Calibre DV 1968 à 1973 puis 1980/1981

cal DVLe calibre DV est un mouvement mécanique , d’une autonomie de 30 heures à fonction réveil , empierré de quatre rubis , qui apparaît en 1969 , remplaçant le calibre J. Il sera remplacé à son tour en 1974 par le calibre DK mais étrangement le calibre DV sera employé de nouveau en 1980/1981 en remplacement de son propre remplaçant le DK ! Il a été entièrement conçus par les ingénieurs de Jaz et fabriqué à 100% à Colmar .calibre DV trilingue

doc cal DV (1)doc cal DV (2)Il fait l’objet de variantes : 3DV à répétition , 4DV silencieux pour réveils Discreto et 6DV pour réveils à dateur et 14DV à 7 rubis . Au total , le calibre DV est monté sur 37 Jaz dont huit 14VD , cinq modèles pour les 3DV , 4DV et autant pour le 6DV .

calibre DVIl est facilement identifiable de l’extérieur en observant les boutons qui sont percés au centre , en admettant qu’ils n’aient pas été changés . Boutons et clefs sont identiques pour la sonnerie et le mouvement ce qui facilite les réparations et les remplacements en cas de pertes . Consultez l’article consacré à la mallette de réparation du calibre DV

Les calibres DV sont datés en creux sur la platine , en haut et à gauche : datation à l’américaine à savoir l’année d’abord , le mois ensuite . Exemples ci-dessus 7007 = 1970 mois de juillet et 7204 =1972 et mois d’avril .calibre 14 dv (3)7104 pour 1971 avril pour ce calibre qui affiche – au bout de la flèche – seven jewels correspondant donc à un calibre 14 DV , les autres calibres DV n’en ont que quatre .calibre 14 dv (2)les calibres 14 DV voient leur échappement dotés de rouages en  Delrin .

Pour identifier facilement un calibre DV sans l’ouvrir , il suffit de regarder la morphologie du dos et les boutons employés .

BIRIC 1971 à 1973

biric 1

BIRIC , petit réveil de la gamme des Stylites , mouvement mécanique , calibre 14DV , 7 rubis . Nouveauté du catalogue 1971-1972 à la page 9 , référencée 1322-71 . Boîtier en métal façon or brillant et couronne au dos en plastique noir , vitre en verre légèrement bombée , chiffres romains , aiguilles et points lumineux.  Diamètre 8 cm.biric droitla couronne est composée d’un rang de perles à l’intérieur et à l’extérieur d’un rinceau biric dosbiric anatomiepour démonter l’ensemble  il faut dévisser les boulons du pied et la bélière qui sont vissés dans des écrous prisonniers fixés dans la couronne de plastique noir

Le BIRIC  n’est plus disponible en 1974.

MOLTIC 1965 à 1974

moltic 1969MOLTIC 515-11

MOLTIC , petit réveil de la gamme des Stylites , mouvement mécanique , calibre J ( puis 14 DV et 4DV ) . Nouveauté du catalogue 1965-66 à la page 7, référencé 515-11 . Boîtier façon or finition diamant moleté à la main ; pieds , bélière et cadran façon or ; chiffres romains noirs sur écussons blancs , vitre en verre bombé , aiguilles et points lumineux . Diamètre 7 cm .

Ses ornement faits main à la molette lui ont valu son nom de MOLTIC

moltic1515-71MOLTIC 1515-71 .                                                                                                                                                              Dans le catalogue de 1970-71  le MOLTIC change d’aspect notamment par la forme des écussons , par le changement de logo JAZ et il adopte le nouveau calibre 14DV à 7 rubis , mentionnés au cadran . Sa référence est donc modifiée en 1515-71 .

moltic 3 versionMOLTIC 1515-75.                                                                                                                                                                  En 1974  il acquière la référence 1515-75 en changeant une troisième et dernière fois de calibre : c’est le 4DV à tic tac discret et 4 rubis qui équipe le MOLTIC pour sa dernière année de mise en vente . En conséquence son cadran  voit donc l’inscription 7 rubis disparaître au profit de Discreto.

Le MOLTIC  n’est plus disponible en 1975.

à gauche MOLTIC 515-11 à calibre J ; à droite MOLTIC 1515-75 à calibre DVmoltic1515-71 anatomieLa bélière A a été enlevée pour le nettoyage mais c’est inutile pour le démontage des MOLTIC puisque , contrairement aux DUCHIC par exemple , elle n’est pas visée mais riveté et ne sert pas à fermer le boîtier . Il suffit de dévisser la patte arrière B pour libérer le mouvement C du boîtier D . Le dos- cloche E doit malgré tout être démonté précédemment pour faciliter l’opération moltic1515-71 moltageEn haut , cette languette s’encoche dans une rainure à l’intérieur du boîtier et donc en bas c’est la patte arrière B qui fixe le tout .lissic moltic scintic duchic cadric darlic quinzic pub Noel 1967++publicité pleine page Paris Match , 34 x 26 cm .quinzic molticpublicité Paris Match , format 34 x 13,5 cm . Fêtes des mères , communions , Pâques , Noël étaient autant d’occasion tous les ans d’intenses campagnes publicitaires .tempic vitic ruzic scintic bardic moltic caric darlic vonic quinzic latic volic poelic cristic Oct 1966 Paris Match++publicité Paris Match pleine page pour les photos + 1/3 pour le texte à gauche , 35 x 34 cm

PENDIC 1970 à 1972

pendic

PENDIC , petit réveil de la gamme des Stylites , mouvement mécanique , calibre 14DV . Nouveauté du catalogue 1970-71 aux pages 8/9 , référencée 1325-71 . Boîtier façon or brossé finition diamant , décor pendulette à balancier . Aiguilles et points lumineux . Format 7 x 10 cm .

