STENOMETRE JAZ Licence PRATTE circa 1951

stenometre.jpgSténomètre Jaz , Licence Pratte à Lille . Mouvement mécanique , calibre 13D à trotteuse centrale . Diamètre 13,5 cm . Construit sur la base esthétique et mécanique d’un JAZIC , cet appareil comme son nom l’indique servait à mesurer la cadence des sténographes .

Le Sténomètre étant bien évidemment hors catalogues , les seuls informations que nous avons trouvé le concernant viennent du journal VENDRE d’octobre 1951 à la page 678 en bas à droite ;  pour comparaison le JAZIC se vendait à peine moins cher à 2.475 Fr .calibre stenometreLa sonnerie n’étant pas nécessaire , le calibre D a été allégé du ressort et bien logiquement du marteau , ce qui un peu gênant puisque Jaz gravait  la date de fabrication sur sa tête . stenometre dosEn conséquence il n’y a au dos qu’une clé , celle du remontage du mécanisme et qu’un bouton central celui du changement d’heure .stenometre anatomiePour le reste on reconnaît tous les éléments constitutifs d’un classique JAZIC .cadran stenometre.JPGL’aiguilles des heures a été supprimée et celle des minutes remplacée par cette petite aiguilles qui permet de totaliser les minutes sur le petit cadran central , numéroté de 0 à 60 . L’élément le plus important est donc la grande trotteuse rouge qui explique l’emploi du JAZIC plutôt qu’un autre modèle Jaz ou même d’une autre marque . Nous vous renvoyons pour une meilleure compréhension à l’article du JAZIC mais , pour rappel , il était le premier grand réveil au monde à être doté d’une grande trotteuse centrale , dès lors il était idéal pour cette fonction , remplaçant avantageusement les montres goussets qui faisaient jusque là office de Sténomètres . Basées sur un mouvement de chronomètre , elles avaient l’avantage de disposer d’un bouton de départ mais leur petit format en réservait la lecture au seul examinateur . Avec ce dérivé du JAZIC , les sténographes elles mêmes pouvaient visualiser leur performance . Nous vous invitons à consulter cet article très complet sur L’école de Sténographie PRATTE de Lille , établissement privé de formation des jeunes filles aux métiers du secrétariat ouvert à Lille en 1919 dont le fondateur Jean PRATTE avait conçu une méthode de sténographie au début du XX° siècle et dont le fils André assurait les fonctions de président de l’Association sténographique professionnelle créée en 1916 et sera secrétaire général du congrès de la Fédération nationale des sociétés de sténographie de France qui se tient à Lille en juillet 1936.

CALIBRE D 1921 à 1954

calibre-dDepuis sa création, JAZ n’a cessé d’innover en matière de technologie pour proposer des réveils et pendules adaptés au plus grand nombre . Le calibre D apparu en 1921 , fut sans nul doute le plus grand succès de la marque et sera employé dans la plus grande partie des modèles pendant une trentaine d’années . Comme sa nomenclature l’indique , le D n’est pas le premier calibre créé par Jaz . A partir de 1924  il équipe le CLASSIC , le premier réveil Jaz  jusqu’alors doté du calibre B . Le calibre A n’était qu’un prototype jamais diffusé et remplacé par le B lors des premières commercialisations en 1921 . Le calibre C n’existe pas . Son successeur est le calibre U et ses dérivés en usages de 1955 à 1967 .

cal d.jpg

Il fait partie de la catégories des gros calibres, 30 heures voire 45 heures d’après certains documents des années 30 . On le voit apparaître également sous la dénomination de calibre 1D ou  de Grand Calibre Courant à ses débuts  . Il est la base d’autres calibres adaptés selon le type de modèle à réaliser.

Catalogue Jaz 1937 page 17.jpg

En observant la platine, on voit apparaître différents marquages. Le premier: « Mod.D » ou « cal.D ». Sur le marteau dit « battant » , la date de fabrication: trimestre et année (ex. 3 – 49) calibre D blancPendant la guerre le laiton des platines et rouages est remplacé par des alliages dit  » blancs » comme pour ce CARRIC de 1945 .

sans-titre-1Le calibre D est composé d’un peu plus de 50 pièces.                                                                                  Il a fait l’objet de nombreuses variantes :

  • 3 D: répétition, sonnerie sur cloche ø 9,5 cm  exemple TRIPLIC
  • 10 D: sujet animé, sonnerie sur cloche ø 9,5 cm  exemple BABIC 1946
  • 11 D: trotteuse centrale, sonnerie sur cloche ø 9,5 cm exemple CROISIC
  • 12 D: sans trotteuse, sonnerie sur cloche ø 13,5 cm  exemple POTIC
  • 13 D: avec trotteuse centrale, sonnerie sur cloche ø 13,5 cm  exemple JAZIC
  • 14 D: sujet animé, sonnerie sur cloche ø 13,5 cm  exemple FABLIC
  • 18 D: sonnerie sur clochette, exemple DUPLIC
  • 20 D: sonnerie à musique deux exemples CAMIC et MUSIC
  • 22 D: mouvement en Durilium exemples KINIC et  MINIC
  • 24 D: sonnerie sur clochette, exemples FURIC , DELTIC , BARIC

JAZIC ou GIRASOLE 1949 à 1954

jazicJAZIC 193-20 avec trotteuse , version promotionnelle  .                                                                                                                                                                 JAZIC , grand  réveil , gamme des Gros Jaz , mouvement mécanique , calibre 13D avec trotteuse puis  calibre 12D sans trotteuse . Nouveauté présentée dans la brochure TARIF F.C. 49 de Mai 1949 . Boîtier nickelé , socle et cloche jaune paille , cadran à zone des heures jaune paille , trotteuse centrale rouge pirate , jonc antigliss cerclant le pied . Diamètre 13,5 cm soit 14 x 15,5 cm , poids 560 gr .

