Collection Serge Bennati 2020

Serge Bennati 2Ces trois images ne représentent qu’une partie de la collection de Serge Bennati mais les spécialistes reconnaîtront quelques pièces peu communes , comme la silhouette en blason d’un ARMIC , un CRAMIC vert , les papillons du BUTIC et tout en bas un TOPIC si limpide .Serge Bennati 3Belle brochette de réveils animés , on devine en bas un grand HOTIC au cadran bien conservé , un rare support présentoir des années 30 lui aussi .Serge BennatiAu rayon du bas le GRANDIC mérite sa dénomination qui  dissimule un LORRIC dont les bandes blanches encore présentes démontrent que l’on est chez un connaisseur .Ils disputent leur rayon avec NOCTIC et PLAISIC . Les biches du BAMBIC , à gauche, et , à droite,  les fougères d’un FOUGIC encadrent l’éphémère CAMIC , le seul Jaz animé et musical . On passe au rayon supérieur par un CHARLIC , si difficile à obtenir , pour arriver juste  au dessus au spectaculaire GALLIC et ses nymphes voilées .

Antiquités Brocante revue n°255 Janvier 2020 Jaz l’horloger qui swingue

Antiquités Brocante Janvier 2020.jpgLa revue Antiquités Brocante , dans son numéro 255 de Janvier 2020, a consacré un grand article de six pages  Jaz l’horloger qui swingue , que nous ne pouvons reproduire pour des raisons évidentes de copyright . Cette publication à priori nous réjouit d’autant que nous sommes cités , sans toutefois que nous ayons été contactés par l’auteur . Celui-ci  n’y était en rien contraint , évidemment ,  même si cela lui aurait évité quelques petites erreurs . Soyons honnêtes et beaux joueurs , il y en a moins que d’habitude et c’est plutôt bien résumé , toutefois il est de notre devoir de les relever pour nos lecteurs :

Le site alsacien de Jaz lui vient de l’absorption de la SAP , créatrice du calibre AB , bien avant l’acquisition de Japy qui se trouvait dans le territoire de Belfort et dont Jaz n’a pas repris les locaux .

loisic (1)

L’article est fort bien illustré même si on peut regretter le choix de l’assiette la plus laide parmi les plus affreuses et se demander s’il était vraiment nécessaire dans le cadre d’un article généraliste de donner des descriptifs si détaillés  sur les réveils reproduits .

Le réveil Bureau qui a été photographié n’est pas doté pas des bonnes aiguilles .  

La montre incabloc reproduite ne peut dater de 1950 puisque l’article explique que Jaz commence à commercialiser des montres à partir de 1970 , ce qui n’est pas tout à fait juste d’ailleurs et là encore aurait pu être précisé , avec plaisir , par notre ami Stéphane spécialiste du sujet qui aurait donné des images plus représentative de la production jaz comme l’iconique Derby Swissonic plutôt que la bien médiocre et tardive montre à quartz choisie par l’auteur .

Pour les évaluations des cotes des Jaz à l’achat , le moins que l’on puisse c’est que l’optimisme règne : allez trouver un radio réveil ou même une murale à 10 € … heureusement mais rarement , cela arrive encore sur quelques vide-greniers mais assurément plus à Emmaüs ou sur le Bon Coin , eBay ou Delcampe , bien loin de ce type de tarifs  , hélas..

Renvoyer au livre de Karine Myotte,  Jaz Une histoire d’une marque , est certes une bonne idée puisque cet ouvrage est un remarquable travail , avec très peu de fautes, sauf qu’il est quasi introuvable .

Un collectionneur est mis en avant pour ses 800 modèles , c’est sans doute lui qui a fourni les photographies . On y trouve son portrait , là où on aurait préféré voir sa collection , mais le pauvre n’y est sans doute pour rien . S’y ajoute un petit texte qui explique comment il a constitué son petit musée , à savoir comme tout le monde ou presque , et la précision selon laquelle pour lui  » le must est de les posséder dans leur boîte d’origine «  n’apporte rien à ce lectorat de collectionneurs dont le but est identique quelque soit l’objet recherché . Que ce soit pour un train miniature , une Lampe Berger , un savon ou un briquet , tous souhaitent obtenir l’emballage d’origine , c’est trop évident pour en parler .

