SAMIC 1945

samic.pngSAMIC , petit réveil , gamme des Stylites , mouvement mécanique , calibre J  , 30 heures d’autonomie . Référencé 422-10 dans le fascicule Tarif F.A. 45  de 1945 . Chevalet incliné , corps en métal chromé ou peint , socle en alu poli estampillé JAZ en dessous , cadran photo de l’Arc de Triomphe , non-lumineux .  Format 65 x 90 mm

La base de ce réveil commémoratif est le CLARIC ( ci- dessus en rouge) . Il est à noter que l’emploi d’une photo comme cadran pour un réveil est une innovation que  Jaz  ne réutilisera plus dans l’avenir . La Jazette , petite revue interne de Jaz , de Janvier 1945 toute à l’exaltation  de la Libération en cours annonce : » Deux nouveaux modèles : Le TOMIC et l’EIFFIC sont les derniers nés de notre production . Deux réveils-souvenirs dont les cadrans représentent respectivement l’Arc de Triomphe de l’Etoile et la Tour Eiffel . Un nouveau stylite , dans la même série sortira lui aussi prochainement : le SAMIC dont le cadran représentera également la Tour Eiffel . Souhaitons bonne chance à ces benjamins ; nous sommes assurés déjà qu’ils plairont tant auprès de nos « visiteurs »pour qu’ils ont été conçus , qu’auprès de toute notre clientèle   »  Les « visiteurs » ce sont bien sûr  les  libérateurs  , nos alliés auxquels les noms de ces réveils-souvenirs rendent hommage : SAMIC pour l’Oncle Sam ( les Etats Unis évidemment) ,  TOMIC  pour Tommy ( le terme générique désignant un soldat britannique lors des deux conflits ) . Pour honorer la France Libre , un Francic aurait trop rappelé la Francisque de Pétain , restait son symbole à travers le monde : la Tour Eiffel… ce sera donc EIFFIC . Objets événementiels les TOMIC , SAMIC et EIFFIC ne sont disponibles qu’en 1945 . Doté d’un calibre J et d’une présentation plus luxueuse le SAMIC était vendu trois fois plus cher que ses deux compères , plus prosaïquement basés sur des réveils courants . La dénomination SAMIC sera réattribuée en 1978 .

EIFFIC 1945

eiffic

EIFFIC , gros réveil mécanique , calibre D. Référencé 164-20 dans le fascicule Tarif F.A. 45  de 1945 . Mouvement courant , autonomie 30 heures , boîte vernie gris perle , cadran photo de la Tour Eiffel , non-lumineux. Diamètre 9,5 cm . Il est à noter que l’emploi d’une photo comme cadran pour un réveil est une innovation que  Jaz  ne réutilisera plus dans l’avenir . La Jazette , petite revue interne de Jaz , de Janvier 1945 toute à l’exaltation  de la Libération en cours annonce : » Deux nouveaux modèles : Le TOMIC et l’EIFFIC sont les derniers nés de notre production . Deux réveils-souvenirs dont les cadrans représentent respectivement l’Arc de Triomphe de l’Etoile et la Tour Eiffel . Un nouveau stylite , dans la même série sortira lui aussi prochainement : le SAMIC dont le cadran représentera également la Tour Eiffel . Souhaitons bonne chance à ces benjamins ; nous sommes assurés déjà qu’ils plairont tant auprès de nos « visiteurs »pour qu’ils ont été conçus , qu’auprès de toute notre clientèle   »  Les « visiteurs » ce sont bien sûr les libérateurs , nos alliés auxquels les noms de ces réveils-souvenirs rendent hommage : SAMIC pour l’Oncle Sam ( les Etats Unis évidemment) ,  TOMIC  pour Tommy ( le terme générique désignant un soldat britannique lors des deux conflits ) . Pour honorer la France Libre , un Francic aurait trop rappelé la Francisque de Pétain , restait son symbole à travers le monde : la Tour Eiffel… ce sera donc EIFFIC . En bas du cadran la mention Compagnie Industrielle de Mécanique Horlogère , CIMH , qui était encore la raison sociale de Jaz . Objets événementiels les EIFFIC , TOMIC et SAMIC ne sont disponibles qu’en 1945 .