EUROPA/Uhren Uhrenfabrik SENDEN

Jaz a multiplié les collaborations impliquant d’autres industriels français et étrangers  avec les reprises de CARAT et de la SAP Société Alsacienne de Précision puis l’absorption de JAPY , les accords avec FAVRE LEUBA , la SMI Société Méridionale d’Industrie ,  LaVEDETTE , SARDA LIP ACCTIM clocks , BULOVA GREINER Electronics , LORENTZ , etc .                                                                                                                                                                                                                                           Sa plus importante entente industrielle est l’accord avec PETER Uhren chargé de la production des gros réveils , mais Jaz fait également appel à un autre fabricant allemand pour de petits mouvements mécaniques comme le calibre CS fabriqué par SENDEN sous le nom commercial de EUROPA Uhren .

europa werbungRecto d’une publicité de 1956 qui proclame que les réveils de voyage Europa sont les plus vendus dans le monde .

Dans ses meilleurs jours , cette société employait jusqu’à 2 500 personnes et fabriquait environ 32 000 pièces par jour .Reisewecker-Europa La société SENDEN Uhrenfabrik a acquis une notoriété mondiale grâce aux réveils de voyage de sa marque EUROPA .

La manufacture bavaroise exploitait également le nom commercial DELUXE dont beaucoup étaient dotés du fameux  calibre CS .                                                                                                                                                                                                                 SENDEN Uhrenfabrik a été fondée en 1947 par Erich Rittinghaus et Gustav Eiffert à SENDEN , banlieue industrielle au sud de Neu-Ulm en Bavière .                                                                                                                                                                                     En 1967 , le co-fondateur Erich Rittinghaus , ancien ingénieur chez Messerschmitt , est nommé citoyen d’honneur de la ville de Senden , reçoit la Croix du Mérite Fédérale de Première Classe et la rue de Senden , qui abrite l’immeuble Europa Uhren , est rebaptisée Erich Rittinghaus Straße en son honneur . Mais en 1991 , la réputation de l’octogénaire est largement amoindrie lorsque l’on découvre que des substances toxiques , telles que arsenic et dérivés cuivrés , issues des bains galvaniques avaient été « éliminées » dans d’anciens puits sous l’usine pendant des années .

La manufacture d’horlogerie a été vendue en 1988 à Nikolaus von Seemann , sans que cela n’empêche la production de cesser en 1993 . SendenGPS1Le site a été converti en parc d’affaires à Senden appelé GPS comme le site Jaz de Wintzenheim .  Europa courrierOn le constate sur ce courrier , EUROPA était le nom commercial de Uhrenfabrik Senden ( GMBH = SARL) comme JAZ a longtemps été le nom commercial de la CIMH Compagnie Industrielle de Mécanique Horlogère , ces deux noms éclipsant nettement les raisons sociales , ce qui est d’ailleurs leur fonction .

Grande horloge de table 8 days , 27 cm de haut ( collection Denis RAQUIN )                   EUROPA est loin de n’avoir produit que les réveils de voyage qui font sa réputation , au contraire, elle a produit de spectaculaires horloges de style steampunk ou atompunk comme cette belle pendule à poser .

Il est d’ailleurs fort probable que la firme allemande soit aussi à l’origine du design , très proche, de la SACLIC que Jaz diffuse de 1961 à 1966 dont voici ci-dessus la version Europa .

à comparer les horloges en fer forgé des deux fabricants , on comprend aisément qu’il va être compliqué de les distinguer , avec EUROPA ci-dessus et JAZ ci-dessous . Toutefois d’évidence , ce design néo-médiéval , un peu lourd et démonstratif , est assez typique des seventies outre-rhin .

SIGLIC , ROLLIC et VASTIC .

 

En revanche , les mécanismes qui dotaient les EUROPA Elomatic sont très familiers aux collectionneurs de Jaz puisqu’on reconnait aisément un calibre 1AN qui équipait , entre autres la SACLIC , vue dans MEN in BLACK III .

Pour ces calibres français , Jaz accepte que la firme allemande les estampillent Uhrenfabrik Senden comme cela avait déja été accordé à Bulova .

