NYMPHIC 3002/3004 (1935 à 1937)

nymphic 3400NYMPHIC 3002 et 3004 , réveil , gamme des Stylites , mouvement mécanique , calibre J , 30 heures . Présenté aux pages 7 du tarif d’Août 1936 et du catalogue de l’été 1937 . Chevalet et socle en métal chromé , demi- colonnes en Jazolite thuya , chiffres rapportés en relief . Format 16,5 x 10,5 cm .

nymphic dessusVersion non-lumineuse . Les chiffres sont en métal et collés sur le cadran comme pour le NYMPHIC 3006/3007 mais contrairement au NYMPHIC 3000 dont les chiffres sont repoussés par estampage au dos du cadran .nymphic 3200 dos

nymphic anatomieLes demi-colonnes creuses en bakélite sont simplement collées et maintenues en place par le cadre en métal chromé.

nymphic 3002 1937

En 1937, le modèle 3.002 propose une esthétique différente avec ce cadran au motif carré.

nymphic-gammeFascicule publicitaire présentant trois des quatre Nymphic , CB signifie « cadran blanc » non-lumineux et CL  » cadran lumineux« .

NIGRIC 1968 à 1970

nigric (5)NIGRIC , petit réveil , gamme des Stylites , mouvement mécanique , calibre J . Nouveauté du catalogue 1968/69 à la page 2 , référencée 553-11 . nigric anatomieBoîtier taillé dans un bloc de plastique massif teinté en noir dans la masse , socle et pieds en laiton doré , terrasse en plastique doré , 4 colonnes cannelées aux angles en métal doré , aiguilles Breguet , chiffres Breguet , vitre en plexiglas bombée facettée à la couronne , cadran doré , aiguilles et points lumineux . Format 9 x 10 cm , poids 375 gr . Son nom lui vient bien de sa couleur noire … Le NIGRIC n’est disponible qu’aux catalogues 1968/69 et 1969/70 .

AMBRIC 1968 à 1969

ambric 1AMBRIC , petit réveil , gamme des Stylites , mouvement mécanique , calibre J . Nouveauté du catalogue 1968/69 à la page 5 . Corps et pied métal façon or brossé , finition diamant , cadran métal argenté finement quadrillé , vitre en verre bombé , lunette en plastique doré décoré d’un rang de perles , chiffres Breguet , aiguilles et points lumineux . Format 8 x 13 cm , poids 350 gr .

AMBRIC 554-81

AMBRIC 554-41

Deux couleurs de socle disponibles : socle noir réf.554-41 ou socle brun ambré rouge réf.554-81 , cette couleur étant à l’origine de son nom . Existence extrêmement brève pour l’AMBRIC qui n’est disponible qu’au catalogue 1968/69 , toutefois il survit à travers le BRAMIC , son anagramme, qui est un AMBRIC sans son socle et doté du calibre DV .ambric anatomiePour démonter l’AMBRIC il faut d’abord dévisser le sommet A pour libérer l’ensemble cadran / mécanisme  ; la vitre est en verre bombée C ; tous les éléments sont en métal doré , exceptée la couronne avec son rang de perle qui est en plastique doré . Le socle est maintenu sur le boîtier  par une rallonge dissimulée dans le fût de plastique teinté dans la masse moulé sur une âme intérieure de métal H ; la base du socle est composée d’une masse de métal blanc qui assure la stabilité de l’ensemble , elle dissimulée sous une terrasse circulaire dorée K  . Dos cloche en métal doré .

Le style de l’AMBRIC s’inspire des cassolettes des XVIII° et XIX° siècles .

LONNIC 1968 à 1970

LONNIC , petit réveil , gamme des Stylites , mouvement mécanique , calibre J . Nouveauté du catalogue 1968/69 à la page 4 , référencée 556-11 . Boîtier , socle et colonnes cannelées en métal doré finition diamant , corbeille fixée sur plaque de plexiglas pour donner une impression de suspension , chiffres Breguet , aiguilles Breguet , aiguilles et points lumineux . Format 10 x 13 cm . Le LONNIC n’est disponible qu’en 1968/69 et 1969/70 .

