FEUILLIC 1950

feuillic 1950 belge.jpgFEUILLIC , petit réveil , gamme des Stylites , mouvement mécanique , calibre 1J . Format 10,5 x 8,5 cm , poids 370 gr . Hors catalogue en France , référencé 484-11 dans le catalogue export en Belgique de 1950 . Boîtier métal coloré anodiquement , à décor de fougères sur fond grenat , socle et garnitures en métal doré , cadran métal à chiffres en relief doré brillant sur fond argenté , aiguilles et points lumineux

La dénomination FEUILLIC sera réattribuée en 1970 .  On reconnaît le corps des DABRIC et CABRIC , les aiguilles du BLAISIC et le décor des FOUGIC  .

Calibre J 1935 à 1970

 

Le calibre J est créé en 1935, remplacé en 1971 par le calibre DV . Il équipe les pendulettes 30 heures avec réveil, baptisé à ses débuts « mouvement plat ». On lui connaît des dérivés comme le 3J , 4J , 6J ou encore le 11J . Malgré leurs différences , ils sont tous référencé comme étant des calibres J.

schéma calibre j

 

La première version du calibre J était légèrement différente

 Les dérivés 3 J et 6J ne présentent que d’infimes différences avec le 1J .

                        Le calibre 4J est un dérivé de luxe empierré de 11rubis .             Consultez l’article consacré au 4 J

                               Le calibre 11J se distingue par une platine unique calibre j mutic alliage blanc (2)Pendant la guerre , les restrictions sur les métaux , particulièrement le laiton , contraignent Jaz à employer des alliages de substitutions dit « alliages blancs » comme sur ce MUTIC .

LOSIC 1967 à 1969

losicLOSIC , petit réveil , gamme des Stylites , mouvement mécanique , calibre J . Nouveauté du catalogue 1967/68 à la page 2 , référencée 552-11 . Boîtier et socle en métal doré , cadran blanc , aiguilles et point lumineux . Diamètre 7 cm , poids 325 gr  . Disponible uniquement aux catalogues 1967/68 et 1968/69 . La dénomination LOSIC sera réattribuée en 1973 à une horloge murale .

TOURNIC chiffres romains 1955 à 1960

tournic 1955.JPGTOURNIC , réveil de la gamme des Stylites , mouvement mécanique , calibre J . Nouveauté du catalogue 1955 à la page 10 , référencée 381-11 . Pendulette orientable ; boîtier et socle en métal façon or , chiffres romains  sur fond fond blanc , zone centrale marron , glace bombée en verre , aiguilles et petites barrettes rectangulaires lumineuses . Diamètre 11 cm . Cette version à chiffres romains et cadran marron est la toute première version du TOURNIC . tournic vert (Copier).JPGEn 1956 cette version à fond vert dégradé , référencée 381-13, remplace la première version à fond marron dégradé et voit aussi l’apparition d’une variante à chiffres arabes . Mais c’est en 1957 qu’apparaît la troisième version du TOURNIC – la plus réussie – avec des grands chiffres ajourés sur cadran glace . Les trois modèles de TOURNIC étaient proposés au même prix . Cette version reste en vente jusqu’ au catalogue 1959/60 , la version à chiffres ajourées se maintient deux ans de plus . La TERLIC est une variante de la TOURNIC avec un socle dans le style d’une mappemonde .tournic anatomieLe socle dissimule un contre poids en plomb qui permet d’orienter la pendulette sans la déséquilibrer ; celle ci est simplement pincée par l’arc de cercle .tournic dosTOURNIC dos tournic stellic pubpublicité Reader’s Digest 18,5 x 13,5 cm fevric tournic boulic pijic courbic pubpublicité 1956fevric tournic pub 1957publicité presse hebdomadaire , 1957 , tiers de page , format 35 x 14 cm .pub-sept-1957Publicité presse Paris Match n°454 , 21 Décembre 1957 . Papier , pleine page 35 x 26,5 cm , création Ray . CALBRIC , TOURNIC , FEVRIC et FUTIC

TOURNIC chiffres arabes 1956 à 1960

tournic arabes 2TOURNIC , réveil de la gamme des Stylites , mouvement mécanique , calibre J . Nouveauté du catalogue 1956 à la page 10 , référencée V 381-15 . Pendulette orientable ; boîtier et socle en métal façon or , chiffres arabes sur fond dégradé gris , glace bombée , aiguilles et petites barrettes rectangulaires lumineuses . Diamètre 11 cm .

