationale .

chambre des CommunesLes symboles de la culture anglaise se parent de vert , à l’instar des Chesterfield ou du cuir de la House of Commonsgazon..et du gazon , institution anglaise s’il en est , of course !

Quand on vous dit qu’une anglaise se doit d’être toute de vert vêtue …jusqu’à la broche d’émeraudes de la reine Mary , sa grand mère paternelle . La Reine Elisabeth II rédige sa correspondance privée à l’encre verte . Mais le vert est déjà appliqué en Angleterre médiévale sous la dynastie des Plantagenêt dans les plus importantes salles du palais de Westminster. Le roi Henri III en fait la couleur principale de sa chambre particulière appelée the painted chamber , des ornements de son lit ainsi que de la chapelle St. Stephen . Balthasar de Monconys, un diplomate français du XVII° , écrit dans son journal que les bancs des députés sont recouverts de serge verte. En 1670 , des fonds sont dépensés pour faire « paynting green in oyle the end of the seates, and a Dorecase and some other things », tandis qu’en 1672-1673 , on achète du « green woollen cloth » pour la chambre des députés . Sans que la couleur verte soit LA couleur de l’Angleterre , on constate combien elle est constamment présente outre manche , suffisamment pour que Jaz en pare ses boîtes anglaises .

Il en est de même pour certains réveils , telle cette version du MADRIC en livrée verte , hors catalogue en France mais dont nous connaissons trois exemplaires, issus de notre collection et de celle de Marc Barat , achetés en Grande Bretagne . horloge à poser exportCette horloge murale , là encore spécifique au marché anglais , arbore un cadran entièrement vert , qui n’a pas d’équivalent sur le continent . Argentine vendre 1°july 1956 page 67Revue Vendre du 1° Juillet 1956 .   Ce petit entrefilet dans cette revue professionnelle , spécialisée dans la publicité , prouve que Jaz savait s’adapter à ses différents marchés . Jaz Clock Co Ltd filiale implantée à Londres , dès les origines de la marque Jaz en Angleterre , était tout à fait capable de déterminer les choix à faire pour séduire la clientèle britannique .

Et pourtant ailleurs dans le monde , le vert est la couleur de Satan , du diable , des ennemis de la chrétienté , des êtres étranges : fées , sorcières , lutins , génies des bois et des eaux . Les super-héros et les Martiens, grands et petits hommes verts de la science-fiction, s’inscrivent dans cet héritage culturel , où le vert joue le rôle de l’ailleurs, de l’étrangeté, du fantastique. Pourquoi ?

Parce que c’est une couleur instable, rebelle, très difficile à fixer chimiquement. Nous avons tous appris que le vert , en l’expérimentant en primaire avec nos petits tubes de gouache , naît du mélange du jaune et du bleu . Cette combinaison, apprise dès l’école maternelle, s’est révélée très tard parce qu’a longtemps persisté un tabou , issu de la Bible, sur les mélanges : on ne fusionne pas deux matières pour en faire une troisième ; Parce que les mélanges apparaissaient comme des manifestations du désordre. La création de Dieu consistait à séparer, à mettre de l’ordre dans ce qui était confus .            Il existait surtout un règlement professionnel très strict chez les teinturiers, qui n’avaient l’autorisation de fabriquer que certaines couleurs : les cuves de bleu et de jaune ne se situaient pas au même endroit dans la ville, et personne n’aurait donc eu l’idée de les mélanger.                                                                                                                                On sait que les comédiens refusent toujours de porter du vert  sur scène , soit par superstition , soit parce que Molière serait mort habillé en vert , mais surtout parce que les composés pour obtenir du vert étaient toxiques comme les sels d’arsenics ou  le vert de gris . Plus prosaïquement les tenues vertes avaient tendance à déteindre sur la peau et lorsque l’on jouait en plein air , on devenait invisible sur fond vert . VirtuellesStudio_Greenbox Le fond vert , celui du cinéma qui permet les incrustations à l’écran , reste source d’interdiction du vert puisqu’un maquillage vert ou un vêtement sera invisible .

