identifiez votre boîte d’origine JAZ

Cet article est notre troisième dossier consacré aux boîtes d’origine :                                                                                                                                                                               ÉVOLUTION DES EMBALLAGES DES RÉVEILS JAZ  analyse l’évolution esthétique des boîtes                                                                                                                                 INVENTAIRE DÉTAILLÉ des BOÎTES JAZ  est un inventaire analytique et chronologique basé sur notre propre collection de boîtes                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                         Nous vous invitons à consulter les deux autres avant celui-ci , pour vous en faciliter la compréhension . Néanmoins cet article est une méthode simple et infaillible pour identifier votre boîte Jaz , car nous l’avons déjà clamé précédemment : chaque Jaz à sa propre boîte et réciproquement .

Exemples de boîtes discordantes avec les réveils vendus , trouvés sur le Bon Coin

Nous avons constaté sur les sites de vente que nombre de vendeurs sont persuadés de vendre leur réveil Jaz avec sa boîte d’origine . Au simple motif qu’il y a la même mention Jaz sur l’emballage que sur le réveil . Ils sont probablement de bonne foi , même si boîte et réveil n’arborent pas le même logo , comme dans les exemples ci-dessus où un jaseur à queue basse sur le réveil est accouplé avec un jaseur à queue haute sur la boîte . On notera que l’erreur se présente quasiment toujours dans le même sens pour une raison évidente très simple : les acheteurs étaient fidèles à la marque au jaseur et de toutes façons elle était de loin la marque la plus vendue , donc un Jaz plus récent remplaçait souvent un Jaz plus ancien . Ainsi le vieux Jaz était remisé dans la boîte du jeune remplaçant , expliquant ces discordances si fréquentes . D’autre part , il est relativement normal qu’un Jaz , dont la longévité atteignait au moins vingt ans voire beaucoup plus , ne soit pas rangé , le temps de son remplacement venu , dans sa boîte d’origine qui devait avoir été conservé durant la même période . Si le réveil lui même a un usage quotidien  pourquoi conserver une boîte sans fonction ? Bien que ce type de  « conservatisme » corresponde plus aux générations qui nous ont précédé , comprenez que trouver un Jaz avec sa boîte d’origine révèle de l’exceptionnel , pour ne pas dire du rarissime …                                                                                                                                                                                                             LES BOÎTES SPÉCIFIQUES 

Pour les boîtes spécifiques , l’attribution est aisée et infaillible , puisque leurs réveils sont reproduits sur les emballages . En plus du dessin , on retrouve même le nom du réveil sur les côtés , comme pour les LOTIC , ROMIC ou FONIC .                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                      LES BOÎTES SEMI-SPÉCIFIQUES 

boîte Classic Lx 53 FrBoîte semi-spécifique de CLASSIC à cadran lumineux , vendu 53 Francs                                                                                                                                                                     Pour les boîtes semi-spécifiques , ce n’est guère plus compliqué puisque le nom des réveils contenus est indiqué sur les boîtes . Les seules indications à analyser sont les inscriptions au tampon encreur portées dans les cartouches vides : elles précisent s’il s’agit d’un cadran  lumineux ou d’un cadran blanc c’est à dire  non-lumineux . Avant guerre les dates de production ne sont pas indiquées , seuls les prix indiqués permettent des datations précises dans la mesure où nous possédons les tarifs correspondants : contactez nous en cas de besoin . boîte réplic 27 fr prixAutre exemple de boîte semi-spécifique : Le nom du REPLIC est imprimé , dans le cartouche rond blanc on lit la mention cadran blanc qui veut dire non-lumineux . En se reportant aux tarifs d’époque , on pourra en déduire l’année de production et , le cas échéant ,  la comparer avec la date indiquée sur le réveil lui même puisque les prix de vente étaient imposés par Jaz aux revendeurs .                                                                                                                                                                                                                                                                    LES BOÎTES GÉNÉRIQUES

Enfin les boîtes génériques , les plus nombreuses pour des raisons évidentes de coût et de stockage , sont des boîtes qui vont servir à de multiples modèles puisqu’aucun dessin ou nom de réveil n’y est mentionné . Néanmoins elles se voient toutes attribuer des références spécifiques qui se décodent aisément .jazic boîte dos 2 Les références catalogues se composent toujours ainsi : tout d’abord trois chiffres qui correspondent au type de réveil et , séparés par un tiret ou un espace,  deux chiffres qui correspondent à la variante , qui est en général un code couleur . Enfin les trois chiffres séparés indiquent la date de production .cartouche recherche En l’espèce,  il vous faut taper la référence dans ce cartouche sous cette forme 193 ou 193-21 précisement . ATTENTION : avec un point  vous ne trouverez rien . Employez un tiret !boc3aete-jazic-dosIl arrive que la référence soit précédée d’une lettre qui correspond au calibre , en l’espèce un calibre D ; n’en tenez pas compte pour votre recherche sur notre site : le calibre est , de toutes façons , mentionné dans chaque article ; tapez donc 193 ou 193-21 dans notre exemple , vous serez orienté vers l’article du JAZIC dont la référence de base est 193 ; le 21 indique qu’il s’agit plus précisement d’un JAZIC  non lumineux , comme il est mentionné dans notre article sur ce réveil .boc3aete-jazic-dos (1)Les trois autres chiffres correspondent à la date de production : tout d’abord les deux chiffres du mois à savoir 08 pour Août dans notre exemple ; ces deux premiers chiffres ne dépassent donc jamais le 12 . Le dernier chiffre correspond à l’année de production : ici 1954 puisque le JAZIC est en vente de 1949 à 1954 , ce ne peut donc pas être ni 1944 , ni 1964 . Rares sont les réveils en vente sur plusieurs décennies , toutefois le design des boîtes , qui évolue au fil des années , permet de se repérer . Néanmoins , il est assez fréquent que la date ne soit pas mentionnée , contrairement à la référence qui est toujours précisée .jazic-boîte-dos-2 Autre exemple : 072 s’interprète donc ainsi 07 pour Juillet et 2 pour 1952 , le JAZIC n’étant pas encore existant en 1942 et n’est plus commercialisé depuis longtemps en 1962 ;boîte -charmic-4451-35-1Autre exemple :4451 correspond à la référence d’un CHARMIC , 35 indique une variante à boîtier blanc et cadran noir ;  09 7 donne la date Septembre 1977 . En outre ,  le format rectangulaire de cette boîte de 11,7 x 8 x 7,7 cm convient à un réveil  de 10,5 x 7 x 5,2 cm qui , par ailleurs , est effectivement doté d’un calibre calibre TR à tic-tac discret .

