Réveil géant Jaz Favre-Leuba offert au Raja de Nanpara en 1935

raja clock indiaRéveil géant de vitrine , estampillé JAZ FAVRE-LEUBA , offert au Raja de Nanpara en 1935 . Diamètre 43 cm , poids 9,250 kg , mouvement mécanique Kienzlé postérieur .

IMG_3326 (Copier)IMG_3325 (Copier)Si le donateur , Hamid Ali Khan de la ville de Malhiabad , reste obscur en raison d’un patronyme trop courant en Inde , le récipiendaire est fort connu puisqu’il s’agit du Raja de Nanpara :  MOHAMMAD SAADAT ALI KHAN souverain de cet état princier du Nord Est de l’Inde .

Stand JAZ Hamelin AngersSur cette rare photo originale du stand de la Maison Hamelin à la foire d’Angers, probablement en 1935 d’après l’analyse précise des modèles et des prix affichés , trône au centre un REPLIC géant pour vitrine du même modèle que notre exemplaire indien

Raja Syed MOHAMMAD SAADAT ALI KHAN, Raja de Nanpara de 1925 à 1975 , est né le 2 Novembre 1904 et décédé en 1975 . Marié deux fois , passionné d’aviation et de chasses aux tigres . La raison du don de ce réveil géant au souverain nous est inconnue . Consultez nos articles consacrés à Jaz en Inde :l’usine Sifco Jaz Favre-Leuba et West End Watch Co importateur Jaz aux Indes .Raja Clock 3 Cette pièce historique nous a été offerte par Julien CLAIRET qui a fait renaître la marque JAZ en 2016 , la dotant d’une large gamme de montres Made in France , mêlant avec brio création et respect du passé https://www.jazwatch.com/ . Qu’il soit remercié pour ce cadeau doublement royal .

Le Raja de Nanpara est encore mondialement connu , un peu à tort , en raison de cette extraordinaire Rolls Royce 1925 Phantom 1 Coupé aérodynamique à portes rondes , à tel point que les recherches sur internet le concernant n’aboutiront qu’à ce seul résultat de prime abord . Afin de survaloriser cette merveille , qui n’en a pourtant pas besoin et comme on ne prête qu’aux riches , il est élevé dans tous les articles la concernant au titre de Maharaja . Cela ne convient pourtant qu’aux rajas suzerains de plusieurs autres monarques , ce qui n’est pas son cas , et on présente cette Rolls comme une de ces folies dont les souverains indiens étaient coutumiers , il est vrai . Et pourtant cette voiture a été commandée en 1925 par la femme de Hugh Dillman un acteur du cinéma muet , mais surtout veuve de H.E. Dodge magnat de l’automobile de Détroit et l’une des femmes les plus riches du monde . Elle a tout d’abord été carrossée en cabriolet par Hooper en 1926 et c’est sous cette forme que le Raja en fait l’acquisition  puis la revend au duc de Windsor qui la confia aux Ets Jonckheere  pour être re-carrossée en ce chef d’œuvre automobile Art Déco que notre roi indien n’a donc jamais connu . Passons la suite rocambolesque de son histoire : maintes fois rachetée , retrouvée dans un terrain vague , restaurée , peinte en blanc puis dorée avec des kilos d’or fin , etc avant de rejoindre le Musée Petersen de Los Angeles après un ultime restauration .Raja_Nanpara_Rolls_RoyceEn revanche , cette autre Rolls Royce nous est parvenue telle que le souverain la connue . Consultez notre article consacré aux autres réveils Jaz géants .

 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s