CORONET par Jaz Paris 1979 à 1982

coronet (4)CORONET , horloge murale à Quartz , par Jaz Paris France , comme indiqué en haut et en bas de l’index du 6 . Elle est fort similaire à la NANRIC de Jaz qui n’apparaît qu’en 1980 .Corps en plastique brun ,vitre en plexiglas , aiguilles noires fines , trotteuse centrale à talon rectangulaire , cadran doré , chiffres en fort relief , format 22,5 x 22,5 cm .coronet dosCette vue de dos nous montre la fenêtre , ici obturée , qui permet d’afficher un dateur à date et jour . Effectivement , son modèle d’origine est la RANDIC à dateur , laquelle apparaît elle aussi en 1979 . Cette CORONET et la NANRIC sont en fait des versions sans dateur de la RANDIC . La CORONET est donc un hybride des deux JAZ , reprenant le cadran doré de la RANDIC , mais n’ayant pas de dateur comme la NANRIC .

à gauche la RANDIC à dateur et à droite la NANRIC sans dateur .coronet calibreElle est bien dotée du même calibre MK que sa cousine française .argos page 217Catalogue n°12 ARGOS de 1979 printemps /été , page 217 . Le numéro 11 correspond à cette horloge estampillée Coronet sans que ne soit précisé qu’il s’agisse d’une production par Jaz ou même plus simplement son origine française . Pas plus que pour la n°14 , estampillée Smith’s Timecal , qui est pourtant , elle aussi , une production Jaz comme cela est indiqué au bas de son cadran qui est typique de la marque au jaseur boréal . Contrairement à la CORONET , cette horloge n’a pas d’équivalent chez Jaz  . Apparaît aussi , en 10 , une horloge à balancier par ACCTIM dont nous avons déjà décrit les productions par Jaz .

Couverture du catalogue ARGOS de 1979 printemps /été et la version blanche de la CORONET , qui n’a pas été distribuée sous l’estampille Jaz sur le continent . Elle aussi , est signée Jaz Paris et France en bas de cadran , autour de l’index du VI . Pour autant , elle n’apparaît pas dans les catalogues ARGOS , où la version brun/doré sera maintenue jusqu’en 1982 .

Catalogue 1979 automne/hiver et catalogue 1980 19811982Catalogue 1981 et catalogue 1982 : étrangement elle retrouve son identité française avec la disparition de la petite couronne au profit du jaseur boréal ; mais il faut attendre 1982 pour que Jaz soit crédité dans le descriptif des catalogues ARGOS .

Argos , est une institution outre manche  depuis 1972 , que l’on pourrait définir comme un mélange de Manufrance et de Prisunic , puisque l’entreprise vend essentiellement par catalogue mais dispose d’un réseau de 883 magasins de détails . Au Royaume-Uni et en Irlande , Argos Ltd touche 29 millions de clients par an et près d’un milliard de visiteurs en ligne annuel , maintenant que l’entreprise , qui a même sa chaîne de télé , est aussi sur internet .

Nous n’avons trouvé que très peu d’autres CORONET , exceptées des horloges à poser dotés de mouvement à quartz japonais ou allemand , avec toujours la petite couronne au dessus du nom puisque Coronet en anglais signifie diadème .

Nous savons que CORONET a été une des marques exploitées en Angleterre par la compagnie américaine Burwood Products Co , bien connues pour ses horloges pour le moins « spectaculaires » , souvent diffusées sous sa marque Arabesque . Burwood_Products_BrownBurwood Products

Sa spécialité était de proposer un décor , en résine , coordonné avec ses horloges qui faisaient déjà un mètre de large minimum ; l’ensemble pouvant vous prendre tout un mur … à l’américaine .