Enric CROUS-VIDAL 1908+ 1987

Crous Vidal boîtesL’identification de l’auteur du graphisme de cette boîte d’emballage pour Jaz , commence comme un roman ou plutôt comme un conte . Jetée dans une pauvre valise en carton et dispersée lors d’une vente aux enchères , cette réunion de boîtes du parfumeur REVILLON qui voisine avec un emballage JAZ me provoqua une épiphanie au sens de la compréhension soudaine de l’essence ou de la signification de quelque chose …                                                                                                                                                         Cela me semblait subitement si évident qu’il s’agissait du même créateur pour toutes ces boîtes . Si le nom de l’auteur ne me revenait pas du tout , il est aujourd’hui bien retombé dans l’oubli , je savais que je le retrouverais facilement , tellement ce type de boîtes à poudre des Frères REVILLON , les fameux fourreurs devenus parfumeurs , est réputé , collectionné et parfaitement identifié . Effectivement la recherche , une fois l’étincelle provoquée , s’avéra aisée et la preuve absolument certaine apportée par la consultation des œuvres du créateur du graphisme de ces boîtes .

 

Enric CROUS-VIDAL ( voir sa biographie complète en fin d’article ) a été militaire de carrière , artiste , éditeur , rédacteur en chef , agitateur et promoteur culturel , dessinateur , publicitaire , sauveur du patrimoine pendant la guerre civile espagnole , restaurateur de cadrans solaires , falsificateur de documents pour la Résistance Française , concepteur et créateur de certains des caractères les plus emblématiques de la typographie , etc .

 

Coupon de tissu conçu pour Revillon par Crous-Vidal et des hôtesses , vêtues de ce même tissu , en compagnie de Jean Marais                                                                                                                                                                                                                  Ce célèbre graphiste catalan , avait développé  et appliqué dans les années cinquantes , l’idée originale d’utiliser les motifs graphiques et typographiques qu’il avait conçu pour habiller des tissus et des emballages .Boîte DUPLICBoîte de DUPLIC 1951 1952 boîte Torpic chiffres romainsBoîte de TORPIC 1952crous vidal arabesques 1954Arabesques par Crous-Vidal 1952/1954

On reconnaît aisément les arabesques appliquées comme décor sur la boîte du TORPIC

boîte Jaz prototypeSur cette mauvaise photo de 1952 , on distingue en bas un prototype de boîte pour Jaz , encore plus audacieux et élégant , qui ne sera hélas pas retenu par la firme au jaseur .                                                                                                                                                                                                         BIOGRAPHIE ILLUSTRÉE

 

Enric CROUS-VIDAL  (Lleida Espagne 1908 + Noyon, France 1987) est une figure pionnière du graphisme espagnol , créateur de caractère typographique , éditeur et écrivain espagnol

 

Entre 1931 et 1935 , avec les revenus qu’il gagnait en faisant des affiches et des brochures plus sa solde de caporal dans l’armée républicaine espagnole , carrière militaire contrainte par sa famille , il créa le magazine ART qui réunissait ceux qui allaient devenir plus tard les représentants les plus intéressants de  l’avant-garde espagnole Plein d’idées surréalistes et audacieuses mais déroutantes , le magazine affichait dès son premier numéro sa vocation cosmopolite et combative . Crous-Vidal y publie ses poèmes , ses articles sur la publicité  et l’imprimerie . Il dessine avec soin les en-têtes et les titres avec des supports parfois proches de la typographie visuelle . Le magazine a ouvert ses portes à tous les aspects de l’avant-garde , de la chorégraphie au cinéma , en passant par la photographie expérimentale , l’éclairage et l’architecture . Ses talents publicitaires ont fait de ce magazine une plate-forme de l’art avant-gardiste de sa ville natale catalane de Lérida et de son propre travail qu’il a exposé en 1934 aux Galeries Laietanes de Barcelone  et au Cercle des Beaux-Arts de Madrid.     

Après la Guerre d’Espagne 1936/1939 ,  au cours de laquelle il a œuvré à la sauvegarde du patrimoine artistique , il s’est exilé en France, où sa connaissance des presses à imprimer a aidé la Résistance Française à falsifier passeports et d’autres documents . Enfin , il collabore avec les Monuments Historiques français à la reconstruction des horloges solaires en Tarn-et-Garonne , faisant de lui un horloger de fait , ce qui nous le rend encore plus sympathique , évidemment . 

 Après la Seconde Guerre Mondiale guerre , il s’exile à Paris où il travaille , entre 1947 et 1955 , et parvient à apprendre le métier de typographe . Cherchant  la relation avec d’autres artistes et designers d’avant garde , il collabore avec eux tout en recherchant la diffusion publique de ses idées , de son travail par une position d’activiste intellectuel  non-individualiste . crous vidal doctrine et actionDoctrine et Action par Crous -Vidal .                                                                                            Ce militantisme l’amène à promouvoir ses idées à travers des groupes, des programmes, des expositions , des écoles , développant une activité parallèle importante en tant que théoricien et diffuseur de ses idées typographiques , dans des textes qu’il a conçus comme des manifestes.

 

Affiches LIP 1947 et Royal Stephens’ 1946                                                              Autodidacte , il n’atteint pas le graphisme par les canaux habituels puisque l’artiste devint illustrateur et affichiste pour des raisons économiques et technicien en impression par conviction de l’importance de la modernité et de l’autonomie de la publicité et de la typographie . 

Installé à Paris, il consolide sa connaissance du métier de graphiste dans l’imprimerie Draeger pionnière de la publicité pour Citroën , les parfums Revillon , Bugatti , Guerlain , etc . Il réalise pour Draeger des projets dans le style élégant qui caractérisait cette maison avant la guerre .

 

Au sein de cette société, il travaille avec Maximilien VOX, auteur du logo de la SNCF , entre autres  . VOX , frère du Professeur Monod , était en outre rédacteur en chef du magazine Caractère, une publication spécialisée de premier plan dans laquelle Crous-Vidal a publié de nombreux articles en faveur d’une typographie héritée de la tradition méditerranéenne , dite Grafía Latina ou La Graphie Latine, faisant de Crous-Vidal  le père de l’Ecole Latine de typographie .

 

Certains de ses caractères sont édités par la Fonderie Typographique Française , dont il est le directeur artistique , sous les dénominations Champs Elysées appelée Lleida en Espagne , Flash , Paris ou Ile de France .

