SAGIC 1963 à 1967

sagicSAGIC , réveil de la gamme des Stylites , mouvement mécanique, calibre J. Nouveauté du catalogue 1963-64 à la  page 8 , réf. 502-11. Chapiteau , joues et base en métal façon or , pieds en plastique noir ; cadran « argent », chiffres romains , index relief et aiguilles dorées lumineux. Format 10 x 13 cm . Il n’est plus disponible au catalogue de 1967-68.

sagic dosSAGIC dos

Boîte d’origine d’un SAGIC portant au dos sa référence 502-11 et bas à droite – quasiment illisible -la date de production 126 pour Décembre 1966 . 1966 sagic (6)1966 sagic (2)Format 13,8 x 11 x 6,9 cm

NEFRIC 1944 à 1945

nefric.jpgNEFRIC , réveil de la gamme des Stylites , mouvement mécanique , calibre J , cadran noir . Présent au tarif de Janvier 1945 . Boîtier en bois laqué acajou . Référencé 427-10 en non-lumineux  et 427-11 avec aiguilles et chiffres lumineux  . Format 14,5 x 9 cm . Avant guerre les collections Jaz ne sont constituées que de réveils et pendules en métal et  bakélite , la matière à la mode . Les restrictions et exigences de l’occupant auront quasiment raison de ces deux matières  mais JAZ  réussit , malgré tout , à créer en 1942 des modèles luxueux en bois exotiques comme l’AFRIC . Dès 1943 les bois employés sont moins rares et d’origine locale : frêne et charme pour les GRADIC et DAMIC . En 1944 et 1945  , les conditions se sont encore durcies et le bois employé est désormais bien ordinaire , pour maintenir une gamme se voulant  » chic «  , il doit être peint et sculpté comme ce NEFRIC qui reprend la silhouette de l’AFRIC mais cette fois l’acajou est une imitation peinte sur bois blanc .

nefric mvt.jpg On notera que les restrictions sur les métaux et particulièrement le laiton , on amené Jaz à employer des alliages pour les platines du mouvement qui ne sont plus dorées mais bien  » blanches » .nefric noirversion en bois noirci et lunette en cuivre , calibre daté de 1945nefric droitnefric dosil n’y a même plus de peinture ou de personnel pour imiter l’acajou .

Boîte de  NEFRIC tamponnée au dos 427-10 , sans date .

 

 

PRéSIDENT 1974

photos courtoisie de Monsieur Marc BARAT , collectionneur .

PRESIDENT , pendulette à poser , mouvement à quartz , à pile , calibre FK  , format 15 x 19 x 8,5 cm . Ce modèle n’apparaît que dans la brochure tarifaire de Janvier 1974 sous la  référence 3001-10 et ne figure déjà plus dans celle de Mars 1974 , nous n’en connaissons qu’un seul exemplaire entre les mains de Marc Barat , très grand collectionneur de Jaz ; son exemplaire n’est toutefois pas doté du calibre FK d’origine ; ce qui , en fait , n’a rien d’étonnant puisqu’il s’agissait d’un calibre expérimental , sans doute peu fiable vu la carrière avortée de cette pièce pourtant exceptionnelle .                                                                                                                                                                                                    Pour l’origine de son nom , reportez vous à notre grand article explicatif , qui démontre qu’elle est semblable à une horloge conservée à l’Elysée sur le bureau du Président de la République Française .

Ce modèle est hors normes en bien des points : son nom déjà qui ne finit pas en -IC selon une tradition bien établie chez Jaz depuis les années 20 ; il est qualifié de modèle de prestige haute précision , justifiant son prix exorbitant de 1950 frs , c’est-à-dire presque 50 fois plus cher qu’un NIGIC ou 10 fois plus qu’une horloge murale comme la JOIGNIC . Enfin ce calibre FK est exclusif à ce modèle . C’est également en 1974 qu’apparut le premier réveil quartz Jaz  le CERCLIC qui aura lui aussi une existence très brève .

