Enric CROUS-VIDAL 1908+ 1987

Crous Vidal boîtesL’identification de l’auteur du graphisme de cette boîte d’emballage pour Jaz , commence comme un roman ou plutôt comme un conte . Jetée dans une pauvre valise en carton et dispersée lors d’une vente aux enchères , cette réunion de boîtes du parfumeur REVILLON qui voisine avec un emballage JAZ me provoqua une épiphanie au sens de la compréhension soudaine de l’essence ou de la signification de quelque chose …                                                                                                                                                         Cela me semblait subitement si évident qu’il s’agissait du même créateur pour toutes ces boîtes . Si le nom de l’auteur ne me revenait pas du tout , il est aujourd’hui bien retombé dans l’oubli , je savais que je le retrouverais facilement , tellement ce type de boîtes à poudre des Frères REVILLON , les fameux fourreurs devenus parfumeurs , est réputé , collectionné et parfaitement identifié . Effectivement la recherche , une fois l’étincelle provoquée , s’avéra aisée et la preuve absolument certaine apportée par la consultation des œuvres du créateur du graphisme de ces boîtes .

 

Enric CROUS-VIDAL ( voir sa biographie complète en fin d’article ) a été militaire de carrière , artiste , éditeur , rédacteur en chef , agitateur et promoteur culturel , dessinateur , publicitaire , sauveur du patrimoine pendant la guerre civile espagnole , restaurateur de cadrans solaires , falsificateur de documents pour la Résistance Française , concepteur et créateur de certains des caractères les plus emblématiques de la typographie , etc .

 

Coupon de tissu conçu pour Revillon par Crous-Vidal et des hôtesses , vêtues de ce même tissu , en compagnie de Jean Marais                                                                                                                                                                                                                  Ce célèbre graphiste catalan , avait développé  et appliqué dans les années cinquantes , l’idée originale d’utiliser les motifs graphiques et typographiques qu’il avait conçu pour habiller des tissus et des emballages .Boîte DUPLICBoîte de DUPLIC 1951 1952 boîte Torpic chiffres romainsBoîte de TORPIC 1952crous vidal arabesques 1954Arabesques par Crous-Vidal 1952/1954

On reconnaît aisément les arabesques appliquées comme décor sur la boîte du TORPIC

boîte Jaz prototypeSur cette mauvaise photo de 1952 , on distingue en bas un prototype de boîte pour Jaz , encore plus audacieux et élégant , qui ne sera hélas pas retenu par la firme au jaseur .                                                                                                                                                                                                         BIOGRAPHIE ILLUSTRÉE

 

Enric CROUS-VIDAL  (Lleida Espagne 1908 + Noyon, France 1987) est une figure pionnière du graphisme espagnol , créateur de caractère typographique , éditeur et écrivain espagnol

 

Entre 1931 et 1935 , avec les revenus qu’il gagnait en faisant des affiches et des brochures plus sa solde de caporal dans l’armée républicaine espagnole , carrière militaire contrainte par sa famille , il créa le magazine ART qui réunissait ceux qui allaient devenir plus tard les représentants les plus intéressants de  l’avant-garde espagnole Plein d’idées surréalistes et audacieuses mais déroutantes , le magazine affichait dès son premier numéro sa vocation cosmopolite et combative . Crous-Vidal y publie ses poèmes , ses articles sur la publicité  et l’imprimerie . Il dessine avec soin les en-têtes et les titres avec des supports parfois proches de la typographie visuelle . Le magazine a ouvert ses portes à tous les aspects de l’avant-garde , de la chorégraphie au cinéma , en passant par la photographie expérimentale , l’éclairage et l’architecture . Ses talents publicitaires ont fait de ce magazine une plate-forme de l’art avant-gardiste de sa ville natale catalane de Lérida et de son propre travail qu’il a exposé en 1934 aux Galeries Laietanes de Barcelone  et au Cercle des Beaux-Arts de Madrid.     

Après la Guerre d’Espagne 1936/1939 ,  au cours de laquelle il a œuvré à la sauvegarde du patrimoine artistique , il s’est exilé en France, où sa connaissance des presses à imprimer a aidé la Résistance Française à falsifier passeports et d’autres documents . Enfin , il collabore avec les Monuments Historiques français à la reconstruction des horloges solaires en Tarn-et-Garonne , faisant de lui un horloger de fait , ce qui nous le rend encore plus sympathique , évidemment . 

 Après la Seconde Guerre Mondiale guerre , il s’exile à Paris où il travaille , entre 1947 et 1955 , et parvient à apprendre le métier de typographe . Cherchant  la relation avec d’autres artistes et designers d’avant garde , il collabore avec eux tout en recherchant la diffusion publique de ses idées , de son travail par une position d’activiste intellectuel  non-individualiste . crous vidal doctrine et actionDoctrine et Action par Crous -Vidal .                                                                                            Ce militantisme l’amène à promouvoir ses idées à travers des groupes, des programmes, des expositions , des écoles , développant une activité parallèle importante en tant que théoricien et diffuseur de ses idées typographiques , dans des textes qu’il a conçus comme des manifestes.