 

Police de caractères PARIS à gauche et FLASH à droitecrous vidal arabesques et typographiesPanorama de ses arabesques et typographies crous vidal photos (4)à gauche CROUS-VIDAL et au centre SAVIGNAC baptisant la police de caractères PARIS au champagne

SavignacSon ami et mentor le célèbre affichiste  SAVIGNAC lui conçoit cette affiche en 1952crous paradesSon concept le plus audacieux , et qui résume le mieux son œuvre , est certainement PARADE  qui n’est pas un caractère en soi comme PARIS ou FLASH , mais une création   typographique, compte tenu de la nature des éléments fixes qui se répètent pour créer des variations infinies . PARADE est une série de 154 ou 155 figures basées sur quatre éléments fonctionnant comme des modules qui , en se combinant , deviennent toutes des figures . Officiellement présenté comme un «ballet typographique » dans le numéro de Septembre 1950 de la revue Publimondial , elles avaient été précédemment utilisées par Crous pour la réalisation d’affiches , de publicités , de papiers d’emballages et de boîtes .crous vidal photos expo grand palaisExposition au Grand Palais                                                                                                                 Avec son travail principalement axé sur la conception de caractères typographiques et de vignettes , Crous- Vidal défendit durant ces années la nécessité de construire un modèle d’orthographe latine inspiré par l’élégance , la corporalité et le mouvement des anciens types méditerranéens en opposition à la sobriété et à la raideur des nouveaux types germaniques caractères construits à la règle et au compas  qu’ils considéraient froides , trop mécaniques et pas du tout adéquates à l’esprit latin. et surtout helvétiques par la défense de l’arabesque contre le carré . Vox et lui  pensaient que l’alphabet latin était le système d’écriture le plus parfait , épuré par deux millénaires d’histoire dont le zénith avait déjà été atteint dans l’Antiquité . 

 

Ses théories ont été diffusées, notamment en France et en Espagne, où la Fundición Tipográfica Neufville  a édité certaines de ses lettrines et que la presse professionnelle a fait écho à ses propositions . Il s’agit de la plus importante fonderie espagnole . La police Futura , qui y sera a conçue par Paul Renner en 1924 , est probablement la typographie la plus vendue de tous les temps .Exemple de son succès mondial : les premiers astronautes ont déposé sur la Lune , en 1969 , une plaque avec une inscription faite avec Futura .

caractère adrian frutiger univers.pngMais Vox et Crous-Vidal  ont échoué devant la poussée définitive des propositions de l’école suisse , dominante depuis le milieu des années cinquante, et surtout par la diffusion du type Adrian Frutiger Univers , plus souple et pratique que les lettres semi-graphiques des défenseurs de l’orthographe latine qui conviennent uniquement aux titres et aux affiches.crous vidal photos (2)CROUS-VIDAL en reflet sur une de ses affiches pour Air France , qui applique sa technique de l’emploi des arabesques pour concevoir l’oiseau et utilise sa police Les Catalanes de type Western Saloon de 1954 .crous cinzanoPublicité pour Cinzano de 1947 à 1954 .

 

Affiches par Crous-Vidal                                                                                                      à gauche :  il est l’auteur de l’affiche du 4° Salon de l’Emballage en 1950 à Paris , porte de Versailles . Il pourrait s’être fait connaître des dirigeants de Jaz à cette occasion  .               à droite : affiche pour une exposition personnelle , en 1965 , dans une des plus grandes galeries parisiennes , à quelques encablures du siège de Jaz , au 64 rue La Boëtie .

 

 

Toiles et signature de Crous-Vidal                                                                                        Sa déception face à cette déroute , contre « l’école suisse » , a conduit Crous-Vidal à abandonner son activisme et même son métier  – car son caractère fougueux lui a toujours fait concevoir son travail  , non pas comme un simple professionnel , mais comme un militant – dans les arts graphiques et à se consacrer à la peinture .

Inventaire des boîtes Jaz d’origine

Consultez nos articles d’analyse et d’identification  l’ÉVOLUTION DES EMBALLAGES DES RÉVEILS JAZ et IDENTIFIEZ VOTRE BOÎTE d’ORIGINE JAZ 

Tous les collectionneurs , que ce soit de petites voitures , de trains miniatures , de stylos , de poupées , de parfums et tant d’autres sujets , considèrent que le summum est de posséder,  en plus de l’objet convoité , son emballage d’origine dans le meilleur état possible évidemment . Les Jaz n’échappent pas à cette recherche de perfection d’autant que chaque réveil possède une boîte dédiée soit en boîte spécifique , soit en boîte générique attribuée par une identification au tampon encreur indiquant sa référence .                                                                                                                                                       Insistons bien : chaque Jaz à sa propre boîte et réciproquement .

Boîtes spécifiques de LOTIC et de ROMIC reproduisant les réveils contenus .

Boîtes spécifiques de FONIC et GOTIC                                                                                                                                                                                                                         C’est particulièrement évident pour les boîtes spécifiques : c’est à dire les boîtes spécialement créées pour un modèle qui porte au minimum son nom imprimé , au mieux la reproduction du modèle contenu , elles ne peuvent donc convenir qu’au réveil qui apparaît sur la boîte .

A gauche sur cette face le MODIC LX , sur l’autre la version NL dite à cadran blanc.                                                                                                                                                      Pour certaines , les boîtes spécifiques comportaient  tout de même une option comme cette boîte de MODIC , ci-dessus : elles servaient à la fois pour les versions non lumineuses , dite à cadran blanc ou les versions à aiguilles et chiffres ou points lumineux , dites cadran de luxe . C’est pourquoi on trouvait d’un côté de la boîte une reproduction de la version lumineuse et de l’autre la version non-lumineuse

Pour des raisons évidentes de coût et de gestion des stocks , les boîtes génériques sont de loin les plus nombreuses : elles ne reproduisent pas la silhouette ou le nom du réveil qui s’y trouve . Elles sont donc interchangeables , en tenant compte du format tout de même , puisqu’il suffit d’y porter – au tampon encreur dans les cartouches prévus à cet effet sur les côtés des boîtes en carton et plus tard sur le fond des boîtes -les références et la date de production du réveil contenu dans l’emballage                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                               GALERIE CHRONOLOGIQUE DE L’INVENTAIRE

Boîte de LUCIC circa 1928 ;  la plus petite boîte de cette catégorie  , 8,3 x 7,5 x 5,5 cm , qui servait également pour le petit BATIC  ; Cette boîte ne peut être datée précisément en raison de l’absence de prix qui est le seul repère possible en se référant aux tarifs , puisque Jaz ne datait pas ses boîtes avant guerre . La mention au tampon cadran blanc signifie qu’il s’agit d’un modèle non-lumineux . lucicComparaison de taille entre une boîte de LUCIC , au premier rang ,  et une boîte spécifique de FONIC qui bénéficie de la reproduction de la silhouette du modèle contenu dont le cadran est remplacé par la dormeuse .

Boîte de BATIC 1932 , comme indiqué plus haut cette boîte générique pouvait servir également aux LUCIC , seules les indications au tampon encreur dans le cartouche blanc permettent de l’identifier ; la date n’est pas indiquée sur la boîte , c’est le BATIC qui s’y trouvait qui nous a permis de la dater grâce à l’année , gravée en creux sur le marteau de sonnerie .

