ZONIC 1964 à 1965

Zonicphoto , courtoise du collectionneur Serge Bennati                                                                                                                                                                                                            ZONIC , grand réveil , gamme Jaz de Luxe , mouvement mécanique , calibre AF dans sa version 5AF , échappement à ancre , 7 pierres , autonomie 8 jours . Nouveauté du catalogue 1964 /65 à la page 2  , référencée 817-11 . Lunette en métal doré tournée diamant , socle en métal doré , cadran argent et noir , deux chiffres sur écoinçons dorés , traits d’heures noirs , aiguilles et points lumineux , une seule clé pour le mouvement et la sonnerie , mention Made in France en bas de cadran . Diamètre 17 cm . Disponible uniquement au catalogue 1964/65 . La dénomination ZONIC sera réemployée en 1976 et 1983 .

FOUGIC 1952 à 1953

Fougicimages de courtoisie du collectionneur  Serge Bennati                                                                                                                                                                                                           FOUGIC ,  grand  réveil , gamme des Stylites , mouvement mécanique , calibre 1J . Nouveauté de  1952 , référencé 391-11 .Boîtier métal laqué noir , décor de fougères , cadran métal chamois , chiffres et points en reliefs , socle doré , lumineux . Format 14,5 x 10,5 cm . FOUGIC dosCes fougères sont à l’origine de son nom de FOUGIC ;  il appartient à une série de réveils qui ne varient que par leurs décors : les GLYCIC , BUTIC  , VIBRIC et BAMBIC  . Le FOUGIC n’est disponible qu’en 1952 et 1953 . Ce décor de fougères est repris du FEUILLIC réveil de 1950 réservé à l’export .

 

VIBRIC 1954 à 1955

Vibric Bennati (2)Photos courtoisie du collectionneur Serge Bennati                                                                      VIBRIC , réveil , gamme des Stylites , mouvement mécanique , calibre 1 J . Nouveauté du catalogue 1954 , référencée 382-11 . Boîtier en métal laqué noir  avec décor doré , socle en métal doré , cadran métal blanc , glace biseauté , aiguilles et points  lumineux  . Format 14, 5 x  10,5 cm . Présent uniquement aux catalogues 1956 et 1957. Son anagramme le BRIVIC lui succède en reprenant sa silhouette qu’il partageait avec les FOUGIC , GLYCIC , BAMBIC et BUTIC  . Sa dénomination lui venait bien sûr de vibrations qui forment son décor , elle sera réattribuée en 1974 à un réveil à lamelles .Vibric Bennati (1)

BALIC 1952 à 1956

balic vert droitBALIC 759-41                                                                                                                                                                   BALIC , réveil de voyage , gamme Jaz de Luxe , mouvement mécanique , calibre AB , 7 pierres , échappement à ancre , à sonnerie limitable . Nouveauté présentée dans la Jazette d’octobre 1952 . Boîtier et porte avant faisant office de socle gainées de cuir , cadran argenté , vitre en verre biseauté sertie dans la lunette en métal doré , aiguilles phalliques , aiguilles et chiffres lumineux  . Format 7,5 x 10 cm ,épaisseur 3 cm . balicBALIC  759-21 .                                                                                                                                                        Trois variantes disponibles : maroquin rouge réf.759-21 ou maroquin bleu réf. 759-31 et maroquin vert réf.759-41  , cette dernière version est supprimée en 1953 . Le nom de BALIC  sera réattribué en 1972  et en 1982 .balic dosAu dos , on reconnaît la cloche commune à tous les calibres AB avec l’index pour limiter la sonnerie graduée : STOP / 5 / 20 .

balic vertL’arrêt de sonnerie est déporté sur le côté balic vert dosCe déport de l’arrêt de sonnerie sur le côté explique la rotation de 45° du calibre par rapport aux réveils dont l’arrêt de sonnerie est au sommet .balic dos vertbalic ferme

