REPTIC 1943 à (1944)

repticREPTIC 148-10

REPTIC , grand réveil à mouvement mécanique , calibre H dit silencieux , présenté dans le tarif F.A. 43 de 1943 . Boîtier en métal de couleur émail imitation peau de serpent à l’origine de son nom , lunette duralinox , cadran en carton gaufré , sans bélière . Diamètre 9 cm . Référencé 148-10 pour la version non-lumineuse et 148-11 pour la version lumineuse.

OBLIC ( 1935 à 1937 )

oblicOBLIC , grand réveil , gamme des Pendulites silencieuses , mouvement mécanique , calibre H dit silencieux . Présent au catalogue 1937 à la page 14 . Boîtier en Jazolite , aiguilles buildings , glace biseauté , lunette chromée , aiguilles et points lumineux . Format 17 x 13, 5 cm . oblic 2Existe en deux couleurs de bakélite acajou réf .503 ou thuya réf.505 .oblic 3

REVIC 1957 à 1960

revicREVIC  , grand réveil ,  gamme des Gros Jaz , version Silentic , mouvement mécanique ,  calibre 2U , mouvement à tic tac discret . Nouveauté du catalogue 1957 à la page 17 , référencée 1131-11 . revic coqueBoîtier en érinoïd  blanc jaspé et  garnitures métal façon or revic coque dosLe REVIC n’est plus disponible au catalogue 1960/61 , il est la version Silentic à tic tac discret des RABIC et BARIC . revic dosArrêt de sonnerie au dos revic demonteCadran zone centrale argenté et soleillé ; chiffres noirs sur zone gris blanc , aiguilles métal doré ; vitre en verre bombé ; aiguilles et points lumineux . Format 16 x 12 cm . revicLa trotteuse est remplacé par un disque strié rouge placé entre le logo et l’axe central calibre REVIC.jpgCe calibre 2U en plus d’être silencieux présente la particularité de porter sa sonnette intérieure .dubic-pub-1958Publicité de presse de 1958 . Le modèle représenté affichant la mention Silentic sous le logo Jaz est donc un REVIC , mais il illustre également son sosie le RABIC . La thématique de cette publicité est en fait le calibre 2U dit silencieux qui équipe les trois Silentic représentés : REVIC , BUDIC et DORMIC .

MODIC n°158/159 1937

modic-158

Le MODIC est l’un des quatre premiers réveils « JAZ » de la CIMH avec le REPLIC , le CLASSIC et le CLUB . Initialement équipé du calibre D , il évolue dans les années 30 en acquérant le calibre H sans oublier quelques changements esthétiques . Voir notre article détaillé sur le MODIC.

MODIC N°158 (159 pour le modèle lumineux ), gros réveil « modèle courant », mouvement mécanique , calibre H silencieux. Nouveauté dans le catalogue de 1937, page 16. Diamètre 9,5 cm. Le nom de MODIC sera réattribué en 1978 à un petit réveil .

Se voulant à la mode  mais surtout  accessible pour une somme modique comme l’indique les publicités de son lancement  , son nom était tout trouvé

 

 

Boîtier pour MODIC n°159 

 

Boîtier pour MODIC n°111 de 1939

Le thème récurrent de la dormeuse pour ses publicités est encore exploité par Jaz dans une de ses nombreuses variantes . Pour les modèles comme les ROMIC ou FONIC de la gamme des Pendulites , les boîtes étaient spécifiques et représentait la silhouette et le nom imprimés du réveil . Dans le cas des réveils courants , comme le CLASSIC ou ce MODIC , un espace était prévu au centre de la silhouette d’un réveil pour appliquer un tampon donnant le nom , la référence et les caractéristiques principales .modic 1938 dosDos d’un MODIC 1938 en état parfait ; les très fines inscriptions que l’on aperçoit sont les dates de révision que les horlogers gravaient à la pointe sèche ; en général , ils les plaçaient en dessous à un endroit moins visible mais dans ce cas précis , l’entretien étant très régulier , il n’y a plus guère d’emplacements disponibles en dessous . pochette réparationPochette de réparation de 1938 , représentant un MODIC 158 .

