DERVIC 1950

Dervic (2) (Copier)DERVIC , pendulette , gamme des Stylites , mouvement mécanique , calibre K , 8 jours ,  11 pierres , échappement à ancre . Boîtier en métal chromé , pieds en métal doré , chevalet , cadran métal doré, vitre en verre plat , aiguille pontife pour l’heure , aiguilles et chiffres lumineux , mention made in France en bas de cadran , chemin de fer à l’intérieur de la zone des chiffres . Format 180 x 12 mm , poids 445 gr . Uniquement présent au Tarif FB50 de novembre 1950 , référencé 561-11 . Le DERVIC est l’ultime variante du réveil NERVIC , dont il se distingue aisément par les deux clefs au dos et la troisième aiguille au cadran, puisque le DERVIC n’est pas un réveil mais une pendulette à poser .   Dervic (6) (Copier)Dervic (1) (Copier)Dervic (5) (Copier)Dervic (3) (Copier)Dervic (4) (Copier)

NORDIC 1939

NORDICNORDIC , pendule à poser de Luxe  , mouvement mécanique , calibre K , autonomie 8 jours , échappement à ancre , 11 pierres ,  non lumineuse , sans fonction réveil ni trotteuse .jaz nordic (2) Plaque de cristal teinté , socle en métal chromé , aiguilles buildings , vitre en verre  . Format 15,5 x 12 cm . Encore présente au tarif général F 178 du 15 Avril 1939 , référence 5830 , prix de vente 325 F.Nordic vert Existe en vert .jaz nordic (1)La NORDIC est esthétiquement proche de sa contemporaine la SCIENTIC, avec des joues supplémentaires sur les côtés . La dénomination NORDIC sera réattribuée en 1982 . Il est possible que ce nom soit inspiré de la popularité du Commandant Charcot comme c’est le cas pour l’ARTIC ( consultez cet article ) , il en est de même pour la SCIENTIC.1938-pendulette-11938-pendulette-21938-pendulette-31938-pendulette-4

CHEVRIC 1959 à 1960

Chevric

CHEVRIC , petit réveil , gamme Jaz de Luxe , mouvement mécanique , calibre AB , 7 pierres, échappement à ancre , à sonnerie limitable . Nouveauté du catalogue 1959/60 à la page 7 , référencée 736-11 . Boîtier et côtés en laiton doré , cadran argenté , vitre en verre plat , huit chiffres et quatre index en relief , aiguilles dauphines , aiguilles et points lumineux . Format 6,5 x 8 cm . Le CHEVRIC n’est disponible qu’au catalogue 1959/60 .

 

Son design très particulier , avec ses grandes joues de côté , inspirera le MERIC en 1960 , puis le PESIC en 1963 et enfin le LETIC  en 1965 . L’étymologie de cette dénomination de CHEVRIC peut sembler étrange si l’on pense aux caprins , en revanche le rapprochement avec l’appareil de levage nommé chèvre et les flancs de ce réveil est visuellement évident .

 

Calibre 800CH dit calibre CH 1968 à 1973

calibre 800 CHMouvement mécanique , d’une autonomie de 8 jours , Swiss Made , échappement à ancre 7 jewels ou 7 rubis , ressorts en barillets , deux clefs de remontage . La nomenclature 800 CH de ce calibre est aisément décryptable : 800 pour son autonomie de 8 jours et CH qui correspond à Confœderatio Helvetica , nom de la Confédération Hélvétique en latin , popularisé par les plaques d’immatriculations suisses . export-calibre CH dateles calibres 800CH sont toujours datés en creux sur la platine                                                                                                                                                                                         Le calibre 800 CH fera sa première apparition officielle au catalogue 1971/72 dotant seulement cinq réveils : les BANIC , BRILIC , BRONZIC BULIC et le réveil de voyage BERNIC . Son existence officielle est brève puisqu’en 1974 , tous les réveils 8 jours sont supprimés des catalogues français , les modèles électroniques ayant pris leur place . Il était apparu plus tôt à l’export qu’en France comme en attestent ces deux réveils destinés à l’export en 1968 et 1970 .

