Suivez cet homme de Georges Lampin 1953

Le commissaire Basquier , interprété par Bernard Blier , se rappelle deux affaires qui ont marqué sa carrière à l’occasion de son cinquantième anniversaire : l’assassinat d’Olga, une prêteuse sur gages , puis la fausse arrestation et le cambriolage du bijoutier Courvoisier .La reconstitution de sa boutique est certainement la plus importante présence de JAZ sur le grand écran jamais vue : on y frôle le sponsoring …

suivez cet homme 2.jpgMais déjà dans la première affaire , l’interrogatoire du mari d’Olga , qui se déroule dans la chambre de la victime , est l’occasion de reconnaître un DUPLIC sur la table de chevet . Sauf que ce réveil apparaît en 1950 et que cette affaire est une narration de la plus belle affaire du commissaire , survenue 17 ans plus tôt . Comme souvent dans les films d’après guerre l’anachronisme est de rigueur pour les réveils .suivez-cet-homme-6L’affaire du cambriolage par des faux policiers se déroule donc dans une bijouterie reconstituée dans les studios Photosonor de Courbevoie dont le tournage a eu lieu entre le 16 Juin et le 1° Août 1952 .suivez-cet-homme-8suivez-cet-homme-10Les extérieurs ont été tournés en décors naturels dont nous avons réussi à identifier la localisation exacte grâce aux plans larges sur la rue et les autres commerces : il s’agit d’un bijoutier affilié Jaz situé au 12 rue Sainte Croix de la Bretonnerie à Paris IV° en plein Marais . Aux extrémités de la vitrine on reconnait aisément des réveils Jaz et à gauche une plaque Jaz au très identifiable jaseur . suivez-cet-homme-2suivez-cet-homme-7suivez-cet-homme-9Les vitrines sont pleines de publicités Jaz et l’on reconnaît plusieurs modèles du début des années 50 : DUPLIC , RANVIC , LADIC , etc.suivez-cet-homme-5Cependant la scène est censée se dérouler au sortir de la Libération , les réveils présentés sont donc encore légèrement anachroniques mais cela est sans doute volontaire . Effectivement quel intérêt pour Jaz de prêter , pour être présentés à l’écran , des modèles obsolètes ? C’est donc la gamme de l’année qui est offerte aux regards  des 1.141.019 spectateurs  de ce film , dont 331.288 pour Paris , assurant une belle publicité subliminale à JAZ  .suivez-cet-homme

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s