IMG_5955IMG_5957Boîte spécifique de LOTIC 1932 , le nom et une reproduction de la silhouette du LOTIC sont imprimés sur la boîte ; Dans le cartouche rond est porté , au tampon encreur , la mention cadran blanc qui signifie non-lumineux . romic 1932Boîte spécifique pour ROMIC de 1932 , on reconnaît aisément la silhouette du ROMIC encadrant la dormeuse .boîtes Classic Replic ModicLes boîtes semi-spécifiques des CLASSIC , REPLIC et MODIC ont le même aspect , seuls les formats changent . Evidemment la boîte du CLASSIC  est la plus grande de cette série et les autres boîtes sont proportionnelles aux réveils contenus .boîte Classic Lx 53 Frboîte Classic lumineux 53 FrCe prix de 53 Francs , pour un CLASSIC lumineux , correspond au tarif rose de 1934

Boîte semi-spécifique pour REPLIC à cadran non lumineux  dit blanc , dont le prix imposé de 39 Fr permet de dater cette boîte de 1934/35 . L’année suivante , il aurait été proposé à 45 Francs .

1934 1935 REPLIC Lx 42 Fr (4)1934 1935 REPLIC Lx 42 Fr (3)Boîte semi-spécifique REPLIC 1934/1935 à cadran lumineux , dont le prix de 42 Fr nous permet – comme pour la boîte plus haut – de l’attribuer à un REPLIC Nickel de 1934/35 .fonic-boite4-facesBoîte spécifique de FONIC 1934 . Boîte illustrée pour réveil FONIC . Le montant de 65 Francs , indiqué au tampon rouge sur deux côtés, étant un prix imposé nous permet de la dater approximativement vers 1934 /35 ,  puisque nous savons par la brochure tarifaire de 1936 que les FONIC à cadran lumineux étaient alors vendus 78 Francs . Format 14 x 13 x 8 cm1934 Modic nl 45 FrancsBoîte semi-spécifique pour  MODIC 1934  ;  Le prix indiqué de 45 Francs pour MODIC à « cadran blanc » peut correspondre ,  selon le tarif rose n°F97 de 1934 ,  à un réveil non lumineux nickel ou en peinture émaillée unie .modic 112 bordeaux et boîteboîte de modic 112Boîte pour MODIC  à cadran « blanc » , c’est à dire non-lumineux . Format de la boîte 11 x 10 x 6,8 cm . Le tarif de 33 Francs , imprimé au tampon encreur dans l’espace prévu , permet de le dater de 1935 et de l’attribuer à un MODIC n°110 à boîtier nickelé et cadran non- lumineux .1933-modic-42-fr-cadran-blanc-1Boîte semi-spécifique pour MODIC 1936 . Avec un prix de 42 Fr ,tamponné à droite dans le cartouche rond , il s’agit peut être d’un MODIC n°110 nickel à « cadran blanc », d’après le tarif d’août 1936 ;  les prix étaient donc en baisse par rapport à 1934 

Boîte de JOLIC n°2010 Blanc , circa 1936/ 1937 , blanc signifie cadran non-lumineux

Boîte de MODIC n°150  de 1937 ; la longévité du MODIC lui fait connaître plusieurs types de boîtes

Boîte REPLIC  n°139 circa 1937 , ces boîtes n’étaient pas datés : il faut se référer au prix et comparer avec les tarifs disponibles .1938 1941 MUTIC (3)Boîte MUTIC circa 1940/1941 . La référence 2217 nous est inconnue , car pour cette période troublée , les catalogues sont absents , les tarifs lacunaires et très variables . Le prix de 275 Francs , porté au crayon , nous permet tout de même d’estimer une datation avant 1942 où son prix de 375 francs nous est connu . Format de la boîte 11,5 x 8,8 x 3,5 cm . Avant guerre le MUTIC a connu d’autres boîtes .1938 cubic (2)Boîte CUBIC 1938 : étonnante survivance pour cette boîte des origines de la marque ; elle s’explique sans doute par la spécificité de cette toute petite boîte , d’un format de 8 x 8 x 5,5 cm , qui ne convenait qu’aux LUCIC , BATIC et aux CUBIC , tous dotés d’un calibre E . Ces derniers avaient vu le jour en 1929 et étaient souvent vendus en écrins chapelles , ils restaient certainement un stock important de boîtes avec l’ancien décor encore en 1938 .

boîte Modic 111 (5)Boîte de 1939 pour MODIC Nickelé n°111 à cadran  lumineux

gamic 4° trim. 1940 (8)Boîte GAMIC circa 1940/1942 , réf. 143-11 et sa boîte d’origine portant , imprimée au tampon encreur rouge , ses références , nom et caractéristiques du cadran . 1940 lorric-boiteBoîte LORRIC 1940 ; boîte tout aussi sobre et technique que celle du GOTIC ci dessous

Boîte de GOTIC sans dates , ni références , ni fioritures : nous pouvons toutefois la dater de 1940 elle aussi , par comparaison avec la boîte précédente du LORRIC , tout à fait identique , que nous pouvons établir avec certitude par le réveil qui s’y trouvait , puisque – fait exceptionnel – nous avons acheté l’ensemble  neuf de stock près de quatre vingt ans après sa fabrication .Touric boîteBoîte de TOURIC confirmant la datation de 1940 pour les précédentes boîtes puisque le TOUIRIC apparaît cette année là .boîte ClaricBoîte CLARIC 1942 , l’étiquette dorée est rapportée sur une boîte qui n’a visiblement pas été fabriqué pour Jaz  .Si l’option écrin chapelle n’était pas choisie , le CLARIC était livré dans cette boîte comme l’atteste la référence 421-10 correspondante à une version non -lumineuse paric-et-boite-et-noticeBoîte du réveil de voyage en bakélite PARIC 1942 , en carton moiré , arborant au dos la référence catalogue du PARIC soit 478-11 imprimé au tampon mais pas de date visible .

Boîte pour DANSIC 1943 , même si cette boîte , d’aspect rustique en raison des pénuries de carton , est dotée d’un aménagement intérieur destiné à recevoir la forme particulière en disque du DANSIC , il ne porte même plus d’étiquette Jaz . En revanche , on retrouve bien au dos la référence 492-10 du DANSIC mais pas de date , contrairement à l’usage .lucic boîte recto verso 1943Boîte LUCIC 321-11 thuya de 1943 , on est loin des boîtes communes aux LUCIC , BATIC et CUBIC : les pénuries de la guerres obligent l’emploi de boîtes neutres , simplement affublées d’une étiquette Jaz . Pas de date mentionnée , mais nous avons acheté cette boîte avec son réveil , daté 1943 sur la platine du calibre , neuf de stock  plus de 70 ans après sa fabrication !  nandic et boîteBoîte NANDIC 1943 ; la boîte est imprimée Jaz en bas à droite parce qu’elle est encore fabriquée spécialement pour Jaz .1945 nandic-et-coffretBoîte de NANDIC 1945 , recul esthétique et commercial par rapport au modèle de l’année 1943 présentée juste avant , ci-dessus : la boîte n’est plus fabriquée spécialement pour Jaz , une étiquette dorée est simplement collée et la référence  marquée au tampon encreur au dos , sans date . La date de 1945 nous a été donnée par le réveil lui même . En revanche c’est la boîte qui nous permet donc de connaître sa référence 441-21 , face à une documentation lacunaire pour la période de la guerre et de l’immédiat après guerre.boc3aete-legic-420-10-nlboîte de LEGIC 420-10  , sans date mais typique de la période d’occupation  . Format 9 x 7,7 x 4,3 cm .

