Calibre AG 1AG /2AG/ 3AG/4 AG de 1956 à 1963

calibre AG image Jazette 37 juillet 1956 page 2.jpgCalibre AG , mouvement mécanique à clef amovible , d’une autonomie de 8 jours . Il succède à partir de 1956 au calibre G qui avait doté les premières horloges murales de la marque depuis 1936 . Il est le dernier calibre mécanique à équiper des horloges murales jusqu’en 1963 . Dans le catalogue Jaz 1963/64 , il n’y a plus que des pendules murales à transistor .cloisic-cadran-agCalibre AG les deux derniers chiffres sont ceux de l’année de production : ici 1957 . 2 ag bombic-calibre-2agLa variante 1AG , calibre AG de base , dote les horloges murales en plastique ou faïence :  CLOISIC , PAISSIC , TEVIC , JOURIC , ONDIC , MUDIC , VETIC , SOGIC , ROSTIC , STRATIC .                                                                                                         La variante 2AG est destiné aux horloges en tôle : VUSIC , BOMBIC , LAMIC , MISSIC , CAMPIC .                                                                                                                            La variante 3AG se remonte par l’arrière : PENDIC , TRINIC .                                            La variante 4AG à plaque porte mouvement retournée : HUITIC , MONIC , SMOLICNOBLIC .paissic- étanchéitéA et B fixations du calibre sur le boîtier de l’horloge : la particularité du calibre G qui le précéde , était l’absence totale de vis de fixation dans le cadran grâce à un système exclusif de maintien par un œillet autour de l’orifice d’entrée de la clé . La concurrence affichait  au moins deux , trois voire quatre têtes de vis pour le moins voyantes et disgracieuses sur ses cadrans . En cela le calibre AG présente un recul esthétique .        C les horloges murales étant pour la plupart destinées aux cuisines , il convenait de protéger les mouvements des poussières , vapeurs et graisses qui pouvaient entrer par l’orifice du remontage ; Pour obstruer le trou , une rondelle cache poussière – que l’on aperçoit ici –  montée sur ressort s’enfonce lorsque l’on y introduit la clef .                       D ce 8 stylisé dans un cercle rappelle l’autonomie de 8 jours .

Autre technique astucieuse pour assurer l’étanchéité : la patte de fixation pivote pour donner l’accès à la raquette d’avance/recul , elle en assure donc la fermeture .calibre AG texte Jazette 37 juillet 1956 page 2calibre AG suite Jazette 37 juillet 1956 page 3illustrations noir et blanc et textes imprimés , extraits de la Jazette n°37 de Juillet 1956 .Le Guide Jaz fournitures calibre 1AGLe Guide Jaz fournitures calibre 2AG 3AGpages extraites LE GUIDE JAZ fournitures pour réveils et pendulettes circa 1953 à 1958

Calibre G 1934 à 1959

calibre GCalibre G ou 1G : Mouvement mécanique à clef amovible , format 6 x 8 cm. Mouvement d’une autonomie de 8 jours sans fonction réveil , platines pleines ( non-ajourées) , hauteur sur platines : 23,5 mm , pont de barillet , arrêtage à croix de Malte , pignons à fuseaux , porte échappement Roskof indépendant à trois pierres , balancier à pivots , spiral auto-compensateurs ( 14.400 oscillations /heure)  .                                                                                                                                                                                                Quatre variantes existantes :                                                                                                Calibre G ou 1G : il dote douze horloges murales  SARRIC , BOISIC , SOFIC , BERTIC , SEVRIC , SORIC , VISIC , MASSIC , TERRIC , MASSIC , FROMIC  , PRINTIC et une horloge à poser POSIC                                                                                                                                                                                                                        Calibre 3G identique à 1G mais avec voyant indicateur d’armage et remontage démultiplié ,  pour emboîtage moulé qui équipe trois murales  APPLIC 1934  ,  APPLIC 1945 , QUADRIC et trois horloges à poser CADIC  , FANTIC , HOTIC                                                                                                                                                                           Calibre 4G identique à 3G mais pour emboîtage métallique pour deux murales en métal  LENTIC , VISIC                                                                                                                                                                                                                                                Calibre 5G identique à 1G mais avec porte -échappements à 6 pierres ( à partir du 1° mars 1951 c’est lui qui est monté dans les horloges murales Jaz soit 21 au total ) VISIC après 1951 , NEPTIC , PRINTIC après 1951 ,  SPIRIC  , BRETIC , FORMIC ,  RHONIC ,  MURIC , Nafra-Don pub , GRANIC Le Progrès Pub ,  Cognac Pub , ZODIC , CUIDIC , MITRIC ,  CAMPIC ,  LUMIC ,  LIVIC , REXIC , DELFIC LIGNIC  . Ce calibre ne possède plus le témoin de charge des 3G et 4G .cadran cadiccadran de CADIC                                                                                                        Particularité des calibres 3G et 4G  : la petite fenêtre de témoin de réserve de charge ou voyant indicateur d’armage au milieu du 2 de XII heures : lorsque le triangle est rouge il faut remonter le mécanisme . Le 8 au dessus de l’axe central rappelle l’autonomie de 8 jours du calibre G qui n’a pas de fonction réveil .lentic calibre GLes calibres G ne sont pas toujours datés mais lorsque c’est le cas , ce sont les deux derniers chiffres qui indiquent la date , en l’occurrence 37 pour 1937 .horloge-ceramiqueLa particularité des horloges en céramique Jaz , dotées du calibre G , est l’absence totale de vis de fixation dans le cadran grâce à un système exclusif de maintien par un œillet autour de l’orifice d’entrée de la clé . La concurrence affichait  au moins deux , trois voire quatre têtes de vis pour le moins voyantes et disgracieuses sur ses cadrans .                                                                                                                                                 Le calibre AG , qui succède à partir de 1956 au calibre G , ne présente plus cet avantage et nécessite deux vis de fixation en facade .Le Guide Jaz fournitures calibre 1GLe Guide Jaz fournitures calibre 3G 4G 5Gpages extraites LE GUIDE JAZ fournitures pour réveils et pendulettes circa 1953 à 1958