Catalogo Jaz 1981 /1982

catalogue espagnol 1981 1982 page 0 (1)Ce catalogue 1981/1982 n’est pas la version en langue espagnole du catalogue Jaz français de 1981 ou 1982 ; En France il y a une édition par année destinée uniquement aux professionnels revendeurs ; Il s’agit d’une publication tout à fait originale et spécifique au marché espagnol qui présentait la particularité d’avoir une usine Jaz sur son territoire . Les réveils français ont des dénominations se terminant en -IC  ; à part quelques exceptions pour des modèles prestigieux vendus en Italie et  Belgique , les jaz étrangers n’ont pas de noms , que des références .catalogue espagnol 1981 1982 page 0 (2)page 1 :  Etrangement ce catalogue commence par les horloges murales , c’est exactement l’inverse en France ; la 1021C ressemble fort à une CALIC , en plus petite de 6 cm ; la référence 1006 est spécifique à l’Espagne catalogue espagnol 1981 1982 page 0 (3)page 2 ; la 273 à dateur est une variante de la PRATIC que Jaz a vendue à Bulova et vendue en Allemagne sous la référence 208 avec d’autres couleurs ; la 207 en est la version sans dateur , non distribuée en France ; 2136 cette horloge n’a jamais été vendue en France, pas plus que la 2001 .catalogue espagnol 1981 1982 page 0 (4)page 3 ; sur cette page les assiettes et les références 2011 et 2703 sont endémiques , les autres sont des horloges identiques aux exemplaires français où présentant des toutes petites variantes par rapport à eux . catalogue espagnol 1981 1982 page 0 (5)page 4 ; En revanche sur cette page tout est réservé au marché espagnol . catalogue espagnol 1981 1982 page 0 (6)page 5 ; même constat sur cette page qui ne présente que des horloges espagnoles .catalogue espagnol 1981 1982 page 0 (7)page 6 ; là encore tout est strictement espagnol ;catalogue espagnol 1981 1982 page 0 (8)page 7 : aucune de ces horloges n’a été distribuée en France ;catalogue espagnol 1981 1982 page 0 (9)page 8 : on constate qu’aucune de ces horloges n’est disponible en France à l’époque , esthétiquement sans regrets .catalogue espagnol 1981 1982 page 0 (10)page 9 : encore une fois toutes ces horloges sont uniquement « espagnoles ».catalogue espagnol 1981 1982 page 0 (11)page 10 : pas de versions françaises sur cette page 10 ; catalogue espagnol 1981 1982 page 0 (12)page 11 : pas d’exemplaires distribués en France sur cette page 11 ; catalogue espagnol 1981 1982 page 0 (13)page 12 : il est de même pour cette page toute espagnole .catalogue espagnol 1981 1982 page 0 (14)page 13 : si toutes ces pièces sont réservées aux ventes en Espagne , pour une fois on le regrette pour ces radios réveils assez élégants ; catalogue espagnol 1981 1982 page 0 (15)page 14 : malgré d’apparentes similitudes aucun de ces réveils ne verra le sol français ; despertadores = réveils en français  ; ces lots de six réveils sont effectivement réservés aux horlogers espagnols . Rappelons que les catalogues Jaz , français ou espagnols ,  ne sont pas destinés à la clientèle particulière  ;catalogue espagnol 1981 1982 page 0 (16)page 15 : présentés en haut de page par lots de seize réveils , ils sont détaillés en dessous permettant de nous assurer qu’aucun d’entre eux n’a été vendus en France  ; catalogue espagnol 1981 1982 page 0 (17)page 20 : en revanche sur cette page , tout avait été précédemment disponible en France à part le 169 variante du POPIC de 1976 ; 1349 CLANIC  ; 1397 SCINTIC ; 1317 CORSIC ,  1346 DACRIC disparu en France en 1976 ;   165 LOPSIC ;   1331 VERTIC ; 1321 retour du  CLODIC  sept ans après sa suppression en France avec un cadran blanc ; 1320 DOCLIC  qui avait été arrêté en France en 1978 .catalogue espagnol 1981 1982 page 0 (18)page 21 : 1370 DARCIC  , 1338 CARDIC  , 1323 NICLIC ; ; catalogue espagnol 1981 1982 page 0 (19)

Saarländisches Uhrenmuseum Musée sarrois de l’horloge

Uhrmachershaus_Saarländisches Uhrenmuseum ou Musée des Horloges du Länder de la Sarre est un petit musée ouvert depuis 1989 , les mercredis et dimanches , tarif  à 3€ l’entrée .

Son adresse est Engelfanger Straße 3 , à Püttlingen  ,  quartier de Köllerbach , à côté de Saarbrück  à 5 km de la frontière française et 10 km de Forbach .

Uhrenmuseum+Püttlingen_2Etabli dans un ancien bâtiment de ferme de 1820  , il a la – petite – taille du musée Japy de Beaucourt ;frantzenuhr1 Autrefois la famille Frantz, à côté de leur profession principale d’agriculteur, tenait ici un atelier d’horlogerie comme cela était courant dans le Jura suisse ou français ; notez que le cadran est en français .Uhrenmuseum+Püttlingen_4La variété et la qualité des pièces exposées est grande mais surtout l’ensemble des musées sarrois , et ils sont nombreux , ont eu l’excellente idée de numériser leur collections et de les rendre libre d’accès .