LONIC 1982 à 1985

LONIC , réveil , gamme Jaz Quartz , mouvement extra plat à pile bouton SR44 , calibre RQK à quartz , extra plat . Nouveauté du catalogue 1982-83 à la page 6 , référencée 8081-61 pour le modèle à colonnes écaille , 8081-71 à colonnes dorée et 8081-91 à colonnes marbrées vert . Boîtier laiton façon or , cadran suspendu , chiffres romains . Format 11,5 x 14,5 x 3 cm . En 1985 le modèle écaille n’est plus disponible et les  nouvelles références sont 5258 et 5260 . Le LONIC n’est plus disponible en 1986 .

SAUVIC 1955 à 1956

sauvicSAUVIC , petit réveil , gamme des Stylites , mouvement mécanique , calibre 1J . Nouveauté du catalogue 1955 à la page 5 , référencée 374-11 . Boîtier , colonnes et socle en métal doré , cadran argenté mat , chiffres en relief , aiguilles et points lumineux . Format 11 x 9 cm .glacic-1956-page-7                                                            GLACIC 1956                                                        Dans les années 50 la mode est aux modèles de réveils néoclassiques à colonnes tels  que les LANDIC GLACIC et  CILIC . La dénomination SAUVIC sera réattribuée en 1977.

GLACIC 1956

glacic-1956-page-7GLACIC , petit réveil , gamme des Stylites , mouvement mécanique , calibre 1J . Nouveauté du catalogue 1956 à la page 7 , référencée 384-21 . Boîtier en polystyrène ivoire sur colonnettes et socle doré , lunette dorée , chiffres en relief sur cadran argenté , aiguilles et points  lumineux . Format 13 x 11 cm . Le GLACIC qui puise son nom dans la matière de son boîtier qui imite la glace , n’est disponible à la vente qu’en 1956 . La dénomination GLACIC sera réattribuée en 1983 .sauvic-1956-page-5                                Le SAUVIC , son contemporain , lui est très semblable .

ARGIC ( 1942 ) / DILIC 1946 à 1947

argic bleu

ARGIC , réveil , gamme des Stylites , mouvement mécanique , calibre J . Boîtier et socle en métal chromé , chevalet inclinable  , colonnes en matière plastique de couleur , cadran métal teinté champagne , non lumineux  , réf.431-10 . Format 80 x 130 mm .  L’ARGIC est présent au catalogue 1942 mais uniquement en non lumineux  , il ne l’est plus en 1943 . Cette version à colonnes bleues , non-lumineuse et sans jazeur boréal au dessus du logo , atteste de l’existence de l’ARGIC dès avant 1941/42 . Modèle à cheval sur deux périodes de la chronologie des logos Jaz , on peut le trouver avec les deux types d’estampille au cadran , avec ou sans jaseur .

argic nlDILIC 433-20                                                                                                                                               Ce n’est qu’en 1946 qu’il réapparaît sous le nom de DILIC ayant peu de différences avec la version d’origine puisque les colonnes sont soit dorées , références 433-10 en Nl et 433-11 en Lx , soit noires , références 433-20 en Nl et 433-21 en Lx . Toutefois les rivets aux quatre angles permettent de les différencier immédiatement des ARGIC .

dilicDILIC 433-45 de 1947 .                                                                                                                                                          En 1947 les colonnes dorées sont supprimées et le changement d’aspect des cadrans entraine un renouvellement des références : colonnes noires et cadre des minutes rectangulaire, réf. 433-22 en Nl et 433-43 pour en Lx ; colonnes noires et cadre des minutes circulaires , réf.433-44 en Nl et 433-45 en Lx . Les rivets disparaissent et en outre l’accès aux métaux « nobles » étant apparemment revenus le poids s’en ressent ; un DILIC de 1946 pèse 200 gr , celui de 1947 presque le double avec 356 gr ! On notera donc que les rivets aux angles ne sont employés qu’en 1946 pour les DILIC et  LEGIC , ils sont d’ailleurs clairement visibles sur le catalogue 1946 et les réveils en notre possession le confirment. argic cadran rondARGIC cadran à zone centrale ronde .                                                                                                                                                                           Le DILIC n’est plus disponible en 1948 .