SYLVIC ( 1936 à 1937 )

sylvic faceSYLVIC n° 511 , grand réveil , gamme des Pendulites , mouvement mécanique , calibre H dit silencieux . Boîtier chromé , socle en Jazolite noyer , mention silencieux sous le logo , aiguilles et points lumineux . Format 21 x 11 cm . sylvic gauchesylvic droitsylvic dossylvic dessous

 

La dénomination SYLVIC sera réattribuée en 1972 .

DONIC 1960 à 1962

donic faceDONIC , grand réveil , gamme des Gros Jaz , mouvement mécanique , calibre 2U à tic tac discret . Nouveauté du catalogue 1960/61 à la page 17 , référencée 1093-17 . Boîtier en métal couleur crème ; la réserve avant , le dos-cloche , le bouton d’arrêt de sonnerie et les pieds sont en métal bronzé ; cadran cuvette argenté décoré de filets dorés ; mention silentic sous le logo ,  zone des heures noire ; chiffres en relief dorés , aiguilles dorés ; verre bombé ; pieds antigliss ; aiguilles et points lumineux . Diamètre 9,5 cm . donic dosLe DONIC n’est disponible qu’aux catalogues 1960/61 et 1961/62 . Nous avons créé un panorama des Gros Jaz pour différencier aisément les grands réveils de la fin des années 50 au début des années 60 .

 

La trotteuse est remplacée par un petit disque strié qui tourne dans un petit orifice ménagé sous l’axe central au dessus du logo et c’est en fait le meilleur moyen de s’assurer qu’il fonctionne puisque contrairement aux autres Gros Jaz vous ne l’entendez pas . La dénomination DONIC sera réattribuée en 1981 .

DORMIC 1957 à 1960

dormicDORMIC , grand réveil , gamme des Gros Jaz , mouvement mécanique , calibre 2U . Nouveauté du catalogue 1957 à la page 16 , référencée 1092-31 . Boîte , gros bouton d’interruption et pieds boules : tous chromés ; cadran zone centrale soleillée , zone des heures blanches , chiffres cernés de noir , aiguilles noires , aiguilles et points lumineux . Diamètre 9,5 cm . Son calibre 2U à tic tac discret qui respecte le dormeur est à l’origine de son nom de DORMIC et explique la mention SILENTIC au cadran ; vous noterez qu’ il ne s’agit pas d’un argument publicitaire exagéré , les Silentic sont réellement silencieux : il faut mettre l’oreille contre le réveil pour s’assurer qu’il fonctionne bien .

La trotteuse est remplacée par un petit disque strié qui tourne dans un petit orifice ménagé sous l’axe central au dessus du logo et c’est en fait le meilleur moyen de s’assurer qu’il fonctionne puisque contrairement aux autres Gros Jaz vous ne l’entendez pas .

Le DORMIC est disponible du catalogue 1957 à 1959/60. Nous avons créé un panorama des Gros Jaz pour différencier aisément les grands réveils de la fin des années 50 au début des années 60 .cleric dormic pubpublicité Paris Match n° 442 , Sept 1957 , tiers de page format 34,5 x 12,5 cm

MODIC (1925 à 1939)

 

Le MODIC est l’un des 4 premiers réveils « JAZ » de la CIMH avec le REPLIC , le CLASSIC et le CLUB . Initialement équipé du  calibre 1D , il évolue dans les années 30 en acquérant le calibre H sans oublier quelques changements esthétiques .

MODIC , gros réveil « modèle courant », mouvement mécanique , calibre D dit à l’ époque « grand calibre réveil ». Référencé dans le tarif F129 de 1936 .

