Boîte Jazistor 1972

andric et boîte (6)Boîte pour Jazistor , carton , 14 x 11 x 8,5 cm . Les références 2446-71 sont celles d’un ANDRIC . On notera , outre un design très moderne et totalement innovant pour Jaz , la présence d’une Tour Eiffel sur le nom PARIS drilic boiteCette Tour Eiffel et PARIS avait été introduit pour la première fois dans la communication de Jaz pour le DRILIC en 1964 , que l’on aperçoit sur cette boîte du  premier Jazistor .andric et boîte (5)andric et boîte (4)andric et boîte (3)

SAMIC 1945

samic.pngSAMIC , petit réveil , gamme des Stylites , mouvement mécanique , calibre J  , 30 heures d’autonomie . Référencé 422-10 dans le fascicule Tarif F.A. 45  de 1945 . Chevalet incliné , corps en métal chromé ou peint , socle en alu poli estampillé JAZ en dessous , cadran photo de l’Arc de Triomphe , non-lumineux .  Format 65 x 90 mm

La base de ce réveil commémoratif est le CLARIC ( ci- dessus en rouge) . Il est à noter que l’emploi d’une photo comme cadran pour un réveil est une innovation que  Jaz  ne réutilisera plus dans l’avenir . La Jazette , petite revue interne de Jaz , de Janvier 1945 toute à l’exaltation  de la Libération en cours annonce : » Deux nouveaux modèles : Le TOMIC et l’EIFFIC sont les derniers nés de notre production . Deux réveils-souvenirs dont les cadrans représentent respectivement l’Arc de Triomphe de l’Etoile et la Tour Eiffel . Un nouveau stylite , dans la même série sortira lui aussi prochainement : le SAMIC dont le cadran représentera également la Tour Eiffel . Souhaitons bonne chance à ces benjamins ; nous sommes assurés déjà qu’ils plairont tant auprès de nos « visiteurs »pour qu’ils ont été conçus , qu’auprès de toute notre clientèle   »  Les « visiteurs » ce sont bien sûr  les  libérateurs  , nos alliés auxquels les noms de ces réveils-souvenirs rendent hommage : SAMIC pour l’Oncle Sam ( les Etats Unis évidemment) ,  TOMIC  pour Tommy ( le terme générique désignant un soldat britannique lors des deux conflits ) . Pour honorer la France Libre , un Francic aurait trop rappelé la Francisque de Pétain , restait son symbole à travers le monde : la Tour Eiffel… ce sera donc EIFFIC . Objets événementiels les TOMIC , SAMIC et EIFFIC ne sont disponibles qu’en 1945 . Doté d’un calibre J et d’une présentation plus luxueuse le SAMIC était vendu trois fois plus cher que ses deux compères , plus prosaïquement basés sur des réveils courants . La dénomination SAMIC sera réattribuée en 1978 .

DRILIC ou MILORD 1964 à 1973

drilic 1

DRILIC (ou MILORD à l’export notamment en Belgique en Suisse ou en Italie ) , réveil de la gamme des Jazistor, mouvement électrique à pile LR20 , calibre AR , licence ATO . Référencés dans le catalogue de 1968-1969, page 15 avec la mention spéciale « L’habillage du Drilic a été conçu par l’esthéticien industriel  Ph. Charbonneaux « . Nouveauté du catalogue 1964 -65  à la page 17 .

Trois versions de couleurs disponibles : boîtier crème et cadran noir référencé 2401-13  ou boîtier noir et  cadran crème référencé 2401-41  et enfin boîtier vert et cadran crème référencé 2401-51 . Aiguilles et points lumineux .Format 15 x 9,5 cm. Il restera disponible au catalogue jusqu’en 1972/73 . Consultez la fiche technique du DRILIC .drilic boite.jpgLe DRILIC est le premier réveil à transistor 100% électrique , une Première Mondiale que Jaz affiche fièrement sur sa boîte , avec la mention création de PH. CHARBONNEAUX et un PARIS surmonté d’une Tour Eiffel ce qui est tout à fait nouveau pour Jaz qui ne revendiquait guère jusqu’alors son attachement à la capitale .

Ce diaporama nécessite JavaScript.

De nos jours l’utilisation d’un réveil à pile est une évidence qui ne nécessite quasiment plus d’explications , ce qui n’était pas le cas au début des années 60 ; aussi le  petit dépliant faisant office de mode d’emploi , illustré de petits DRILIC anthropomorphes , donnait des conseils qui nous semble aujourd’hui presque ridicules .

