DUTIC 1944 à 1945

duticDUTIC 191-15 Lx                                                                                                                                                DUTIC , gros réveil , gamme des grands réveils , mouvement mécanique , calibre 1D. Présent au tarif de F.A.45  de 1945 . Boîtier en métal verni gris perle ou brun , lunette vernie blanche , vitre en verre plat , cadran à cercles concentriques sur aluminium , aiguille pontife pour l’heure , sans bélière , mentions Made in France et CIMH en bas de cadran  , arrêt de sonnerie au sommet . Diamètre 9,5 cm . Disponible en non-lumineux réf.191-14 ou comme le modèle reproduit en lumineux réf.191-15 .dutic-detailCes cercles concentriques en aluminium  sont typiques de l’immédiat après guerre chez Jaz  . En bas du cadran la mention Compagnie Industrielle de Mécanique Horlogère , CIMH , qui était encore la raison sociale de Jaz . Il n’est plus disponible en 1946 .

MADIC 1981 à 1982

Madic faceMADIC , réveil de voyage , mouvement mécanique , calibre CS . Présenté dans le catalogue 1982 à la page 36 . Portefeuille gaînée cuir naturel réf.1465-71 ou noir réf. 1465-81 , chiffres romains , aiguilles losanges ou scoties , aiguilles et points lumineux  , chemin de fer à l’intérieur de la zone des heures . Format 7,3 x 3,3 cm . Diamètre 76 mm , poids 172 gr . on notera l’absence de jaseur boréal en dessus du logo .

En 1983 le MADIC n’est plus disponible.Jean-Marc+Nattier,+Portrait+Henriette+de+France+en+Flore Illustration centrale représentant Henriette de France en Flore , d’après le tableau par Nattier , conservé au Musée des Beaux-Arts d’Orléans  , à l’origine de sa dénomination MADIC . Effectivement venue au jour après sa sœur, Madame Henriette fut considérée comme fille cadette nommée Madame Seconde avant son baptême à Versailles le 27 avril 1737 puis Madame Henriette et enfin uniquement Madame pour souligner le fait qu’après le mariage de sa sœur jumelle, elle était l’aînée des filles du roi encore célibataire .