MODIC 113

Numéros 112 et 113  pour le modèle émail uni rouge, cadran blanc ou lumineux . Numéros 114 et 115 pour le modèle émail uni bleu, cadran blanc ou lumineux . Numéros 110 et 111 pour le modèle nickel , cadran blanc ou lumineux . Diamètre 9 cm. Le nom de MODIC sera réattribué en 1978 à un petit réveil .

Se voulant à la mode  mais surtout  accessible pour une somme modique comme l’indique les publicités de son lancement  , son nom était tout trouvé . En 1937 il est toujours dans la collection avec de nouvelles variantes qui sont présentées  aux pages 16, 18 et 19 du catalogue . Le n°158 est équipé du calibre H et perd la bélière au profit d’un petit carénage autour du bouton d’arrêt de sonnerie : voir l’article consacré aux MODIC n°158 et 159 .

Catalogue Jaz 1937 page 18.jpgclassic-replic-modic CLASSIC , REPLIC et MODIC .classic replic modic batic (4)CLASSIC , REPLIC , MODIC et BATIC

jaz_pu16.jpgPetit prospectus

Boîte pour MODIC Nickelé n°111 cadran  lumineux

Boîte pour MODIC  à cadran « blanc » . Le tarif de 33 Francs ,  imprimé au tampon encreur dans l’espace prévu , permet de le dater de 1935 et de l’attribuer à un MODIC n°110 à boîtier nickelé et cadran non-lumineux

REPLIC (1925 à 1937)

 

Le REPLIC est l’un des 4 premiers réveil « JAZ » de la CIMH avec le MODIC , le CLASSIC et le CLUB . En 1923 il s’appelle encore le JAZ petit modèle, le grand modèle étant le futur CLASSIC . On le trouve en deux  versions, lumineuse réf. n°121 ou non lumineuse réf. n°120 . Le modèle à répétition apparaît vers 1929 , réf. 120 et 121 . Notons qu’à cette époque  le REPLIC ne possède pas encore d’aiguille des secondes qui n’apparaît qu’en 1937 . Il peut être doté au dos de deux  cloches différentes , plate ou creuse.                                                                                                                                                                                    REPLIC , gros réveil « modèle courant », mouvement mécanique, « grand calibre réveil » , calibre 1D . Référencé n°139 dans le catalogue de 1937, page 18 pour la version avec aiguilles et chiffres lumineux , la version non lumineuse est référencée 138 . Nickelé, muni d’une aiguille de secondes  comme l’on ne nommait pas encore trotteuse . Le REPLIC existe également en variante avec sonnerie à répétition , lumineux ou non  , référencés n°141 et 140 . A noter la bélière surbaissée qui faisait partie du nouveau style des réveils Jaz en 1937 .  Son nom fait allusion au premier modèle sorti des usines JAZ de Puteaux à partir de 1921 dont il est une réplique . Dans le type REPLIC de grande dimension  , la cloche est creuse et présente en sa partie centrale un enfoncement où viennent le loger les clefs et les boutons , ce qui permet de suspendre le réveil contre une paroi plane . Diamètre 11 cm . Replic n°165 de 1936 (1)Le REPLIC n° 168 ne partage avec ce modèle que le cadran puisqu’il a des pieds boules et pas de bélière mais surtout en raison de son mouvement dit  » silencieux » . classic-replic-modicPrésents simultanément dans les collections depuis 1926:  CLASSIC, REPLIC et MODIC , versions non lumineuses .

Boîte REPLIC à cadran non lumineux  dit blanc , le prix imposé de 39 Fr permet de dater cette boîte de 1934/35 . L’année suivante il aurait été proposé à 45 Francs comme l’indique le mini tarif ci-dessous .

boîte Replic n°139 (5)boîte pour REPLIC n°139 circa 1937jaz_pu16Ce petit fascicule est aisé à dater puisque les prix correspondent à 1936 ; l’inflation est si constante à l’époque que les prix augmentent chaque année  ; en outre le dessin ne montre pas d’aiguille des secondes qui n’apparaît qu’en 1937 .