Au total ce sont plus de 500 pièces qui sont exposées , ainsi qu’une reconstitution de l’atelier de Frantz l’horloger -agriculteur .Saare musée (1)Saare musée (2)Parmi les 69 réveils , Wecker en allemand , que ce musée détient on trouve deux Jaz mais aussi des Smi français et quelques Peter l’associé allemand de Jaz .

Musée saare 2PASTIC vert (très délavé)musée SaareGYNIC 1013-30 , non-lumineux .

Périodiquement le musée organise une petite foire horlogère en ses murs

La Sarre offre à la visite un autre petit musée horloger , petit par la taille mais présentant 93 cartels d’une grande qualité dont essentiellement de belles pièces françaises au  Blieskasteler Uhrenmuseum La Pendule . Ce nom bilingue lui vient de l’histoire de cette région de la Sarre  qui oscillera pendant des siècles entre les deux frères ennemis mais voisins ; ouvert seulement le dimanche , il est localisé à Bliesgaustraße 3 à Blieskastel – Mitte .161222_VuB_Museum-18-Bearbe_front_largeLa Sarre est parsemé de nombreux musées dont celui de Villeroy & Boch qui n’a pas été qu’un fournisseur de faïences pour sanitaire , loin de là : il s’agit d’une entreprise franco-allemande , fondée en 1749 , de réputation mondiale depuis des lustres .

Rappelons que Villeroy & Boch a distribué des horloges à poser ou suspendre depuis le XIX° siècle , lesquels sont très recherchées des collectionneurs et continue à produire de nos jours des murales en forme d’assiettes et des rééditions de ces anciennes horloges

VB_AlteAbtei_aussen_9832124_front_largeJean François Boch , ce grand céramiste qui représentait déjà la troisième génération des Boch , a investi l’abbaye bénédictine de Mettlach dès 1809 , a restauré des bâtiments très abîmés par la Révolution Française et la Première Guerre de Coalition . De nos jours , V&B  y a établi son siège social et son musée …csm_VB_Museumscafe_9627882ad9004_1__618c53c293…et  installé , entre autres , un des plus beaux cafés de musées au monde datant de 1892 .

 

L’U.C.I.A. importateur de Jaz en Indochine circa 1951

LUCIA.jpg Revue indochinoise de 1951  21 x 27 cm                                                                                                                                                                                                                             de haut en bas , un RAPIC  réveil de voyage rare en France , mais exportés en Belgique et donc en Indochine ,  ROULIC  tirage limité , tous deux disponibles de 1950 à 1953 , et un JAZIC à trotteuse centrale ce qui était une innovation dans les années 50 . Erreur de l’illustrateur ou modèle réservé à l’export nous ne savons pas , ce JAZIC nous est connu mais sans trotteuse contrairement à celui-ci . En outre le slogan : la Qualité paie toujours n’a pas été utilisé en France métropolitaine .

grands magasins réunis HanoïL’UCIA acronyme de L’Union Commerciale Indochinoise et Africaine qui détenait entre autres de grands magasins , comme ceux ci-dessus  situés rue Paul-Bert à Hanoï . En 1918 l’Union Commerciale Indochinoise absorbe la Société d’Etudes et de Commerce au Maroc et se transforme en Union Commerciale Indochinoise et AfricaineGMR HanoîLes Grands Magasins Réunis de Hanoï connu par l’acronyme GMR font l’objet d’un restylage Art Déco dans les années 20/30 : on y trouvait réveils Jaz et montres Oméga bien sûr .

ucia hanoi1920. Société Coloniale des Grands Magasins : Grands Magasins Réunis à Hanoï – La Coloniale des Grands Magasins a été fondée sous le patronage de LUCIA soit  l’Union
Commerciale Indochinoise et Africaine pour exploiter de grands magasins de détail dans
les colonies indochinoises. Elle a  tout d’abord, ouvert un magasin à Hanoï , puis s’est installée à Saïgon où elle a ouvert de nouveaux magasins luxueux .GMC SaïgonLes Grands Magasins Charner dit GMR étaient la vitrine de L’UCIA à Saïgon , qui vendaient les Jaz en Indochine

l'UCIA.jpg Le dos de cette publicité pour  JAZ montre l’ampleur de la diversité des importations  de L’UCIA .On rappellera notre article sur le Jaz de l’Empereur Bao Daï et l’article Jaz aux colonies françaises. 10 Hanoi Pagode de Mot cot Vuibert editeur

