Jaz pour Lonchamp Maroquinerie

 

lonchamp logo 2Longchamp est une célèbre entreprise de maroquinerie , fondée à Paris en 1948  , toujours détenue et dirigée par la famille Cassegrain . Son fondateur Jean Cassegrain  détenait une civette familiale au Boulevard Poissonnière à Paris où il s’était spécialisé dans les pipes haut de gamme . Il est le premier à avoir l’idée de les faire gainées de cuir , début de son succès dans le luxe . Si la marque Longchamp naît en 1948 , ce n’est qu’en 1955 qu’elle se lance officiellement dans la maroquinerie . Les pendulettes étriers appartiennent donc aux origines de la marque au cheval au galop

 

longchamp étrierPendulette de bureau réveil en forme d’étrier suspendu . Boîtier gainé de cuir vert , étrier et lunette en laiton doré, vitre en verre bombé ,cadran crème à chiffres arabes rapportés ,  aiguilles , réglage au dos , Made in France . Mouvement mécanique à remontage manuel , calibre J par Jaz . Dim. 13 x 18.5 mm.longchamp bureauPendulette réveil de bureau en forme de coffret à cigare ou cigarette . Coffrage en bois gainé de cuir noir , lunette en laiton doré, vitre en verre bombé , cadran acier irisé , 12 index rapportés et aiguilles or , date à III heures , réglage au dos , Made in France . Mouvement mécanique , remontage manuel Calibre Jaz 8 jours . Dim. 15 x 14 cm . Longchamp boîte à cigare Pendulette réveil de bureau en forme de coffret à cigarette . Coffrage bois gainé de cuir havane . Lunette en laiton , vitre en verre bombé , cadran acier irisé , index appliqués et aiguilles fuseaux lumineuses , date à III heures, réglages au dos , Made in France . Mouvement mécanique à remontage manuel Calibre Jaz . Dim. 15 x 14 cm .                                                                                                                                               Remerciements à l’étude GROS & DELETTREZ SVV 22 rue Drouot à Paris IX° particulièrement à Maître Henri Gros & Maître Georges Delettrez , commissaires-priseurs réputés , pour les photos des trois ventes – ci-dessus- réalisées en leur étude en 2009 .longchamp fer à chevalPendulette réveil de bureau en forme de fer à cheval gainée en cuir . Lunette en laiton doré, vitre en verre bombé , cadran crème , chiffres et aiguilles en métal doré , réglage au dos , Made in France . Mouvement mécanique à remontage manuel , calibre J par Jaz  . Dim. 12,3 x 14 mm . longchamp psychéeLONGCHAMP Psychée

On reconnait aisément le cadran , les aiguilles et le dos du CANIC qui est d’ailleurs esthétiquement très proche des productions Longchamp .

                                                       CANIC  1954 

 

BRESTIC (1945)

brestic

BRESTIC , petit réveil mécanique de la gamme des Stylites , calibre J , d’une autonomie de 30 heures . Référencé 471.11 dans la brochure tarifaire FA 45 de janvier 1945 à la page 3. Boîtier miniature en acier tanké ,  lumineux  . Format 7 x 7 cm . Il n’est plus au catalogue en 1946 .

STAYBRIC et sa notice

Le BRESTIC est la version réveil du STAYBRIC qui était une pendulette dotée du calibre K apparue en 1942 , laquelle à l’origine , comme l’indique la petite notice qui l’accompagnait , devait être un réveil avec sonnerie et non une pendulette 8 jours . Selon un usage fréquent chez Jaz , la déclinaison porte en dénomination l’anagramme du modèle d’origine . Dans ce cas toutefois l’anagramme n’est que phonétique ,  au lieu de s’appeler le BRAYSTIC , il est devenu le BRESTIC .

FEUILLIC 1950

feuillic 1950 belge.jpgFEUILLIC , petit réveil , gamme des Stylites , mouvement mécanique , calibre 1J . Format 10,5 x 8,5 cm , poids 370 gr . Hors catalogue en France , référencé 484-11 dans le catalogue export en Belgique de 1950 . Boîtier métal coloré anodiquement , à décor de fougères sur fond grenat , socle et garnitures en métal doré , cadran métal à chiffres en relief doré brillant sur fond argenté , aiguilles et points lumineux

La dénomination FEUILLIC sera réattribuée en 1970 .  On reconnaît le corps des DABRIC et CABRIC , les aiguilles du BLAISIC et le décor des FOUGIC  .

Calibre J 1935 à 1970

 

Le calibre J est créé en 1935, remplacé en 1971 par le calibre DV . Il équipe les pendulettes 30 heures avec réveil, baptisé à ses débuts « mouvement plat ». On lui connaît des dérivés comme le 3J , 4J , 6J ou encore le 11J . Malgré leurs différences , ils sont tous référencé comme étant des calibres J.

schéma calibre j

 

La première version du calibre J était légèrement différente

 Les dérivés 3 J et 6J ne présentent que d’infimes différences avec le 1J .

                        Le calibre 4J est un dérivé de luxe empierré de 11rubis .             Consultez l’article consacré au 4 J

                               Le calibre 11J se distingue par une platine unique calibre j mutic alliage blanc (2)Pendant la guerre , les restrictions sur les métaux , particulièrement le laiton , contraignent Jaz à employer des alliages de substitutions dit « alliages blancs » comme sur ce MUTIC .

NYMPHIC 3006/3007 ( 1935 à 1937)

nymphic 3006.jpgNYMPHIC 3006 et 3007 , réveil , gamme des Stylites , mouvement mécanique , calibre J , 30 heures . Présenté aux pages 7 du tarif d’Août 1936 et du catalogue de l’été 1937 . Chevalet et socle en métal chromé , demi- colonnes en Jazolite noyer , chiffres rapportés en relief . Format 16,5 x 10,5 cm .nymphic 2006nymphic 3006 droitVersion non-lumineuse . Les chiffres sont en métal et collés sur le cadran comme pour le NYMPHIC 3002 /3004 mais contrairement au NYMPHIC 3000 dont les chiffres sont repoussés par estampage au dos du cadran .nymphic dédicace Notre exemplaire comporte une dédicace gravée en creux .nymphic-gammeFascicule publicitaire présentant trois des quatre Nymphic , CB signifie « cadran blanc » non-lumineux et CL  » cadran lumineux« .

LOSIC 1967 à 1969

losicLOSIC , petit réveil , gamme des Stylites , mouvement mécanique , calibre J . Nouveauté du catalogue 1967/68 à la page 2 , référencée 552-11 . Boîtier et socle en métal doré , cadran blanc , aiguilles et point lumineux . Diamètre 7 cm , poids 325 gr  . Disponible uniquement aux catalogues 1967/68 et 1968/69 . La dénomination LOSIC sera réattribuée en 1973 à une horloge murale .