METAMEC & Jaz collaboration

Horloge murale METAMEC , calibre FC par Jaz

Pendule murale à dateur dotée d’un calibre FC par Jaz

En fait , toutes les pendules murales à dateur de la marque METAMEC sont dotées de calibres Jaz comme Bulova , Seth Thomas , Europa Uhren ou Acctim Ltd .

Geoffrey Bowman Jenkins et Bernard A. Smart s’associent en 1926 pour créer la société Bowman Models de Dereham, comté de Norfolk en Angleterre ,  qui fabrique des jouets , particulièrement des locomotives . Bowman Jenkins est un homme étonnant et inventif qui avait commencé par vendre des jouets en bois à partir de 1917 , puis commercialise le rasoir de sécurité Domex en 1931 et présente sa célèbre brosse à dents à moteur à eau Kavor en 1932 . Avec sa femme Edith , ils fondent la fameuse société de meubles Jentique  qui pour contribuer à l’effort de guerre , se convertira pendant le conflit en fabricant de bombes . Dans les années 1950 avec son fils Max, il retourne aux jouets en bois avec la gamme recherchée des collectionneurs , les yachts Bowman Racing                                                                                                                                                       

 En 1936 Bowman Jenkins s’était séparé de son associé B. A. Smart qui fonde en 1947 dans la même ville de  Dereham une usine d’horlogerie domestique sous le nom «Metamec» , dérivé de «métallurgie et mécanique». Le parcours de Bernard Arthur Smart1891 +1979 ) n’est pas moins atypique que celui de son ex-associé . Effectivement il commence dans l’entreprise de ses parents en 1911 , qui produit des chapeaux de paille . En 1916, à l’âge de 24 ans, il se qualifie pour devenir pilote du Royal Naval Air Service , devient un As de l’air effectuant une des premières attaques aériennes depuis un porte-avions de l’Histoire , abattant des Zeppelins et sera médaillé de la DSO par le Roi Georges V.   Après la guerre, en 1919, il prend sa retraite en tant que pilote et devient un homme d’affaires en s’alliant d’abord à Bowman Jenkins .

metamec usine Metamec 1954Usine Metamec à Dereham en 1954 , montage des calibres sur les boîtiers.    Metamec usines clocks Dereham, 2nd March, 1954Ouvrière , dans un atelier Metamec , collant des chiffres sur un cadran en 1954 grâce à un gabarit métallique  . Sur la chaîne de production , en blanc , ce sont des horloges électriques surmontées d’une douille pour former une lampe de chevet asservie , un peu comme la LAMPIC de Jaz à la même date dont le mouvement était en revanche mécanique

Dès l’origine , l’essentiel de la production de METAMEC a été des horloges électriques sur secteur .

Derrière une METAMEC , il y a presque toujours un fil électrique qui pend .

La gamme comprenait tout de même quelques horloges mécaniques mais aucun carillon , ni montres , ni minuteurs .

Ces formes trapézoïdales en éventail sont un peu la signature de cette marque et ce sont celles qui se collectionnent visiblement le plus .

Horloges à quartz avec leur propre mouvement METAMEC Made in England

….mais METAMEC a beaucoup fait appel à Kienzle pour ses mouvements à piles

Même avec l’évolution des techniques , la société reste essentiellement axée sur l’horlogerie alimentée sur secteur ; en conséquence vous trouverez beaucoup de METAMEC proposées sur les sites marchands , toutefois les ventes sont bien rares pour les murales , effectivement qui souhaite voir courir un fil électrique le long de son mur ?

Toutes les horloges produites par Metamec ont été produites en grande série et l’usine a été agrandie avec l’achat de nouvelles machines pour leur permettre de créer leurs propres mouvements , afin de limiter les importations d’autres horlogers . Toutefois il était certainement plus rentable d’acheter des systèmes à dateur auprès de Jaz , plutôt que de concevoir et construire son propre calibre .

L’usine a augmenté de taille dans les années 1960/70 et employait environ 750 personnes, produisant 350 modèles d’horloge à un rythme de 25 000 horloges par semaine.

Metamec était alors le plus grand fabricant d’horloges au Royaume-Uni, se contentant de son marché intérieur et n’exportant quasiment qu’en Australie .                                                                                                                                                                                                            Comme tous les horlogers européens , METAMEC a décliné à la fin des années 1980 en raison de la pénétration de l’industrie horlogère d’Extrême-Orient . Metamec a été mise sous séquestre en décembre 1984 et a été achetée en janvier 1985 par FKI de Halifax, West Yorkshire , qui a continué à utiliser le nom jusqu’en 1993 .

