PROMIC 1974 à 1975

promic.jpg

PROMIC , petit réveil , mouvement mécanique , calibre DK . Nouveauté du catalogue 1974 à la page 10 . Trois  modèles disponibles : boîtier lilas et cadran jaune 1347-51 ; rouge et cadran blanc 1347-61 ; jaune et cadran noir 1347-75 . Bélière et pieds en métal façon or ; aiguilles Breguet , aiguilles et points lumineux. Format 6,3 x 8,5 cm .

Il n’est plus disponible en 1976 .

Son esthétique est très proche du DOCLIC de 1970 .

DUPLIC 1950 à 1954

duplic

DUPLIC , réveil de la gamme des Gros Jaz , mouvement mécanique , calibre 18D . Nouveauté du catalogue tarifé FB50 de novembre 1950 à la page 9 . Boîtier matière plastique ivoire , lunette laiton verni incolore , cadran grenat , non-lumineux  réf. 225-10  ou aiguilles et points lumineux  réf. 225-11 . Format 16,5 x 12 cm , poids 400 gr .

 

En 1952 ,  il est proposé en trios couleurs supplémentaires : vert jaspé réf.225-33 ou bordeaux réf. 225-43 et en violine jaspé en 1953 réf. 225-23 avec des cadrans différents  . Le modèle vert n’est plus disponible en 1954.

Le DUPLIC n’est plus en vente en 1954 . On aperçoit plusieurs fois un DUPLIC dans le film Suivez cet homme de 1953 .

duplic boîte dosduplic boîteDUPLIC et sa boîte d’origine par le designer Crous-Vidal .boîte duplic 4Le format de cette boîte est adapté au DUPLIC ( 16,5 x 12 cm) et uniquement à lui .duplic réparationnotice de réparation pour le DUPLIC duplic pubpublicité presse , 18,5 x 13,5 cm .duplic jazic camic pub.jpgpublicité presse , format 35,5 x 13,5 cm

Le DUPLIC est visible dans le film Mon frangin du Sénégal, de Guy Lacourt, en 1953.

ARTIC ( 1937 à 1938 )

articARTIC améthyste ( violet ) , grande pendule de Luxe à poser , mouvement mécanique plat , calibre K , autonomie 8 jours, sans fonction réveil ni  trotteuse , non lumineuse , aiguilles buildings , référencée  n° 5802 à la page 5 du catalogue de 1937 , corps en cristal et métal du plus pur style Art Déco . Largeur 21,5 cm , hauteur 15,5 cm , poids 1,490 kg .artic bleuExiste également en couleur saphir ( bleu) réf.5800 . Avec sa contemporaine la FASTIC , page 4 du même catalogue , dont elle partage le mécanisme , son  véritable style Art Déco et les matières qui la composent , il s’agit certainement des plus rares et plus élégantes pendules jamais produites par Jaz . En 1938 Jaz propose à la vente une pendule à poser de conception esthétique et technique très proche .

Fin 1936 , quand cette horloge est produite , la mort tragique de l’explorateur polaire Jean -Baptiste CHARCOT choque l’opinion publique , tout en provoquant l’admiration ,  puisque le célèbre océanographe reste à bord et coule avec le Pourquoi Pas IV ?  selon les plus pures traditions de la marine .

En Octobre 1936 , les corps du Commandant Charcot et de ses compagnons sont retrouvés et exposés devant Notre Dame de Paris pour de spectaculaires obsèques nationales . Le cercueil de Charcot lui-même est hissé dans un catafalque colossal à la hauteur de l’immense popularité de ses exploits . Le célèbre navigateur était toujours accueuilli triomphalement au retour de ses expéditions et ses aventures relatées dans tous les journaux mettant l’antarctique et l’arctique au coeur de l ‘actualité française , tournant à une « charcomania » qu’il est difficile d’imaginer de nos jours ; il n’est donc guère étonnant que Jaz choisisse le nom ARTIC pour une de ses plus belles productions de l’année 1936/37 et l’année suivante pour le NORDIC par allusion au grand Nord .  artic dosARTIC de dos et vue sur le calibre K sans son capot

articartic profil