DERVIC 1950

Dervic (2) (Copier)DERVIC , pendulette , gamme des Stylites , mouvement mécanique , calibre K , 8 jours ,  11 pierres , échappement à ancre . Boîtier en métal chromé , pieds en métal doré , chevalet , cadran métal doré, vitre en verre plat , aiguille pontife pour l’heure , aiguilles et chiffres lumineux , mention made in France en bas de cadran , chemin de fer à l’intérieur de la zone des chiffres . Format 180 x 12 mm , poids 445 gr . Uniquement présent au Tarif FB50 de novembre 1950 , référencé 561-11 . Le DERVIC est l’ultime variante du réveil NERVIC , dont il se distingue aisément par les deux clefs au dos et la troisième aiguille au cadran, puisque le DERVIC n’est pas un réveil mais une pendulette à poser .   Dervic (6) (Copier)Dervic (1) (Copier)Dervic (5) (Copier)Dervic (3) (Copier)Dervic (4) (Copier)

CUPRIC 1939

cupricCUPRIC , pendulette , chevalet , mouvement mécanique sans fonction réveil , calibre K , 8 jours , 11 pierres , aiguilles glaives , chemin de fer à l’intérieur de la zone des chiffres Format 80 x 65 mm .                                                                                                                                                                                                                                                           Nouveauté du tarif général F 178 du 15 Avril 1939 . Existe en deux versions : cage chromée ,  cadran fond noir à centre  argenté , qui n’existe qu’en  non- lumineux   réf. 4810 ou cage cuivre rouge cadran grand luxe à fond noir à centre cuivre , qui n’existe qu’en  lumineux réf. 4815 . Cette dénomination CUPRIC lui vient de cette version cuivre dont l’étymologie vient du latin Cupreum et du grec Kupros,

NORDIC 1939

NORDICNORDIC , pendule à poser de Luxe  , mouvement mécanique , calibre K , autonomie 8 jours , échappement à ancre , 11 pierres ,  non lumineuse , sans fonction réveil ni trotteuse .jaz nordic (2) Plaque de cristal teinté , socle en métal chromé , aiguilles buildings , vitre en verre  . Format 15,5 x 12 cm . Encore présente au tarif général F 178 du 15 Avril 1939 , référence 5830 , prix de vente 325 F.Nordic vert Existe en vert .jaz nordic (1)La NORDIC est esthétiquement proche de sa contemporaine la SCIENTIC, avec des joues supplémentaires sur les côtés . La dénomination NORDIC sera réattribuée en 1982 . Il est possible que ce nom soit inspiré de la popularité du Commandant Charcot comme c’est le cas pour l’ARTIC ( consultez cet article ) , il en est de même pour la SCIENTIC.1938-pendulette-11938-pendulette-21938-pendulette-31938-pendulette-4

La Vie du collectionneur nov.2000 n°341 « Pendulettes à petits prix »