COQUIC 1950

titaCOQUIC , réveil , gamme des Jaz à Tirage Limité  , mouvement mécanique , calibre 4J , 11 pierres  . Référencée 797-10 . Boîtier et socle en bronze massif , poids 0,840 kg  , vitre sertie en verre biseauté ,aiguille pontife pour l’heure ,  non-lumineux . Format 13,2 x 12,5 cm . coquicAbsent des  catalogues et tarifs français , l’identification du COQUIC n’a été possible que par cette fiche extraite d’un catalogue de 1950 destiné au marché belge auquel sa commercialisation était apparemment limitée . ( le poids mentionné est de 740 gr mais nous en possédons deux rares exemplaires qui pèsent chacun 840 gr , il s’agit donc probablement d’une erreur ) . Vous noterez également qu’ elle arbore sur l’illustration les mêmes aiguilles que sa cousine la DROPIC  , celle du réveil est étrangement absente , mais que nos exemplaires sont équipées d’autres aiguilles .Sur cette fiche , la mention modèle de luxe , bien que justifiée , ne fait pas entrer pour autant  le COQUIC dans la catégorie Jaz de Luxe parce qu’il y aurait le logo correspondant reproduit sur son cadran . En revanche , en raison de sa qualité , de l’extrême briéveté de sa production , de sa rareté mais surtout du calibre employé, nous la classons parmi les Jaz à Tirage Limité : effectivement le calibre 4J n’est attribué qu’à des réveils de cette catégorie . D’ailleurs on reconnait le cadran et les aiguilles du ROULIC , nouveauté de cette catégorie en cette même année 1950 .

Contrairement à la DROPIC , qui est présente au même catalogue belge et affiche de nombreuses similitudes avec elle , la COQUIC n’est pas signée au dos ; toutefois elle est tellement caractéristique de son style – plus d’ailleurs que la DROPIC – que nous n’hésitons pas à l’attribuer à Tita TERRISSE . Est il besoin de préciser que sa dénomination trouve son origine dans sa forme de coquille  ?

DATIC et PARLIC 1953 à 1955

Jaz Datic faceDATIC , montre de bord pour automobile , mouvement mécanique , calibre K , sans fonction réveil , autonomie 8 jours , échappement à ancre , 11 pierres  , aiguilles et chiffres  lumineux , avec dateur référencée 558-11 , nouveauté du catalogue 1954 à la page 18 . Elle prend la référence 558-21 , en 1955 pour sa dernière année de vente , en adoptant le calibre 9K , diamètre 63 mm .Jaz Datic impairLes jours impairs sont soulignés d’un seul trait Jaz Datic pairLes jours pairs sont encadrés de deux traits

Notre exemplaire arbore encore sur sa vitre les inscriptions explicatives pour la vente qui sont ensuite effacées pour un usage normal .

DATIC de dos et son calibre

panneau-pair-impair Si l’origine de son nom de la DATIC est limpide puisqu’elle indique la date , sa fonction pair /impair l’est moins pour les conducteurs du XIX° siècle : c’est oublier que les principes de stationnement et de verbalisation au milieu du XX° siècle se basaient essentiellement sur une alternance quotidienne qu’on appelait à l’époque stationnement pair-impair , c’est-à-dire que l’on garait son véhicule selon la date , les jours pairs du côté des numéros pairs des maisons et les jours impairs du côté des numéros impairs des maisons . Cela a duré pendant quelques années et chaque matin il y avait problème puisque les véhicules garés la veille du côté réglementaire se retrouvaient le matin en infraction . La date ayant changé , les nouveaux arrivants du jour venaient garer leur véhicule du côté réglementaire … résultat :  on avait régulièrement des voitures stationnées des deux côtés de la rue , celles de la veille et celles du jour, d’où  un imbroglio quotidien : encombrement de la rue , embouteillages et verbalisation forcenée . Cette fonction pair /impair s’avérait donc bien utile avec la DATIC et la PAIRIC sa variante fixée sur porte de boîte à gants pour 4 CV Renault .Jaz Parlic cadran saumon cuvettePARLIC réf.519-13                                                                                                                                                                                       Une version sans dateur de la DATIC était proposée depuis 1953 sous le nom de PARLIC . Son cadran en creux est de couleur saumon , elle est référencée 519-13 et n’est plus au catalogue en 1956 . Voir leur variante pour Citroën la DRIVIC . La dénomination DATIC sera réattribuée en 1969 et de nouveau en 1982 .

RIDIC guillochés 1957 à 1959

ridic guillochésRIDIC 769-71 guilloché                                RIDIC 769-81 guillochés et fleurettes                                                                                                                                                                 RIDIC , petit réveil de la gamme des Jaz de Luxe , mouvement mécanique à sonnerie limitable , calibre AB7 pierres , échappement à ancre . Nouveautés du  catalogue 1957 à la page 2 . La version 769-71 , sans les fleurettes , n’est plus au catalogue 1959/1960 et celle aux fleurettes -769-81 n’est plus au catalogue suivant 1960/1961 . Ne pas confondre ces RIDIC avec les DIRIC qui ont le même type de boîtiers mais pas le même mécanisme ni les mêmes décors .ridic 769-71 et 769-81RIDIC 769-71 769-81 cadrans.jpgridicface et dos.jpgLes RIDIC guillochés ont le même cadran et le même dos                                                                                                                                                                                                Boîtier en laiton guilloché . Socle , pieds , colonnettes , lunette et joncs sont en métal façon or , cadran façon argent satiné , zone centrale quadrillée relief  argent , aiguilles façon or , chiffres et points d’heures façon or en relief , glace biseautée , portes escamotables , aiguilles et points lumineux . Format 7,5 x 9 cm.RIDIC 769-71RIDIC 769-71 face fermé ridic dos 769-71RIDIC 769-71 dos ferméridic dos 769-81RIDIC 769-81 dos ferméridic couleurs 1957On le constate sur cette publicité de 1957 , la différence de prix entre les RIDIC guillochés et les « cloisonnés » étaient négligeables .Paradoxalement les modèles ci -dessus sont  donc les RIDIC les plus difficiles à trouver alors qu’ils sont moins fragiles que les RIDIC peints mais ces derniers ont été commercialisés pendant neuf ans , quasiment au même prix et rencontrèrent un succès vraiment considérable .