Boîte de NEFRIC référencé 427-10 sans date mais ce réveil n’est disponible qu’en 1944/1945 .

Boîte utilisée pour un SULLIC 151-36 en 1946 : il s’agit du réemploi d’une boîte « à la dormeuse » d’avant guerre , le jaseur boréal apparu en 1942/43 n’est d’ailleurs pas présent sur le réveil reproduit sur le côté . Ceci explique sans doute l’emplacement inhabituel choisi pour l’inscription de la référence qui se portait d’ordinaire sur le fond de la boîte et non sur le côté .

boite mondic1947 1949 MONDIC 1001-10 (5)Boîte MONDIC 1947/1949 . Au dos , la référence 110-10 correspond à un modèle bleu ; non -lumineux . Exceptionnellement il n’ y a pas de date de production .

Boîte de CHROMIC , circa 1947 , portant la référence 192-33 pour un modèle à cadran noir ; la date de production , qui est en général indiquée en bas à droite , est illisible . Format 11 x 10 x 7 cm .                                                                  1947 retic-et-boiteBoîte RETIC 1947 /1948 . La référence 426-11 au tampon au dos de cette boîte atteste qu’il s’agit bien de celle correspondante à ce RETIC lumineux

Boîte GENTIC 1947/1948   portant au dos la référence ,  imprimée au tampon encreur , 417-13 pour un modèle grenat de 1947/48

Boîte de SULLIC  jaune paille lumineux ; pas de date indiquée au tampon encreur contrairement à l’usage mais ce modèle spécifique n’est disponible qu’en 1948/1949 .

1949 Jolic 425-23 de 1949Boîte de JOLIC 1949 réf. 425-23  , chromé à intersocle cuivre et cadran à zone cuivréerondic vert et boiteRONDIC vert 401-75 de 1949 et sa boîte d’origine . Les références 401-75 imprimées au tampon encreur au dos de la boîte atteste qu’il s’agit bien de sa boîte .

boîte de CLAMIC 1950 Malgré le Plan Marshall , la fin des restrictions et pénuries de matières ne cessent qu’en 1950 . En outre , le CLAMIC est le premier prix de la gamme Jaz donc une boîte en carton ondulé est bien suffisante . Elle arbore comme toutes les boîtes Jaz , la référence du réveil au tampon 106-11 pour un modèle Bleu Latour lumineux .boîte nervic faceBoîte pour NERVIC , circa 1950/1951 , format 19 x 12,5 cm . Ce type de boîte , dont nous ne connaissons que cet exemplaire , présente la particularité unique d’arborer , outre le logo Jaz et son jaseur boréal , des fragments des cadrans les plus originaux de l’année 1950/ 51 : MADRIC , JUNIC et TORSIC .

boîte de CORIC 1951: les références imprimées au tampon encreur bleu 120-53 correspondent à un CORIC ivoire lumineux et 041 signifie Avril 1951

Boîte PASTIC  ; la référence 109 est bien celle des PASTIC , en revanche le code couleur 21 n’est pas répertorié . En bas 12 1 correspond à a date de production  soit Décembre 1951 ; Format : 11 x 10 x 7 cm . boîte pastic 109-11Boîte de PASTIC 109-11 vert jade lumineux ; les chiffres 062 correspondent à Juin 1952

Le format de cette boîte de DUPLIC de 17 x 13 est adapté à ce réveil de 16, 5 x 12 cm et lui uniquement . Les tampons au dos 225 11 et 091 correspondent à un DUPLIC crème à cadran lumineux de septembre 1951 ; Le revendeur Mentzer de Joigny a ajouté son étiquette , remplacé de nos jours par la maison Aubert Martin , il reste bien connu des Joviniens qui ne pouvaient ignorer cette boutique au 1 Quai du Général Leclerc au bout du pont Saint Nicolas .1952 boîte Torpic chiffres romainsBoîte de TORPIC 1952 , design par le célèbre créateur Enric CROUS-VIDAL comme la boîte de DUPLIC de 1951 minic références Boîte de MINIC 1953 . Les références 102-10 imprimées au tampon bleu correspondent à un MINIC non-lumineux ; 123 indique la date soit Décembre 1953 .

Même référence que plus haut pour cette boîte de MINIC ; seule la date change 013 correspond à 01= Janvier et 3= 1953 . Format de ces boîtes 11 x 10 x 7 cm .

boîte MUTIC (2)Boîte de MUTIC ; la grande longévité de ce réveil de voyage 1938 à 1951 implique qu’il a été doté de plusieurs styles de boîtes et d’encore plus de variantes . Cette référence 498-53  ne nous est d’ailleurs pas connu , ce qui n’est guère étonnant pour la date 119 signifiant Novembre 1949 , période trouble où Jaz fait encore avec les moyens du bord

Boîte de JAZIC affichant au dos sa référence imprimée au tampon encreur : 193-21 pour la version non-lumineuse ( voir photo plus haut ) ; elle est précédée d’un D majuscule pour calibre D ; les trois chiffres en bas – 084 – donnent la date de mise en boîte : Août 1954 soit un des derniers JAZIC produits .

Le Jazic étant un des plus grands réveils produit par Jaz , sa boîte – au centre – est évidemment la plus volumineuse avec un format de 16 x 14 x 8 cm ; à droite sur cette boîte de Juillet 1952 , comme l’indique le nombre 072 , la référence est la même mais le calibre n’est pas précisé .

Outre son format inhabituel , les boîtes de JAZIC bénéficient également d’un slogan spécifique LE NOUVEAU JAZ .boite rompic 351-85Boîte de ROMPIC 1955 , format 8,8 x 8,2 x 4 cm ; au dos la référence au tampon encreur 351- 85 indiquant qu’il s’agissait d’un ROMPIC écaille acajou ; en bas la date 115 pour Novembre 1955 .

DRIVIC 1955 et de sa boîte d’origine portant au dos ses références au tampon 579-21 ; les chiffres 016 en bas indiquent la date de production Janvier 1956 . Le DRIVIC n’a lui même qu’un petit diamètre de 60 mm , mais la boîte doit aussi contenir le support pour le fixer au volant ;

Boîte du MORIC 1955  , qui arbore évidemment la mention Jaz de Luxe et au dos , imprimée au tampon comme sur toutes les boîtes Jaz , sa référence catalogue :744-11 . L’autre référence 07 5 correspond à la date de production qu’il faut interpréter ainsi 07= Juillet 5 = 1955 .