Deuxième variante , à chiffres arabes , apparue en 1956 du TOURNIC , lequel était au catalogue depuis l’année précédente avec tout d’abord des chiffres romains , tous les deux sur cadrans pleins de diverses couleurs . Mais c’est en 1957 qu’apparaît la troisième version du TOURNIC – la plus réussie – avec des grands chiffres ajourés sur cadran glace . Les trois modèles de TOURNIC étaient proposés au même prix . Cette version reste en vente jusqu’ au catalogue 1959/60 , la version à chiffres ajourées se maintient deux ans de plus . La TERLIC est une variante de la TOURNIC dans le style d’une mappemonde .tournic bornic julic par chesnotpublicité presse 1959 ; Format 27 x 13 cxm ; dessinée par Jean CHESNOT


CHARMIC 4000 /4001 (1937 à 1938)

charmic 4000CHARMIC n°4000                                                                                                                                                       CHARMIC , réveil , gamme des Stylites , mouvement mécanique , autonomie 30 heures , calibre J . Chevalet socle chromé , inclinable , vitre en verre , cadran métal , ouverture de la lunette en forme de tonneau , chiffres chromés rapportés . Nouveauté du catalogue de l’été 1937 à la page 6 . Format 21,5 x 11 cm . charmic 4000 dosCHARMIC n°4000 dos Charmic 4001 JoëlCHARMIC n°4001  Charmic Joël F (4)CHARMIC  n°4001 de 1938                                                                                                                                                               Deux versions disponibles : n°4001 avec barrettes lumineuses et n°4000 non lumineux  . On notera qu’étrangement , les aiguilles du 4001 ne sont pas lumineuses charmic et amplicà gauche le CHARMIC devant trois AMPLIC                                                                                                                                                                  Les CHARMIC sont très proches esthétiquement des AMPLIC lesquelles sont des pendulettes sans fonction réveil avec un calibre K d’une autonomie de 8 jours , contrairement aux CHARMIC qui sont des réveils à l’autonomie de 30 heures . Les distinguer est donc aisé puisque les AMPLIC portent la mention 8 jours au cadran et la base de leur chevalet est en Bakélite .

 

La dénomination CHARMIC sera réattribuée en 1975 .

NYMPHIC 3002/3004 (1935 à 1937)

nymphic 3400NYMPHIC 3002 et 3004 , réveil , gamme des Stylites , mouvement mécanique , calibre J , 30 heures . Présenté aux pages 7 du tarif d’Août 1936 et du catalogue de l’été 1937 . Chevalet et socle en métal chromé , demi- colonnes en Jazolite thuya , chiffres rapportés en relief . Format 16,5 x 10,5 cm .

nymphic dessusVersion non-lumineuse . Les chiffres sont en métal et collés sur le cadran comme pour le NYMPHIC 3006/3007 mais contrairement au NYMPHIC 3000 dont les chiffres sont repoussés par estampage au dos du cadran .nymphic 3200 dos

nymphic anatomieLes demi-colonnes creuses en bakélite sont simplement collées et maintenues en place par le cadre en métal chromé

nymphic-gammeFascicule publicitaire présentant trois des quatre Nymphic , CB signifie « cadran blanc » non-lumineux et CL  » cadran lumineux« .

SAMIC 1945

samic.pngSAMIC , petit réveil , gamme des Stylites , mouvement mécanique , calibre J  , 30 heures d’autonomie . Référencé 422-10 dans le fascicule Tarif F.A. 45  de 1945 . Chevalet incliné , corps en métal chromé ou peint , socle en alu poli estampillé JAZ en dessous , cadran photo de l’Arc de Triomphe , non-lumineux .  Format 65 x 90 mm

La base de ce réveil commémoratif est le CLARIC ( ci- dessus en rouge) . Il est à noter que l’emploi d’une photo comme cadran pour un réveil est une innovation que  Jaz  ne réutilisera plus dans l’avenir . La Jazette , petite revue interne de Jaz , de Janvier 1945 toute à l’exaltation  de la Libération en cours annonce : » Deux nouveaux modèles : Le TOMIC et l’EIFFIC sont les derniers nés de notre production . Deux réveils-souvenirs dont les cadrans représentent respectivement l’Arc de Triomphe de l’Etoile et la Tour Eiffel . Un nouveau stylite , dans la même série sortira lui aussi prochainement : le SAMIC dont le cadran représentera également la Tour Eiffel . Souhaitons bonne chance à ces benjamins ; nous sommes assurés déjà qu’ils plairont tant auprès de nos « visiteurs »pour qu’ils ont été conçus , qu’auprès de toute notre clientèle   »  Les « visiteurs » ce sont bien sûr  les  libérateurs  , nos alliés auxquels les noms de ces réveils-souvenirs rendent hommage : SAMIC pour l’Oncle Sam ( les Etats Unis évidemment) ,  TOMIC  pour Tommy ( le terme générique désignant un soldat britannique lors des deux conflits ) . Pour honorer la France Libre , un Francic aurait trop rappelé la Francisque de Pétain , restait son symbole à travers le monde : la Tour Eiffel… ce sera donc EIFFIC . Objets événementiels les TOMIC , SAMIC et EIFFIC ne sont disponibles qu’en 1945 . Doté d’un calibre J et d’une présentation plus luxueuse le SAMIC était vendu trois fois plus cher que ses deux compères , plus prosaïquement basés sur des réveils courants . La dénomination SAMIC sera réattribuée en 1978 .