la vie du collectionneur 10 novembre 2000La Vie du collectionneur novembre 2000 n°341 , article « Pendulettes à petits prix » par Roger Gateau , textes et photos .la vie du collectionneur 10 novembre 2000 page 19page 19 Roger Gateau était le spécialiste de l’horlogerie pour la Vie du Collectionneur ;   on lui doit de bons articles sur Les montres Jaeger-LeCoultre , La production Cartier , Toute l’horlogerie à Villedieu les Poêles ou Les montres de femmes  et d’ailleurs il s’agit de l’article le mieux rédigé et le plus compétent de notre rubrique sur les articles de presse à propos de Jaz . Donc pas d’erreurs à signaler , même les cotes établies restent valides vingt ans plus tard , malgré l’obstination des revues à ne pas parler de leurs concurrents qui était déjà bien présent en 2000 , les sites internets .page 20 (2)page 20 ; la pendule type 400 jours par Jaz est une CLOCHIC  , effectivement produite par HERMLE , comme toutes les autres pendules de ce type estampillées Jaz . Cet horloger allemand de gros ne vendait qu’à des confrères . Dans l’encart Des marques et des pays , l’auteur semble croire que seuls les suisses et les allemands ont exportés leurs production et dotés les concurrents de leurs mouvements . Si les allemands sont bien les spécialistes des 400 jours et imitations , toutes plus chargées les uns que les autres dont on leur reconnait bien volontiers la paternité , n’oublions pas que Jaz a doté de nombreuses marques étrangères tant en calibres mécaniques , qu’en transistor et particulièrement pour les pendules murales .page 21page 21. La pendule au centre en forme de blason est une NOBLIC en pollopas . C’est un des rares reproches que l’on peut faire à l’auteur si l’on veut être précis , l’exacte définition des horloges , lui qui fait étrangement de cette Jaz une pendulette .                                     Une pendule est l’abrégé d’une horloge à pendule  du latin  pendulus (« pendant ») : « chose pendante, qui pend » donc avec balancier ou poids , les autres sont des horloges concernant celles à suspendre ; Pour ce qui est des gardes temps à poser : ce sont des réveille-matin , abrégé en réveils , s’ils …réveillent tout simplement . On notera que réveille-matin , qui est invariable au pluriel en orthographe traditionnelle non réformée ,  peut prendre un S de nos jours mais le terme est vraiment vieilli de nos jours et quasi inusité . Si bien que l’objet qui réveille , à savoir le réveil porte le nom de ce qu’il provoque le réveil . Les pendulettes seraient celles qui ont un pendule ou balancier , mais en fait l’usage nomme ainsi celles qui donnent l’heure mais n’ont pas la fonction réveil . Mais tout cela est relatif  puisque selon Victor Hugo : »  En ce monde tout est pendule . Graviter c’est osciller. Un pôle veut l’autre «  dans l’ Homme qui rit, t.2, p.27 . Magnifique mise en abîme pour tout collectionneur de pendules qui est est donc lui-même pendule …page 19 1page 19 dessus page 19 2page 19 dessous page 20 (1)page 20 dessuspage 20 (2)page 20 dessouspage 21 1page 21 dessus page 21 2page 21 bas

PLASTIC 1937 à 1939

Plastic 1937PLASTIC , pendule à poser , corps gainé de cuir , quatre chiffres cardinaux , aiguille de l’heure squelette pontife , chemin de fer mouvement mécanique sans fonction réveil , 8 jours , 11 pierres , apparaît pour la première fois dans le nouvel additif au catalogue été 1937, encore présent au tarif F 178 de 1939  . Deux références disponibles : gainé rouge à cadran fond rosé  , chiffres et index rapportés dorés n°5844 ou gainé vert à cadran fond champagne , chiffres rapportés noirs n°5846  . Dimensions 172 x 140 mm . L’exemplaire ci-dessus n’est pas référencé .

calibre AT 1959 à 1964

Le calibre AT est un  mouvement électrique , à pile LR20 , à transistor , 15 pierres et balancier circulaire . Ce calibre dote deux pendules à poser  SISTRIC et TRANSIC et deux horloges murales : ALPIC et CASTIC . PREMIERE MONDIALE : ces quatre Jaz étant les premières pendules dans le monde à transistor et à balancier circulaire .

Jazette n° 39 Décembre 1959 19° année pages 2 et 3 calibre AT Jazette n°39 Déc 59 Jazette n° 39 Décembre 1959 19° année page 2 : calibre AT Jazette n°39 Déc 59 page 3Jazette n° 39 Décembre 1959 19° année page 3

Les Jaz géants de vitrine

Giants JazLes deux types de réveils géants de vitrine des années 50 que Jaz confiait en prêt aux horlogers comme objets publicitaires .

