RIDIC guillochés 1957 à 1959

ridic guillochésRIDIC 769-71 guilloché                                RIDIC 769-81 guillochés et fleurettes                                                                                                                                                                 RIDIC , petit réveil de la gamme des Jaz de Luxe , mouvement mécanique à sonnerie limitable , calibre AB , 7 pierres , échappement à ancre . Nouveautés du  catalogue 1957 à la page 2 . La version 769-71 , sans les fleurettes , n’est plus au catalogue 1959/1960 et celle aux fleurettes -769-81 n’est plus au catalogue suivant 1960/1961 . Ne pas confondre ces RIDIC avec les DIRIC qui ont le même type de boîtiers mais pas le même mécanisme ni les mêmes décors .ridic 769-71 et 769-81RIDIC 769-71 769-81 cadrans.jpgridicface et dos.jpgLes RIDIC guillochés ont le même cadran et le même dos                                                                                                                                                                                                Boîtier en laiton guilloché . Socle , pieds , colonnettes , lunette et joncs sont en métal façon or , cadran façon argent satiné , zone centrale quadrillée relief  argent , aiguilles façon or , chiffres et points d’heures façon or en relief , glace biseautée , portes escamotables , aiguilles et points lumineux . Format 7,5 x 9 cm.RIDIC 769-71RIDIC 769-71 face fermé ridic dos 769-71RIDIC 769-71 dos ferméridic dos 769-81RIDIC 769-81 dos ferméridic couleurs 1957On le constate sur cette publicité de 1957 , la différence de prix entre les RIDIC guillochés et les « cloisonnés » étaient négligeables .Paradoxalement les modèles ci -dessus sont  donc les RIDIC les plus difficiles à trouver alors qu’ils sont moins fragiles que les RIDIC peints mais ces derniers ont été commercialisés pendant neuf ans , quasiment au même prix et rencontrèrent un succès vraiment considérable .

Sur ce réveil LANCEL , on reconnaît aisément les fleurettes du RIDIC 769-81 . Nous savons par Monsieur Henri KOPFLER , ex -directeur de Méthode à l’Usine de Wintzenheim , que ces boîtiers étaient produits par une manufacture bisontine qui visiblement ne fournissait pas que Jaz .

RIDIC / La PERSIANA 1955 à 1964

 

ridic 769 -11

RIDIC , petit réveil de la gamme des Jaz de Luxe , mouvement mécanique à sonnerie limitable , calibre AB , 7 pierres , échappement à ancre . Nouveauté du  catalogue 1955 à la page 2 . Boîtier laqué écaille acajou réf. 769-11 ou écaille verte réf. 769-21 . Socle , pieds , colonnettes , lunette et joncs sont en métal façon or , cadran façon argent satiné , zone quadrillée façon or relief , aiguilles façon or , chiffres et points d’heures façon or en relief , glace biseautée , portes escamotables , aiguilles et points lumineux . Format 7,5 x 9 cm.

ridic-dosSi Jaz a commercialisé dès avant guerre des pendulettes et réveils luxueux , la catégorie Jaz de Luxe à laquelle appartient ce RIDIC , n’est apparue qu’en 1951 lorsque le calibre AB est mis en service . Ce mouvement mécanique offrait en  Exclusivité Mondiale la possibilité de faire varier le temps de sonnerie en trois positions : stop permanent , sonnerie courte 5s’ ou sonnerie longue 20s’. Le calibre AB dispose d’une seule clé pour remonter mouvement et sonnerie puisqu’un unique ressort anime les deux fonctions , induisant des conséquences sur l’autonomie du réveil en fonction du temps de sonnerie choisi grâce au petit bouton muni d’une aiguille indicatrice : 60 , 58 ou 40 heures .

ridic-ouvertridic-fermeridic 769-43DIRIC 769-43 .                                                                                                                                              En 1956 deux nouvelles variantes supplémentaires apparaissent : laqué noir , réf. 769-33 ou  façon argent  réf. 769-43 avec des scènes de vies chinoises polychromes sur les portes avant et un décor chinois stylisé sur le cadran façon or sur argent .

1957-page-2En 1957 apparaît son cousin  le DIRIC et , s’il ne dispose pas de la sonnerie  limitable qui est une Exclusivité Mondiale propre au calibre AB , il ne s’agit pourtant pas d’un parent pauvre , bien au contraire puisqu’il est peu plus onéreux . Effectivement le DIRIC est doté du calibre AF qui lui offre une autonomie de 8 jours contre 60 heures maximum pour le RIDIC . Outre un choix riche de variantes pour les décors , Jaz propose donc deux options de mécanismes bien différentes et selon son habitude , quand l’habillage est similaire , les noms des modèles sont déclinés sous forme d’anagrammes . ridic-58-59Jaz consacre les premières pages de ses catalogues 1957 et 1958/59 à ces réveils , de la gamme Jaz de Luxe , hors normes tant par leurs formes de cabinets à portes escamotables , leurs décors raffinés et leurs mécanismes sophistiqués qui sont la véritable différence qui les distingue . Le succès sera au rendez-vous même si le choix se resserre jusqu’à la dernière apparition au catalogue 1963/64 .

persianaEn 1951 les Jaz se vendaient déjà dans 61 pays ; à l’export leurs productions étaient parfois rebaptisées : ainsi les DIRIC et RIDIC s’appelaient La Persiana  en Italie , dénomination qui leur va très bien puisque cela signifie persienne ou volet ce qui caractérise parfaitement ces cabinets à deux volets .

