BASSIC 1953 à 1954

BASSIC , pendulette à accrocher de la gamme des Stylites, mouvement mécanique 8 jours , calibre K , 7 pierres , sans fonction réveil . Nouveauté de 1953, présenté dans le catalogue 1954 à la page 2 , référencée K565-11 . bassic ouverteBoîtier en forme de bassinoire à l’origine de son nom , corps en cuivre rouge poli verni , manche en bois , boucle et piton d’accrochage cuivre rouge ; cadran « argent », chiffres et aiguille façon or ; aiguilles phalliques et points lumineux . Longueur 37 cm , diamètre 10 cm .

FANIC 1983 à 1985

fanic.jpg

FANIC , pendule murale de la gamme Jaz Quartz , mouvement à quartz , à pile LR6 , calibre MAK . Nouveauté du catalogue 1983 , référencée 7139-10 . Boîtier en forme de poêle à frire, cuivre décoré , chiffres romains sur écoinçons blancs . Format 21 x 40 cm.

En 1985 pour sa dernière année de mise en vente , elle porte la référence 6609.Jaz avait précédemment produit d’autres horloges murales en forme de poêle , les GALTIC et POELIC .

CANTIC 1983 à 1985

cantic.jpg

CANTIC , réveil de la gamme des Gros Jaz , mouvement mécanique , calibre PA . Nouveauté du catalogue 1983 à la page 4 , référencée 1255-61 . Boîtier métal peint couleur cuivre « antique », d’où son nom , chiffres et points lumineux , sonnerie sur 2 clochettes . Diamètre 8,8 cm.

En 1985 il porte la référence 2463 . Il n’est plus disponible en 1986.

CIVRIC 1982 à 1988

civric 2CIVRIC , réveil de la gamme des Gros Jaz , mouvement mécanique à répétition , calibre PA made in Germany . Nouveauté du  catalogue  1982 à la page 41 , référencé 1251-61 . Boîtier et cloches en cuivre rouge , sonnerie sur deux clochettes reliées par une grande bélière , cadran doré , aiguilles et points lumineux . Diamètre arrière 12,5 cm , diamètre de la vitre 10 cm , poids 395 gr .

Toujours disponible en 1985 , il perd son nom au profit d’une simple référence: 2458 . Il n’est plus au catalogue en 1988 .

FRUTIC 1976 à 1978

fruticFRUTIC , pendule murale de la gamme Jaz Electronic , mouvement électrique à pile , calibre TM, licence ATO. Nouveauté du catalogue 1976 à la page 25 , référencée 4223-10 . Assiette en cuivre , chiffres romains sur écoinçons blancs , sans trotteuse . Diamètre 32 cm. Elle n’est plus disponible en 1979 . Sa forme de coupe à fruit ne laisse guère de doute sur l’origine de son nom .

GAUDRIC 1976 à 1979

 

gaudric (2)

GAUDRIC , réveil de la gamme des Gros Jaz , mouvement mécanique , calibre PA . Nouveauté du catalogue 1976 à la  page 37 , référencée 1219-61 . Corps en métal façon cuivré antique , cadran en carton à motif central , chiffres romains , aiguilles et barrettes lumineuses . Diamètre 12,5 cm pour un poids de 400 gr seulement , indice peu flatteur pour la qualité de ce réveil dont le dos est simplement emboîté et qui du fait de sa grande taille et de la finesse de son boîtier est en outre fort bruyant . Il n’est plus disponible en 1980 mais le PRELIC de 1982 hormis son décor est une réédition du GAUDRIC .

gaudric cadran

détail du cadran horlogia ferrea.jpgCette planche de STRADANUS étant relativement connue des amateurs de gravures du XVII° siècle , il nous a été assez aisé de reconnaître dans l’illustration du cadran de ce GAUDRIC un extrait de l’horlogerie métallique  » HOROLOGIA FERREA » ,  cinquième planche de NOVA REPERTA « Nouvelles Découvertes » recueil de planches imprimées à Anvers chez Jan Galle vers 1620/1630 d’après les cartons de Jan van der Straet, dit Giovanni Stradano ou Stradanus. Légendée ainsi : Rota aequa ferrea aetherisq(ue) voluitur, Recludit aeque et haec et illa tempora : une roue métallique bien ajustée tourne dans l’air , elle révèle ces heures ci et ces heures là avec justesse .gaudricgaudric (1)

GALTIC 1975 à 1977

galtic

GALTIC , pendule murale de la gamme Jaz Electronic , mouvement électrique à pile , calibre TM , licence ATO . Nouveauté du catalogue 1975 à la page 24, référencée 4216-10 . Boîtier poêle à crêpes en cuivre , manche laiton ; chiffres romains sur écoinçons blancs , aiguilles noires . Diamètre 30 cm . stand-jaz-poeleRéaliser une horloge pour une cuisine à partir d’une poêle est une tradition que l’on retrouve dès le début du XX° siècle ainsi qu’en témoigne cette rare photo du stand de l’horloger Georges Hamelin à la foire d’Angers dans les années 30. Et pourtant si quasiment toutes les pièces présentées sur ce stand sont des Jaz , il y a deux exceptions notables : les coucous et cette poêle transformée en pendule puisqu’il faudra attendre 1967 avec la POELIC , au nom étymologiquement limpide , pour que Jaz succombe à cette mode . Mais Jaz ne cessera plus d’en produire, lui ajoutant même en 1975 une variante , la GALTIC à la dénomination ayant une étonnante origine argotique puisque tirée de galtouse . La POELIC ne quittera le catalogue qu’en 1983 mais pour être immédiatement remplacée par la FANIC qui ne s’en distingue que par de petits détails , lui assurant une longévité de près de 20 ans !galtic  detail.jpg

galtic-75Avec son manche riveté et son métal épais , tout laisse à penser que la GALTIC a été construite sur la base d’une vraie belle poêle traditionnelle ou tout au moins par un fabricant spécialisé en batterie de cuisine .