Quelques exemples de la production de l’usine METAMEC à Dereham .

Circuit PAUL RICARD horloge publicitaire

circuit Paul Ricard (2)Horloge murale à quartz , horloge publicitaire pour le Circuit Paul Ricard , corps en plastique noir , trotteuse terminée par une Formule 1 , vitre en plexiglas plate , calibre MAK .  Diamètre 25 cm , poids 390 gr sans la pile . Le circuit Paul Ricard , dit aussi circuit du Castellet , est né en 1970 sous l’impulsion de Paul Ricard, un temps maire du village de Signes voisin du site, qui voulait créer un évènement d’ampleur internationale dans la région, avec les conseils de Jean-Pierre Beltoise et quelques autres spécialistes du sport automobile. Au delà de la passion réel du créateur du Pastis Ricard pour le sport automobile , ce circuit permettait aussi de contourner la loi Evin qui n’interdit pas mais encadre  la publicité en faveur des boissons alcoolisées . En 1959 Jaz avait collaboré avec Pernod , aîné et ennemi héréditaire qui se verra absorbé en 1975 dans le groupe Pernod Ricard . circuit Paul Ricard (3)circuit Paul Ricard (1)Made in Hong Kong

 

La version par Jaz s’inscrit dans une longue liste de pendules estampillées Ricard , l’un des plus grands annonceurs français , qui ne pouvait ignorer ce type de média publicitaire .

calibre AT 1959 à 1964

Le calibre AT est un  mouvement électrique , à pile LR20 , à transistor , 15 pierres et balancier circulaire . Ce calibre dote deux pendules à poser  SISTRIC et TRANSIC et deux horloges murales : ALPIC et CASTIC . PREMIERE MONDIALE : ces quatre Jaz étant les premières pendules dans le monde à transistor et à balancier circulaire .

Jazette n° 39 Décembre 1959 19° année pages 2 et 3 calibre AT Jazette n°39 Déc 59 Jazette n° 39 Décembre 1959 19° année page 2 : calibre AT Jazette n°39 Déc 59 page 3Jazette n° 39 Décembre 1959 19° année page 3

Calibre JK à quartz dateur pour murales de 1978 à 1982

strafic calibreCalibre JK  , variante à dateur du calibre RK , tous deux dérivés du calibre MK . Entièrement de conception Jaz , il dotera des horloges murales , jour et date , de la marque de 1978 à 1981 . Le calibre JAK lui succèdera à partir de 1981 qui sera lui de conception japonaise . Le calibre JK dote 14 horloges murales à dateur : les MAXIC , STRAFIC , CHOBRIC , RANDIC , COUVIC , TAPIC , CRAZIC , ERNIC , JOIGNIC , VERIC , JOVIC , PALIC , NOMIC , VOSGIC .jaz quartz miot mars 1978 page 0 0Extraits du fascicule de 14 pages , édité par Jaz en Mars 1978 et rédigé par Roger MIOT , inspecteur technique de Jaz S.A. jaz quartz miot mars 1978 page 0jaz quartz miot mars 1978 page 11jaz quartz miot mars 1978 page 12jaz quartz miot mars 1978 page 13

Calibre MK 1978 à quartz pour murales de 1978 à 1981

calibre mkLe calibre MK est le premier calibre à quartz pour horloges murales , à pile LR6 , entièrement conçu par Jaz . Le calibre MAK lui succède à partir de 1981 .calibre mk molette midic-calibreCe calibre va doter 28 horloges murales entre 1978 et 1981 : SOLIC , TORIC , NANRIC , MENTIC , LAINIC , DEVIC , ASMIC , DERNIC , FOURMIC , DETTIC , ATIC , CANIC , VENIC , ESTIC , FAMIC , MALTIC , MIDIC , NOTIC , PLATIC , CADRIC , POELIC , METRIC , TRAMIC , ANTIC , RELIC , PLECIC , STAINIC , MIXIC .jaz quartz miot mars 1978 page 0 0Extraits du fascicule édité par Jaz en Mars 1978 , rédigé par Roger MIOT , inspecteur technique de Jaz S.A. jaz quartz miot mars 1978 page 0jaz quartz miot mars 1978 page 1jaz quartz miot mars 1978 page 2jaz quartz miot mars 1978 page 3Jaz Quartz Miot Mars 1978 page 4.jpgjaz quartz miot mars 1978 page 5jaz quartz miot mars 1978 page 6