Nous sommes surtout étonnés , et peut être même peinés , de n’avoir jamais entendu parler de ce monsieur précédemment , alors que nous répondons à tous les mails , rapidement et avec sérieux . D’autant que notre Facebook est ouvert à tous .

collection jazlebontemps (17)Ce site nous l’avons conçu pour tous les collectionneurs que nous souhaitions fédérer , sans aucune exclusivité , avec lesquels nous correspondons fréquemment car nous souhaitons unir tous les passionnés de réveils Jaz , pour lesquels nous avons créé une rubrique spécifique . Elle démontre qu’il y en a bien d’autres , qui ont d’ailleurs pour certains bien plus que 800 pièces , à commencer par la nôtre qui dépasse aujourd’hui les 1200 , mais d’autres ont atteint des chiffres tout aussi impressionnants ou une qualité de sélection remarquable avec des pièces rarissimes , à savoir nos amis : Marc Barat , Jean-Stéphane Véga , Jean François Musset , Gérald Stéphan , Serge Bennati , Mariano Macor , Romain Gallardo , Arnaud Lepage , Joël F. , Anthony Lemaître , Sébastien Charles , Jean Pierre Gouat , Alain Lauby , Benoît Noo,  Louis Vermeesch , Mathys Delattre , Christian Valentin , Marie Pia Auschwitzky , Jean Michel Auvray , Rémi Rolland , Fred Ladronze , Julien Zen , Alain Sais , Jessyca Loens , Patricia de Cubzac , Patrick Mendel , Nam Nguon et M-K  Termagazis en Grèce , sans oublier tout le groupe Facebook l’Heure Jaz .

Nous le savons , écrire un article résumant les cent ans d’existence d’une marque aussi importante en quelques pages est une gageure ; néanmoins , cet article nous laisse sur notre faim essentiellement par un manque de recul et une vision un peu trop boutiquière de la collection qui est le propre de ce genre de publications comme vous le constaterez dans  notre article sur le numéro 149 de la Vie du Collectionneur de 1996  . 

Il manque le plus important : pendant des générations le mot Jaz était devenu l’antonomase du mot réveil , au même titre que Velux remplace fenêtre de toit , Sopalin l’essuie tout . Comme Klennex et Bic , très peu de marques françaises ont atteint ce statut emblématique . On ne disait plus un réveil mais un Jaz comme nous l’avons mis en évidence dans les livres de Frédéric Dard ou Georges Perec par le truchement de la rubrique Jaz et Littérature .

Autre fait historique qui fait la particularité de Jaz : la marque au jaseur boréal est la première entreprise française à devoir , de manière incontestable , son succès grâce à ses publicités dans les salles de cinéma . D’autres marques suivront la voie des salles obscures pour réussir mais plus tard .

Il aurait fallu évoquer les implantations de Jaz au Brésil , en Espagne et en Inde parce que ces délocalisations nous parlent aujourd’hui , c’est tellement d’actualité .

peintricTout aussi historique , le partenariat avec Peter Uhren , son associé allemand , qui est le premier accord de ce type dans le cadre de l’Europe qui ouvrira la voie à l’accord en 1972 entre Renault , Peugeot et Volvo pour le fameux moteur PRV ; nous démontrerons d’ailleurs prochainement qu’il y a de troublants rapprochements à faire entre l’industrie horlogère et automobile avec les mêmes délocalisations , innovations , associations , faillites et  mouvements sociaux  .

Pour revenir à nos apports à l’histoire de Jaz qui ont été omis dans cet article et qui nous semblent pourtant capitaux : nous avons été les premiers à démontrer que Jaz a été fournisseur de nombreuses marques horlogères comme Lancel , Longchamp , Bulova , Lorenz , Acctim , Phinney-Walker , Sarda , etc  .                                                                                                                                                                                                                    Nous avons décrypté la dénomination de plus de 300 Jaz qui avaient un sens plus ou moins cachés , c’est une nouveauté qui aurait pu être évoqué même sans nous l’attribuer.

buildingSaviez vous que c’est Jazlebontemps qui a inventé , en Juillet 2016 , la dénomination aiguilles buildings pour ces aiguilles qui reprennent la silhouette des gratte-ciels et qui dotent souvent les réveils Art Déco . C’est avec fierté que nous constations que cette nomenclature de notre cru , nous la retrouvons reprise dorénavant par les commissaires priseurs ou autres sites de collectionneurs .

