CUBIC peintures craquelées (1929 à 1931)

cubic vert ecrinCUBIC , petit réveil  de Luxe , mouvement mécanique , daté en creux 1931 sur la platine du calibre E .  Le CUBIC a été disponible aux catalogues Jaz de 1929 à 1936 dans diverses versions  : CUBIC n°308 , CUBIC n°309 , CUBIC n°312 et CUBIC 1935 .

Le CUBIC est également disponible avec un décor de peinture craquelée décliné en  plusieurs couleurs . Corps en métal au décor de peinture craquelée , cadran métal dit de Luxe , arrêt de sonnerie au sommet servant de fixation pour la bélière , 4 pieds carrés , aiguilles cathédrales ,  disponible avec aiguilles et chiffres lumineux ou en version non-lumineuse dite « cadran blanc » . Format 58 x 58 mm .cubic vert dessousLe décor de peinture craquelé est appliqué sur les quatre côtés . Pieds , clefs , dos et bélière sont dorés .

L’effet craquelé s’obtient en appliquant en même temps deux produits – peinture , médium , vernis – qui ne sèchent pas à la même vitesse provoquant ces craquelures naturellement  ; chaque réveil est donc unique dans son aspect .

Réveil de Luxe mais n’appartenant pas à la catégorie « Jaz de Luxe « qui n’apparaîtra qu’en 1951 , ce CUBIC pouvait être vendu dans des écrins spécifiques .

Un écrin type pendulette d’officier était également disponible comme pour ce CUBIC vert de 1929 .

cubic vert ouvertDans cette version du CUBIC comme sur le CUBIC n°312 , le gong de sonnerie est fixé sur le dos contrairement aux versions n°308 et n°309 .

 

SAMIC 1945

samic.pngSAMIC , petit réveil , gamme des Stylites , mouvement mécanique , calibre J  , 30 heures d’autonomie . Référencé 422-10 dans le fascicule Tarif F.A. 45  de 1945 . Chevalet incliné , corps en métal chromé ou peint , socle en alu poli estampillé JAZ en dessous , cadran photo de l’Arc de Triomphe , non-lumineux .  Format 65 x 90 mm

La base de ce réveil commémoratif est le CLARIC ( ci- dessus en rouge) . Il est à noter que l’emploi d’une photo comme cadran pour un réveil est une innovation que  Jaz  ne réutilisera plus dans l’avenir . La Jazette , petite revue interne de Jaz , de Janvier 1945 toute à l’exaltation  de la Libération en cours annonce : » Deux nouveaux modèles : Le TOMIC et l’EIFFIC sont les derniers nés de notre production . Deux réveils-souvenirs dont les cadrans représentent respectivement l’Arc de Triomphe de l’Etoile et la Tour Eiffel . Un nouveau stylite , dans la même série sortira lui aussi prochainement : le SAMIC dont le cadran représentera également la Tour Eiffel . Souhaitons bonne chance à ces benjamins ; nous sommes assurés déjà qu’ils plairont tant auprès de nos « visiteurs »pour qu’ils ont été conçus , qu’auprès de toute notre clientèle   »  Les « visiteurs » ce sont bien sûr  les  libérateurs  , nos alliés auxquels les noms de ces réveils-souvenirs rendent hommage : SAMIC pour l’Oncle Sam ( les Etats Unis évidemment) ,  TOMIC  pour Tommy ( le terme générique désignant un soldat britannique lors des deux conflits ) . Pour honorer la France Libre , un Francic aurait trop rappelé la Francisque de Pétain , restait son symbole à travers le monde : la Tour Eiffel… ce sera donc EIFFIC . Objets événementiels les TOMIC , SAMIC et EIFFIC ne sont disponibles qu’en 1945 . Doté d’un calibre J et d’une présentation plus luxueuse le SAMIC était vendu trois fois plus cher que ses deux compères , plus prosaïquement basés sur des réveils courants . La dénomination SAMIC sera réattribuée en 1978 .

JANIC ( 1932 à 1937 )

janic-1JANIC lumineux en écrin chapelle

janic NL.jpgJANIC non-lumineux                                                                                                                                            JANIC , petit réveil , mouvement mécanique , calibre E . Présent à la page 9 du catalogue de 1937 . Boîtier en métal chromé , socle en Jazolite marbrée thuya , aiguilles cathédrales pour les versions lumineuses . Existe en non-lumineux  réf. 218 et lumineux réf.219 . Format 9 x 7,5 cm .

Un écrin spécial était disponible en péga bleu ou peau bordeaux .

janic 1932 dosC’est de dos que la ressemblance avec son contemporain le CUBIC paraît la plus évidente , le couvercle arrière étant quasiment similaire avec de chaque côté du bouton central deux boulons de maintien du gong . Les inscriptions incisées en creux , plus ou moins adroitement , correspondent aux dates des interventions des différents horlogers pour l’entretien et la révision du mouvement .