Grande boîte de GALBIC et ses cales intérieures en carton ondulé . Format 14,7 x 14,7 x 8,7 cm ; au dos , on devine la référence au tampon encreur 1015-13 surmontant la date 076 pour Juillet 1956 .


1956 Kunic (6)Boîte d’origine pour KUNIC 1007-13 lumineux ; la date de production est indiquée par la référence 076 qui doit se comprendre ainsi 07= Juillet et 6= 1956 .

Dos de boîte de TRUPLIC portant au dos la référence 1 006-13 pour une version avec le nouveau cadran confirmé par la date de production 096 se traduisant par Octobre 1956 . Format 11 x 10 x 8 cm .   1959 boîte coupic-355-11boite coupic 355-11Boîte d’origine pour FUTIC 1959  ; format 11 x 9,8 x 5 cm . La référence au tampon encreur bleu 355-11 surmonte la date 119 pour Novembre 1959 .s

Boîte de GONIC 1014-22 à corps ivoire . La date de production est indiquée par les chiffres 119 pour 11= novembre et 9= 1959 .

Au dos les références imprimées au tampon encreur ( peu lisibles ) 1080-11 sont celles d’ un SLAVIC à socle noir . La date de production n’est plus lisible . Le petit morceau de scotch noir est un rappel visuel pour le socle noir ; on retrouve ce type de procédé visuel jusque dans les années 80 .

Boîte du CARPIC 1960 ,qui arbore évidemment la mention Jaz de Luxe et au dos , imprimée au tampon comme sur toutes les boîtes Jaz , sa référence catalogue :735-11 ; les chiffres 08 0 correspondent à la date de fabrication à savoir Août 1960 . Hélas l’horloger , qui avait fièrement apposé son estampille au centre du couvercle , a disparu .

 

Boîte de TRINCIC 1070-23 : cette référence est reportée en haut au tampon encreur ; en bas à droite le nombre 031 donne la date de production : Mars 1961 .boc3aete1img_8481-copierLa référence 1013-18 , reportée au dos avec un  tampon encreur , indique qu’il s’agissait de la boîte d’un GYNIC de 1961 , identification confirmée par l’étiquette ivoire  puisque cette référence est précisément celle d’un GYNIC crème qui était un des modèles les plus courants de la marque ne nécessitant pas une présentation luxueuse . Le cercle rouge était destiné à indiquer le prix  déterminé par Jaz . Effectivement les prix indiqués par Jaz n’étaient pas des « prix public conseillé »ou « prix de vente conseillé » , mais bien des prix fixes qui étaient identiques pour toute la France .boite-funic La même boîte dont la référence 1037-61 correspond à un FUNIC , entre 1961 et 1965 , qui est encore un modèle de base de la gamme Jaz  .Le carton de l’emballage étant fin , il est doublé à l’intérieur de carton ondulé .

Boîte de TARVIC 808-17 cuir bordeaux façon lézard ; Elle porte,  comme toutes les boîtes Jaz , la référence du réveil imprimée au tampon encreur au tampon  808-17 ; les références complémentaires 031 donnent la date de production à savoir Mars 1961 .

Boîte d’origine d’OFFIC 1962/68 . On voit que Jaz hésite sur la gamme à choisir : Jaz Electric sur la boîte et Jaz Transistor sur la notice .1963 boîte Castic

Boîte de CASTIC d’avril 1963 . Comme toutes les boîtes Jaz d’après guerre , elle arbore au dos les références du modèle contenu , imprimées au tampon encreur ; en l’occurrence 2060-10 pour un CASTIC version guilloché façon or . Les chiffres 043 donne la date de production à savoir Avril 1963 . Il ne s’agit pas d’une boîte spécifique telle que nous l’avons 1964 drilic-boiteLe DRILIC est , en 1964 , le premier réveil à transistor 100% électrique , une Première Mondiale que Jaz affiche fièrement sur sa boîte , avec la mention création de PH. CHARBONNEAUX et un PARIS surmonté d’une Tour Eiffel ce qui est tout à fait nouveau pour Jaz qui ne revendiquait guère jusqu’alors son attachement à la capitale .

Boîte de FRAISIC 1056-17 ; boîtier crème à cadran noir ; daté 124 pour 12= décembre et 4= 1964

Boîte de RUZIC 1965 , portant au dos ses références 1047-61 , imprimées au tampon encreur selon l’usage , et la date 06 5 pour Juin 1965

Boîte de PESIC noir 1965  , arborant au dos sa référence 5501-11 au tampon et en bas la date 01 5 pour Janvier 1965 . Format 13,5 x 10,7 x 5,3 cm .

Boîte de FETIC 531-15 , de couleur ivoire comme le rappelle la petite étiquette à cheval sur deux côtés pour faciliter le travail du revendeur , qui ne ne connaît  forcément pas tous les codes par cœur . C’est une des rares boîtes à afficher le nom du cartonnier : les établissements Pigé et Pioger à Tours .

Boîte de POLSIC 1021-21 vert ; le petit scotch sert de rappel visuel de la couleur du réveil ; l’autre référence peu visible correspond à la date de production 096 soit 09= Septembre et 6=1966

Boîte d’origine de VONIC affichant au dos sa référence au tampon encreur 2435-11 . La date de fabrication 06-6 s’interprète ainsi : Juin 1966 .On retrouve les étiquettes dorées des deux gammes auxquelles le VONIC appartient  : gamme Jazistor et gamme Jaz Electric picnic boite fondBoîte d’emballage d’un PICNIC arborant au fond sa référence au tampon 326-11 et sa date de production 10 6 pour Octobre 1966 . Format de cette boîte 10 x 9 x 6,5 cm

Boîte d’origine d’un SAGIC 1966 , portant au dos sa référence 502-11 et bas à droite – quasiment illisible -la date de production 126 pour Décembre 1966 . 1967 1969 boîte ondicBoîte semi-spécifique pour le premier radio réveil de Jaz , l’ONDIC 1967 à 1969cristic boîtecristic boîte 3Boîte de CRISTIC 1969 .Le format particulièrement réduit de cette horloge murale , soit 16 cm de diamètre , lui donne un statut spécial et une boîte de réveil  ;On retrouve logiquement , au dos de la boîte , la référence 2233-20 d’un CRISTIC à chiffres arabes ; les chiffres 03 9 correspondent à la date de fabrication 03=Mars et 9 pour 1969 alors que les CRISTIC ont cessé d’être distribué en France en 1968 car cette CRISTIC a été vendue en Angleterre

Boîte d’origine pour ANDRIC 2446-71 ; les chiffres 10 3 à droite de sa référence 2446 71 correspondent à Octobre 1973 .

Boîte pour réveil de voyage VARTIC 2804-23 , en toîle uni rouge ; la référence 07 3 correspond à 07= Juillet et 3=1973 . Format 9,5 x 9 x 5,5 cm .  Comme les étiquettes dorées le mentionnent , il appartient à la fois à la gamme Jaz Electric  et à la gamme Jazistor .