Jaz ce sont aussi des premières mondiales qui ne sont pas évoquées :  SISTRIC  TRANSIC ALPIC et CASTIC sont les premières pendules dans le monde à transistor et à balancier circulaire . Le DRILIC est le premier réveil à transistor 100% électrique . Le calibre CF est le premier mouvement au monde à pile indiquant heure , seconde , jour et date. Les MOIRIC VARTIC , FAMIC , et CERIC  sont les premiers réveils miniaturisés au monde automatique 24 heures par son modulé 100% électrique . trottic-lxLe DIGIC est le premier réveil digital mécanique à fenêtre mobile . Le TROTTIC est sans nul doute le premier réveil au monde équipé d’un mouvement à trotteuse centrale de grande diffusion . Le calibre AB était le seul mouvement à sonnerie limitable à doter des réveils .

Enfin il faut savoir que nous avons , actuellement en construction des sites similaires pour LANCELVEDETTE , HOUR LAVIGNECARTIER , SMI , ROMANET , JAPY période Jaz , BLANGY , UTI /Swiza etc , afin de mieux cerner la place de JAZ face à ses concurrents et surtout écrire une histoire inédite de l’horlogerie française de gros , réveils et pendules donc , et l’inscrire plus largement dans l’histoire industrielle française et européenne du XX° siècle .  

Le musée anglais de la Bakélite

Patrick Cook est artiste , sculpteur , auteur de livres de référence sur la Bakélite , plusieurs fois réédités et traduits en plusieurs langues . Il a étudié au Goldsmiths College et au Royal College of Art sous la direction de Peter Blake , l’auteur de la plus célèbre pochette de disque au monde , celle de Sgt Pepper’s des Beatles  ; Il expose à l’ICA , la South London Gallery , la Whitechapel Gallery et la Royal Academy  of Arts .Bakelite-Museum-Seeks-A-New-HomePatrick Cook est un  personnage haut en couleurs ,  plein de fantaisie et d’humour .Bakelite-Museum-Seeks-A-New-Home (1) Il est membre fondateur de la Plastics Historical Society et crée le Bakelite Museum au milieu des années 70 , qu’il installe d’abord à Londres puis en 1995  dans le petit village de Williton du comté de Somerset ; actuellement il lui cherche un autre point de chute ….

Comme le musée de la bakélite de Bâle en Suisse , dont nous avons parlé dans un long article , il souffre d’itinérance , faute d’aides étatiques , et ne présentait pas un aspect muséal classique et formel , occupant à l’époque toutes les pièces du petit cottage de l’artiste collectionneur , un ancien moulin du XVIII° .bakelite-coffinOn y trouvait toutefois des raretés comme un cercueil en bakélite …

…ou des caravanes …Jaz at Bakelite Museum (1)Un musée de la bakélite est inimaginable sans , au moins,  une horloge Jaz en vedette …Jaz at Bakelite Museum (2)…c’est donc une FANTIC qui représente la marque au jaseur dans ce charmant fouillis Jaz at Bakelite Museum (3)Fireplace with vintage fenderà l’étage de son moulin , sur la cheminée c’était une grande HOTIC de 1934/35 qui trônait pub-anglaiseRien d’étonnant que l’on trouve précisément une HOTIC et une FANTIC quand on sait les campagnes de publicités dont elles ont fait l’objet avant guerre en Grande Bretagne .Annotation 2019-10-11 004509Patrick Cook appuyé sur une DS avec Catherine Southon , la célèbre commissaire -priseur et présentatrice d’émissions de télévisions britanniques en 2016 à Williton .Annotation 2019-10-11 004438Le vrai point commun avec le musée suisse de la Bakélite , outre la présence d’horloges Jaz  , c’est la personnalité exubérante et sympathique de son fondateur  …

…dans une version évidemment typique de l’excentricité et du dandysme britanniqueDull Men of Great BritainCe qui lui vaut d’entrer dans le fameux club outremanche des DULL MEN , littéralement : les hommes ennuyeux , qui  comprend entre autres farfelus : un passionné de gare , un autre des ronds points , un collectionneur d’aspirateurs , un dingue de scies à main , un jaugeur de montagnes et un enfant qui accumule les tax discs  . Patrick Cook.JPGCes 40 Britanniques « ennuyeux » sont tous passionnés par des choses que d’autres pensent sans intérêt , leur excentricité est dûment célébrée dans le livre de Dull Men of Great BritainIMG_6708 (2)IMG_6698 (2)

 

Réveil inconnu cuir circa 1938/1941

IMG_3392[1]Réveil , référence inconnue ,  gainage cuir sur bois , calibre J , aiguilles glaives , aiguilles et points lumineux , contrairement aux apparences il n’est pas orientable . Format : larg. 11 cm sans les pieds  et 15 cm avec les pieds , haut. 10 cm , poids : 408 gr.