horloge murale export 1962 / Japy 85

murale exportHorloge murale , gamme Jaz Transistor et gamme Jaz Electric , mouvement à transistor , pile LR20 , calibre 4 AN daté de 1962 . Corps et cadran en plastique beige , chiffres dorés en relief , lunette en métal rouge , vitre bombée en plexiglas  . Diamètre 24 cm , poids 420 gr sans la pile . Cette horloge est absente des catalogues 1962 ou 1963 où elle devrait apparaître , elle était uniquement destinée à l’export ; nous l’avons d’ailleurs acquis à l’étranger . En fait elle se trouve dans les catalogues 1962/63 mais dans la section Japy à la page 24 , sous la référence Japy 85 .img_2189 (copier)Les GUTIC et CLAUSIC , contemporaines de cette horloge , affichent le même double estampillage au cadran :  transistor et Jaz Electric . Toutefois en France sous le nom transistor , on retrouve la mention légale impérative Licence ATO ; il semble que celle ci ne soit pas obligatoire en Angleterre d’où cette horloge provient . horloge export trancheCette pendule présente une caractéristique unique chez Jaz : elle est très nettement moins épaisse en bas  , à savoir 6 cm , que dans sa partie supérieure où elle atteint 12 cm . On retrouve cette particularité sur d’autres marques , comme Vedette ,  mais jamais aussi prononcée ; cela présente l’avantage , si l’horloge est placée très en hauteur de corriger les problèmes de parallaxe pour un observateur placé plus bas puisque le cadran est incliné face à lui ; en outre ,  la lunette rouge en métal est plus large en haut en forme de casquette afin de minimiser les reflets lumineux sur le cadran .horloge export dosLe calibre 4 AN nécessite une pile LR20 simplement tenue par les deux pattes de connexionhorloge export face

Collaboration JAZ / ACCTIM Ltd

ACCTIM dateurHorloge murale ACCTIM , à dateur jour et date , trotteuse centrale , diamètre 22 cm .ACCTIM dos diam 22 cmOn reconnaît le calibre FC que Jaz avait déjà « prêté » à Bulova et Europa Uhren , sans qu’ il ne soit , cette fois , estampillé au nom d’ACCTIM                                                                                                                                                                                          Travaillant à un inventaire complet des anciens fabricants français de « grosse horlogerie » – terme désignant traditionnellement l’activité réveils et pendules par opposition aux montres – j’ai constaté combien il devenait difficile , à partir des années 60/70 , de savoir qui fait quoi , tellement les fabricants entrecroisent les collaborations , d’abord pour des économies d’échelles puis pour … survivre .                                                                                                                                                                                 Dans notre rubrique des entreprises associées , nous avons déjà mis en évidence les interactions de JAZ avec CARAT , JAPY , VEDETTE , BAYARD , SAP , BULOVA , EUROPA , FAVRE LEUBA et surtout PETER Uhren . En outre , les repreneurs de marques historiques se sont vus confrontés à la perte des données historiques : l’actuel propriétaire de Jaz , notre ami Julien Clairet , en rachetant notre marque préférée à Seiko , a seulement obtenu le droit d’exploiter cette marque mais n’a reçu ni stock ancien , ni archives . Même constat du côté de Laurent Spiero qui exploite actuellement la marque Vedette n’ayant rien reçu de Fossil , lorsqu’il a racheté cette autre marque historique française.                                                                                                                                                                                                                                                              La problématique est donc très importante pour qui souhaite identifier les véritables fabricants de nombreuses horloges modernes par opposition aux sociétés qui , comme Acctim, sont essentiellement des « producteurs » qui commercialisent, vendent en gros et distribuent des horloges en les marquant avec leur propre marque ou avec la marque commanditaire .                                                                                                                                                                                                                                                              acctim-hextable Dans le cas d’ACCTIM , il n’y a guère d’informations véritables sur son histoire et son fonctionnement , bien qu’Acctim affirme qu’elle «a une histoire remontant à 1928». La barrière relative de la langue compliquant la compréhension de son histoire et l’absence totale de cette marque du marché français , tant hier qu’aujourd’hui , ne facilite guère l’analyse .

Il se peut que les trois sociétés qui composent de nos jours Acctim Limited soient au cœur de l’histoire d’ACCTIM : ACCTIM agissant en tant que société mère ultime et ayant deux filiales – Anglo Continental Clock Co. Ltd. et Time Instruments Limited .