Jaz Electronic publicité allemande 1976

JAZ 1974 1.jpg Publicité parue dans la presse professionnelle allemande en 1976 comprenant à droite un bulletin pour recevoir un poster publicitaire                                                                                                                                                                                                     (Traduction du texte allemand )Circuit électronique avec circuit de réveil intégré. L’avant-garde technique à des prix populaires : Jaz vous présente sa nouvelle création  (doublement électronique! ) avec deux transistors  … La nouvelle collection – une création à 100% Jaz France – intéresse tout particulièrement la clientèle jeune , tournée vers l’avenir . Fournissez vous vite , les Fêtes sont à votre porte.

 

Bulletin de garantie indien circa 1975

favre -leuba guarantee rectoBulletin de garantie recto rappelant l’union de Favre -Leuba et Jaz  pour la distribution et l’assemblage des réveils de la marque au jaseur boréal sur le subcontinent indien favre -leuba guarantee versoBulletin de garantie verso , au quatrième paragraphe il est directement fait allusion à la  » most modern factory at Hyderabad « USINE JAZ INDE détail 2USINE JAZ INDE détail

Le musée anglais de la Bakélite

Patrick Cook est artiste , sculpteur , auteur de livres de référence sur la Bakélite , plusieurs fois réédités et traduits en plusieurs langues . Il a étudié au Goldsmiths College et au Royal College of Art sous la direction de Peter Blake , l’auteur de la plus célèbre pochette de disque au monde , celle de Sgt Pepper’s des Beatles  ; Il expose à l’ICA , la South London Gallery , la Whitechapel Gallery et la Royal Academy  of Arts .Bakelite-Museum-Seeks-A-New-HomePatrick Cook est un  personnage haut en couleurs ,  plein de fantaisie et d’humour .Bakelite-Museum-Seeks-A-New-Home (1) Il est membre fondateur de la Plastics Historical Society et crée le Bakelite Museum au milieu des années 70 , qu’il installe d’abord à Londres puis en 1995  dans le petit village de Williton du comté de Somerset ; actuellement il lui cherche un autre point de chute ….

Comme le musée de la bakélite de Bâle en Suisse , dont nous avons parlé dans un long article , il souffre d’itinérance , faute d’aides étatiques , et ne présentait pas un aspect muséal classique et formel , occupant à l’époque toutes les pièces du petit cottage de l’artiste collectionneur , un ancien moulin du XVIII° .bakelite-coffinOn y trouvait toutefois des raretés comme un cercueil en bakélite …

…ou des caravanes …Jaz at Bakelite Museum (1)Un musée de la bakélite est inimaginable sans , au moins,  une horloge Jaz en vedette …Jaz at Bakelite Museum (2)…c’est donc une FANTIC qui représente la marque au jaseur dans ce charmant fouillis Jaz at Bakelite Museum (3)Fireplace with vintage fenderà l’étage de son moulin , sur la cheminée c’était une grande HOTIC de 1934/35 qui trônait pub-anglaiseRien d’étonnant que l’on trouve précisément une HOTIC et une FANTIC quand on sait les campagnes de publicités dont elles ont fait l’objet avant guerre en Grande Bretagne .Annotation 2019-10-11 004509Patrick Cook appuyé sur une DS avec Catherine Southon , la célèbre commissaire -priseur et présentatrice d’émissions de télévisions britanniques en 2016 à Williton .Annotation 2019-10-11 004438Le vrai point commun avec le musée suisse de la Bakélite , outre la présence d’horloges Jaz  , c’est la personnalité exubérante et sympathique de son fondateur  …

…dans une version évidemment typique de l’excentricité et du dandysme britanniqueDull Men of Great BritainCe qui lui vaut d’entrer dans le fameux club outremanche des DULL MEN , littéralement : les hommes ennuyeux , qui  comprend entre autres farfelus : un passionné de gare , un autre des ronds points , un collectionneur d’aspirateurs , un dingue de scies à main , un jaugeur de montagnes et un enfant qui accumule les tax discs  . Patrick Cook.JPGCes 40 Britanniques « ennuyeux » sont tous passionnés par des choses que d’autres pensent sans intérêt , leur excentricité est dûment célébrée dans le livre de Dull Men of Great BritainIMG_6708 (2)IMG_6698 (2)