On trouve même des modèles communs aux deux marques comme ces réveils de voyage : EUROPA à gauche et RITIC à droite  .

 

Par contre , si l’on retrouve exactement le même décor sinisant sur ce réveil EUROPA que sur certains RIDIC , c’est seulement parce qu’ils partageaient un même fabricant bisontin de boîtiers de luxe , lequel fournissait également le français Lancel , le suisse Kirchhofer d’Interlaken , etc .europa werbung 1956publicité de 1956 , verso .

calibre CS 1978 à (1999)

cal cs

Le calibre CS est un calibre de réveil d’une autonomie de 30 heures qui apparaît en 1977/78  en remplacement du calibre DK . Il est conçu par Uhrenfabrik Senden , fabricant de réveils allemands distribués sous les noms commerciaux de Europa et Deluxe . Consultez l’article que nous consacrons à Europa et sa collaboration avec Jaz .

doc cal cs (2)doc cal cs (1)

 

Pour identifier facilement un calibre CS sans l’ouvrir , il suffit de regarder la morphologie du dos dont la principale caractéristique est qu’il ne comporte qu’une clef de remontage pour remonter le mouvement et la sonnerie contrairement à ses prédécesseurs qui  nécessitaient deux clés séparées.

Il existe trois variantes du calibre CS de base qui n’est doté que de deux rubis : celle à sept rubis , dans ce cas les réveils portent en général la mention 7 jewels au cadran ;  une variante à dateur simple sans les jours ( exemple le CALIC ) et enfin le 6CS à dateur jour et date ( exemple le JOURIC )

 

Le calibre n’ayant pas de sens de fonctionnement impératif , il peut être orienté , selon les spécifités du boîtier,  « tête » en bas ou en haut : l’arrêt de sonnerie peut donc être en haut à gauche …

…ou en bas à droite…

…voire de côté à gauche ou à droite

la date est parfois indiquée sur le moyeu de la clef de remontage…

cal-cs …toutefois le calibre CS est toujours daté en creux sur la platine ; la référence W001 trahit son origine allemande puisqu’elle commence par le W de Wecker qui veut dire réveil en allemand , d’ailleurs les références des plus célèbres mouvements ou réveils allemands commencent souvent par ce W , comme le fameux W10 de Junghans . La dénomination française est une allusion à son fabricant CS pour Calibre par Senden .

calibre CS

Ce réveil ne dispose que d’une seule clef , correspondant donc à un seul barillet qui déversera son énergie pour les deux fonctions : mouvement et réveil ; D’ordinaire chaque fonction a son propre barillet .

On utilise un système d’arrêtage qui laisse vider assez d’énergie pour que la sonnerie sonne une fois, soit un tour d’arbre, ce qui veut dire que l’on a qu’un armage de sonnerie, il faut donc remonter à chaque fois son réveil  : https://www.youtube.com/watch?v=m-ST4NpCsls

les boutons sont , a priori et en grande majorité , en plastique mais on peut en trouver en métal .

Ce calibre CS est à forte diffusion puisque vous le retrouverez également sur les réveils DELUXE , autres marques de Senden Uhrenfabrik .

La manufacture horlogère française UTI , fondée par le grand père de Georges Meyer qui sera PDG de JAZ S.A de 1982 à 1986 , employa également le calibre CS pour ces réveils de voyage de base .

 

RETIC 1983 à 1988

retic face

RETIC , petit réveil , mouvement mécanique , calibre CS . Nouveauté du catalogue 1983 , référencée 1458-71 . retic trancheBoîtier laiton texturé façon réticulé à l’origine de son nom , aiguilles et points lumineux. Format 6,5 x 7,5 cm . En 1985 il porte la référence 3003 . La dénomination RETIC avait déjà été attribuée en 1947 . Dernière apparition en 1988 .retic dosRETIC de dos et son calibre CS

RAFIC 1982 à 1984

rafic face

RAFIC , petit réveil , mouvement mécanique , calibre CS , 7 jewels . Nouveauté du catalogue 1982-83 à la page 19 . Coque plastique , chiffres romains doré sur cadran noir , aiguilles et points lumineux. rafic dosRéférences 1462-21 pour le modèle à boîtier en plastique beige et 1462-41 pour le noir . Format 7 x 7,5 x 2,5 cm , poids 135 gr . En 1985 le RAFIC n’est plus disponible .

