POELIC 1967 à 1982

poelic.jpg

POELIC , grande pendule murale de la gamme Jaz Transistor puis gamme Jaz Electronic et enfin Jaz Quartz , mouvement électrique à pile , calibre 4AN à  licence ATO puis TM et enfin MK . Nouveauté du catalogue 1967-1968 à la page 20 , référencée 2246-10 . Boîtier en cuivre , manche en acier martelé ; chiffres romains et écussons emboutis , aiguilles noires . Diamètre 30 cm , hauteur 55 cm , poids 870 gr . stand-jaz-poeleRéaliser une horloge pour une cuisine à partir d’une poêle est une tradition que l’on retrouve dès le début du XX° siècle ainsi qu’en témoigne cette rare photo du stand de l’horloger Georges Hamelin à la foire d’Angers dans les années 30. Et pourtant si quasiment toutes les pièces présentées sont des Jaz , il y a deux exceptions notables : les coucous et cette poêle transformée en pendule puisqu’il faudra attendre 1967 avec cette Poêlic , au nom étymologiquement limpide , pour que Jaz succombe à cette mode . Mais Jaz ne cessera plus d’en produire , lui ajoutant même en 1975 une variante , la GALTIC à la dénomination ayant une étonnante origine argotique puisque tirée de galtouse . La POELIC ne quittera le catalogue qu’en 1983 mais pour être immédiatement remplacée par la FANIC qui ne s’en distingue que par de petits détails , lui assurant une longévité de près de 20 ans ! Comme les autres horloges murales Jaz , elle évolue se voyant équipée en 1976 du  calibre TM gagnant ainsi la gamme des Jaz Electronic puis en 1980 celle des Jaz Quartz en adoptant le calibre MK .

Cette POELIC est surprenante à plus d’un titre : tout d’abord sa taille puisque l’ensemble mesure 55 cm de haut pour un diamètre de 33 cm ce qui implique une immense cuisine ou un pan de mur entier mangé par ce « chef d’œuvre » du kitsch rustique ; ensuite c’est la faiblesse de la qualité de la réalisation à laquelle Jaz ne nous avait pas habitué : ce cuivre , vernis et lourdement patiné , donne l’impression d’être faux . Enfin les emboutissages sont grossiers , les chiffres disproportionnés , les aiguilles en aluminium trop léger ne font pas illusion , le décor central gravé que l’on retrouve sur nombres de cadrans de réveils et pendules Jaz inapproprié ici , etc

Peinte au dos en noir , le manche est vissé sur le corps par un vis papillon . La vraie surprise est surtout dans son succès aux vues de ces défauts . En revanche , si la GALTIC ne correspond pas non plus à notre goût , il faut reconnaître à celle ci une qualité de réalisation sans comparaison avec cette décevante POELIC . Avec son manche riveté et son métal épais , tout laisse à penser que la GALTIC a été construite sur la base d’une vraie belle poêle traditionnelle  ou tout au moins par un fabricant spécialisé en batterie de cuisine .tempic vitic ruzic scintic bardic moltic caric darlic vonic quinzic latic volic poelic cristic Oct 1966 Paris Match++publicité Paris Match pleine page pour les photos + 1/3 pour le texte à gauche , 35 x 34 cm  .

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s