Pour les horlogers , utiliser des réveils colossaux comme publicités n’est qu’une déclinaison de l’emploi , depuis le XIX° siècle , d’horloges géantes comme enseignes . Lesquelles prenaient fréquemment la forme d’une montre à gousset , beaucoup plus rarement d’une horloge de cuisine comme ci-dessus à Nantes dans les années 60.Jaz GiantsLa malle-cabine Vuitton donne la proportion de ces pièces impressionnantes de 56 cm de haut chacun pour un diamètre de 46 cm .

jazic géant

Celui-ci est une reproduction assez fidèle du  Jazic 193-20  ; Effectivement sur le Jazic original , la trotteuse rouge centrale est derrière les deux autres aiguilles , le reste est semblable . Si le Jazic est animé par un mouvement mécanique , celui de démonstration est évidemment animé par un mouvement électrique sur secteur . Au dos , une étiquette « Proprieté de C.I.M.H, 64 bis, Rue de Boetie PARIS, n° 29 » rappelle que , par exemple en cas de saisie suite à une faillite du magasin , ces objets restent la propriété de la C.I.M.H. , acronyme de la Compagnie Industrielle de Mécanique Horlogère , raison sociale d’origine de Jaz  que l’on retrouve d’ailleurs inscrite au bas du cadran de ce réveil géant comme sur les Jazic vendus au public jusqu’au changement de 1951 en Jaz Société Anonyme . Grand Jaz de vitrineFort aimablement , un de nos correspondants nous a confié les photos de ce bel et énorme exemplaire qui reprend également la silhouette des JAZIC  mais ne correspond à aucun modèle existant malgré son cadran à chiffres romains proche de celui d’un FRANCIC . On notera qu’il n’ y a d’ailleurs pas d’aiguille de réveil .Jaz de vitrine 2vue de dos étiquettePlaque de propriété affichant la nouvelle raison sociale de Jaz , anciennement C.I.M.H. Compagnie Industrielle de Mécanique Horlogère devenue JAZ S.A en 1951 . De nos jours cet usage de prêt d’objets d’étalage continue particulièrement pour les grands factices de parfums qui sont théoriquement interdits à la vente , restants la propriété de la marque.Stand JAZ Hamelin AngersCette rarissime photo originale du stand de la Maison Hamelin à la foire d’Angers en 1935 , nous offre un panorama quasi complet des Jaz en vente cette année là et surtout nous montre les deux ancêtres de nos « Jazic » de vitrine : un énorme FONIC en bakélite dont il s’agit de la seule représentation connue à ce jour ; tandis que sous la flèche rouge , on reconnaît un REPLIC , grand format , dont nous possédons un exemplaire offert au Raja de Nanpara en 1935 .géant chauvigny-page-407REPLIC géant un jour de braderie en 1931 devant l’horlogerie AUBRUN à Chauvigny jaz géant en indeCet autre REPLIC , détenu par un collectionneur indien , montre une faiblesse des pieds ,  en rapport au presque dix kilos de ce géant , que nous avons constaté aussi avec nos exemplaires .Black_Forest_FreiburgCette vitrine du Deutsches Uhrenmuseum à Furtwangen im Schwarzwald ( en Forêt Noire) …réveil géant BLANGY…et cet énorme réveil entre les mains de ce jeune ouvrier de la manufacture Blangy , prouvent que les réveils géants ne sont pas l’exclusivité de Jaz .

Prototype aux poissons

prototype aux poissons.jpgPendule à poser , gamme Jaz Transistor , mouvement électrique à pile LR 14 , non-lumineux ,  licence ATO . La gamme Jaz Transistor s’étend de 1959 à 1974 , large période pour laquelle nous possédons tous les catalogues Jaz existants , pourtant cette belle pendule à poser n’y apparaît pas : il s’agit donc probablement d’un prototype ou d’un modèle réservé à l’export qui serait non-répertorié . Il ne peut s’agir d’un hybride – montage avec des éléments d’une autre marque- puisque ce cadran inédit est spécifique à ce modèle . Il est la propriété de Mariano MACOR , notre correspondant local en Alsace .