 

Boîte d’origine de la Président  ; Format 21 x 18 x 11 cm  , poids 725 gr . Pour une pendule d’exception il fallait une boîte spécifique à sa mesure , capitonnée de satin rouge moiré , au format intérieur et rembourrages précisément adaptés à la Président .                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                             On retrouve une pendule très similaire d’aspect en 1984 , la PENDIC ; toutefois il s’agit d’une déclinaison bas de gamme aux matières et finitions beaucoup moins nobles

MINIC 1952 à 1954

minic nlMINIC 102-10 Nl                                                                                                                                     minic LxMINIC 102-11 Lx                                                                                                                                                                                                                                                                MINIC , réveil de la gamme Gros Jaz , mouvement mécanique , calibre 22D . Nouveauté du catalogue de 1952  . IMG_8700 (Copier)Boîtier et cloche en métal peint en vert métallisé ; cadran blanc en carton , sans bélière , réserve – entre vitre et cadran- en plastique blanc .minic nl et lx Deux variantes disponibles : non-lumineux réf. 102-10 ou aiguilles et points lumineux  réf. 102-11 ( on notera la différence de la typographie des chiffres en fonction des variantes) . Diamètre 9,5 cm , poids 355 gr .minic références Les références 102-10 imprimées au tampon bleu correspondent à un MINIC non-lumineux ; 123 indique la date soit Décembre 1953 .

013 correspond à 01= Janvier et 3= 1953 . Format des boîtes 11 x 10 x 7 cm .

Outre sa couleur verte , le MINIC ne présente aucune différence en apparence avec un CLAMIC et pourtant il représente une petite révolution par l’emploi du DURILIUM et non plus du laiton traditionnel pour sa fabrication  . minic calibre duriliumLe durilium , ou duralium sa dénomination la plus usitée , est un alliage d’aluminium , de magnésium , de manganèse , de silice et de 4% de cuivre ce qui en faisait un métal essentiellement « français » quand le laiton devait être entièrement acheté à l’étranger en le payant en devises voire en or . On le voit sur cette photo , platines et rouages sont de couleur grise – métal « blanc » – alors que les écrous , marteau et cliquet en laiton sont dorés .laiton restrictionsSi les restrictions et pénuries de guerre cessent presque complétement en 1948 , après une bien courte accalmie , elles reprennent en 1950 pour les matières premières en raison des besoins des usines d’armement du monde entier pour la Guerre de Corée . Illustrées de ces dessins explicites  , les Jazettes  – l’organe de communication interne de Jaz vers ses horlogers affiliés – vont se faire l’écho des déboires des industriels pour essayer acquérir du laiton ou du nickel alors même que le papier et le carton font de nouveau l’objet de restrictions .pinay antoine Cela aurait déjà dû suffire à assurer à cet alliage et au MINIC une belle carrière mais il y avait aussi  » le Miracle Pinay » du nom du célèbre ministre des finances et chef du gouvernement Antoine PINAY . En ce printemps de 1952 , avec son légendaire petit chapeau rond , sa simplicité, son air tranquille de gérant de la tannerie familiale, il sauve la France de la catastrophe financière où l’avaient acculée sept ans d’inflation . Il n’a jamais brillé dans l’arène politique ni dans les salons parisiens et les ténors parlementaires se gaussent de ses idées  » simples « . Mais il a un plan pour la défense du franc et la stabilisation des prix et annonce modestement une  » expérience « . Celle-ci se traduit par une campagne très habilement menée pour la baisse des prix , par l’annonce que la pression fiscale ne sera pas accrue et par le lancement d’un emprunt indexé sur l’or en Mai . MINIC la défense du FrancAffichette 27 x 21 cm 1952                                                                                                                                                                                                                                                                                     Le succès s’amorce , c’est cela  » le miracle Pinay  » et la Défense du Franc dans laquelle Jaz s’engage , ne cachant pas son soutien à l’homme providentiel , en offrant cette affichette tricolore avec chaque MINIC à la gloire de la Défense du Franc et de la baisse des prix . En outre sa dénomination MINIC s’explique clairement par la volonté de Jaz de proposer un nouveau Jaz populaire à un MINI prix , inférieur de 8% au précédent premier prix de la marque . En fait cette stratégie de petit prix  s’ajoutant à l’emploi d’un alliage aura un effet désastreux sur la manière dont les horlogers reçurent le MINIC : accoutumés au laiton , ils restaient méfiants vis à vis d’un nouveau métal , le durilium leur rappelait trop les alliages blancs de substitution de la guerre et en faire le premier prix de la gamme Jaz n’a pas joué en sa faveur , laissant croire à un produit au rabais . On devine à travers les différents éditoriaux dans les Jazettes de 1952 que la maison mère doit lutter contre les idées reçues et racontars  » encore un métal de guerre » ou  » tout ce qui n’est pas jaune ne peut pas être bon » aggravé de cette offre tarifaire qu’elle doit très vite corriger à la hausse pour revaloriser le MINIC . D’autant que la situation économique recommençant à se dégrader entraînant la démission de Pinay en Décembre 1952 , le MINIC se trouve indirectement et injustement lié à l’échec du Ministre . Il quitte la scène en 1954 avec la disparition des calibres D au profit des calibres U , lesquels n’auront pas de variante en durilium . La dénomination MINIC sera réattribuée en 1970 .

