Pendule Président par Jaz

Avertissement liminaire : Jaz est un site laïque , apolitique et non-polémique

FRANCE-POLITICS-TRANSPORT-GOVERNMENT-RAILHorloge Lepaute sur le bureau présidentiel à l’Elysée

à gauche : la Président de Jaz 1974 ; à droite la pendule du Président 1760

Nul n’est besoin d’être un spécialiste de Jaz pour savoir que presque tous les réveils et pendules de cette marque ont des noms qui se terminent en -IC , hormis cinq exceptions , lesquels ont en général une signification  : consultez notre article en construction sur l’étymologie des dénominations . À de rares exceptions près , ce n’est pas Jaz qui nous éclaire sur l’origine des noms , nous devons procéder par déductions . Parfois celles-ci s’imposent comme des évidences , à l’instar de la Président , rare pendule de 1974 , qui offre une parenté esthétique avec la pendule à deux cadrans de l’Elysée , laissant peu de doute sur l’origine de sa dénomination hors normes .murat-horloge2 LepauteCette horloge est définie à tort , par quasiment tous les médias , comme étant une pendulette d’officier en raison d’une certaine ressemblance avec celles-ci , ce qui est une double erreur . D’abord , elle n’en a pas du tout ni le format , ni le poids , puisqu’elle fait 21 cm de haut bélière baissée : voir sa fiche du Mobilier National . Napoléon I° , en personne , qui se déplace -même sur les champs de batailles – avec un considérable matériel d’apparat tel que vaisselles , mobiliers et nécessaires en tous genres , n’en possède pas d’aussi imposante , évidemment .Elysées 2Mais surtout cette création de Jean-André Lepaute ( 1720 + 1789) , que les Annales Françaises de Métrologie date de 1760 , est bien antérieure  aux pendulettes d’officier , justement imaginées par l’Empereur -selon la légende- pour n’avoir pas supporté de devoir attendre ses officiers en retard sur le champ de bataille . Il aurait donc eu l’idée de faire fabriquer une pendulette indiquant l’heure, qui se transporterait n’importe où .

portrait officiel« Elle passe d’une pièce à l’autre et le suit dans tous ses rendez-vous ». Depuis son arrivée à l’Elysée, Emmanuel Macron ne quitte pas son objet fétiche qui lui permet d’imposer son rythme.

Le 29 juin 2017, un peu plus d’un mois après son élection à la présidence de la République, Emmanuel Macron dévoilait son portrait officiel, réalisé par la photographe Soazig de la Moissonnière. Une image savamment mise en scène sur laquelle le jeune chef de l’Etat apparaît debout, devant son bureau, la fenêtre ouverte sur les jardins de l’Elysée. Autour de lui, les drapeaux français et européens, un livre ouvert, deux téléphones portables et… une mystérieuse horloge à double cadran affichant 20 heures 20.

Pour celui qui s’est longtemps présenté au cours de sa campagne comme le « maître des horloges », cet objet, signé Jean-André Lepaute, n’est pas anodin. Il a même pris une place prépondérante dans le quotidien d’Emmanuel Macron . « Cette horloge passe d’une pièce à l’autre et le suit dans tous ses rendez-vous », rapporte ainsi la rédaction de Paris Match qui a suivi le président pendant une semaine entière. Avec cette pendule mécanique, initialement réservée au Conseil des ministres, le chef de l’Etat « impose son rythme », précise le magazine.

Extrait de l’article de Mélanie Rostagnat sur le site CLOSER du 

 

 

 

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s