Calibre PA 1967 à 1998

Ce calibre mécanique , très simple , né de la collaboration entre Jaz et Peter Uhren , était fabriqué en Allemagne et dotera 53 sortes de gros réveils Jaz et de nombreux Japy de 1967 à 1992 soit 32 ans et donc des millions de calibres produits  : un record !

Il en existe plusieurs variantes: 2 PA  à Rouages Delrin , 3 PA  à répétition de sonnerie (ex: FURIC) , 33 PA Crescendo ( ex: TROISIC) et 4 PA silencieux (tic-tac discret ou gamme Discreto; ex: NAUFIC) .

Il remplace le calibre U qui dotait les gros réveils de 1955 à 1967 .Jaz PA nylonsJaz Pa eJaz Pa dJaz Pa cJaz Pa bJaz Pa 1Jaz Pa 3Jaz Pa Peter UhrenLa mention GMBH est l’équivalent français de SARL ; GmbH est exactement l’acronyme de Gesellschaft mit beschränkter HaftungJaz PaJaz PA nylons aPour les dernières éditions , des rouages en Delrin remplaçaient les habituels rouages en laiton.massic évolution (3)on aperçoit sous la flèche un rouage blanc en plastique massic évolution (2)modernisation du marteau de sonnerie

Jaz à l’Exposition du CNAM en 1949

 

Pendant la Seconde Guerre Mondiale , si l’occupant a honteusement spolié les œuvres appartenant aux juifs , les collections publiques ont été à peu près préservées grâce à la prévention des conservateurs résistants tels que Jacques Jaujard , ou la célèbre Rose Valland , qui les ont expédiées en Province , contre les injonctions de Vichy .

A l’issue de la guerre , les collections des musées parisiens regagnent la capitale . Elles commencèrent à revenir après l’armistice. Dès juillet 1945 furent présentées, dans une exposition temporaire, une sélection d’œuvres prestigieuses du Louvre , et une exposition intitulée L’Activité des musées pendant la guerre, constituée de panneaux documentaires illustrés de photographies. Laure Albin Guillot Le Louvre pendant la guerre 1939Un de ces panneaux reprenait le thème du musée privé de ses collections, sous le titre « Le Louvre désert » : « Les cadres béants, les socles solitaires restent les seuls vestiges de ce qui fut le plus grand musée du monde », pouvait-on lire. Le musée du Louvre rouvrit ensuite par étapes : le département des Antiquités orientales fut inauguré le 27 juin 1947 en présence du président de la République. La Grande Galerie , qui avait été rénovée et dont la muséographie avait été revue, rouvrit au public le 7 octobre 1947. canam portailLe CNAM , Conservatoire des Arts et Métiers , est à la fois un grand établissement parisien d’enseignement supérieur reconnu pour la formation des ingénieurs …

…et un musée des Arts et métiers qui recèlent des pièces historiques , comme l’avion d’Ader , sur sept thèmes dont les transports , l’énergie , la mécanique , etc , mais surtout les instruments scientifiques et l’horlogerie , évidemment ,  qui avaient été , elles aussi , dissimulées dans différentes villes et châteaux de province .

Après le Louvre , le CNAM , organise une exposition inaugurale de ses collections restaurées en 1949 , dont la section JB est consacrée à l’horlogerie .                                La devise du CNAM Docet Omnes Ubique , fondé par l’abbé Henri Grégoire en 1794 ,  qui signifie il enseigne à tous et partout est abrégée et transcrite autour du médaillon sur la couverture du catalogue . 1949 CNAM page 59Jaz participe en présentant la pièce numéro 431 . La direction de la marque au jaseur n’a certainement pas apprécié que , ni le nom commercial de son entreprise , ni sa raison sociale ne soient correctement orthographiés puisqu’on lit JAZZ au lieu de JAZ et Cie Industrielle de Mécanique au lieu de Cie Industrielle de Mécanique Horlogère ou CIMH .

En guise de lot de consolation , le mécanisme silencieux de Jaz cotoyait lors de cette exposition de prestigieuses pièces comme le n°434 , une Atmos de 1949 , ou le n°433 cette Jaeger Lecoultre Carte du Ciel .