LOISIC 1982 à 1988

loisic face

LOISIC , réveil musical , mouvement mécanique , calibre CS . Nouveauté du catalogue 1982-83 à la page 19 , référencée 1461-41 . Corps en plastique noir et doré , orné d’un décor floral , chiffres romains dans écoinçons blancs sur cadran façon or , aiguilles lumineuses mais pas de points lumineux . Sonnerie musicale par boîte  à musique à cylindre par Gueissaz -Jaccard , made in Switzerland , mélodie : le Beau Danube bleu .  Format 10 x 17 x 3,5 cm .

loisic (1)En 1984 apparaît une version couleur ivoire , réf. 1461-11 . En 1985 les nouvelles références sont 3005 et 3006 . Elles ne sont plus au catalogue 1988/89 . La dénomination LOISIC avait déjà été attribuée en 1975 .

anatomie d’un LOISIC

MADIC 1981 à 1982

Madic faceMADIC , réveil de voyage , mouvement mécanique , calibre CS . Présenté dans le catalogue 1982 à la page 36 . Portefeuille gaînée cuir naturel réf.1465-71 ou marron réf. 1465-81 , chiffres romains , aiguilles et points lumineux . Format 7,3 x 3,3 cm .

En 1983 le MADIC n’est plus disponible.Jean-Marc+Nattier,+Portrait+Henriette+de+France+en+Flore Illustration centrale représentant Henriette de France en Flore , d’après le tableau par Nattier , conservé au Musée des Beaux-Arts d’Orléans  , à l’origine de sa dénomination MADIC . Effectivement venue au jour après sa sœur, Madame Henriette fut considérée comme fille cadette nommée Madame Seconde avant son baptême à Versailles le 27 avril 1737 puis Madame Henriette et enfin uniquement Madame pour souligner le fait qu’après le mariage de sa sœur jumelle, elle était l’aînée des filles du roi encore célibataire .

GAPIC 1982 à 1983

GAPIC , réveil de voyage , mouvement mécanique , calibre CS , 7 jewels . Nouveauté du catalogue 1982 à la page 37 . Coque plastique gainée cuir , chiffres romains , aiguilles et points lumineux. Disponible en 2 coloris : naturel réf. 1463-71 ou noir réf. 1463-41 . Format 7,3 x 7,7 x 3 cm .

En 1984 il n’est plus disponible . La dénomination GAPIC avait déjà été attribuée en 1953 à un réveil de voyage .

CALIC 1982 à 1983

calicCALIC 1464-71.                                                                                                                                         CALIC , réveil de voyage , mouvement mécanique calibre CS , 7 jewels ou 7 rubis . Nouveauté du catalogue 1982 à la page 37 . Coque gainé cuir , dateur , aiguilles et points lumineux  . Deux versions disponibles : boîtier cuir naturel réf. 1464-71 ou noir réf. 1464-41 . Format 7,3 x 7,7 x 3 cm . A noter que le dateur ne comprend pas les jours mais seulement la date puisque la variante du calibre CS à 7 rubis , le 6CS , peut suivant les modèles être dateur jour et date ou simplement dateur comme pour ce CALIC  .

Seul le modèle 71 subsiste en 1983 . Il n’est plus disponible en 1984 . La dénomination CALIC avait déjà été attribuée en 1972 .

RECTIC 1980 à 1982

rectic 1980

RECTIC , petit réveil , mouvement mécanique , calibre CS , 7 jewels . Nouveauté du catalogue 1980 à la page 26 , référencée 1469-71 . Boîtier en laiton poli  aiguilles et points lumineux . Format 7,5 x 6 cm . Il n’est plus disponible en 1983.

rectic dosSon nom a été inspiré par sa forme rectangulaire . La dénomination RECTIC avait déjà été attribuée en 1969 à une horloge murale et en 1962 à un réveil Jaz de Luxe .