Ce décor de poissons nous est familier puisque nous le retrouvons sur les DIRIC dont nous savons , par Monsieur Kopfler , que ces boîtiers étaient fabriqués par une entreprise de Besançon qui ne peut être qu’à l’origine de la conception de ce prototype .

prototype aux poissons cadran 1prototype aux poissons dosprototype aux poissons cadran

Les Jaz de style Art Déco

 

La consultation des petites annonces de vente est un exercice parfois hilarant , parfois désolant par l’abondance des fautes d’orthographes , des descriptions fautives , des indices de rareté totalement erronés et des prix extravagants . Mais le plus ridicule est de voir qualifié Art Déco à tout-va , des pendules Napoléon III , Henri II , Moderniste , Fifties ou Sixties et surtout des réveils sans style du tout  , par des vendeurs convaincus qu’il s’agit d’un sésame absolu . Aussi avons nous décidé de définir l’Art Déco et énumérer les Jaz qui appartiennent à ce style et cette période.

L’Art Déco est un mouvement artistique qui commença en 1910 pour se terminer en 1939 . Ce style typiquement français succède à l’exubérance de l’Art Nouveau qui était avant tout ornemental , s’appuyant sur l’esthétique des courbes organiques ou végétales , décrié sous le nom de Style Nouille .

Les trois premiers Jaz décoratifs NORMAL , ARTIST et  BUREAU relèvent d’un style hybride entre l’Art Nouveau par leurs formes arrondies et leur décor floral , néanmoins mâtiné d’une pointe d’Art Déco par la stylisation des formes.

Au contraire, l’Art déco revient à la pureté des formes et se veut à la fois géométrique et décoratif. Il est extrêmement influent surtout dans l’architecture et le design, ainsi que toutes les formes d’arts plastiques . Le terme Art Déco fait référence à l’Exposition Internationale des Arts Décoratifs et Industriels Modernes organisée à Paris en 1925 qui marqua la consécration de ce style.

Ce mouvement se caractérise essentiellement par la simplification des formes, la stylisation des motifs tout en s’inspirant des mouvements artistiques contemporains : les couleurs vives des Ballets Russes et du Fauvisme, les formes esthétiques de l’Art Nègre, les formes géométriques du cubisme, du futurisme et du constructivisme.

Les matières employées définissent également l’Art Déco avec l’emploi de la bakélite , des chromes , des verres colorés , des pâte de verre , des bois précieux , etc.

CLIQUEZ sur LES VIGNETTES pour accéder à l’ARTICLE CORRESPONDANT
amplic-3horloge-bakelite-faceapplic-1936applic-19481argic-bleu1articartic-bleubasic 1939chamic1charmic-4000cramic boiscramic-facegalerie-des-cubicfantic-1937fasticfastic-dessusfonic thuyafonic-multipans-6fonic-vert-et-thuyagallic-nymphes-21genic-1gotic1gotic-bakelitegotic-jaune1baklite-gb1940-facejanic-1932-nljolic-jaune-et-chrome-1949jolic chromelorriclotic-1lucic-1928nordic 19381938-pendulette-5normic-1939-1nymphic-3006-droitoblic2paric-1944persicportic-faceromic-facestatic-2sylvic-facetoric-marbre1touric1verdicanniversaire

Les réveils Jaz de style Art Déco sont , évidemment , tous mécaniques , excepté le modèle du 70° anniversaire qui est une réédition à quartz

Calibre R et dérivés 1952 à 1960

Le calibre R est un mouvement électrique sur secteur , en 110 ou 220 volts , apparu commercialement en 1952 , équipant essentiellement des pendules murales et une pendulette à poser , la SECTIC . Son apparition induit la création de la gamme Jaz Electric .

doc calibre R (11)doc calibre R (1)

Le calibre R fait ses débuts commerciaux avec les pendules murales VIRIC et CHAMPIC en 1952 puis la RUMIC et la pendulette SECTIC en 1953.

1954: RAMPIC, SOLIC, SPHERIC et ZODIC

1956: DIFFIC

1957: MARPIC

1958: LIMIC

1959: apparition du calibre AL à pile qui va « ringardiser » les calibres sur secteur

1960: TRALIC et ROMBIC alors qu’apparaissent les premiers calibres à transistors.

Le calibre R est abandonné en 1962.