ridic noctic tarvicridic tarvic

ridic diricridic diric par chesnotpublicités presse Reader’s Digest 1956 /1958 , format 18 x 13 cm .tarvic ridic pharic pub Octobre 1956++publicité pleine page Paris Match n°400 , Déc 1956 , 35 x 26 cm .ridic tarvic tagicpublicité  ELLE magazine 1956 , format 31 x 24 cm .tarvic tagic ridic pub 1956publicité presse hebdomadaire , 1956 , format 34,5 x 13 cm (dessin non signé mais à attribuer à CHESNOT )ridic 1956publicité Paris Match 1956 , format 35 x 12,5 cm

MORIC 1955

moric-ouvertMORIC , petit réveil , gamme Jaz de Luxe , mouvement mécanique , calibre AB , échappement à ancre , 7 pierres , sonnerie limitable . Nouveauté du catalogue 1955 à la page 2 , référencé 744-11 . Boîtier métal doré  , portes guillochées , cadran argenté avec écoinçons guillochés « or » brillant , chiffres violets -cas unique chez Jaz- , aiguilles et points lumineux , glace en verre biseauté . Format 7,5 x 7,5 cm . moric ferme.jpg                                                                                                                                                                               Il n’est présent qu’au catalogue 1955 . Son décor guilloché d’arabesques est à l’origine de son nom de MORIC qui devrait plutôt s’écrire Mauric . Ce choix esthétique d’un cabinet  à portes battantes , initié avec ce MORIC , sera repris avec succès pour d’autres Jaz de Luxe : les DIRIC et RIDIC .

Merci au collectionneur Joël F. pour ces photos de sa boîte du MORIC qui arbore évidemment la mention Jaz de Luxe et au dos , imprimée au tampon comme sur toutes les boîtes Jaz , sa référence catalogue :744-11 .

DIRIC / La PERSIANA 1957 à 1964

DIRICS au completChronologie et références des trois DIRIC existants diric corailDIRIC n° 869-99 , première version du DIRIC .

DIRIC , petit réveil , gamme Jaz de Luxe , mouvement mécanique , calibre 1AF , à ancre , 11 pierres , autonomie 8 jours , une seule clé pour remonter mouvement et sonnerie . Nouveauté du catalogue de 1957 à la page 2 , référencée V869-99 . Boîtier laqué corail décor polychrome chinois ; socle , pieds , colonnettes , lunette et jonc en métal « or »; cadran argenté satiné , zone centrale décorée paysage relief « or », quatre chiffres , huit points d’heures et aiguilles « or », glace en verre biseauté , portes escamotables , aiguilles et points  lumineux . Format : haut 7,5  longueur 9 cm épaisseur 5 cm , poids 550 gr .diric cadranLe DIRIC hérite de la deuxième version attribuée  en 1956 aux cadrans de son cousin le RIDIC enrichi d’un 8 dans un cercle , entre le XII et l’axe central , rappelant qu’il est doté du calibre AF d’une autonomie de 8 jours diric comparaisonLe décor , imitation émail cloisonné , peut s’avérer sensiblement d’un modèle à l’autre étant donné qu’il est peint à la main .

1957-page-22 ridic & diric Présenté dans le catalogue 1957 à la même page des Jaz de Luxe  que son prédécesseur le RIDIC apparu deux ans  plus tôt dont il est l’anagramme selon un usage répandu chez Jaz pour les modèles disposant d’un même habillage mais de calibres différents .                                                                                                                             On y lit …. RIDIC : portes escamotables , six présentations : c’est une EXCLUSIVITE MONDIALE JAZ . DIRIC : encore mieux , il est équipé d’un mouvement 8 jours-réveil ! . Effectivement  si le DIRIC ne dispose pas de la sonnerie  limitable qui est une exclusivité mondiale propre au calibre AB , il ne s’agit pourtant pas d’un parent pauvre du RIDIC , bien au contraire puisqu’il est un peu plus onéreux . Diric dosDe fait le DIRIC est doté du calibre AF qui lui offre une autonomie de 8 jours contre 60 heures maximum pour le RIDIC . On retrouve donc encore le chiffre 8 dans un cercle faisant référence à cette autonomie .DIRIC poissons Ce modèle corail à décor chinois disparaît de la collection 1961-1962  au profit de deux autres DIRIC à décor de poissons polychromes ;  dessus , socle , pieds , colonnettes , lunette et jonc sont en métal doré , cadran argenté , chiffres en relief , glace en verre biseauté , portes escamotables , chiffres et points  lumineux . Ils sont disponibles en deux variantes de couleurs pour le boîtier : laqué noir , réf. 871-13 ou  laqué vert d’eau , réf. 871-33 . Dernière apparition au catalogue 1963/64 .diric poissons ferméDIRIC 871-13 noirdiric poissons

DIRIC 871-13 noir ouvert mentions 11 jewels et 8 au cadran mais le beau décor japonisant de la version corail a disparu .

Diric 871-33 vert deauDIRIC 871-33 vert d’eauDiric 871-33 vert deau ouvert DIRIC 871-33 vert d’eau ouvert. Contrairement à la version noire 871-13 , ce cadran ne comporte ni la mention 11 jewels , ni l’estampille 8 pour l’autonomie de 8 jours.

 

Version Swiss Made 15 jewels 8 jours , non référencée dans les catalogues français , réservé à l’export

persianaEn 1951 les Jaz se vendaient déjà dans 61 pays ; à l’export leurs productions étaient parfois rebaptisées : ainsi les DIRIC et RIDIC s’appelaient indifféremment La Persiana  en Italie , dénomination qui leur va très bien puisque cela signifie persienne ou volet ce qui caractérise parfaitement ces cabinets à deux volets .ridic diric par chesnotridic diricpublicités presse , format 18,5 x 13 cm ; Reader’s Digest 1959 par CHESNOT et 1958 .