Boîte d’origine de la Président  1974  ; Format 21 x 18 x 11 cm  , poids 725 gr . Pour une pendule d’exception , il fallait une boîte spécifique à sa mesure , capitonnée de satin rouge moiré , au format intérieur et rembourrages précisément adaptés à la Président . CISIC boîte 1350-41 dosLes références imprimées au tampon encreur au dos de cette boîte indiquent qu’elle abritait un CISIC 1350-41 de 1974 à calibre CS .

Boîtes spécifiques de PODIC brun 1975 et de SPHERIC bleu 1974/1975 . Le nom n’est pas indiqué mais les réveils fidèlement reproduits , sonnent le retour des boîtes spécifiques pour des réveils originaux .boîte Longric (1)boîte Longric (2)On retrouve sur la boîte les étiquettes des deux gammes auxquelles appartient le LONGRIC dont on reconnaît la silhouette découpée dans la mousse de protection . Format 14,5 x 11,5 x 7cm .Selon l’usage chez Jaz , la boîte arbore au dos la référence du réveil contenu , imprimée au tampon encreur 2439-11 ; les trois derniers chiffres donnent la date de mise en boîte 114 pour Novembre 1974 .1975 sedic-et-boiteBoîte de SEDIC 1975/19761976 boîte REISIC 1494-61Boîte d’origine du REISIC portant sa référence 1494-61 imprimé au tampon ; le cartouche qui comprend d’ordinaire la date de production est étrangement resté vierge

STANDIC , ses références 4430-31 sont reprises sur l’étiquette ; 11 6 correspond à la date de production soit Novembre 1976 et la couleur du boîtier est reprise par une touche de gris au bout de l’étiquette

Boîte du NUBRIC 1203-61 : le préfixe en quatre chiffres 1203 correspond au modèle NUBRIC et le suffixe en deux chiffres à la couleur 11 pour le crème , 41 pour le noir et dans ce cas 61 pour le rouge , confirmé par la pastille de couleur rouge . Dans le cartouche de droîte les chiffres 07 8 correspondent à la date de production Juillet 1978

Boîte de CHARMIC 4451- 35 , 09 7 donne la date Septembre 1977 . Format 11,7 x 8 x 7,7 cm .1979 boîte DelticLe DELTIC , radio réveil de 1979 , bénéficie d’une boîte dédiée avec sa façade reproduite sur les côtés et le dessus . 1979 sobricBoîte de SOBRIC 1979 , petit réveil à quartz .

1980 à 1990 Dossic (1)Boîte portant la référence 1236-11 correspondant à un DOSSIC à boîtier crème ; le cartouche de droite devant contenir la date de production est resté vierge d’inscriptions , circa 1980 à 1990 . Format 11 x 11 x 7 cm .

Boîte de CARMIC portant sur le côté la référence 8026 43 et la date de production 03 0 pour Mars 1980 . Le bout de l’étiquette est noire pour rappeler qu’il s’agit d’un CARMIC noir . Format 11,7 x 7,8 x 6,5 cm .

Boîte de PARIC 1981 ; Format de la boîte 14,5 x 9 x 5,5 cm . La référence 8101-11 correspond à la première version des PARIC blanc ; confirmé par la référence 04 1 qui doit se comprend ainsi 04= avril et 1=1981

Boîte d’origine pour PARMIC 1235-69 de 1981 , rouge à cadran noir . Format 11 x 11 x 7 cm .

1982 à 1986 VALIC 8 097-11 (3)

Boîte d’origine d’un VALIC à cadran blanc et chiffres arabes comme l’indique la référence 8 097-11 , imprimée sur la petite étiquette . Circa 1982 à 1986 . Format 12,5 x 12,5 x 6,3 cm .1982 gamic-31Boîte spécifique de GAMIC 1982  , le radio-réveil  est fidèlement reproduit sur la boîte .

Boîte de CHARMIC 4451-35 , 09 7 donne la date Septembre 1977 . Format 11,7 x 8 x 7,7 cm .pilsic et boîteCe PILSIC doré , de 1977 , est fabriqué en Espagne où Jaz avait une usine qui fabriquait des modèles quasiment identiques à ceux du marché français ,  mais aussi des modèles spécifiques destinés au marché espagnol uniquement . Seules différences pour ce petit réveil : la mention made in Spain au cadran , les couleurs de la boîte en carton , elle aussi fabriqué en Espagne ,  par Karbest  SI Paiporta ( Valencia) qui affiche sur le côté les mêmes références qu’en France 1360 et un petit fascicule , aux couleurs inédites en France , en trois langues où la langue de Cervantès est naturellement en tête .

Evolution des boîtes JAZ d’origine

les boites jazPanorama des différentes boîtes de réveils Jaz , vue d’ensemble                                                                                                                                                                                    CONSULTEZ NOS ARTICLES COMPLÉMENTAIRES :   INVENTAIRE DÉTAILLÉ des BOÎTES JAZ  et IDENTIFIEZ VOTRE BOÎTE d’ORIGINE JAZ

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Comme le démontre ce diaporama , les boîtes en carton , qui emballaient les réveils Jaz à l’achat , ont suivis dans leurs décors , à la fois l’évolution des logos , des slogans et de l’identité visuelle de la marque .                                                                                                    Cela nous semble évident aujourd’hui , où le packaging a gagné tous les domaines de la consommation , mais à la fin du XIX° siècle , la plupart des réveils étaient vendus dans des conditionnements neutres et les réveils eux mêmes n’étaient que rarement identifiés au cadran par un logo . vendre-nc2b05-mars-1924-ours-page-311Revue VENDRE Mars 1924 page 311 . Extrait de l’article que nous vous invitons à lire , où les fondateurs de la marque expliquent l’importance de la publicité dans l’essor de Jaz , le choix du nom et l’innovation d’apposer le logo sur le cadran . Ils établissent un parallèle intéressant avec Citroën , fondée comme Jaz en 1919 , et l’importance de ne rien laisser au hasard : conditionnement compris .

dormeuse.jpgA l’origine c’est l’image de la dormeuse qui prévaut dans les publicités , même si l’on devrait dire l’éveilleuse ou la réveilleuse pour être précis , mais c’est moins parlant et peu élégant .

Ces publicités Junghans de 1939 et 1953 démontrent que ce thème n’était pas l’exclusivité de Jaz   .

De 1921 à 1940 se succèdent des dormeuses de plus en plus modernes , perdant le bonnet de nuit et la nuisette très XVIII° au profit d’ un réveil presque érotique , même si on notera qu’elles sont toujours seules au lit  …

 Boîtes de CLARIC 1942 , PARIC 1942 , NANDIC 1943 et LUCIC 1943                                                                                                                                                                    Pendant la guerre , les restrictions de l’occupant et les pénuries obligent à une sobriété contrainte se contentant du nom Jaz pour tout décor.pénurie Jazette Juin 1942 page 1Extrait de la Une de la Jazette n°1 de Juin 1942 , organe de communication interne entre Jaz et ses affiliés .