Mais aussi le gong chinois de Cartier , n°440 à gauche , et à droite le numéro 438 , la fameuse pendulette Cartier en Cristal de Roche de 1913 , consultez l’article que nous lui consacrons sur notre nouveau site collaboratif Cartier, actuellement en construction  .   1949 CNAM page 61949 CNAM page 71949 CNAM page 81949 CNAM sommaire

Calibre DV 1968 à 1973 puis 1980/1981

cal DVLe calibre DV est un mouvement mécanique , d’une autonomie de 30 heures à fonction réveil , empierré de quatre rubis , qui apparaît en 1969 , remplaçant le calibre J. Il sera remplacé à son tour en 1974 par le calibre DK mais étrangement le calibre DV sera employé de nouveau en 1980/1981 en remplacement de son propre remplaçant le DK ! Il a été entièrement conçus par les ingénieurs de Jaz et fabriqué à 100% à Colmar .calibre DV trilingue

doc cal DV (1)doc cal DV (2)Il fait l’objet de variantes : 3DV à répétition , 4DV silencieux pour réveils Discreto et 6DV pour réveils à dateur et 14DV à 7 rubis . Au total , le calibre DV est monté sur 37 Jaz dont huit 14VD , cinq modèles pour les 3DV , 4DV et autant pour le 6DV .

calibre DVIl est facilement identifiable de l’extérieur en observant les boutons qui sont percés au centre , en admettant qu’ils n’aient pas été changés . Boutons et clefs sont identiques pour la sonnerie et le mouvement ce qui facilite les réparations et les remplacements en cas de pertes . Consultez l’article consacré à la mallette de réparation du calibre DV

Les calibres DV sont datés en creux sur la platine , en haut et à gauche : datation à l’américaine à savoir l’année d’abord , le mois ensuite . Exemples ci-dessus 7007 = 1970 mois de juillet et 7204 =1972 et mois d’avril .calibre 14 dv (3)7104 pour 1971 avril pour ce calibre qui affiche – au bout de la flèche – seven jewels correspondant donc à un calibre 14 DV , les autres calibres DV n’en ont que quatre .calibre 14 dv (2)les calibres 14 DV voient leur échappement dotés de rouages en  Delrin .

Pour identifier facilement un calibre DV sans l’ouvrir , il suffit de regarder la morphologie du dos et les boutons employés .

REPTIC 1943 à (1944)

repticREPTIC 148-10

REPTIC , grand réveil à mouvement mécanique , calibre H dit silencieux , présenté dans le tarif F.A. 43 de 1943 . Boîtier en métal de couleur émail imitation peau de serpent à l’origine de son nom , lunette duralinox , cadran en carton gaufré , sans bélière . Diamètre 9 cm . Référencé 148-10 pour la version non-lumineuse et 148-11 pour la version lumineuse.

OBLIC ( 1935 à 1937 )

oblicOBLIC , grand réveil , gamme des Pendulites silencieuses , mouvement mécanique , calibre H dit silencieux . Présent au catalogue 1937 à la page 14 . Boîtier en Jazolite , aiguilles buildings , glace biseauté , lunette chromée , aiguilles et points lumineux . Format 17 x 13, 5 cm . oblic 2Existe en deux couleurs de bakélite acajou réf .503 ou thuya réf.505 .oblic 3

REVIC 1957 à 1960

revicREVIC  , grand réveil ,  gamme des Gros Jaz , version Silentic , mouvement mécanique ,  calibre 2U , mouvement à tic tac discret . Nouveauté du catalogue 1957 à la page 17 , référencée 1131-11 . revic coqueBoîtier en érinoïd  blanc jaspé et  garnitures métal façon or revic coque dosLe REVIC n’est plus disponible au catalogue 1960/61 , il est la version Silentic à tic tac discret des RABIC et BARIC . revic dosArrêt de sonnerie au dos revic demonteCadran zone centrale argenté et soleillé ; chiffres noirs sur zone gris blanc , aiguilles métal doré ; vitre en verre bombé ; aiguilles et points lumineux . Format 16 x 12 cm . revicLa trotteuse est remplacé par un disque strié rouge placé entre le logo et l’axe central calibre REVIC.jpgCe calibre 2U en plus d’être silencieux présente la particularité de porter sa sonnette intérieure .dubic-pub-1958Publicité de presse de 1958 . Le modèle représenté affichant la mention Silentic sous le logo Jaz est donc un REVIC , mais il illustre également son sosie le RABIC . La thématique de cette publicité est en fait le calibre 2U dit silencieux qui équipe les trois Silentic représentés : REVIC , BUDIC et DORMIC .