Nous ne pouvons pour le moment ni nommer ni millésimer ce réveil , son calibre J n’étant pas daté . D’autant que nous ne possédons pas encore les catalogues de 1938 à 1941 , si toutefois ils existent . C’est dans cette fourchette de temps que nous le situons par défaut et en raison de l’absence du jaseur boréal en guise de logo . Néanmoins , il faut être prudent et ne pas valider trop hâtivement un réveil comme étant un Jaz non encore répertorié . Voyez , à ce propos , les exemples de faux Jaz ou hybrides composés avec des éléments d’autres marques , auxquels nous avons consacré un article . Dans ce cas précis , le doute est balayé par ce cadran inédit qui n’a pas pu être emprunté à un autre Jaz  ; à défaut d’être très élégant il est original : les chiffres XII , III , VI et IX sont à l’extérieur du chemin de fer et les huit autres à l’intérieur .

Ces versions , exposée par un ancien site de collectionneur et aperçue sur le net , nous en présentent une autre version gainée d’un cuir plus noble et d’un cadran tout aussi inédit .inconnu Barat (3)Nous remercions chaleureusement le grand collectionneur Marc Barat pour ces photos .inconnu Barat (1)IMG_3394[1]

Collection Romain Gallardo

La collection de notre ami Romain compte plus de 300 pièces

                                               (dont les pendules, bientôt visibles)                                                                                                                                                                                 Romain GALLARDO , est un jeune horloger aujourd’hui installé à son compte , il assume le poste de conseiller technique de Jazlebontemps et assurera , le temps venu , la relève des fondateurs pour pérenniser ce site

A voir également: la rénovation d’un CLASSIC

Romain GALLARDO , assume le poste de conseiller technique et assurera , le temps venu , la relève pour pérenniser ce site

Romain GALLARDO , assume le poste de conseiller technique et assurera , le temps venu , la relève pour pérenniser ce site

Réveil non identifié circa 1939/41

Jaz_11x11[1]Grand réveil de bureau , format 11 x 11 cm , gainé de faux cuir façon crocodile ,  non-lumineux, aiguilles glaives , chevalet , cadran métal à bords montants faisant office de réserve , zone des heures cuivrée . Ce cadran inédit nous confirme que ce réveil n’est pas un hybride mais bien une rare production Jaz non -identifiée . Poids 292 gr . réveil inconnu dos.jpgLe mouvement d’origine ayant été changé pour un calibre J de 1948 ,  donc identique mais postérieur  , nous ne pouvons que le dater approximativement entre 1935 date d’apparition du calibre J et 1942 date d’apparition du jaseur boréal , l’oiseau sur le logo . Toutefois d’après les catalogues et tarifs que nous possédons où il n’apparaît pas , nous pouvons , par soustraction , resserer la fourchette entre 1939 et 1941 .Jaz_11x11_(2)[1]Cet exemplaire , bien élégant est la propriété de Stéphane G . ,  le créateur du site consacré aux montres Jaz   https://sites.google.com/site/jazmontrevintage/

Prototype aux poissons

prototype aux poissons.jpgPendule à poser , gamme Jaz Transistor , mouvement électrique à pile LR 14 , non-lumineux ,  licence ATO . La gamme Jaz Transistor s’étend de 1959 à 1974 , large période pour laquelle nous possédons tous les catalogues Jaz existants , pourtant cette belle pendule à poser n’y apparaît pas : il s’agit donc probablement d’un prototype ou d’un modèle réservé à l’export qui serait non-répertorié . Il ne peut s’agir d’un hybride – montage avec des éléments d’une autre marque- puisque ce cadran inédit est spécifique à ce modèle . Il est la propriété de Mariano MACOR , notre correspondant local en Alsace .

Ce décor de poissons nous est familier puisque nous le retrouvons sur les DIRIC dont nous savons , par Monsieur Kopfler , que ces boîtiers étaient fabriqués par une entreprise de Besançon qui ne peut être qu’à l’origine de la conception de ce prototype .

prototype aux poissons cadran 1prototype aux poissons dosprototype aux poissons cadran