Evolution des boîtes JAZ d’origine

les boites jazPanorama des différentes boîtes de réveils Jaz , vue d’ensemble                                                                                                                                                                                    CONSULTEZ NOS ARTICLES COMPLÉMENTAIRES :   INVENTAIRE DÉTAILLÉ des BOÎTES JAZ  et IDENTIFIEZ VOTRE BOÎTE d’ORIGINE JAZ

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Comme le démontre ce diaporama , les boîtes en carton , qui emballaient les réveils Jaz à l’achat , ont suivis dans leurs décors , à la fois l’évolution des logos , des slogans et de l’identité visuelle de la marque .                                                                                     Cela nous semble évident aujourd’hui , où le packaging a gagné tous les domaines de la consommation , mais à la fin du XIX° siècle , la plupart des réveils étaient vendus dans des conditionnements neutres et les réveils eux mêmes n’étaient que rarement identifiés au cadran par un logo . vendre-nc2b05-mars-1924-ours-page-311Revue VENDRE Mars 1924 page 311 . Extrait de l’article que nous vous invitons à lire , où les fondateurs de la marque expliquent l’importance de la publicité dans l’essor de Jaz , le choix du nom et l’innovation d’apposer le logo sur le cadran . Ils établissent un parallèle intéressant avec Citroën , fondée comme Jaz en 1919 , et l’importance de ne rien laisser au hasard : conditionnement compris .

dormeuse.jpgA l’origine c’est l’image de la dormeuse qui prévaut dans les publicités , même si l’on devrait dire l’éveilleuse ou la réveilleuse pour être précis , mais c’est moins parlant et peu élégant .

Ces publicités Junghans de 1939 et 1953 démontrent que ce thème n’était pas l’exclusivité de Jaz   .

De 1921 à 1940 se succèdent des dormeuses de plus en plus modernes , perdant le bonnet de nuit et la nuisette très XVIII° au profit d’ un réveil presque érotique , même si on notera qu’elles sont toujours seules au lit  …

 Boîtes de CLARIC 1942 , PARIC 1942 , NANDIC 1943 et LUCIC 1943                                                                                                                                                                    Pendant la guerre , les restrictions de l’occupant et les pénuries obligent à une sobriété contrainte se contentant du nom Jaz pour tout décor.pénurie Jazette Juin 1942 page 1Extrait de la Une de la Jazette n°1 de Juin 1942 , organe de communication interne entre Jaz et ses affiliés .

Boîtes de MONDIC 1947 , SULLIC 1948 et JOLIC 1949 .                                                                                                                                                                                                    Il faudra attendre 1947 pour que gagne le décor des boîtes , une évolution très importante dans l’image de la marque , qui était pourtant intervenue en 1941 , avec l’apparition du jaseur boréal devenu la griffe de la marque . Il permettait de justifier , artificiellement et a posteriori , le choix d’un nom trop typiquement américain , puisque venant du Jazz de la Nouvelle Orléans ,  pour des allemands très soucieux d’éradiquer d’autres influences que la leur . Cet oiseau , nommé aussi Jaseur de Bohème , semblait idéal à un occupant qui ignorait la perception populaire associé au malheur de ce petit semi-migrateur , qui ne gagnait que rarement la France . Le bombycilla garrulus, de son nom savant , descendait depuis la taïga précédant les vagues de froid des hivers particulièrement rigoureux et, par conséquent, était souvent accompagné de longs mois de disette et de scorbut. Il était donc assimilé à un messager de malheur, oiseau de mauvais augure.. Henri Amouroux dans le  Le peuple du désastre, 1939-1940 explique que la rumeur colportait, en 1939, qu’il avait été observé dans l’est de la France et en Allemagne…comme en 1870 et 1914 . Serait ce donc à dessein qu’il a été choisi par la direction de Jaz ? Ce pourrait être une sorte d’acte de résistance passive, comme les français les affectionnaient .

En outre ce petit oiseau gazouillant , correspondait à un des premiers slogans de Jaz évoquant sa sonnerie cristalline , loin des cris braillards d’un coq sur-employé par la concurrence , tout en lui ressemblant un peu , si bien que les annonceurs de sites de vente y voient souvent un gallinacé quand ce n’est pas une pie …

Accompagné ou pas du slogan du moment , comme Jaz le réveil ponctuel , et décliné sous différentes tailles ou couleurs , le jaseur créé par René RAVO , accompagnera les ventes jusqu’en 1967 .

Cette version apparue en 1967/68 ,  auparavant imagée avec la queue en bas , apparaît  dorénavant avec la queue en haut qui lui donne une allure plus conquérante . Elle va illustrer les publicités , catalogues , affiches et bien évidemment les emballages de la marque jusqu’en 1984 .

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s