CORIC 1950 à (1952)

coric 1950CORIC 120-57 Lxcoric 50CORIC 120-52 Nl                                                                                                                                                                                                                                                            CORIC , gros réveil , mouvement mécanique , calibre D . Nouveauté présentée dans le tarif F.A.50 de Mars 1950 . Boîtier et cloche en métal peint , cadran blanc , bélière basse . Diamètre 9,5 cm.  Référencé 120-52 pour la version ivoire non-lumineuse et 120-53 pour la version à aiguilles et chiffres lumineux .  Référencé 120-56 pour la version bordeaux  non-lumineuse et 120-57 pour la version à aiguilles et chiffres lumineux .                                                                                                                                                                       Les CORIC  ne se différencient  du MONDIC , du KINIC ou du SULLIC que par la couleur de leurs boîtiers  ; cet usage de changer de nom simplement pour une modification de couleur n’aura pas de lendemain , heureusement …les noms de deux syllabes se terminant en -IC , qui sont de tradition chez Jaz ,  auraient vite manqué . mondic & kinic belge 1950 détailD’ailleurs à l’export , en Belgique par exemple , les CORIC n’existent pas : ce sont des MONDIC ivoire ou bordeaux , auxquels s’ajoutait un vert référencé 120-32 en Nl  et 120-33 en Lx.

Boîte de CORIC : les références imprimées au tampon encreur bleu 120-53 correspondent à un CORIC ivoire lumineux et 041 signifie Avril 1951

coric-1947CORIC version1947 et 1948                                                                                        Etrangement un réveil doté d’un cadran fort différent et d’une autre couleur de boîtier était déjà nommé CORIC , deux ans auparavant seulement , preuve que la politique de dénomination de ses réveils étaient encore fluctuante chez Jaz après guerre .

PETIC (1945) à 1948

PETIC , petit réveil de la gamme des Stylites , mouvement mécanique , calibre J. Présenté dans la brochure tarifaire F.A.45 de Janvier 1945 . Boîtier miniature dodécagonal , cadran métal , chiffres repoussés , pieds boules . Référencé 404-10 pour la version non-lumineuse et 404-11 pour la version à aiguilles et chiffres lumineux . Diamètre 6,5 cm . Aucune indication sur la couleur du boîtier n’est alors donnée.