Effectivement de par la taille , la technique et l’esthétique le JANIC est en fait un CUBIC qui n’est pas cubique et c’est bien la seule différence entre eux : ils sont dotés du même calibre E , un gong fixé sur le dos fait office de sonnerie pour ces deux réveils , leurs boîtiers chromés reposent sur un petit socle en bakélite .janic 1932 nlJANIC 1932 non lumineux Janic Lumineux faceJANIC 1932 lumineux . Ces deux derniers cadrans en carton , gaufré en creux et striés de lignes argentées et brillantes pour la partie centrale .pub-janic-1933Etrangement dans les publicités et les tarifs de 1933 , le JANIC est en vente sans son socle en Jazolite  ,socle qui est pourtant présent en 1932 et de retour après cette date . De ce fait son format s’en ressent et descend à 68 x 62 mm et toujours en 1933 il est disponible , comme le CUBIC , en émail craquelé prune , rouge ou bleu .

FLEURIC 1946 à 1951

fleuricFLEURIC , réveil , gamme à Tirage Limité , mouvement mécanique , calibre 4J , échappement à ancre , 11 pierres , autonomie 30 heures . Nouveauté du Tarif de 1946 , référencée 0796-10 . Boîtier en métal laqué noir à filets dorés , décor floral peint à la main , aiguilles en acier bleui , chiffres romains , non-lumineux  , vendu en écrin chapelle de cuir . Format 8 x 7 cm .fleuric exemplaire 2

Les FLEURIC sont peints à la main , chaque modèle est donc unique .

fleuric-jaz-tarif-1948-jpg6En 1948 l’encadrement du décor floral du FLEURIC est légèrement modifié , il n’est plus en vente en 1952 . Sa dénomination FLEURIC sera réattribuée en 1978 .

fleuric-pubLa notion de Tirage Limité est à géométrie variable chez Jaz puisque le FLEURIC est en vente pendant cinq ans et fait l’objet de plusieurs campagnes publicitaires noric-fleuric-penchic

CUBIC n°308 ( 1929 à 1936)

cubic-308CUBIC n°308 non-lumineux de 1931

 

CUBIC n°308 n-l         en 1931                              en 1933                                  en  1935

CUBIC , petit réveil , mouvement mécanique , calibre E . Présent à la page 5 du Tarif de 1936 . Corps en métal chromé à effet miroir , cadran en métal avec zone centrale en creux , arrêt de sonnerie au sommet servant de fixation pour la bélière , 4 pieds carrés rivetés . Format 58 x 58 mm . Référencée n°308  pour la version non-lumineuse dite  » à cadran blanc » par opposition au n° 309 avec aiguilles et chiffres lumineux . Réveil de Luxe mais n’appartenant pas à la catégorie « Jaz de Luxe « qui n’apparaîtra qu’en 1951 .cubic-309-et-308CUBIC n°309                                                      CUBIC n°308                                                                                                                                                                      La comparaison entre le  CUBIC n° 309  et le CUBIC n° 308 met en évidence la différence entre les versions , lumineuses ou non , qui implique outre des chiffres légèrement dissemblables des aiguilles totalement différentes . On notera que , pour le CUBIC n° 308 de 1931 , une version cubique des aiguilles Breguet a été choisie pour correspondre , comme la bélière et les quatre pieds carrés , à son  style quadrangulaire .cubic-308-dessus-et-dessousEn revanche dessus et dessous étaient parfaitement identiques entre les CUBIC 308 et 309.

Ce CUBIC pouvait être vendu en écrins spécifiques déclinés en trois versions : péga bleu n°15 , péga bordeaux n°16 ou suédine 2 tons n° 24  mais aussi livré en écrin chapelle jaz-cubic-312-face-et-dosCUBIC n°312                                                                                                                                                                     La gamme des CUBIC comprenait également jusqu’en 1936 d’autres petits réveils de même format , même calibre et parfois même cadran comme le CUBIC n°302 mais aussi avec un  socle en bakélite et sans bélière , référencés n°312 et n°313 ( ci-dessus CUBIC n°312) et enfin les CUBIC à décor de peintures craquelées .

 

Gong sur calibre                                               Gong sur dos

A l’instar de ceux ci , son dos carré vissé touchant le cadre ne permet pas de s’en servir comme cloche pour la sonnerie , c’est donc un gong formé d’un cercle non fermé qui en fait office selon la méthode employée dans nombre de carillons .