ACCTIM Ltd. est une société à responsabilité limitée qui compte relativement peu d’actionnaires principaux . Elle a été constituée en société le 4 octobre 1999 – date à laquelle elle a transféré son adresse enregistrée du 60 Tabernacle Street à Londres à une adresse située à Bromley, dans le Kent. Il y a eu des changements dans l’adresse de Bromley, mais c’est maintenant Acctim Ltd , Leonard House , 5-7 Newman Road à Bromley ,dans le Kent . La société est dirigée par deux administrateurs : Kevin Jon Leonard et Neil Joseph Carney , qui sont respectivement administrateurs depuis 14 et 15 ans ,on  notera que les locaux portent le nom de Leonard House . Le secrétaire général est Trevor Ronald Passfield , en poste depuis 2007.

Pour le chercheur , le problème est que les trois sociétés concernées – Acctim elle-même et ses deux filiales – sont toutes situées à une même adresse, ce qui crée une confusion quant à savoir qui fait quoi et ce qui est réellement fait à cet endroit. Un problème connexe est que différentes sources d’information fournissent une certaine quantité d’informations contradictoires sur les activités et l’adresse de ces trois sociétés . Il y a même une différence donnée pour le nom du bâtiment à cet endroit, même si je suis maintenant certain qu’il s’appelle Acctim House et qu’il est situé à Interchange Park , Jenna Way à Newport Pagnell dans le Buckinghamshire .

Les différentes activités répertoriées pour ce groupe d’entreprises à Newport Pagnell comprennent la vente de baromètres et d’horloges , la vente en gros de bijoux , y compris les pierres précieuses et peut-être même des bijoux montés , ainsi que la fabrication , la réparation et la vente d’horloges et de montres mais aussi la production de logiciels d’enregistrement de temps et de machines d’enregistrement de temps, notamment de tachygraphes et de caméras de vision arrière , ainsi que la vente d’une collection d’articles-cadeaux pour entreprises . ACCTIM elle même mentionne qu’elle a « des connaissances et une expertise spécialisées en matière de fabrication », ce qui soulève la question de savoir si des horloges et montres sont effectivement fabriquées à Newport Pagnell – cela semble peu probable puisque le personnel de ce « dépôt » ne compte que 35 personnes environ . En fait la lecture de son site https://www.acctim.com/ est indirectement éclairante avec la mention reportée sur chaque cadran : Wall clocks designed in England ; si le design des horloges murales est bien réalisé en Angleterre , elles ne sont pas fabriquées en Grande Bretagne …on s’en doutait !

Acctim affirme qu’elle est désormais « devenue la marque leader sur le marché britannique de l’horloge » et qu’une des spécialités d’Acctim semble être l’utilisation du contrôle par radio pour maintenir la précision de l’heure et de la date sur les horloges et les montres.

Les marques les plus courantes sur les horloges ACCTIM sont les suivantes : Acctim ou Anglo Continental Clock Co et Towcester Clock Works Co . Cependant , il est clair qu’ACCTIM conçoit également des horloges pour d’autres clients qui les estampillent à leurs propres noms .

Si l’on cherche la véritable origine d’Acctim, il semble que la filiale Anglo Continental Clock Co. Ltd soit le concurrent le plus probable. Cette société a apparemment été fondée en 1946 , mais il s’agissait peut-être de la résurrection d’une société antérieure, Anglo-Continental Clock Co. Ltd dont la disparition est répertoriée dans le London Gazette du 12 septembre 1941 . L’extrait révèle qu’il avait été décidé « que Anglo-Continental Clock Co. Ltd. soit liquidée de manière volontaire et que M. Robert Kenneth Crane, du 117 Queen Victoria Street à Londres , comptable agréé , soit par la présente désigné liquidateur pour procéder à la liquidation . Elle sera concessionnaire des montres Seiko dans les années 60 . Processed By eBay with ImageMagick, z1.1.0. ||B2En fait, on peut dater la création de la société Anglo-Continental Clock Company plus avant , dans les années 1930, lorsqu’elle fabriqua des horloges synchrones pour Kienzle puis commercialisera celles fabriquées en Allemagne . 29 Sep 11 GHorloge synchrone Kienzle distribuée par Anglo-Continental Clock Co Ltd , alors domiciliée 1-4 Fleur-de-Lys Street , London . Elle continuera à distribuer cette marque en Angleterre bien au delà des années 30.

radio controlledLes horloges radiocommandées sont une de leurs spécialités actuelles et sont certainement utiles dans un pays où l’heure change deux fois par an . La commande radio pilotée met à jour régulièrement l’heure de ces horloges , elles restent donc extrêmement précises . Toutefois l’abandon du basculement heure d’été / heure d’hiver pourrait porter un préjudice sérieux aux ventes d’ACCTIM .

acctim max billHorloge murale classique Acctim avec minuterie mécanique, inspirée du célèbre dessin de Max Bill et choisie par Country Homes and Interiors comme l’une de leurs dix meilleures horloges murales .