En 1946  ces modèles disparaissent pour de nouvelles références :  NL signifie non-lumineux et LX lumineux

petic tarif 46.jpg

En 1947 les modèles 404-90 et 404-91 ne sont plus disponibles au profit du (0)404-82 en acier tanké , cadran métal satiné et non-lumineux.

petic Joël FLe PETIC n’est plus disponible au tarif de Novembre 1948 mais en début d’année , il était encore proposé cette ultime variante à aiguilles et chiffres lumineux  que l’on retrouve sur son cousin le RONDIC . Effectivement , à part la forme du boîtier à douze côtés ou rond , rien ne distingue réellement ces deux réveils , même pas l’écrin en carton imitation peau de serpent qui est commun aux deux .

Cet écrin était proposé en option, dans ce cas la référence du réveil était précédée d’un zéro ; en revanche , elle était la seule boîte  Jaz à ne pas porter la référence du réveil qu’il contenait imprimée au tampon . Tout simplement pour ne pas altérer esthétiquement l’écrin et ensuite parce que , sur ce motif chargé , rien n’apparaît clairement : il faut d’ailleurs que le jaseur reflète la lumière pour qu’il apparaisse . La référence était donc déportée sur un fourreau de carton ondulé qui protégeait l’écrin .

                                           PETIC de 1948

Remercions Joël F. , collectionneur bordelais qui s’est spécialisé dans les Jaz rares , de nous avoir confiés les photos de ce modèle , daté 1948 en creux sur la platine du calibre , qui arborent des pieds spéciaux , que là encore , on retrouve sur les RONDIC mais uniquement en 1948 .

LUCIC 1928 à 1943

 

lucic 1928LUCIC 1928.                                                                                                                                            LUCIC , petit réveil de la gamme Jaz de Luxe , puis gamme des Petits Calibres , mouvement mécanique . D’une fabrication très soignée, les petits réveils JAZ , 30 heures , calibre E possèdent  des pignons taillés , trempés , polis ;  des platines pleines ; un porte-échappement et des barillets indépendants , un échappement empierré . Format 63 x 72 mm , aiguilles glaives , mention Made in France , boîtier en Jazolite .

LUCIC n°362 acajou , non-lumineux

Boîte de LUCIC acajou , format 8,5 x 7,3 x 5,5 cm la plus petite boîte de cette catégorie qui servait également pour le petit BATIC  ; Cette boîte ne peut être datée précisément en raison de l’absence de prix qui est le seul repère possible puisque Jaz ne datait pas ses boîtes avant guerre . La mention au tampon cadran blanc signifie qu’il s’agit d’un modèle non-lumineux . lucicComparaison de taille entre une boîte de LUCIC au premier rang et une boîte de FONIC qui bénéficie de la reproduction de la silhouette du modèle contenu dont le cadran est remplacé par la dormeuse .

Lucic 1935                                                    LUCIC n°366 thuya non-lumineux

En 1936 la brochure tarifaire F129 propose trois versions : bakélite acajou , chiffres et aiguilles rouges , réf. 362 en non-lumineux et 363 en lumineux ; bakélite thuya , chiffres et aiguilles verts , réf. 366 en non-lumineux et 367 en  lumineux  ; bakélite granit , chiffres et aiguilles rouges , réf. 368 en non-lumineux et 369 en  lumineux .

Le modèle granit n’est plus disponible en 1937.

lucic 1943lucic boîte recto verso 1943LUCIC 321-11 thuya de 1943 et sa sobre boîte typique des pénuries de la guerre

En 1942  seul le modèle Thuya est proposé , avec écrin réf. 0321-11 ou sans réf. 321-11 . Il est alors équipé d’une lunette émaillée rapportée , d’un cadran métal satiné avec zone émaillée vert clair et chiffres lumineux . Notre exemplaire , neuf de stock bien qu’acquis récemment , a été toujours protégé de la lumière ce qui explique la vivacité du vert de l’émail du cadran qui est en général devenu plus clair avec le temps . lucic calibre

Le calibre est numéroté en creux , les deux derniers chiffres indiquant l’année de fabrication , ici 1935 . Le cadran en carton est fixé au mécanisme par deux clous tordus selon un usage qui va se perpétuer jusqu’aux années 90 en URSS et en Chine . lucic gongComme pour ses contemporains , les CUBIC et JANIC , un gong fixé sur  le dos fait usage de sonnerie .lucic anatomie