MODIC n°158/159 1937

modic-158

Le MODIC est l’un des quatre premiers réveils « JAZ » de la CIMH avec le REPLIC , le CLASSIC et le CLUB . Initialement équipé du calibre D , il évolue dans les années 30 en acquérant le calibre H sans oublier quelques changements esthétiques . Voir notre article détaillé sur le MODIC.

MODIC N°158 (159 pour le modèle lumineux ), gros réveil « modèle courant », mouvement mécanique , calibre H silencieux. Nouveauté dans le catalogue de 1937, page 16. Diamètre 9,5 cm. Le nom de MODIC sera réattribué en 1978 à un petit réveil .

Se voulant à la mode  mais surtout  accessible pour une somme modique comme l’indique les publicités de son lancement  , son nom était tout trouvé

Boîtier pour MODIC n°159 

Boîtier pour MODIC n°111 de 1939

Le thème récurrent de la dormeuse pour ses publicités est encore exploité par Jaz dans une de ses nombreuses variantes . Pour les modèles comme les ROMIC ou FONIC de la gamme des Pendulites , les boîtes étaient spécifiques et représentait la silhouette et le nom imprimés du réveil . Dans le cas des réveils courants , comme le CLASSIC ou ce MODIC , un espace était prévu au centre de la silhouette d’un réveil pour appliquer un tampon donnant le nom , la référence et les caractéristiques principales .modic 1938 dosDos d’un MODIC 1938 en état parfait ; les très fines inscriptions que l’on aperçoit sont les dates de révision que les horlogers gravaient à la pointe sèche ; en général , ils les plaçaient en dessous à un endroit moins visible mais dans ce cas précis , l’entretien étant très régulier , il n’y a plus guère d’emplacements disponibles en dessous . pochette réparationPochette de réparation de 1938 , représentant un MODIC 158 .

SYLVIC ( 1936 à 1937 )

sylvic faceSYLVIC n° 511 , grand réveil , gamme des Pendulites , mouvement mécanique , calibre H dit silencieux . Boîtier chromé , socle en Jazolite noyer , mention silencieux sous le logo , aiguilles et points lumineux . Format 21 x 11 cm . sylvic gauchesylvic droitsylvic dossylvic dessous

 

SYLVIC version non-lumineuse .                                                                                                                                                                                                                                                                                La dénomination SYLVIC sera réattribuée en 1972 .

DONIC 1960 à 1962

donic faceDONIC , grand réveil , gamme des Gros Jaz , mouvement mécanique , calibre 2U à tic tac discret . Nouveauté du catalogue 1960/61 à la page 17 , référencée 1093-17 . Boîtier en métal couleur crème ; la réserve avant , le dos-cloche , le bouton d’arrêt de sonnerie et les pieds sont en métal bronzé ; cadran cuvette argenté décoré de filets dorés ; mention silentic sous le logo ,  zone des heures noire ; chiffres en relief dorés , aiguilles dorés ; verre bombé ; pieds antigliss ; aiguilles et points lumineux . Diamètre 9,5 cm . donic dosLe DONIC n’est disponible qu’aux catalogues 1960/61 et 1961/62 . Nous avons créé un panorama des Gros Jaz pour différencier aisément les grands réveils de la fin des années 50 au début des années 60 .

 

La trotteuse est remplacée par un petit disque strié qui tourne dans un petit orifice ménagé sous l’axe central au dessus du logo et c’est en fait le meilleur moyen de s’assurer qu’il fonctionne puisque contrairement aux autres Gros Jaz vous ne l’entendez pas . La dénomination DONIC sera réattribuée en 1981 .