 

Affiches LIP 1947 et Royal Stephens’ 1946                                                              Autodidacte , il n’atteint pas le graphisme par les canaux habituels puisque l’artiste devint illustrateur et affichiste pour des raisons économiques et technicien en impression par conviction de l’importance de la modernité et de l’autonomie de la publicité et de la typographie . 

Installé à Paris, il consolide sa connaissance du métier de graphiste dans l’imprimerie Draeger pionnière de la publicité pour Citroën , les parfums Revillon , Bugatti , Guerlain , etc . Il réalise pour Draeger des projets dans le style élégant qui caractérisait cette maison avant la guerre .

 

Au sein de cette société, il travaille avec Maximilien VOX, auteur du logo de la SNCF , entre autres  . VOX , frère du Professeur Monod , était en outre rédacteur en chef du magazine Caractère, une publication spécialisée de premier plan dans laquelle Crous-Vidal a publié de nombreux articles en faveur d’une typographie héritée de la tradition méditerranéenne , dite Grafía Latina ou La Graphie Latine, faisant de Crous-Vidal  le père de l’Ecole Latine de typographie .

 

Certains de ses caractères sont édités par la Fonderie Typographique Française , dont il est le directeur artistique , sous les dénominations Champs Elysées appelée Lleida en Espagne , Flash , Paris ou Ile de France .

 

Police de caractères PARIS à gauche et FLASH à droitecrous vidal arabesques et typographiesPanorama de ses arabesques et typographies crous vidal photos (4)à gauche CROUS-VIDAL et au centre SAVIGNAC baptisant la police de caractères PARIS au champagne

SavignacSon ami et mentor le célèbre affichiste  SAVIGNAC lui conçoit cette affiche en 1952crous paradesSon concept le plus audacieux , et qui résume le mieux son œuvre , est certainement PARADE  qui n’est pas un caractère en soi comme PARIS ou FLASH , mais une création   typographique, compte tenu de la nature des éléments fixes qui se répètent pour créer des variations infinies . PARADE est une série de 154 ou 155 figures basées sur quatre éléments fonctionnant comme des modules qui , en se combinant , deviennent toutes des figures . Officiellement présenté comme un «ballet typographique » dans le numéro de Septembre 1950 de la revue Publimondial , elles avaient été précédemment utilisées par Crous pour la réalisation d’affiches , de publicités , de papiers d’emballages et de boîtes .crous vidal photos expo grand palaisExposition au Grand Palais                                                                                                                 Avec son travail principalement axé sur la conception de caractères typographiques et de vignettes , Crous- Vidal défendit durant ces années la nécessité de construire un modèle d’orthographe latine inspiré par l’élégance , la corporalité et le mouvement des anciens types méditerranéens en opposition à la sobriété et à la raideur des nouveaux types germaniques caractères construits à la règle et au compas  qu’ils considéraient froides , trop mécaniques et pas du tout adéquates à l’esprit latin. et surtout helvétiques par la défense de l’arabesque contre le carré . Vox et lui  pensaient que l’alphabet latin était le système d’écriture le plus parfait , épuré par deux millénaires d’histoire dont le zénith avait déjà été atteint dans l’Antiquité . 

 

Ses théories ont été diffusées, notamment en France et en Espagne, où la Fundición Tipográfica Neufville  a édité certaines de ses lettrines et que la presse professionnelle a fait écho à ses propositions . Il s’agit de la plus importante fonderie espagnole . La police Futura , qui y sera a conçue par Paul Renner en 1924 , est probablement la typographie la plus vendue de tous les temps .Exemple de son succès mondial : les premiers astronautes ont déposé sur la Lune , en 1969 , une plaque avec une inscription faite avec Futura .

caractère adrian frutiger univers.pngMais Vox et Crous-Vidal  ont échoué devant la poussée définitive des propositions de l’école suisse , dominante depuis le milieu des années cinquante, et surtout par la diffusion du type Adrian Frutiger Univers , plus souple et pratique que les lettres semi-graphiques des défenseurs de l’orthographe latine qui conviennent uniquement aux titres et aux affiches.crous vidal photos (2)CROUS-VIDAL en reflet sur une de ses affiches pour Air France , qui applique sa technique de l’emploi des arabesques pour concevoir l’oiseau et utilise sa police Les Catalanes de type Western Saloon de 1954 .crous cinzanoPublicité pour Cinzano de 1947 à 1954 .

 

Affiches par Crous-Vidal                                                                                                      à gauche :  il est l’auteur de l’affiche du 4° Salon de l’Emballage en 1950 à Paris , porte de Versailles . Il pourrait s’être fait connaître des dirigeants de Jaz à cette occasion  .               à droite : affiche pour une exposition personnelle , en 1965 , dans une des plus grandes galeries parisiennes , à quelques encablures du siège de Jaz , au 64 rue La Boëtie .

 

 

Toiles et signature de Crous-Vidal                                                                                        Sa déception face à cette déroute , contre « l’école suisse » , a conduit Crous-Vidal à abandonner son activisme et même son métier  – car son caractère fougueux lui a toujours fait concevoir son travail  , non pas comme un simple professionnel , mais comme un militant – dans les arts graphiques et à se consacrer à la peinture .

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s