 

Le DILIC / ARGIC a fait l’objet d’une réédition en 1991/92 au même format mais doté d’un mouvement à quartz alimenté par une pile bouton .

EMPIC 1950 à 1954

empic belge 1951EMPIC , pendule à poser , gamme à Tirage Limité , mouvement mécanique , calibre KL , autonomie 8 jours , échappement à ancre , 11 pierres . Nouveauté du catalogue de Novembre 1950 , référencée 882-10 . Boîtier et six colonnes en laiton doré , terrasse et chapiteau en métal doré mat et guilloché , cadran doré mat , vitre en verre bombé biseauté , aiguilles brunes – on disait encore tête de nègre en 1950 – chiffres brun en relief , non lumineuse . Format 16 x 16 cm poids 1750 gr .

empic 1En 1953 l’EMPIC arbore des chiffres romains mais revient aux chiffres arabes en 1954 avant d’être définitivement supprimée des catalogues en 1955 . Dans les catalogues l’EMPIC  n’est jamais dans la catégorie Jaz de Luxe mais celle des Tirages Limités uniquement ; d’ailleurs en version à chiffres arabes il n’y a pas pas de mention Jaz de Luxe au cadran toutefois lorsqu’il est en version chiffres romains la mention Jaz de Luxe est indiqué au cadran . La raison est est sans doute qu’il s’agit de la reprise du cadran du VOLIC lequel appartient à ces deux catégories . Nous avons donc fait le choix d’intégrer l’EMPIC à la catégorie des Jaz de Luxe .sarda empic On notera que l’EMPIC , première version , fait partie des rares Jaz distribué également par SARDA Besançon .empic 2empic chiffres romainsempic dessusempic dospub-1952-empicPublicité presse 1952 . Papier , pleine page , format 31,5 x 23,5 cm , issue de la revue mensuelle « Réalités ». Dessin par J.BYDO . Bien connu par ses publicités pour le Rhum Rocroy , Darbel et  Martini , BYDO avait déjà illustré la publicité de la ROULIC en 1950 pour Jaz en 1950 . En représentant une Impératrice Joséphine dans un costume de sacre revisité et épuré , il fait directement allusion à la dénomination de l’EMPIC qui tire son nom du Premier Empire auquel son style se veut une allusion très modernisée avec sa forme de portique à colonnes . Elle est apparue en novembre  1950 au sein de la gamme à Tirage Limité dont les pendulettes , en général sans fonction réveil , étaient entièrement fabriquées à la main et clairement plus destinées à décorer qu’à donner uniquement l’heure puisqu’il n’est fait aucune allusion à son calibre KL qui était pourtant un mouvement de qualité à ancre , 11 pierres et d’une autonomie de 8 jours .En 1950 son prix de 19.750 Francs la plaçait nettement dans le haut de gamme puisque 20 fois plus onéreuse qu’un CLAMIC le réveil Jaz le moins cher , seules les FAUNIC et EMIC étaient plus coûteuses

HELLIC 1959 à 1962

hellicHELLIC , petit réveil , gamme des Stylites , mouvement mécanique , calibre 1J . Nouveauté du catalogue 1959/60 à la page 13 , référencée 315-11 . Boîtier , socle , chapiteau et colonnes en métal façon or , cadran argenté mat , aiguilles et points lumineux . Format 10 x 7 cm . Présent uniquement aux catalogues 1959/60 , 1960/61 et 1961/62 .                                                                                                                                                                                                                                                                     Avec ses colonnes et son style hellénisant , qui est à l’origine de son nom , il renoue avec le style classique de réveils à portique , chapiteau et colonnes de la fin des années 50 représentée par les NEBRIC , TIARIC et LANDIC . La vague de Stylites en polystyrène , comme les MALIC , STIBRIC et CRAVIC  du début des années 60 , semblant s’essouffler  l’attrait pour cette matière diminuant au profit de matières plus nobles .hellic-dos