QUADRIC biface 1934/35 tutoriel de démontage

quadric tutoriel (2)Le hublot vitré s’ouvre du côté où le remontage se fait , évidemment . De l’autre côté la vitre est fixe et le cadran n’a ni ouverture de remontage , ni fenêtre triangulaire d’indicateur de réserve . quadric tutoriel (3)Enlevez les aiguilles et les vis qui fixent la plaque de métal du cadran sur le cadre quadric tutoriel (4)Apparaît un cercle de bois percé de deux trous : celui pour la clé de remontage amovible et celui où passent l’axe des aiguilles et le témoin de charge bicolore : blanc/le mouvement est remonté ; rouge/il est temps de réarmer le mécanisme .quadric tutoriel (5)Ces quatre vis libère le hublot fixe de l’autre côté : il s’agit d’un raccourci que nous vous conseillons pour la plupart des opérations courantes ,  le calibre étant fixé sur cette plaque de bois .quadric tutoriel (7)Une tige relie le mécanisme à la vis d’avance / retard quadric tutoriel (11)Le réglage d’avance / retard est reporté sous le cadre . L’horloge étant destinée à être suspendue , son accès est donc aisé .quadric tutoriel (12)Pour sortir le calibre fixé sur sa plaque de bois , il conviendra de faire attention à  ne pas tordre la tige de rappel de l’avance / retardquadric tutoriel (13)Le cadran du côté fixe ne comprend ni fenêtre de réserve , ni trou de remontage . Attention , les aiguilles et leurs rouages sont solidaires de ce cadran .quadric tutoriel (15)Le calibre 3G ne porte aucune mention ; tous les modèles que nous avons eu en mains présentent le même « bricolage  » pour fixer le mécanisme : rustique mais efficace .quadric tutoriel 16En bas la tige de l’avance / retard et en haut le volet bicolore d’indication de réserve .

QUADRIC 1934-1935

quadric  suspendue .jpgQUADRIC , horloge murale en bois , mouvement mécanique à clé amovible , calibre 3G d’une autonomie de 8 jours . Corps en bois , vitre en verre plat , aiguilles type buildings noires , petite fenêtre triangulaire de témoin de charge passant au rouge quand l’horloge doit être remontée , en dessous du XII et au dessus de l’axe central . Format 35 x 32 cm , poids en uniface 3 kg ; poids en biface  5 kg . quadric (8)Recto de la version biface à hublot fixe : ni fenêtre de témoin de charge , ni orifice pour la clef de remontage . quadric dessusVue du dessus : un crochet de chaque côté pour la suspendre

Dans le catalogue de 1934/35 , Jaz affiche clairement la destination de cette horloge proposée en deux versions : uniface ou double face , pour les lieux publics . On peut trouver des QUADRIC arborant le nom d’un horloger sous le XII ou d’un grand magasin comme les Galeries Lafayette  . Elle n’était pas prévue pour être accrochée aux murs mais suspendue par chaîne ( fournie) ou des tiges chromées ce qui , suivant la situation , permettait éventuellement une lecture de l’heure des deux côtés pour la version biface . Voir notre article tutoriel de démontage de la QUADRIC .