 

Gong sur calibre =2 vis                             Gong sur dos =4 vis+ 2 rivets

Mais à la différence de leurs homonymes , ce gong n’est pas fixé sur le dos mais directement sur le mécanisme ; ils sont donc aisés à distinguer même sans les ouvrir : le gong est fixé au dos par deux boulons autour de l’axe central et le dos est lui même maintenu par 4 vis aux angles , en revanche si le gong est fixé sur le mécanisme les deux boulons sont remplacés par les deux vis de maintien du dos et il n’y en a donc pas aux 4 angles .CUBIC 308 ouvert Le gong se fixe aux points A et B  sur la platine , il dissimule le numéro de série gravé en creux mais pas la date ( cercle rouge ) . cubic noirCUBIC n°308 non lumineux de 1933  cubic 308 1935CUBIC n°308 non-lumineux de 1935                                                                                                                                                                  cubic n°308 bis et 309 bisCUBIC n°308 bis /309bis catalogue 1937 page 8                                                                                                                                                                  En 1936 , les CUBIC n°308bis et n°309bis , dotés du même cadran que les 312 , sont ajoutés . En 1937  ne sont plus en vente que les 308bis /309 bis et leurs cousins  n°312 et n°313 à socle en Bakélite . L’origine de son nom vient évidemment de sa forme cubique , il en de même de son homonyme un grand réveil en plastique de couleurs vives , le CUBIC de 1974 .

 

Jaz cubic pubPublicité de presse 1931

CUBIC n°312 et n°313 (1935-1937)

jaz-cubic-312CUBIC n°312 non- lumineux de 1935                                                                                                                                                        CUBIC , petit réveil de Luxe , mouvement mécanique , calibre E . Apparaît à la page 5 du Tarif de 1936 et à la page n° 9 du catalogue de 1937 . Corps en métal chromé , socle en Jazolite . Format 58 x 58 mm . Cubic n°313 catalogue 1934-35 page 4Référencé n°313 avec aiguilles et barrettes lumineuses . Référence n°312 pour le modèle  non-lumineux .                                                                                                                                                            Réveil de Luxe mais n’appartenant pas à la catégorie « Jaz de Luxe « qui n’apparaîtra qu’en 1951 , ce CUBIC pouvait être vendu en écrins spécifiques déclinés en trois versions : péga bleu n°17 , péga bordeaux n°18 ou suédine 2 tons n° 22 . La gamme des CUBIC comprenait également jusqu’en 1936 d’autres petits réveils de même format , même calibre et parfois même cadran mais sans socle en bakélite et surmonté d’une bélière , référencés n°308 et n°309.jaz-cubic-312-calibre-et-gongCalibre E du CUBIC n°312 daté 1935 et gong suspendu à l’intérieur du dos . Un dos carré vissé sur le cadre ne permet pas de s’en servir comme cloche pour la sonnerie , c’est donc un gong formé d’un cercle non fermé fixé sur ce dos carré qui en fait office selon la méthode employée dans nombre de carillons .jaz-cubic-312-face-et-dosCUBIC n°312 face et dos                                                                                                                                                                                                                                               L’origine de son nom vient évidemment de sa forme cubique , il en de même de son homonyme un grand réveil en plastique de couleurs vives , le CUBIC de 1974 . Voir les versions contemporaines CUBIC n°302CUBIC n°308  ,  CUBIC n°309  et les CUBIC de couleurs craquelées .Jaz Cubic modernisteIl a fait l’objet d’une audacieuse variante où les chiffres sont remplacés par des index carrés , ici présenté dans son écrin chapelle  .

CLARIC 1942 à 1945

claric écrin CLARIC , petit réveil , gamme des Stylites , mouvement mécanique , calibre J , 30 heures d’autonomie . Chevalet incliné , corps en métal chromé ou peint , socle en alu poli estampillé JAZ en dessous .

claric-1942

Le tarif de Novembre 1945 proposait pas moins de 8 versions du Claric : corps chromé ou peint ,  lumineux ou non-lumineux , avec ou sans écrin , cadran blanc ou soleillé , etc . Cela peut surprendre au sortir de la guerre d’autant que dans les Jazettes de la même époque , la direction explique ses grandes difficultés d’approvisionnements en matières premières , les coupures de courant de plusieurs jours , le manque de papier et de cartons , l’incertitude du Franc , les sautes de températures , les transports ferroviaires interrompus , etc . Les restrictions ayant été totales , à partir de 1942 ,  sur les produits de base pour produire bakélite et faïence , Jaz  avait dû , pour continuer à exister  , produire de petits réveils en métal comme le CLARIC déclinés sous différentes présentations pour donner l’apparence du choix .

En 1942 il  était référencé 421-10 en non-lumineux et sans écrin , 0421-10 avec écrin . La version lumineuse était référencée 421-11 sans écrin et 0421-11 avec l’écrin à deux portes , visible sur cette photo , qui permettait de le transformer en réveil de voyage . Format 65 x 90 mm . Voir sa variante de circonstance le SAMIC à cadran photo représentant la Tour Eiffel pour honorer les libérateurs de l’Oncle Sam . Ils ne sont plus au catalogue en 1946 . Son nom sera repris en 1974 pour un réveil sur secteur sans aucune ressemblance .

boîte ClaricSi l’option écrin chapelle n’était pas choisie , le CLARIC était livré dans cette boîte comme l’atteste la référence 421-10 correspondante à une version non -lumineuse .IMG_3280 (Copier)Ce CLARIC 421-10 , devant sa boîte d’origine , acquis récemment et pourtant neuf de stock , arbore sa rare étiquette autocollante d’origine .