 

Lancement d’un calibre 2R grâce à la tige métallique ( si l’indication du voltage a disparu du capot extérieur , vous le retrouverez inscrit à la peinture rouge sur le moteur lui même : 220 volts en l’espèce)calibre Rles inscriptions rouges 220 1 et 52 donnent donc le voltage 220 volts , la référence du calibre 1R et la date 1952.Jazette_1959_Decembre page 1 extraitUne de la Jazette de Décembre 1959 ( extrait)                                                                    Conçu en fait en 1932 , le calibre R est donc le premier mécanisme électrique commercialisé par JAZ , seulement vingt ans plus tard , qui n’est pas pionnier en la matière . En 1840 l’horloger écossais Alexander Bain réalise la première horloge électrique . L’énergie est fournie par une pile qui alimente un électro-aimant lequel fait osciller un pendule. Il imagine également qu’une horloge centrale pourrait envoyer des signaux électriques pour synchroniser de nombreuses autres horloges. Cette idée sera mise en application par Louis Breguet en 1856 qui installe à Lyon un système pouvant faire fonctionner 76 cadrans logés dans les lanternes de l’éclairage public reliés entre eux par un réseau de fils électriques . L’horloge mère, alimentée par une pile électrique, est connectée à un régulateur qui envoie un courant inversé à chaque minute dans le conducteur pour assurer à tous les cadrans d’afficher la même heure . Cela reste bien anecdotique jusqu’à l’extension des réseaux électriques au début du XX° siècle avec , toutefois , ce problème récurrent et rédhibitoire de régulation incertaine . Les premières horloges électriques pratiques sont réalisés en 1918 par Henry Ellis Warren  un inventeur américain sous la marque Warren Telechron Clocks . Elles fonctionnent avec un moteur synchrone asservi à la fréquence stabilisée du réseau électrique  alternatif . Il était parvenu à convaincre les fournisseurs américains d’électricité d’offrir la distribution d’un courant correctement régulé comme un service supplémentaire après que la faible , mais constante,  consommation des horloges soit devenue quantifiable électriquement et donc financièrement .

Le faible investissement requis pour assurer une grande stabilité était largement compensé par la consommation supplémentaire engendrée par la multiplication des horloges : il fallait y penser et cela permet à Telechron puis General Electric d’envahir le marché américain d’avant guerre avec des pendules et horloges sur secteur . catalogue 1935 1936catalogue vedette 1935 1936Catalogue VEDETTE 1935-1936 page 14 et 15                                                                                                                                                                                                                De ce côté de l’atlantique , personne n’a cherché à convaincre L’Union d’Electricité  , L’Energie Industrielle ou l’un des nombreux autres précurseurs d’EDF  qui est créé en 1946 ( dans la Jazette de Décembre 1959 , citée plus haut  Jaz commet un petit anachronisme )

En revanche VEDETTE avait trouvé un solution ingénieuse en électrifiant des mouvements mécaniques : un petit moteur électrique remontait le ressort d’un mouvement classique , résolvant ainsi plusieurs problèmes inhérents aux mouvements électriques . Effectivement , en général , les horlogers étaient plutôt rétifs envers cette technologie qu’ils ne connaissaient pas , la consommation devenait réellement négligeable et la régularité du courant n’avait plus d’importance , toutefois cette solution astucieuse restera sans lendemain .( voir notre article sur la saga Vedette )

Avant guerre en Europe , les horloges électriques sont le domaine , sans conteste , de Léon HATO connu par la licence ATO . ( consultez notre grand article sur ATO)  Elles étaient pour la plupart alimentées par pile , esquivant le souci de la régularité du courant , mais toujours noblement habillées , parfois même par Lalique , elles n’étaient pas à la portée de tout le monde . En 1958 , Jaz lance son propre mouvement électrique à pile avec le calibre AL à remontage électro-aimanté à bascule et balancier circulaire . Celui- ci présente l’inconvénient d’être bruyant : consultez notre grand article sur le calibre AL . Toutefois c’est l’obtention de l’exclusivité de la licence ATO pour la France , la même année 1958 qui va permettre à Jaz de devenir le leader européen de l’horlogerie électrique par une diffusion à la portée de toutes les bourses avec 245 Jaz dotés de calibres sous licence ATO de 1959 à 1977 

doc calibre R (2)doc calibre R (3)