Dès 1969 , le DRILIC fait l’objet d’une déclinaison simplifiée par JAPY , la célèbre marque bicentenaire qu’elle a reprise en 1954 . Le cadran et les aiguilles originales dessinées par Charbonneaux ont disparu , en 1974 le cadran sera encore plus normalisé .trémolo cadran

En Espagne et à l’export en général , où Jaz n’utilise pas Japy comme marque low-cost , ces réveils Trémolo sont estampillés Jaz .

drilic ravic raclic darlic novic quinzic pub Paris Match Oct 1965++.jpgpublicité double page Paris Match , 34 x 52 cm .drilic ravic touchic stilic pesic scintic poudric roussic dissic cambric tempic clipsic Paris Match 1965++publicité Paris Match double page , 35 x 52 cm drilic ravic Paris Matchpublicité Paris Match bicolore , format 34 x 14 cm ; on reconnaît la frise de personnages du précédent drilic 1965.jpgpublicité Paris Match 1965 , 34 x 13,5 cm

jaz-pub-belge-milordPublicité édition belge du Reader’s Digest pub-milord-italiePublicité édition italienne du Reader’s Digest . La dénomination MILORD est peut être inspiré par le succès mondial de la chanson éponyme de Piaf  , sortie en 1959 et reprise en italien par Dalida en 1961 .

pub-drilic-vertLa publicité se devait d’être didactique puisqu’il s’agissait d’une innovation technologique .drilic pubpublicité 12 x 8,5 cmpub-italie-23pub-italie

Le DRILIC a été utilisé pour la conception d’un  transistor pour Ducretet-Thomson et sous le nom de Horophone Cottage d’un autre par Pathé -Marconi  La Voix de son Maître . Groupées au sein d’une entité baptisée SDRT Société de Diffusion de Radio-Télévision , les deux sociétés géraient conjointement l’usine de l’avenue Pathé-Marconi dans la zone industrielle de Vongy à Thonon , produisant depuis fin 1958 , les téléviseurs et électrophones La Voix de son Maître et les émetteurs de radio Marconi .                                                                                                                                                                                            Les horlogers et amateurs avertis peuvent consulter les fiches techniques du DRILIC et de son calibre AR pour l’entretien et les réparations .

EIFFIC 1945

eiffic

EIFFIC , gros réveil mécanique , calibre D. Référencé 164-20 dans le fascicule Tarif F.A. 45  de 1945 . Mouvement courant , autonomie 30 heures , boîte vernie gris perle , cadran photo de la Tour Eiffel , non-lumineux. Diamètre 9,5 cm . Il est à noter que l’emploi d’une photo comme cadran pour un réveil est une innovation que  Jaz  ne réutilisera plus dans l’avenir . La Jazette , petite revue interne de Jaz , de Janvier 1945 toute à l’exaltation  de la Libération en cours annonce : » Deux nouveaux modèles : Le TOMIC et l’EIFFIC sont les derniers nés de notre production . Deux réveils-souvenirs dont les cadrans représentent respectivement l’Arc de Triomphe de l’Etoile et la Tour Eiffel . Un nouveau stylite , dans la même série sortira lui aussi prochainement : le SAMIC dont le cadran représentera également la Tour Eiffel . Souhaitons bonne chance à ces benjamins ; nous sommes assurés déjà qu’ils plairont tant auprès de nos « visiteurs »pour qu’ils ont été conçus , qu’auprès de toute notre clientèle   »  Les « visiteurs » ce sont bien sûr les libérateurs , nos alliés auxquels les noms de ces réveils-souvenirs rendent hommage : SAMIC pour l’Oncle Sam ( les Etats Unis évidemment) ,  TOMIC  pour Tommy ( le terme générique désignant un soldat britannique lors des deux conflits ) . Pour honorer la France Libre , un Francic aurait trop rappelé la Francisque de Pétain , restait son symbole à travers le monde : la Tour Eiffel… ce sera donc EIFFIC . En bas du cadran la mention Compagnie Industrielle de Mécanique Horlogère , CIMH , qui était encore la raison sociale de Jaz . Objets événementiels les EIFFIC , TOMIC et SAMIC ne sont disponibles qu’en 1945 .