Les Jaz géants de vitrine

Giants JazLes deux types de réveils géants de vitrine des années 50 que Jaz confiait en prêt aux horlogers comme objets publicitaires .

Pour les horlogers , utiliser des réveils colossaux comme publicités n’est qu’une déclinaison de l’emploi , depuis le XIX° siècle , d’horloges géantes comme enseignes . Lesquelles prenaient fréquemment la forme d’une montre à gousset , beaucoup plus rarement d’une horloge de cuisine comme ci-dessus à Nantes dans les années 60.Jaz GiantsLa malle-cabine Vuitton donne la proportion de ces pièces impressionnantes de 56 cm de haut chacun pour un diamètre de 46 cm .

jazic géant

Celui-ci est une reproduction assez fidèle du  Jazic 193-20  ; Effectivement sur le Jazic original , la trotteuse rouge centrale est derrière les deux autres aiguilles , le reste est semblable . Si le Jazic est animé par un mouvement mécanique , celui de démonstration est évidemment animé par un mouvement électrique sur secteur . Au dos , une étiquette « Proprieté de C.I.M.H, 64 bis, Rue de Boetie PARIS, n° 29 » rappelle que , par exemple en cas de saisie suite à une faillite du magasin , ces objets restent la propriété de la C.I.M.H. , acronyme de la Compagnie Industrielle de Mécanique Horlogère , raison sociale d’origine de Jaz  que l’on retrouve d’ailleurs inscrite au bas du cadran de ce réveil géant comme sur les Jazic vendus au public jusqu’au changement de 1951 en Jaz Société Anonyme . Grand Jaz de vitrineFort aimablement , un de nos correspondants nous a confié les photos de ce bel et énorme exemplaire qui reprend également la silhouette des JAZIC  mais ne correspond à aucun modèle existant malgré son cadran à chiffres romains proche de celui d’un FRANCIC . On notera qu’il n’ y a d’ailleurs pas d’aiguille de réveil .Jaz de vitrine 2vue de dos étiquettePlaque de propriété affichant la nouvelle raison sociale de Jaz , anciennement C.I.M.H. Compagnie Industrielle de Mécanique Horlogère devenue JAZ S.A en 1951 . De nos jours cet usage de prêt d’objets d’étalage continue particulièrement pour les grands factices de parfums qui sont théoriquement interdits à la vente , restants la propriété de la marque.Stand JAZ Hamelin AngersCette rarissime photo originale du stand de la Maison Hamelin à la foire d’Angers en 1935 , nous offre un panorama quasi complet des Jaz en vente cette année là et surtout nous montre les deux ancêtres de nos « Jazic » de vitrine : un énorme FONIC en bakélite dont il s’agit de la seule représentation connue à ce jour ; tandis que sous la flèche rouge , on reconnaît un REPLIC , grand format , dont nous possédons un exemplaire offert au Raja de Nanpara en 1935 .

Pendule publicitaire COGNAC SALIGNAC circa 1954

salignac

Pendule murale publicitaire pour la marque de Cognac SALIGNAC . Datée de 1954 sur son calibre 5G , mécanique . Miroir sérigraphié , aiguilles building , orifice pour le remontage en façade par clé amovible . Format 34,5 x 26 cm . Elle est très proche dans sa conception de l’horloge publicitaire pour le Progrès , sa contemporaine : même calibre 5G , corps en miroir sérigraphié également et surtout même destination , les débits de boissons .

NAFRA-DON horloge publicitaire 1953

nafran-donGrande horloge publicitaire pour NAFRA-DON , mouvement mécanique à clé , calibre 5G . Diamètre 38 cm . Corps en isorel .  Dans sa version complète l’horloge est visée sur un grand cercle rouge où sont fixés des disques d’embrayages ,  rappelant l’activité de cette entreprise spécialisée dans les disques de freins et d’embrayages : nous avons vu des exemplaires avec deux similis disques et d’autres avec six authentiques embrayages Nafra-Flex . N’était pas au catalogue puisque destinée aux garagistes . On trouve des exemplaires dont les calibres sont datés  de 1952 ou 1953 .nafran-don-dos

Le Progrès horloge publicitaire 1953

le-progres-face-et-dosLE PROGRES , horloge publicitaire , mouvement mécanique à clé amovible , calibre 5G daté en creux de 1953 . Plaque de verre épais , motif sérigraphié sur fond miroir au mercure . Format 35 x 25 cm . plaques-3 Plaques émaillées contemporaines de cette horloge publicitaire dont elle reprend graphisme et code couleur pour Le Progrès de Lyon , journal régional fondé en 1859 .Ce type d’horloge ornait principalement les débits de boisson où l’on lisait beaucoup la presse locale après guerre . Elle est très proche dans sa conception de l’horloge publicitaire pour le Cognac Salignac  , sa contemporaine : même calibre 5G , corps en miroir sérigraphié également et surtout même destination , les débits de boissons .

TORPIC chiffres arabes 1952 à 1961

torpic+ ecrin.jpgTORPIC , petit réveil , gamme des Stylites , mouvement mécanique , calibre 6J . Référencé n° 467.15  à la  page 9 du catalogue Jaz de 1955 . Corps en métal doré , réserve avant et pieds torpilles cuivrés , cadran argenté , chiffres arabes en relief , aiguilles et points lumineux , existe également en modèle à chiffres romains avec boîtier laqué écaille acajou rouge dès 1955 et l’on pouvait déjà opter pour un modèle à chiffres arabes avec un corps et une cloche couleur ivoire  avec au choix une version non lumineuse 467.14 ou lumineuse  n° 467.15 lesquelles ne durent que l’année 1955  , remplacées dès 1956 par le modèle ci-dessus à  boîtier « or « version  lumineuse uniquement  .

Diamètre 7,5 cm , poids 210 gr . torpic-pubEn option on pouvait acheter une bourse de protection d’abord  en  maroquin rouge référence n° LN 20 puis en plastique rouge à fermeture éclair référence EN23 . Le TORPIC à chiffres romains disparaît du catalogue en 1960 , la version à chiffres arabes n’est supprimée qu’en 1961 .torpic sablic doucic francic pâquespublicité Paris Match n°105 , Mars 1951 , format 35,5 x 13,5 cm torpic rafficpublicité  format 32,5 x 11,5 cm raffic torpic pubJaz Torpic CupraVersion promotionnelle du TORPIC à chiffres arabes pour CUPRA datée de 1957

CUPRA sulfate de cuivre – Kupfer Vitriol – à gauche affiche pour le fongicide Cupra, réalisée en 1946 par Samuel Henchoz pour la Société des produits chimiques SA à Renens (Museum für Gestaltung Zürich, Plakatsammlung, Zürcher Hochschule der Künste)