CLOISIC 1957 à 1961

cloisicCLOISIC 1644-20.                                                                                                                                                   CLOISIC , horloge murale , mouvement mécanique à clé , calibre 1AG  , autonomie 8 jours . Nouveauté du catalogue 1957 à la page 20 . Boîtier en Pollopas , lunette en métal  , vitre en verre bombé . Deux versions disponibles : boîtier blanc , lunette dorée , chiffres et points d’heures blancs sur zone rouge , aiguilles dorées , réf.1644-10 ou idem sauf lunette chromée , zone des heures verte et aiguilles brunes réf.1644-20 . Format 20,5 x 20,5 cm .

cloisic cadran AG.JPGCalibre AG les deux derniers chiffres sont ceux de l’année de production : ici 1957

Elle succède à la MURIC qui trouve l’origine de son nom dans le fait qu’il s’agit d’une horloge murale . En changeant son calibre 5G pour le plus moderne 1AG , la MURIC devient en 1957 la CLOISIC gardant un nom qui continue à faire allusion à son statut de pendule murale avec son synonyme : cloison ! En 1958/59 la zone or de la MURIC revient sous la référence 1644-30 et on ajoute également une version à zone jaune référencée 1644 -40 . Pour sa dernière apparition en 1960/61 , le changement est subtil puisqu’il ne reste plus que la zone jaune de disponible mais elle qualifiée de jaune PERNOD , suivant un accord conclu avec la célèbre marque de Pastis – voir article pub STRATIC–  réf .1644-14 et 1644-26 si la lunette n’est pas façon or mais chromée . cloisic cadranMentions Made in France sous le jaseur et 8  DAYS sous l’orifice de la clé rappelant à l’export son autonomie de 8 jours

l’attache murale pivote pour permettre l’accès à l’avance / recul sans qu’il soit besoin d’ouvrir le boîtier du mécanisme et fait donc office de cache poussière .cloisic 2° versionà partir de 1962 les CLOISIC changent de cadran et adopte celui des anciennes MURICcloisic cuidic lamic pub

Les différences de format à l’édition de ces pages de publicité – 29 x 12,5 en haut , 18 x 13 à gauche et 23,5 x 17 cm à droite – ont justifié de légères modifications de leurs maquettes respectives .

 

APPLIC version 1934/35

horloge bakelite faceAPPLIC , horloge murale en Bakélite , mouvement mécanique à clé , calibre 3G à clé en façade d’une autonomie de 8 jours , référencée n°8032 .horloge bakliteCorps en Bakélite dite Jazolite , aiguilles type buildings chromées , petite fenêtre triangulaire de témoin de charge passant au rouge quand l’horloge doit être remontée , en dessous du XII et au dessus de l’axe central . Format 23 x 23 cm .  horloge bakelite angleForme de pyramide tronquée .horloge bakelite cadranCadran en métal moulé « argenté » avec chiffres en reliefs , on retrouve ce même cadran sur la FANTIC .horloge bakelite calibreSon calibre 3G n’est pas daté horloge bakelite dessoushorloge bakelite dosDe dos , cette horloge est très similaire à version de l’APPLIC de 1936 qui lui succède .horloge bakelite dosElle partage d’ailleurs le même calibre que cette APPLIC version 1936  qui a exactement le même format .

Galerie horloges mécaniques à clé amovible

Galerie des horloges mécaniques ,classement chronologique de 1933 à 1960 . L’horloge 9 est en attente d’article .

CLIQUEZ  SUR LA PHOTO  POUR ACCEDER  A L’ARTICLE CORRESPONDANT

         sevric dorée

      lentic cote   

    

   boisic cat belge 1950      

  

   

                                                                    ..

   lignic      

     

     granic face   

Rexic 1 (11)   

                                                                             …

mudic   vusic (3)

     

         Paissic 1646-10

    Stratic rouge Stratic vert

   vetic  bombic1   

NOBLIC 1959 à 1961

noblicNOBLIC , horloge murale , mouvement mécanique à clé amovible , calibre 4AG  . Nouveauté du catalogue 1959 à la page 19 . Boîtier en Pollopas blanc , lunette en métal façon or , vitre en verre bombée , cadran à zone des heures galbée  , chiffres métal en relief , sans trotteuse . Format 26 x 22 cm . Deux variantes disponibles : zone des heures verte réf.1649-10 ou zone des heures bleue réf.1649-30 .                                                                                                                                                                                              Selon un usage fréquent chez Jaz , son nom est l’anagramme de BLONIC une autre horloge murale qui lui ressemble en tous points sauf qu’il s’agit  d’une des toutes premières horloges électriques à pile de Jaz  . Apparue en même temps que la NOBLIC , dont le nom s’explique par la forme du boîtier en écusson, la BLONIC disparaît aussi vite qu’elle , puisqu’elles ne sont plus proposées au catalogue 1961/62 .

LIGNIC 1953 à 1954

lignic.jpg

LIGNIC , petite pendule murale , mouvement mécanique à clé amovible  , calibre 5G , autonomie 8 jours . Nouveauté de 1953, présentée dans le catalogue 1954 à la page 15 , référence 655-10 . Boîtier en palissandre encadré acajou , lunette laiton poli verni , vitre en verre bombée ; aiguilles ivoire ; chiffres noirs sur zone galbée dorée . Format 21 x 21 cm . Son nom est inspiré de la matière utilisée pour son boîtier, le bois, lignum en latin.lignic dos.jpg