SCHTROUMPF réveil animé 1986 à 1989

schtroumpf (3)SCHTROUMPF , réveil animé , mouvement mécanique , calibre PA made in Germany par Peter Uhren . Corps en métal couleur  bleu , dos emboîté , diamètre 11 cm , arrêt de sonnerie au sommet , petit cadran du réveil en façade entre l’axe central et le XII , ,aiguilles  lumineuses  mais ni chiffres ni points lumineux , aiguille pontife pour l’heure . De dos , le Grand Schtroumpf se dandine à chaque seconde . Nouveauté du catalogue Jaz 1986 à la page 20 , référencée 2737 sous la marque Japy . Toutefois  à l’export , ils sont vendus avec le logo JAZ car la marque au jaseur n’ exploitait pas le nom de sa filiale à l’étranger  . japy-schtroumpfDe 1986 et jusqu’en 1988/89 , il continue à être présent aux catalogues Jaz et sur le marché français uniquement ,  sous l’estampille de sa filiale Japy schtroumpf (2)Jaz a vendu , à la fin des années 80 , une série de réveils animés assez sommaires – les rouages , et même le marteau au centre , sont majoritairement en Delrin – réalisée par son partenaire allemand Peter Uhren qui comprenait des licences avec tous les grands noms de la BD et même Barbie … Dès 1989 Jaz  diffuse ces produits dérivés sous l’estampille de sa filiale JAPY .schtroumpf (4)schtroumpf (6)Le dos n’est pas vissé – selon l’usage – mais simplement emboîté , il faut donc introduire un tournevis dans cette encoche pour commencer à désolidariser le dos du boîtier lui même . Evidemment il faut d’abord , comme sur cette image , dévisser ou enlever clefs et boutons .schtroumpf (7)Lorsque l’écartement est suffisant , cette deuxième encoche sera ouverte au bord du dos et il sera alors aisé avec le tournevis de l’écarter complètement du boîtier .schtroumpf (1) Le dos étant emboîté aux bords du boîtier , le marteau ne vient pas comme d’habitude frappé le rebord du dos / cloche  appelé aussi  timbre , sinon le son serait très atténué . Le marteau , que nous avons encadré en rouge, est en Delrin et placé au centre du réveil . schtroumpf (5)Il vient frapper un ergot riveté dont on voit la fixation au dos . 

HILLIC 1976

hillic 77

HILLIC , pendule murale de la gamme Jaz Electronic , mouvement électrique à pile , calibre TM ,   licence ATO. Réservée à l’exportation. Référencée 6306-42 pour la version noire, 6306-52  pour la bleue et 6306-62 pour la rouge dans le catalogues Jaz Export de 1976 à la page 44 , il n’est plus au catalogue en 1977. Corps en matière plastique , trotteuse centrale . Diamètre 23 cm .

hillic japy 76

Le HILLIC est disponible en France, estampillé JAPY à la page 46 du catalogue 1976. On note une variation de couleur pour les  chiffres de la version noire. Noire: réf. 6306-40; bleue: réf. 6306-50; rouge: réf. 6306-60.

La HILLIC n’est pas disponible à la vente en France , on les trouve uniquement dans ces catalogues Export . Ceux -ci sont rédigés en cinq langues et sont quasiment identiques aux catalogues de vente Jaz France sauf que les modèles d’entrée de gamme estampillés Japy en France sont badgés Jaz .

PAGIC 1976 à 1977

pagic jaz

PAGIC , gros réveil , mouvement mécanique , calibre PA . Réservé à l’exportation , disponible dans les catalogues export 1976  page 41 et 1977 page 40 . Boîtier métal , sans bélière , aiguilles et points lumineux . Trois modèles disponibles : blanc réf. 1205-11 ;  bleu réf.1205-51 et rouge réf. 1205-61 . Diamètre 8,7 cm .

pagic 77On remarque sur cette image issue de ce catalogue export que le PAGIC est griffée JAPY puisque c’est sous cette marque qu’il est distribué en France . Tous les Japy étaient entièrement fabriqués par Jaz depuis le rachat de cette marque en 1954 mais cantonnées en fin de catalogue parce que Jaz en avait fait ses produits d’entrée de gamme . A l’étranger Japy n’étant pas connu , il n’aurait pas été rentable pour Jaz de lancer un campagne publicitaire pour des produits entry level product . Par un amusant paradoxe , les Jaz bas de gamme artificiellement catalogués Japy en France redeviennent donc des Jaz à l’étranger .