JAZIC 193-21 Nl                                                          JAZIC 193-20 Lx                            Le JAZIC est disponible en non lumineux réf. 193-21 ou avec aiguilles et chiffres lumineux  réf. 193-20 .  jazic-3JAZIC réf. 193-32 vert  Nl                                                                                                     En 1950 apparaît une version à socle , dos cloche vert métallisés et zone des heures vert pâle , disponible là encore en Lx réf. 193-33 ou Nl réf.193-32 .

jazic doréEn 1953 s’ajoute la nouvelle référence 193-81 , à boîtier et socle gris clair et cadran ivoire disponible uniquement en lumineux ; cette dernière version n’est déjà plus disponible l’année suivante . Jazic 190-75.JPG JAZIC 190-75 sans trotteuse  mention CIMH au bas du cadran                                                                                                                                                         Etrangement cette même année 1954 , qui est pourtant la dernière année de mise en vente du JAZIC , apparaissent trois éphémères versions du JAZIC sans trotteuse donc dotée d’un calibre 12D qui cohabitent avec le JAZIC  ivoire à trotteuse Lx ou Nl . JAZIC 190-97JAZIC 190-97  gris mauve , sans trotteuse , zone des heures bleue , daté 3-54 sur le battant du marteau . Son cadran marque très discrètement une transition , qui est toutefois d’importance , avec l’apparition pour la première fois de la mention JAZ S.A . Effectivement sur le JAZIC 190-75 on pouvait encore lire CIMH ,  l’acronyme de Compagnie Industrielle de Mécanique Horlogère qui était indiqué in extenso sur tous les Jaz depuis 1921 et sur les premiers JAZIC . Dans les faits Jaz renonce à CIMH , son ancienne raison sociale trop longue et obscure , au profit de son nom publicitaire maintenant mondialement célèbre et devient JAZ Société Anonyme au cours de l’année 1951 .

JAZIC 190-97 dos avec sa clé à limitation ; socle creux et son jonc de couleur assortie

En dehors de l’absence de trotteuse , ces trois JAZIC à boîtier nickelé avec clé de limitation de sonnerie et tous lumineux se distinguent par leurs couleurs : réf.190-75 à socle et dos-cloche gris clair , cadran gris à zone des chiffres noire ; réf. 190-97 à socle et dos-cloche gris mauve , cadran blanc et zone des chiffres bleue clair ; réf.190-99 à socle et cloche vert pâle , cadran blanc et zone des heures grise ;  Le JAZIC disparaît  dès 1955 des catalogues , donc relativement vite . En 1957 l’INTRIC est présenté comme étant son successeur . Le JAZIC a été décliné dans de nombreuses couleurs et formats  comme le FRANCIC , les FABLIC et même un Sténomètre .

La clé de limitation de sonnerie fonctionne selon un principe très simple : une extension , estampillée Jaz sur les deux côtés , se déplie et vient buter sur le bouton de sonnerie arrêtant de fait celle -ci !

 

PA030211.JPGAffiche publicitaire par René RAVO .

Le JAZIC est l’un des plus grand succès de JAZ , vendu en grand nombre avant même la campagne publicitaire  par le seul effet de sa présentation en vitrine. Son succès mondial était tel que les usines n’arrivaient pas à suivre les commandes .sarda jaz 1953D’autant que le  JAZIC fait partie des rares Jaz vendus également en dehors du réseau des horlogers affiliés puisqu’on le retrouve à la page 222 du catalogue de 1953 du leader de la vente par correspondance d’horlogerie SARDA Besançon .girasole (3).JPGA l’export le JAZIC  portait d’autres dénominations comme Girasole – le tournesol – en Italie ( voir l’article sur cette rare publicité de vitrine) .

Boîte de JAZIC affichant au dos sa référence imprimée au tampon encreur : 193-21 pour la version non-lumineuse ( voir photo plus haut ) ; elle est précédée d’un D majuscule pour calibre D ; les trois chiffres en bas – 084 – donnent la date de mise en boîte : Août 1954 soit un des derniers JAZIC produits .

Le JAZIC est muni d’une trotteuse centrale , cela nous paraît courant aujourd’hui pourtant il s’agissait à l’époque d’une Première Mondiale , enfin c’est ainsi que Jaz le présente même si  le premier est en fait l’éphémère TROTTIC sorti l’année précédente .jazic pub par bydojazic pubPublicités  presse , format 18,5 x 13,5 cm , Reader’s Digest dessinés par BYDOduplic jazic camic pubpublicité presse , format 35,5 x 13,5 cm