VUSIC 1956 à 1960

VUSIC 1958

VUSIC , horloge murale , mouvement mécanique , calibre 2AG d’une autonomie de 8 jours , à remontage par clé en façade . Nouveauté du catalogue 1956 à la page 16 , référencée  1625-30 . Lunette en duralinox poli , vitre en verre plat , cadran en métal satiné , aiguilles style buildings . Diamètre 29 cm .

Elle est disponible uniquement avec cadran blanc à partir de 1957.

La VUSIC est disponible jusqu’au catalogue 1959/60. Elle succédait à la VISIC dont elle ne se distingue que par le calibre AG.

crochet vi et vusic
Nous avons remarqué que bien souvent, la fixation au dos a été recourbée par les utilisateurs, cette dernière n’étant pas alignée sur le bord du boîtier, et donc peu pratique.

BOMBIC 1960 à 1963

bombic1BOMBIC , horloge murale , mouvement mécanique à clé amovible , calibre 2AG , autonomie 8 jours . Nouveauté du catalogue 1960/61 à la page 25 , référencée 1624-10 . Lunette en duralinox poli , vitre en verre plat , cadran blanc mat , chiffres et aiguilles bruns . Diamètre 30 cm . Sa lunette bombée est à l’origine de son nom .

Elle n’est disponible qu’aux catalogues 1960/61 et 1962/63 . Son nom de BOMBIC lui vient de sa lunette fortement bombée . Elle est déclinée en deux autres versions la MOBIC à pile et la ROMBIC sur secteur 110 ou 220 volts qui sont équipées de trotteuse , contrairement à la BOMBIC qui dispose en outre d’un orifice en façade pour la remonter avec une clé amovible .bombic ouvertbombic cache poussièresL’orifice d’entrée de la clef est munie d’un cache poussières qu’il faut donc pousser pour  remonter le calibre 2AG d’une autonomie de huit jours .bombic calibre 2AGCalibre 2AG daté 12/59 prouvant qu’il s’agit d’une des toutes premières BOMBIC .

LAMIC 1957 à 1963

lamic

LAMIC , pendule murale , mouvement mécanique 8 jours , calibre 2AG . Nouveauté du catalogue  1957 à la page 19 . Tôle peinte  avec chiffres bruns ,  lunette et aiguilles façon or , vitre en verre bombé . Diamètre 19,5 cm . Trois couleurs disponibles : blanc référencé 1612-10 ;  jaune référencé 1612-20 et vert référencé 1612-40 .

limic

La collection 1959-1960 voit apparaître  la pendule murale électrique LIMIC , variante électrique de la LAMIC aisément distinguable grâce à sa trotteuse centrale .

lamic ouverte aiguilles brunesOn trouve également des aiguilles brunes .lamic dosDans la collection 1960-1961 seul  le modèle blanc subsiste jusqu’à la suppression de la LAMIC en 1963 . La dénomination LAMIC sera réattribuée en 1984 .lamic-pub-1958Publicité presse 1958cloisic cuidic lamic pub

 

Les différences de format à l’édition de ces pages de publicité – 29 x 12,5 en haut , 18 x 13 à gauche et 23,5 x 17 cm à droite – ont justifié de légères modifications de leurs maquettes respectives .

 

 

MASSIC / MISSIC 1956

missic-jaune-topazeMISSIC , horloge murale , mouvement mécanique à clé , calibre 2AG autonomie 8 jours .Corps en métal laqué , sans vitre ; chiffres et aiguilles  » buildings »marrons . Disponible en trois couleurs laquées : jaune topaze référencée 1610-10 ( modèle ci-dessus) ; vert turquoise référencée 1610-30 ; blanc référencée 1610-20 . Nouveauté du catalogue 1956 à la page 16 , elle  n’est déjà plus disponible en 1957 . Diamètre 19,5 cm . Avec le calibre 1G elle était précédemment nommée MASSIC  . Ce nom de MASSIC sera réattribué à un réveil en 1968 .missic-dos-et-boiteDos et boîte d’origine de la MISSIC

CAMPIC / TAMPIC 1954 à 1957

campicCAMPIC 615-20 puis 615 -40                                                                                                                                                 CAMPIC , horloge murale , mouvement mécanique à clé amovible , calibre 5G , autonomie 8 jours . Nouveauté du catalogue de 1954 à la page 14 . Boîtier en métal laqué ou alu poli , vitre en verre bombé , lunette chromée ou laiton poli , chiffres noirs en relief sur fond « or »galbé . Diamètre 19,5 cm .

CAMPIC 615-10

Lors de sa sortie , en 1954 , deux versions sont disponibles : la 615- 10 qui se caractérise par son boîtier en alu poli , sa lunette chromée mais surtout ses trois de fixations apparentes et son joint l’isolant du mur ou la 615-20 qui deviendra 615-40 en 1955 dont le boîtier est laqué ivoire , la lunette en laiton poli mais ne disposant ni des 3 pattes , ni du joint mais se suspendant par la patte qui se trouve sur le couvercle du mécanisme .                                                                                                                                                                        En 1956 elle échange son calibre 5G pour le 2AG et devient TAMPIC qui sera proposée pour la dernière fois dès l’année suivante , en 1957 , uniquement en version laquée ivoire , référencée P1615-40. La CAMPIC est  la version mécanique de la RAMPIC qui est une horloge sur secteur et dotée d’une trotteuse centrale .