NISIC 1977

nisic 77

NISIC , gros réveil , mouvement mécanique , calibre PA . Réservé à l’exportation , nouveauté du catalogue 1977 export à la page 40 . Boîtier plastique , aiguilles et points lumineux . Trois modèles disponibles : blanc réf. 1231-11 ;  bleu réf.1231-51 et orange réf. 1231-81 . Diamètre 9 cm . Il se rapproche esthétiquement du  PARMIC qui fera son apparition l’année suivante .

NANSIC 1976 à 1977

NANSIC , pendule murale de la gamme Jaz Electronic , mouvement électrique à pile , calibre TM , licence ATO . Référencée 6302-52 pour la version bleue , 6302-62 (6302-66 en 1976) pour la rouge et 6302-82 pour la brune dans les catalogues Jaz  Export de 1976 et 1977 à la page 44 . Corps en matière plastique , vitre en plexiglas , trotteuse centrale . Diamètre 23 cm .

nansic 76 export

Le modèle 6302-62 n’est disponible qu’en 1976. Sa référence est reprise pour le modèle rouge de 1977.

La NANSIC n’est pas disponible à la vente en France , on la trouve uniquement dans ces catalogues Export . Ceux -ci sont rédigés en cinq langues et sont quasiment identiques aux catalogues de vente Jaz France sauf que les modèles d’entrée de gamme estampillés Japy en France sont badgés Jaz . En France des modèles quasi identiques , les JAPY 6202 , sont donc vendus sous l’estampille Japy , mais dotées du calibre SM , elles n’ont pas de trotteuses . Les NANSIC sont les versions sans dateur des COUDIC .

PUBLIC (1938 à 1940)

PUBLIC , réveil de la gamme des Gros Jaz , mouvement mécanique , sans bélière , vitre en verre bombé , calibre Dnon-lumineux .

Présenté dans un communiqué réservé aux horlogers, daté du 14 octobre 1938 , comme étant le réveil de tout le monde , dès lors l’origine de sa dénomination PUBLIC devient limpide . Boîtier en métal peint , couleur beige , sans bélière , arrêt de sonnerie au sommet . Diamètre 9,5 cm . Existe en version lumineuse .public 1938 pub.jpg publicité 1938 , format 15 x 11, 5 cm ; l’accent est clairement mis sur l’accessibilité du prix public bleu 1940Ce modèle du  PUBLIC de 1940 à fait l’objet d’une évolution avec l’acquisition d’une bélière étroite et un cadran lumineux un peu enrichi . public bleu 1940 dosNéanmoins le dos reste reconnaissable avec ce gros bouton pour l’alarme . public bleu 1940 clefsLes clefs évidées sont typiques de cette période .public bleu 1940 dos nu Mais la particularité du PUBLIC , par rapport aux autres réveils ronds de Jaz , apparaît en enlevant clefs et dos afin que l’absence de vis de fixation du dos devienne une évidence . public bleu 1940 emboitage Caractéristique unique à cette période  , le dos du PUBLIC est emboîté . Attention en introduisant un tournevis pour l’ouverture , le balancier n’est pas loin derrière . public bleu 1940  sonnerie.jpg Le marteau , qui se trouve d’ordinaire sur le côté du calibre pour frapper le dos-cloche au bord , est  déplacé vers le centre et à l’extérieur des platines pour venir frapper un ergot fixé sur la face intérieur du dos- cloche . Boîtier et dos ainsi emboîtés ne font qu’un , si bien que la sonnerie est tonitruante !

Le PUBLIC est décidément hors normes puisque la date n’est pas frappé comme d’habitude sur le marteau mais au dos du cadran . La platine du calibre D – étrangement frappé X – n’est pas en laiton doré mais en alliage blanc , mais il s’agit là d’une caractéristique des mouvements produits pendant la guerre en raison des restrictions                                                                                                                                                                    La dénomination PUBLIC sera réattribuée à une horloge murale en 1975 .

CUBIC n°302 (1932 – 1935)

cubic bleu 1935CUBIC n°302 émail bleu non-lumineux

CUBIC n°302 , petit réveil , mouvement mécanique , date en creux  sur le calibre E de 1935 . Corps en métal chromé à effet miroir et émail , cadran blanc en métal à zone centrale en creux , arrêt de sonnerie au sommet servant de fixation pour la bélière , quatre pieds carrés rivetés . Existe en émail bleu, vert ou rouge, avec des cadrans assortis . Disponible en lumineux  ou  non-lumineux . Format 58 x 58 mm .

