Petit réveil export en Espagne cadran bleu

Réveil , pour l’export en Espagne uniquement , mouvement mécanique , calibre CS, cadran bleu , quatre chiffres cardinaux et huit index , aiguilles et points lumineux , arrêt de sonnerie au sommet , diamètre 6,2 cm . Au dos , l’étiquette du prix d’origine en pesetas .

G4505 petit réveil métal circa 1999

G4505 très petit réveil ou réveil de voyage , corps tout en métal satiné , cadran blanc , non-lumineux , vitre plate en acrylique , à quartz , à pile bouton AG13 ou LR44  , trotteuse centrale , diamètre 5 cm , épaisseur 1,5 cm , poids sans la pile 95 gr,  circa 1999. Made in China .

G4516 réveil de voyage métal deux fuseaux horaires 1999

G4516 , petit réveil de voyage , pliant , en métal satiné , deux volets celui de gauche est doté d’une pendulette qui conserve l’heure de référence celui de droite contient le réveil qui indique l’heure locale , trotteuse centrale argentée , cadrans blancs rond , 8 x 6,7 cm , poids sans les piles boutons 165 gr , Made in China , circa 1999.

G5211 réveil de bureau à poser quartz

G5211 , réveil de bureau à poser , corps en métal brossé en biseau , mouvement quartz,  à pile LR6 , (attention trappe à pile sur charnières)  trotteuse centrale noire , sonnerie par buzzer, cadran blanc rond , aiguilles squelettes noires , non-lumineux , poids 255 gr , diamètre 87 mm , hauteur devant 30mm hauteur derrière 64 mm , circa 1999.

G4514 PETIT RÉVEIL MÉTAL

G4514 très petit réveil , corps tout en métal , cadran blanc rond , lunette dorée , vitre très légèrement bombée en acrylique , à quartz , à pile bouton AG13 ou LR44 , quatre vis cruciformes aux angles , trotteuse centrale noire , aiguilles noires non lumineuses , 6,5 x 6,5 cm , poids sans la pile 140 gr,  circa 1999. Made in China . voir un réveil de la même gamme , très similaire.

G4504 réveil de voyage quartz sur anneau circa 1999

G4504 très petit réveil ou réveil de voyage , corps tout en métal satiné , cadran blanc , un anneau en guise de pied quand il est déployé , vitre plate  en acrylique , à quartz , à pile bouton AG13  , trotteuse centrale , diamètre 5 cm , épaisseur 1,5 cm , poids sans la pile 85 gr,  circa 1999. Made in China .

G4513 petit réveil métal

G4513 très petit réveil , corps tout en métal , lunette dorée , vitre très légèrement bombée en acrylique , à quartz , à pile bouton AG13 , quatre vis cruciformes aux angles , trotteuse centrale noire , 6,7 x 5,5 cm , poids sans la pile 120 gr,  circa 1999. Made in China . voir un réveil de la même gamme , très similaire.

FONIC artisanal en bronze

FONIC en bronze. Nous connaissons plusieurs Jaz dont le corps, qui était en bakélite à l’origine, a été remplacé par un corps en bois réalisé un bricoleur plus ou moins doué, comme ce TOURIC en bois. Juste avant guerre, et après guerre également, nombreux étaient les Français qui avaient un tour à bois à domicile, fabriquant eux-mêmes meubles et objets décoratifs.                 

En revanche, plus rares sont ceux qui réalisaient ces copies en métal pour des raisons évidentes d’ingénierie, dont la moindre n’est pas la possession d’un four de fusion. D’évidence, il s’agit de travaux réalisés par des ouvriers employés par des fonderies en dehors de leurs travaux obligatoires. 

Le changement de matière entraîne un surpoids très important pour ce FONIC qui atteint les 1085 gr  Le format de 11,5 x 11,5 cm reste identique.

On notera que les encoches avant sont manquantes dans la version bronze

Jaz Derby Swissonic 1978 pendulette bijou

Jaz Derby Swissonic (1)Pendulette bijou JAZ, mouvement Ebauches S.A. , calibre ESA 934 831, pile bouton, Swiss Made, sans fonction réveil, corps en laiton doré, dimensions 58 mm, 48 mm, épaisseur 1 cm, poids 185 gr. Mentions Jérôme Ravenne et Jaz. Hors catalogue, non référencée.La France Horlogère n°386 Fevri 1978 pendulette orLa France Horlogère revue n°386 Février 1978 page 68                                                  Avant de faire l’acquisition du modèle photographié, nous connaissions déjà cette pendulette par ce petit encart de 1978 qui nous avait doublement surpris. Effectivement, elle n’apparaît dans aucun catalogue de montres ou de réveils Jaz et aucun collectionneur de Jaz n’en avait jamais vu. La deuxième source d’étonnement est l’évocation d’un boîtier en or jaune ou gris, puisque Jaz n’a jamais produit de boîtier dans cette matière. Tout au plus, trouverez vous des montres Jaz plaqué or mais il n’existe aucune pendulette ou réveil dans cette matière précieuse chez Jaz. Contrairement à notre exemplaire qui est estampillé Jérôme Ravenne, l’exemplaire reproduit  dans la France Horlogère est badgé Derby Swissonic

Derby Swissonic est une dénomination qui parle aux collectionneurs de montres Jaz puisqu’on la retrouve sur l’iconique montre électronique à lecture directe apparue en 1974.Jéröme Ravenne (3)Jérôme Ravenne était une marque déposée en 1977 par Ebauches S.A. dans le domaine de la joaillerie, horloges, montres et parts de celles-ci.derby Swissonic Swiss Tout comme Derby Swissonic qui est un autre avatar de ESA, acronyme de Ebauches Electroniques S.A. , qui choisit l’une ou l’autre de ses propres marques pour estampiller cette pendulette. Derby S.A. était une fabrique d’ébauches fondée en 1941 à La Chaux-de-Fonds, membre du consortium auquel appartient Ebauches S.A.

Swissonic était un label utilisé par l’ESA pour distinguer ses «familles» de calibres: Swissonic 10, Swissonic 100 et autres versions ultérieures comme le Swissonic 1000 à quartz, cal. 9180. La montre Jaz Derby dite « Derbysonic » avec affichage à cylindre rotatif est animée par le calibre ESA 9176, communément appelé « Swissonic ».

Derby a également utilisé le nom « Swissonic » pour une ligne de réveils de table, certains caractérisés par un design très particulier…DerbyS1image[1]…dont ce tube- horloge que l’on retrouve estampillé Derby Swissonic ou Jaz    ( extrait du tarif montres Jaz Janvier 1975 )  

Ebauches S.A. est une holding pour la production d’ébauches et de pièces détachées d’horlogerie fondée à Neuchâtel en 1926. Ebauches S.A. prendra le contrôle de 33% de LIP en 1967. En 1968-1969 Ebauches comptait vingt-trois filiales en Suisse, trois à l’étranger et 10.000 employés. La filiale Ebauches Electroniques Marin, ou EEM, fut fondée en 1970. En 1974,  le consortium suisse englobe 25 % du marché mondial des mouvements mécaniques. En 1976, soit cinquante ans après sa création, le groupement totalise 1.136 milliards d’ébauches produites. Parmi les sociétés de la holding, une vague de fusion importante débuta dès 1978,  aboutissant finalement à la création du groupe Swatch. ETA En 1982, Eta reprend la direction opérationnelle d’Ebauches.Ebauche SA page 1Extraits d’un prospectus de 1977 Lire la suite