Sur ce réveil LANCEL , on reconnaît aisément les fleurettes du RIDIC 769-81 . Nous savons par Monsieur Henri KOPFLER , ex -directeur de Méthode à l’Usine de Wintzenheim , que ces boîtiers étaient produits par une manufacture bisontine qui visiblement ne fournissait pas que Jaz .

AMPLIC n°4802 /4803 (1936 à 1937)

amplic (4)AMPLIC 4802                                                                                                                                             AMPLIC 4802 et 4803 , pendulette Art Déco , gamme des Stylites , mouvement mécanique , calibre K , autonomie 8 jours ,11 pierres, sans fonction réveil . Chevalet socle chromé , supports en bakélite , inclinable , vitre en verre biseautée , cadran métal , 4 chiffres et 8 index en relief , mention 8 jours sous le XII , centre en forme de tonneau de métal brossé . Format 20 x 12 cm                                                                                                                                                                   amplic (1)Deux versions disponibles : 4802  non lumineuse dite à cadran blanc ou 4803 lumineuse dite à cadran de Luxe . Présent au tarif d’Août 1936 et au catalogue de l’été 1937 .AMPLIC 1937Les AMPLIC comportaient 3 variantes de cadran déclinés en CB pour Cadran Blanc non- lumineux et CL Cadran de Luxe lumineux . Amplic 4802 étiquette (1)Amplic 4802 étiquette (2)Par chance , notre exemplaire porte encore son étiquette d’origine , blanc signifie que le cadran est non-lumineux . Voyez les articles des AMPLIC 4800/4801 et AMPLIC 4804/4805charmic et amplicOn ne confondra pas les AMPLIC avec le CHARMIC  -dans l’angle à gauche-  qui est un réveil et se distingue donc aisément à sa troisième aiguille au cadran .

AMPLIC n°4804 /4805 (1936 )

amplic (3)amplic (3)AMPLIC 4804                                                                                                                                                                             AMPLIC 4804 et 4805 , pendulette Art Déco , gamme des Stylites , mouvement mécanique , calibre K , autonomie 8 jours , 11 pierres, sans fonction réveil . Chevalet socle chromé , supports en bakélite , inclinable , vitre en verre biseautée , cadran métal , chiffres western noirs sérigraphiés , mention 8 jours sous le XII .                                                                                                                                                                   amplic 4805AMPLIC 4805 à aiguilles et chiffres lumineux                                                                                                                                                  Deux versions disponibles : 4804  non lumineuse dite à cadran blanc ou 4805 lumineuse dite à cadran de Luxe .  Format 20 x 12 cm . Seul la version lumineuse 4805 est encore présente au tarif d’Août 1936 et plus au catalogue de l’été 1937 contrairement aux AMPLIC 4800/01 et 4802/03  . amplic (1) AMPLIC 1937Les AMPLIC comportaient 3 variantes de cadran déclinés en CB pour Cadran Blanc non- lumineux et CL Cadran de Luxe lumineux . Voyez les articles des AMPLIC 4800/4801 et AMPLIC 4802/4803 .charmic et amplicOn ne confondra pas les AMPLIC avec le CHARMIC  -dans l’angle à gauche-  qui est un réveil et s’en distingue donc aisément grâce à sa troisième aiguille au cadran .

CLAVIC 1964 à 1966

clavic (1)

CLAVIC ,  réveil , gamme Jaz de Luxe , mouvement mécanique , calibre AF dans sa version 1AF , échappement à ancre ,11 pierres , autonomie 8 jours . Nouveauté du catalogue 1964 /65 à la page 2  , référencée 831-11 . Boîtier en métal doré , cadran décoré blanc et or  , quatre chiffres dorés en relief , traits d’heures noirs , aiguilles alphas , aiguilles et points lumineux , une seule clé pour le mouvement et la sonnerie . Format 12 x 7,7 cm . Disponible aux catalogues 1964/65 et 1965/66 uniquement .clavic (2)La clavette qui maintient la bélière est à l’origine de son nom CLAVIC .