Réveil de Luxe mais n’appartenant pas à la catégorie « Jaz de Luxe « qui n’apparaîtra qu’en 1951 . Voyez les autres versions dans notre  galerie photo des variantes de CUBIC 

NYMPHIC 3002/3003 (1936 à 1937)

CONSULTEZ LA GALERIE DES NYMPHIC 3000 à 3007nymphic bleu (1)NYMPHIC 3002 non-lumineux                                                                                                                                         NYMPHIC 3002 et 3003 , réveil , gamme des Stylites , mouvement mécanique , calibre J , 30 heures . Présenté aux pages 7 du tarif d’Août 1936 et du catalogue de l’été 1937 . Chevalet et socle en métal chromé , cadran carré , tous chiffres , demi- colonnes en pollopas bleu marine , glace biseautée . Format 16,5 x 10,5 cm .nymphic bleu (2)NYMPHIC 3002 ou 3.002 à colonnes bleues

 

nymphic 3003NYMPHIC 3003 ( ou 3.003) Lx aiguilles et chiffres lumineux nymphic-gammeFascicule publicitaire présentant trois des sept Nymphic , CB signifie « cadran blanc » non-lumineux et CL  » cadran lumineux« .

CRAMIC 1938 et 1946

cramic face

Pendulette ou pendule à poser , mouvement mécanique , calibre K daté de 1938 , autonomie 8 jours , échappement à ancre , 11 pierres , sans fonction réveil  . Corps en verre biseauté et teinté vert émeraude ou bleu saphir ;  lunette , décor et pieds en métal doré ou chromé . Format 15,6 x 9,2 cm , poids 490 gr .cramic profilcramic doscalibre K , échappement à ancre , 11 pierres cramic garnituresla lunette est maintenue en place par les petites garnitures de côté cramic detail

 

chapic joêl détail

Cette variante bleue est non lumineuse : cette couleur est répertoriée  Saphir par Jaz et ses décorations sont chromées contrairement au modèle émeraude dont  le décor est doré . Les éléments de décor démontre que Jaz a abordé le Style Streamline ou Style paquebot  , tendance tardive de l’Art Déco qui recherche les formes lisses, privilégie les longues lignes horizontales en introduisant des éléments empruntés à l’univers nautique ou aéronautique tel que les étraves , les bastingages ou les hublots chromés

steamlinesteamline-dosBoîtier en bois teinté , cadran orange métallisé , zone des chiffres bleue , lunette chromée , non lumineuse . Format 16 x 10 cm . Dotée d’un cadran inconnu aux couleurs vives inusitées , cette pendulette – datée de 1946 sur le calibre- n’apparaît dans aucun catalogue , ni aucune collection connue hormis la nôtre mais semble d’évidence succéder à la CRAMIC d’avant guerre en remplaçant le verre teinté par du bois . La dénomination CRAMIC sera réattribuée en 1980 .

 

.

DONIC 1981

donic marronDONIC 1375-81

DONIC ,  réveil , mouvement mécanique , calibre DV . Disponible uniquement dans le catalogue 1981 . Boîtier en métal peint , aiguilles et points lumineux . Trois couleurs de boîtier disponibles : crème réf. 1375-11 , bleu réf. 1375-51 et marron réf. 1375-81 . Diamètre 8 cm .donic anatomieVitre en verre bombé , cadran métal en cuvette , cerclage à emboîter d’encastrement du calibre DV .donic languettesPour faciliter le désemboîtage du cerclage d’encastrement , une petite languette à été prévue , sur laquelle il suffit de pousser avec un tournevis donic dos demonteEtrange production que ce DONIC à la silhouette plutôt désequilibrée , aux aiguilles surdimensionnées , au format intermédiaire avec son diamètre de 8 cm , un peu inférieur aux Gros Jaz qui démarrent à 9 cm mais sont en général à 11,5 /12,5 cm .donic marron dos Le choix de ce calibre DV  , qui dote d’ordinaire de plus petits réveils , est intriguant également : il s’agit d’ailleurs de sa dernière utilisation par Jaz . En fait ce DONIC est un MALDIC doté de grands pieds pour en faire un réveil classique .

Notre exemplaire 1375-11 crème est fabriqué par l’usine Jaz d’Espagne ainsi que le rappelle les mentions Spain au dos et Made in Spain au bas du cadran . La dénomination DONIC avait déjà été attribuée en 1960 .donic marron dessousDONIC 1975-81 dessous