Le PENDIC n’est plus disponible dans le catalogue 1972-73 . Son nom lui vient bien sûr de ce petit pendule uniquement décoratif . Le nom de PENDIC avait déjà été attribué en 1957 à une horloge murale et le sera de nouveau en 1984 .

GRITIC 1970 à 1973

gritic 1971 (3)GRITIC , petit réveil de la gamme des Stylites , mouvement mécanique , calibre 14DV , 7 rubis . Nouveauté du catalogue 1970-71 à la page 8/9 , référencé 1318-41 . gritic 1971 (4)Boîtier métal noir brillant , lunette torsadée en plastique dorée  ; chiffres romains ; vitre en plexiglas sertie à force dans la lunette ; bélière ; aiguilles scotties , aiguilles et points lumineux . Diamètre 6,3 cm .gritic 1971 (5)Ce dos a perdu – comme souvent – ses inscriptions sérigraphiées .

Le GRITIC n’est plus disponible en 1974 .gritic 1971 (2)anatomie d’un GRITIC gritic 1971 (1)calibre 14 DV calibre 14 dv (3)encadré la date de production 7104 pour 1971 avril ; au bout de la flèche la mention seven jewels permettant de distinguer ce calibre 14 DV d’un simple calibre DV qui n’a que quatre rubis .calibre 14 dv (2)l’échappement emploie des rouages en Delrin .gritic 1971 (6)

FUGIC 1970 à 1973

fugic

FUGIC , petit réveil de la gamme des Stylites , mouvement mécanique , calibre 14DV , 7 rubis . Nouveauté du catalogue 1970-71 à la page 8/9 , référencé 1325-71 . Boîtier façon or brossé, finition diamant , décor cadran solaire noir gravé , gnomon en relief , chiffres romains , chevalet , aiguilles et points lumineux . Format 7 x 10 cm . Inscription TEMPUS FUGIT  le temps passe vite , ou le temps fuit  . Fugit irreparabile tempus La fuite irréparable du temps , qui est une citation du poète romain Virgile dans ses Géorgiques, liv. III, v. 284  , ce qui lui vaut son nom de FUGIC . Dans sa version complète  « Sed fugit interea, fugit irreparabile tempus, singula dum capti circumvectamur amore », ce qui signifie : « Mais en attendant, il fuit : le temps fuit sans retour, tandis que nous errons, prisonniers de notre amour du détail. »

tempus fugit dosLe FUGIC n’est plus disponible en 1974 .

Dans le film 007 SpectreJames Bond utilise cette expression lorsqu’il fait exploser sa montre, dont le compte à rebours est d’une minute.

Dans la série de bande dessinée Valérian et Laureline, Tempus Fugit est le nom du vaisseau spatio-temporel des héros.

Rilès, rappeur français, a composé 52 chansons, écrite chacune en une semaine. En rassemblant la première lettre de chaque titre de ces chansons, on obtient : « O sed fugit interea, fugit irreparabile tempus, audeamus nunc ». Il le dévoile à la fin de sa 52e chanson comme un puzzle de sa création

Dans Batman, la série animée de 1990, le personnage du super vilain Clock King, a pour identité secrète Temple Fugate.

NEUSTIC 1970 à 1973

neusticNEUSTIC , petit réveil , gamme des Stylites , mouvement mécanique , calibre 14 DV , 7 rubis , tic-tac discret . Nouveauté du catalogue 1970/71 à la page 9 . Corps en métal , socle en plastique orné d’un décor floral dans un médaillon , lunette orné de lauriers , chiffres romains , aiguilles et points lumineux . Format 6,3 x 10,5 cm . Existe en deux couleurs : noir brillant et or brossé réf. 1319-41 ou brun marbré réf. 1319-61 .neustic-dos                                                               NEUSTIC de dos . pendules-neufchatelA bien l’observer le NEUSTIC on constate qu’il s’agit en fait d’un CORSIC doté d’ornement plastiques pour lui donner un ressemblance lointaine avec les pendules neuchâteloises , comme le NEUVIC  15 ans plus tôt . Ce mimétisme relatif étant à l’origine de leurs noms .

LOUVRIC 2° version 1970 à 1973

louvricLOUVRIC , petit réveil , gamme des Stylites , mouvement mécanique , calibre 14DV , 7 rubis , tic-tac discret . Corps en laiton massif façon or moleté à la main et finition diamant , vitre en verre bombé , chiffres Breguet , aiguilles et points lumineux . Diamètre 7,5 cm.

Cette deuxième version du LOUVRIC est une nouveauté du catalogue 1970/71 à la page 9 , référencée 1530-71 . Contrevenant à l’usage qui consistait à donner un nouveau nom à un réveil qui ne conservait que l’habillage de son ainé , il conserve la dénomination initiale du LOUVRIC de 1967 . Pourtant les changements ne se limitent pas au passage des chiffres romains aux chiffres arabes sur un cadran plus sobre puisque le calibre J cède la place au DV signalé par l’inscription  « 7 rubis » au cadran  , mention rare chez Jaz qui ne manquait pourtant de calibre à 7 pierres . Cette seconde version du LOUVRIC se maintient jusqu’au catalogue 1972/73 .

avec étiquette d’époque portant la référence et le prix , boutons manquantslouvric 2 dos