MUTIC 1938 à 1951

 

MUTIC , réveil de voyage , gamme des Stylites , mouvement mécanique , calibre 1J . Emboîtage clos en métal chromé à portes rabattables d’un format fermé de 10 x 7 cm pour une épaisseur de 3 cm . Les variantes du MUTIC sont nombreuses puisqu’il apparaît en 1938 et reste disponible à la vente jusqu’en 1951 . Avant guerre il existe en non lumineux comme le modèle ci dessus de 1938 .

MUTIC 1941/1942 réf.0498-21 , le jaseur boréal n’est pas encore systématiquement ajouté au logo :avec jaseur à gauche et sans jaseur à droite .

mutic étuiMUTIC illustration du catalogue 1942                                                                                                                                                     En 1942 le cadran et les rouleaux sont noirs et dorénavant le MUTIC ne sera plus proposé qu’en lumineux . Malgré les pénuries et restrictions de l’occupant , il est fourni avec un étui en cuir , en revanche les rouleaux qui étaient en aluminium sont dans un métal moins recherché pendant la guerre et le poids total s’en ressent nettement . calibre j mutic alliage blancToujours pour les mêmes raisons de pénurie , à cette période , les platines du calibre J ne sont pas en laiton doré mais dans un alliage blanc  .

 

mutic voyage écailleMUTIC 498-81                                                                                                                     En fonction des couleurs des rouleaux et du cadran , il est référencé 0498-21 en 1942 ,  498-51 en 1945 et 498-81 en 1946 , année où il reprend son cadran d’avant guerre à zone des heures brunes et un décor laqué écaille . mutic bordeaux et dosMUTIC 498-95 .                                                                                                                   En 1947 on ajoute cette  variante , référencée 498-95 , à rouleaux bordeaux et volets en métal nickelé finement guilloché . En 1948 et 1949 pas de changement , les 498-81 et 498-95 sont toujours en vente , mais en option on propose un étui en peau de chèvre .

 

MUTIC catalogue 1948 et publicité presse 1947                                                               En 1950 les deux précédents cèdent la place à deux nouveautés : le 497-23 boîtier laqué coquille d’œuf et cadran doré et le 497-51 au boîtier laqué écaille et cadran métal satiné . Ce dernier peut être accompagné d’un étui cuir façon crocodile . En 1951 , pour sa dernière année de mise en vente , l’offre se limite à un modèle qui marque , étonnamment , le retour du 498-95 de 1947 avec ses rouleaux bordeaux et son cadran à zone des heures brunes .

 

foldingLa similitude de forme des premiers réveils de voyage Jaz , aussi bien ouverts que fermés , avec un folding est indéniable . En empruntant l’esthétique des appareils photos pliants de l’époque pour ses MUTIC , Jaz capitalisait habilement sur leur propre image de modernité et de mobilité . En 1949 son « cousin » le PHOTIC adopte même une dénomination qui confirme cette analogie .photic et muticOn confond souvent ces deux réveils de voyage et pourtant leurs côtés permettent de les distinguer aisément .mutic anatomieLe procédé de fermeture est excessivement simple et apparaît clairement au démontage : les volets pivotent sur deux rouleaux en aluminium  retenus par les côtés qui se vissent sur le boîtier . S’agissant d’un réveil de voyage soumis à des chocs éventuels , la vitre n’est pas en verre mais en plastique . 1941 MUTIC (3)1941 MUTIC (4)Boîte et étui rouge , façon cuir , pour MUTIC lumineux portant la référence 2217 , qui nous est inconnue . 1941 MUTIC (2)1941 MUTIC (1)Le prix de 275 Francs , porté au crayon , nous permet tout de même d’estimer une datation avant 1942 où son prix de 375 francs nous est connu . Format de la boîte 11,5 x 8,8 x 3,5 cm . 1953 mutic boîteboîte MUTIC (1)boîte MUTIC (2)Boîte de MUTIC 198-53 ; la grande longévité de ce réveil de voyage 1938 à 1951 implique qu’il a été doté de plusieurs styles de boîtes et d’encore plus de variantes . Cette référence 498-53  ne nous est d’ailleurs pas connu , ce qui n’est guère étonnant pour la date 119 signifiant Novembre 1949 , période trouble où Jaz fait encore avec les moyens du bord .