Cette sélection d’horloges Acctim contemporaines ne rend guère justice à la vaste gamme d’horloges disponibles , du néo-rétro à l’ultra-moderne , comprenant des modèles rayons de soleil , classiques, des squelettes, de nombreux types de réveils . Après avoir examiné avec soin la gamme des horloges de marque Acctim , j’en ai retrouvé que j’avais déjà vu sous différentes étiquettes comme celle du chinois Zeon qui produit les réveils allemands Braun .

Ce petit panorama de réveils et horloges vintages par ACCTIM ne montrent que des pièces tout au plus seventies … je n’en ai trouvé aucune qui puisse être antérieure . Dès lors , il semble évident que l’antériorité dont cette marque se réclame est quasiment fictive et ne peut au maximum se fonder que sur ses filiales .

TINIC 1978

Tinic (4)TINIC , horloge murale , gamme des Jaz Electronic , mouvement à pile LR14 , calibre TM ,  licence ATO . Corps constitué d’une plaque de métal contrecollée sur un stratifié , aux quatre coins des faux rivets en plastique doré , lunette en métal doré , vitre en verre bombé , trotteuse centrale rouge , format 26 x 26 , poids sans la pile 875 gr , mention France en bas de cadran . Deux versions disponibles : argenté réf.4354-30 ou doré réf.4354-70 . Les TINIC ne sont en vente qu’en 1978 .Tinic (5)Tinic (1)

Calibre AG 1AG /2AG/ 3AG/4 AG de 1956 à 1963

calibre AG image Jazette 37 juillet 1956 page 2.jpgCalibre AG , mouvement mécanique à clef amovible , d’une autonomie de 8 jours . Il succède à partir de 1956 au calibre G qui avait doté les premières horloges murales de la marque depuis 1936 . Il est le dernier calibre mécanique à équiper des horloges murales jusqu’en 1963 . Dans le catalogue Jaz 1963/64 , il n’y a plus que des pendules murales à transistor .cloisic-cadran-agCalibre AG les deux derniers chiffres sont ceux de l’année de production : ici 1957 . 2 ag bombic-calibre-2agLa variante 1AG , calibre AG de base , dote les horloges murales en plastique ou faïence :  CLOISIC , PAISSIC , TEVIC , JOURIC , ONDIC , MUDIC , VETIC , SOGIC , ROSTIC , STRATIC .                                                                                                         La variante 2AG est destiné aux horloges en tôle : VUSIC , BOMBIC , LAMIC , MISSIC , CAMPIC .                                                                                                                            La variante 3AG se remonte par l’arrière : PENDIC , TRINIC .                                            La variante 4AG à plaque porte mouvement retournée : HUITIC , MONIC , SMOLICNOBLIC .paissic- étanchéitéA et B fixations du calibre sur le boîtier de l’horloge : la particularité du calibre G qui le précéde , était l’absence totale de vis de fixation dans le cadran grâce à un système exclusif de maintien par un œillet autour de l’orifice d’entrée de la clé . La concurrence affichait  au moins deux , trois voire quatre têtes de vis pour le moins voyantes et disgracieuses sur ses cadrans . En cela le calibre AG présente un recul esthétique .        C les horloges murales étant pour la plupart destinées aux cuisines , il convenait de protéger les mouvements des poussières , vapeurs et graisses qui pouvaient entrer par l’orifice du remontage ; Pour obstruer le trou , une rondelle cache poussière – que l’on aperçoit ici –  montée sur ressort s’enfonce lorsque l’on y introduit la clef .                       D ce 8 stylisé dans un cercle rappelle l’autonomie de 8 jours .

Autre technique astucieuse pour assurer l’étanchéité : la patte de fixation pivote pour donner l’accès à la raquette d’avance/recul , elle en assure donc la fermeture .calibre AG texte Jazette 37 juillet 1956 page 2calibre AG suite Jazette 37 juillet 1956 page 3illustrations noir et blanc et textes imprimés , extraits de la Jazette n°37 de Juillet 1956 .Le Guide Jaz fournitures calibre 1AGLe Guide Jaz fournitures calibre 2AG 3AGpages extraites LE GUIDE JAZ fournitures pour réveils et pendulettes circa 1953 à 1958