Boîtes de MONDIC 1947 , SULLIC 1948 et JOLIC 1949 .                                                                                                                                                                                                    Il faudra attendre 1947 pour que gagne le décor des boîtes , une évolution très importante dans l’image de la marque , qui était pourtant intervenue en 1941 , avec l’apparition du jaseur boréal devenu la griffe de la marque . Il permettait de justifier , artificiellement et a posteriori , le choix d’un nom trop typiquement américain , puisque venant du Jazz de la Nouvelle Orléans ,  pour des allemands très soucieux d’éradiquer d’autres influences que la leur .

Accompagné ou pas du slogan du moment , comme Jaz le réveil ponctuel , et décliné sous différentes tailles ou couleurs , le jaseur créé par René RAVO , accompagnera les ventes jusqu’en 1967 .

Cette version apparue en 1967/68 ,  auparavant imagée avec la queue en bas , apparaît  dorénavant avec la queue en haut qui lui donne une allure plus conquérante . Elle va illustrer les publicités , catalogues , affiches et bien évidemment les emballages de la marque jusqu’en 1984 .

Réveil cadre 1939

1939 non identifieGrand réveil , mouvement mécanique , calibre J , non-lumineux  , référencé n°2302  . Boîtier carré en métal peint , chevalet . Mention Made in France .  Format 12 x 12 cm , poids 375 gr .1939 chevalet dos

1939 tranche droite.jpg

Ce cadran avec cette combinaison d’aiguilles sera réutilisé sur un réveil en 1943

Boîte d’origine box matches numbers 2304Ne possédant pas de catalogues de 1939 , nous ignorons sa dénomination ; en revanche grâce à sa boîte d’origine sa référence nous est connue . La mention blanc signifie cadran blanc , comprendre non-lumineux  .comparaison de taille trupliccomparaison de taille avec un réveil classique .

Boîte pour NERVIC 1950/51

boîte nervic trancheBoîte pour NERVIC , format 19 x 12,5 cm .boîte nervic faceCe type de boîte , dont nous ne connaissons que cet exemplaire , présente la particularité unique d’arborer , outre le logo Jaz et son jaseur boréal , des fragments des cadrans les plus originaux de l’année 1950/ 51 : MADRIC , JUNIC et TORSIC .boîte nervic dosSelon l’usage constant chez Jaz , les références du réveil sont imprimées au dos avec un tampon encreur ; en l’occurence , en haut à droite , celle d’un des derniers NERVIC le 461-51 , en bas à gauche les chiffres 051 donnent la date Juin 1951 .boîte nervic (2)

Boîte Jazistor 1972

andric et boîte (6)Boîte pour Jazistor , carton , 14 x 11 x 8,5 cm . Les références 2446-71 sont celles d’un ANDRIC . On notera , outre un design très moderne et totalement innovant pour Jaz , la présence d’une Tour Eiffel sur le nom PARIS drilic boiteCette Tour Eiffel et PARIS avait été introduit pour la première fois dans la communication de Jaz pour le DRILIC en 1964 , que l’on aperçoit sur cette boîte du  premier Jazistor .andric et boîte (5)andric et boîte (4)andric et boîte (3)

CUBIC peintures craquelées (1929 à 1934)

cubic vert ecrinCUBIC , petit réveil  de Luxe , mouvement mécanique , daté en creux 1931 sur la platine du calibre E .  Le CUBIC a été disponible aux catalogues Jaz de 1929 à 1936 dans diverses versions :  Consultez notre galerie photo des variantes de CUBIC 

Le CUBIC est également disponible , de 1929 à 1934 , avec un décor de peinture craquelée décliné en  plusieurs couleurs : vert , rouge ou havane . Corps en métal au décor de peinture craquelée , cadran métal dit de Luxe , arrêt de sonnerie au sommet servant de fixation pour la bélière , quatre pieds carrés , aiguilles cathédrales pour les modèles lumineux,  aiguilles cubiques pour les modèles non-lumineux, vitre aux bords fortement biseautés , disponible avec aiguilles et chiffres lumineux ou en version non-lumineuse dite « cadran blanc » . Format 58 x 58 mm .cubic vert dessousLe décor de peinture craquelé est appliqué sur les quatre côtés . Pieds , clefs , dos et bélière sont dorés .

L’effet craquelé s’obtient en appliquant en même temps deux produits – peinture , médium , vernis – qui ne sèchent pas à la même vitesse provoquant naturellement ces craquelures : chaque réveil est donc unique dans son aspect .

Réveil de Luxe mais n’appartenant pas à la catégorie « Jaz de Luxe « qui n’apparaîtra qu’en 1951 , ce CUBIC pouvait être vendu dans des écrins spécifiques .

Un écrin type pendulette d’officier était également disponible comme pour ce CUBIC vert de 1929 non lumineux  .cubic craquelé vert et sa boîtecubic vert craquelé boite romainToutefois , pour le prix de base , le CUBIC était livré en boîte carton portant imprimé au tampon rouge les caractéristiques principales , en l’occurence CUBIC VERT cadran lumineux cubic havane (4)Boîte de CUBIC craquelé havane et or , à cadran non-lumineux dit « blanc » . Format de la boîte 8,3 x 7,5 x 5,5 cm .

cubic vert ouvertDans cette version du CUBIC comme sur le CUBIC n°312 , le gong de sonnerie est fixé sur le dos contrairement aux versions n°308 et n°309 .

En Grande Bretagne , où les réveils sont importés par Jaz Clock Co , Ltd , 6 Holborn Viaduct  à Londres , les écrins-chapelles sont légèrement différents avec des pans coupés boîte cubic rouge gbboîte cubic rouge gb 2Ces écrins sont eux mêmes protégés par des boîtes vertes en carton au décor de lutins spécifique aux Jaz diffusés Outre-Manche .                                                                                                                                                                                                                                                                      Voyez les autres versions des CUBIC en consultant notre galerie photo des variantes de CUBIC 

 

Plaque émaillée « Le Réveil Ponctuel »circa 1947 /1967

jaz plaque fond brunGrand plaque émaillée , modèle de façade , tôle émaillée non signée  , format 66 x 49 cm .

Le type de typographie , la forme du Jaseur boréal , les couleurs employées  et le slogan  « le réveil ponctuel » permettent une datation vers les années 50 comme l’attestent ces boîtes disponibles à partir de 1947 et jusqu’à 1967 qui reprennent ces caractéristiques . Voir les autres plaques émaillées Jaz . .courrier plaque émailléeCette lettre de 1949 laisse entendre que les plaques émaillées n’étaient pas commandées mais demandées par les horlogers affiliés et donc non facturées .