ROMIC ( 1931 à 1932 )

romic faceROMIC , petit réveil , gamme des Pendulites , mouvement mécanique , calibre 1D . Boîtier en métal chromé , socle en Jazolite , cadran en carton , aiguilles cathédrales et chiffres lumineux , référencé n°429 . Format 9,5 x 11 cm . Mention CIMH en bas du cadran .

 

Nous possédons des modèles datés de 1931 à 1933 . La dénomination ROMIC sera réattribuée en 1979.romic 1932ROMIC de 1932 et sa boîte spécifique . Le thème récurrent sur les boîtes et publicités Jaz de la dormeuse est encadré dans la silhouette d’un ROMIC .romic sur boiteLe modèle est reproduit sur la tranche .

 

Le petit Journal 25 mai 1933 pub romic                      Sous la flèche un ROMIC reproduit dans une publicité de 1933

NANDIC (1943) et (1945)

nandic 1NANDIC cage en alumag poli NLnandic romain (1)NANDIC cage en alumag poli LX    Collection Romain GALLARDO nandic 2NANDIC cage émaillé NL

NANDIC , petit réveil  de la gamme des Stylites , mouvement mécanique , calibre J . Présenté dans la brochure tarifaire de 1943 .  Format 7 x 8 cm .                                                                                                                                                                                     Disponible en LX lumineux ou NL non-lumineux comme les deux modèles ci dessus à cadran en carton gaufré à zone centrale ornée de cercles concentriques en relief et zone des heures bleue  . Un écrin pouvait être fourni en option pour la version en alumag poli .

La cage du  NANDIC est réalisée en alumag , un alliage d’aluminium et de magnésium , pour la version polie . Le zamak , un alliage moins noble , fondu par les usines Thécla de Delle – estampille THECLA en relief à l’intérieur – est utilisé pour la version destinée à être recouvert de peinture émaillée . En raison des restrictions et pénuries de guerre , l’émaillage des boîtiers varie dans ses couleurs tant que Jaz a pu encore se fournir en métal avant d’interrompre la production du NANDIC et de se rabattre sur des matériaux de substitution comme le bois , le verre , le marbre , etc pour ses autres productions .

ce NANDIC de 1943 est doté de cadran métal non-lumineuxnandic bicolore calibre JCe calibre J daté de 1943  est doté de platines en alliage « blanc » et non comme d’ordinaire en laiton doré en raison des pénuries de guerre .

Référencés : 441-10  alumag poli , NL sans écrin ;  441-30 émaillé , NL sans écrin ; 441-11  alumag poli , LX sans écrin ; 441-31 émaillé LX sans écrin ; 0441-10 alumag poli LX avec écrin ; 04441-11 alumag poli LX avec écrin .nandic et boîteBoîte du NANDIC en 1943

NANDIC 441-21 de 1945 . Absent du tarif de Janvier 1945 mais en ces périodes troublées , les productions et leurs suivis sont très aléatoires .

NANDIC 441-21 et sa boîte d’origine qui nous a permis de connaître sa référence , face à une documentation lacunaire pour la période de la guerre et de l’immédiat après guerre ; à droite NANDIC ouvert sur un calibre , encore en alliage « blanc »daté de 1945 . Les NANDIC n’étaient pas présents au catalogue , pourtant très complet , de 1942 ; on en trouve traces , comme indiqué plus haut , dans les tarifs de 1943 puis plus rien en 1945 et 1946 .nandic romain  (2).jpgrare étiquette d’origine sous le socle d’un NANDIC de la collection de Romain GALLARDO