BALIC rouge , monogrammé LG à la feuille d’or ( Collection Serge Bennati )

pub-balic-plaisir-de-francePublicité presse 1953 . Papier , pleine page , format 31,5 x 23,5 cm , issue de la revue mensuelle « Réalités ». Dessin par J.BYDO . Modèles reproduits GAPIC , COTIC , LANDIC et BALIC . Bien connu par ses publicités pour le Rhum Rocroy , Darbel et  Martini , BYDO avait déjà illustré la publicité de la ROULIC pour Jaz en 1950 et l’EMPIC en 1952 . Ces réveils de Luxe  correspondaient parfaitement au lectorat de Réalités qui était la revue illustrée la plus influente et la plus lue entre les années 1950 et 1970 . Avec son dos carré , son impression en quadrichromie , d’un prix élevé – 590 francs en 1956 –  Réalités  accordait une large place à la photographie , une grande importance au choix des couvertures et à la qualité de ses encarts publicitaires .landic balic coticDéclinaison simplifiée pour le Reader’s Digest , par Bydo lui même , de son travail pour Réalités . Format 18,5 x 13,5 cm . balic landic colmic cotic pub bydopublicité par Bydosapic cotic balic pub 1957publicité 1956/57 format 23,5 x 9 cm

BOULIC 1956 à 1958

boulicBOULIC , pendulette grand format , gamme des Stylites ,  mouvement mécanique , calibre K , échappement à ancre , 7 pierres , autonomie 8 jours mise en évidence par le 8 dans un petit cercle sur le cadran , sous les chiffres 12 ( sans fonction réveil , ni trotteuse) ,  non-lumineux . Format 18 cm de haut et 16 cm de diamètre.                                                                                                                                                                     Nouveauté du catalogue 1956 page 8 , il y est présenté  ainsi : » Après le succès que remporta le STELLIC  voici , pour compléter la série des grands Stylites 8 jours ,  le BOULIC qui se fait en deux versions , cadran noir et cadran argent » . En fait la différence entre les deux BOULIC ne se limite pas uniquement à une couleur de cadran même s’ils ont en commun un boîtier ,un intersocle et des pieds boules qui expliquent aisément leur noms , ainsi qu’une vitre en verre fortement bombée . En effet le 526-20 ( photo ci dessus) présente un cadran noir mat décoré d’un quadrillage « or » brillant , de quatre chiffres arabes et de huit points d’heures en reliefs « or » brillants tandis que le 526-10 est lui équipé d’un cadran argenté sans quadrillage et ses chiffres sont remplacés par des index d’heures sous forme de barrettes courbes sur zone galbée circulaire . » Les BOULIC sont équipés du même calibre K que celui monté sur les Jaz de Luxe 8 jours » impliquant en 1957 , le STELLIC supprimé , qu’ils deviennent les Stylites les plus chers et même plus onéreux que certains Jaz de Luxe .

boulic

La première année les BOULIC avaient des aiguilles très originales en forme de serpent ondulants . ( Photo collection Serge Bennati)

Boulic à cadran noir 1956 à gauche , 1957 à droite boulic 526-10BOULIC 526-10 .                                                                                                                                                                      Elles sont remplacés en 1957 et 1958 par ces variantes des aiguilles  » Breguet », soit 4 modèles différents pour trois  années seulement  puisqu’ils ne sont plus au catalogue dès  1959 remplacés par un  » cousin » très similaire  le CENTRIC qui n’a pas de barre torsadée au dessus des pieds boules . Il convient également de ne pas confondre les BOULIC avec les SERPIC qui ont la même silhouette mais sont plus petits ; les pieds boules étant les mêmes que pour les BOULIC ils paraissent d’ailleurs un peu disproportionnés . En 1975 des réveils boules électriques sur secteur héritèrent du nom de BOULIC tombé en désuétude .boulic dos.JPGBOULIC de dos boulic détail.JPGmentions au dos : échappement à ancre  7 pierres fevric tournic boulic pijic courbic pubpublicité 1956