TACTIC 1975 à 1978

tactic (2)

TACTIC , horloge murale , Jaz Electronic à sonnerie , mouvement à pile LR20 , calibre SP made in Japan . Nouveauté du catalogue 1975 à la page 21 , référencée  3299-10 . tactic cadranCorps en cuivre repoussé , chiffres romains , balancier , sonnerie sur gong deux tons aux heures et demies . Format 26 x 35,5 cm , poids environ 1,380 kg . Elle n’est plus disponible en 1979.tactic dosLe fin cadran en cuivre repoussé est doublé au dos d’une plaque de bois qui lui apporte sa rigidité . Le balancier n’a pas son fonctionnalité habituelle de régulation , il n’est que décoratif mais un moteur , qui lui donne un mouvement de va et vient , entretient l’illusion .

Son nom n’a rien de tactique , mais n’est pas sans rapport avec le célèbre TIC-TAC!

FRANCIC 1950 à 1961

francicFRANCIC , petit réveil , gamme des Stylites , mouvement mécanique , calibre J . Nouveauté du catalogue de Novembre 1950 à la page 5 . Boîtier en métal laqué écaille acajou , réserve avant cuivrée , cadran en relief métal argenté , chiffres romains ou arabes , aiguilles et points lumineux . Diamètre 7,6 cm , poids 190 gr .

FRANCIC de dos et version à chiffres romains francic-jazette-novembre-1950Affichette de vitrine fournie aux horloges affiliés avec la Jazette de Novembre 1950

francic-pub Le FRANCIC est clairement présenté par Jaz comme un JAZIC en réduction  .torpic sablic doucic francic pâquespublicité Paris Match n°105 , Mars 1951 , format 35,5 x 13,5 cm ( non signée mais il s’agit d’évidence d’un travail de BYDO .francic pub couleurspublicité couleur par BYDO pour le Reader’s Digest , format 18,5 x 13,5 cm .maric regic francic blaisic PM n°90 9 XII 1950publicité par BYDO , Paris Match n°90  , le 9 XII 1950 .sapic colmic carlic francic raffic PM n°299 Déc 1954publicité Paris match n° 299 , déc .1954  , tiers de page

Il est tout d’abord proposé en 1950 avec un boîtier doré brillant , un socle et la cloche arrière laqués ivoire , réf . 466-10 pour la version Lx et 466-11 pour la version NL.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                           En 1951 un écrin en fer à cheval est proposé en option .                                                                                                                                                                                     En 1953 la version non lumineuse 466-11 n’est  plus en vente , en revanche apparait une version supplémentaire à boîtier et socle de couleur écaille acajou , réf 466-37 , ils disposent  toujours de l’écrin fer à cheval en option mais maintenant au choix avec un écrin chapelle .                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                 En 1955 , le tout premier modèle doré réf . 466-10 n’est plus disponible , la version écaille acajou réf. 466-37 est toujours en vente et on lui ajoute une version à chiffres arabes et l’ensemble socle et boîtier peint de couleur ivoire , réf 466-19 qui peuvent encore être dotés d’un écrin fer à cheval ou chapelle  .                                                                                                                                                                                Pas de changement en 1956 , en revanche en 1957 la version ivoire réf. 466-19 disparaît ainsi que les écrins qui ne sont plus disponibles .                                                                                                                                                                                    Seule la version acajou réf.466-37 est toujours en vente dans les catalogues 1957 , 1958/59 , 1959/60 et enfin 1960/61 pour la dernière apparition du FRANCIC. francic socleSocle du FRANCIC en aluminium moulé estampillé ALUVAC en relief .                                                                                                                                                                                                  Après la Grande Guerre , Ferdinand de Vazeilles Directeur du Laboratoire et des Ateliers Thermique des Automobiles , chargé par le Ministère de l’Armement d’une mission en Angleterre , découvre l’existence de la technique peu usité de la fonderie d’aluminium sous pression . En 1919 il crée la première fonderie française sous pression à Paris qu’il transfère à Nanterre en 1925 et baptise ALUVAC , fonderie de précision .. aluvacIl connaît un succès foudroyant en fournissant tout d’abord l’industrie automobile avec les premiers carters fondus sous pression mais si cette marque et Monsieur de Vaizelles restent célèbres de nos jours , c’est parce qu’il réalise les premiers jouets exploitant ce procédé pour des petites voitures qu’il décide de commercialiser lui même sous le nom de SOLIDO  .

Publicité et Usine ALUVAC 22 boulevard National à Nanterre .

C’est bien naturellement que Jaz , alors implanté à Puteaux , fait appel à son fameux voisin de Nanterre pour fondre les pieds de ses FRANCIC .