calibre AT 1959 à 1964

Le calibre AT est un  mouvement électrique , à pile LR20 , à transistor , 15 pierres et balancier circulaire . Ce calibre dote deux pendules à poser  SISTRIC et TRANSIC et deux horloges murales : ALPIC et CASTIC . PREMIERE MONDIALE : ces quatre Jaz étant les premières pendules dans le monde à transistor et à balancier circulaire .

Jazette n° 39 Décembre 1959 19° année pages 2 et 3 calibre AT Jazette n°39 Déc 59 Jazette n° 39 Décembre 1959 19° année page 2 : calibre AT Jazette n°39 Déc 59 page 3Jazette n° 39 Décembre 1959 19° année page 3

CASTIC ou RICHELIEU 1960 à 1964

castic vertCASTIC 2060-30.                                                                                                                                    CASTIC , horloge murale , gamme Jaz de Luxe et gamme Jaz Transistor , mouvement à pile LR20 , calibre AT , licence ATO , 15 jewels , sans trotteuse . Boîtier en laiton , vitre en verre fortement bombé , au dos une trappe sur charnière permet l’accès à la pile , aiguilles  non-lumineuses . Format 12 x 29,5 cm , poids 765 gr sans pile .

Pour sa première apparition , la CASTIC est présentée à la première page du catalogue 1960/61  dans la catégorie Jaz Transistor avant la catégorie des Jaz de Luxe qui détient d’ordinaire cette place d’honneur . Déjà l’année précédente les  premières Jaz Transistor occupaient cette première place , puisqu’il s’agissait alors d’une PREMIERE MONDIALE : les TRANSIC , ALPIC et SISTRIC étant les premières pendules dans le monde à transistor et à balancier circulaire .

CASTIC 2060-10

La CASTIC était alors disponible en trois versions  : boîtier guilloché façon or ,  cadran blanc et chiffres romains, aiguilles noirs  réf. 2060-10 ; boîtier vert craquelé , cadran blanc et chiffres romains réf. 2060-30 ; Boîtier acajou , cadran argent , chiffres en relief , aiguilles dorées , réf. 2060-22 .

Les cadrans des modèles acajou puis rouge sont dotés d’index en place des chiffres romains et d’aiguilles dorées

Au catalogue 1961/62 le transistor ayant acquis ses lettres de noblesse , Jaz ose faire entrer les Jaz Transistor les plus luxueuses d’aspect dans la catégorie Jaz de Luxe jusqu’alors réservée aux réveils aux mouvements mécaniques 8 jours ou à sonnerie limitable . Ainsi les TRANSIC , ALPIC et CASTIC deviennent à la fois des » Jaz Transistor » et des « Jaz de Luxe »

CASTIC 2060-42 (Collection Romain Gallardo )                                                                                                                                                                                             Pour sa dernière apparition , la CASTIC est toujours à la place d’honneur dans le catalogue 1962/63 , la version à boîtier acajou réf. 2060-22 disparaît et deux nouvelles versions sont ajoutées : boîtier rouge et cadran argent et index réf.2060-42 ; boîtier noir , cadran argent et index , réf.2060-52 . En revanche le corps qui était en métal est désormais en plastique teinté dans la masse avec des décorations dorées simplement rapportées ; seul le dos et les glands sont toujours en métal .

castic boite

CASTIC 2060-10 dans sa rare boîte d’origine

Comme toutes les boîtes Jaz , elle arbore au dos les références du modèle contenu , imprimées au tampon encreur ; en l’occurrence 2060-10 pour un CASTIC version guilloché façon or . Les chiffres 043 donne la date de production à savoir Avril 1963

pub-italie-23Publicité italienne circa 1962/63 : à l’export la CASTIC 2060-10 est nommée RICHELIEU

DIRIC / La PERSIANA 1957 à 1964

DIRICS au completChronologie et références des trois DIRIC existants diric corailDIRIC n° 869-99 , première version du DIRIC .

DIRIC , petit réveil , gamme Jaz de Luxe , mouvement mécanique , calibre AF dans sa version 1AF , à ancre , 11 pierres , autonomie 8 jours , une seule clé pour remonter mouvement et sonnerie . Nouveauté du catalogue de 1957 à la page 2 , référencée V869-99 . Boîtier laqué corail décor polychrome chinois ; socle , pieds , colonnettes , lunette et jonc en métal « or »; cadran argenté satiné , zone centrale décorée paysage relief « or », quatre chiffres , huit points d’heures et aiguilles « or », glace en verre biseauté , portes escamotables , aiguilles et points  lumineux . Format : haut 7,5  longueur 9 cm épaisseur 5 cm , poids 550 gr .

diric cadranLe DIRIC hérite de la deuxième version attribuée  en 1956 aux cadrans de son cousin le RIDIC enrichi d’un 8 dans un cercle , entre le XII et l’axe central , rappelant qu’il est doté du calibre AF d’une autonomie de 8 jours diric comparaisonLe décor , imitation émail cloisonné , peut s’avérer sensiblement d’un modèle à l’autre étant donné qu’il est peint à la main .

1957-page-22 ridic & diric Présenté dans le catalogue 1957 à la même page des Jaz de Luxe  que son prédécesseur le RIDIC apparu deux ans  plus tôt dont il est l’anagramme selon un usage répandu chez Jaz pour les modèles disposant d’un même habillage mais de calibres différents .                                                                                                                             On y lit …. RIDIC : portes escamotables , six présentations : c’est une EXCLUSIVITE MONDIALE JAZ . DIRIC : encore mieux , il est équipé d’un mouvement 8 jours-réveil ! . Effectivement  si le DIRIC ne dispose pas de la sonnerie  limitable qui est une exclusivité mondiale propre au calibre AB , il ne s’agit pourtant pas d’un parent pauvre du RIDIC , bien au contraire puisqu’il est un peu plus onéreux . Diric dosDe fait le DIRIC est doté du calibre 1AF qui lui offre une autonomie de 8 jours contre 60 heures maximum pour le RIDIC . On retrouve donc encore le chiffre 8 dans un cercle faisant référence à cette autonomie .DIRIC poissons Ce modèle corail à décor chinois disparaît de la collection 1961-1962  au profit de deux autres DIRIC à décor de poissons polychromes ;  dessus , socle , pieds , colonnettes , lunette et jonc sont en métal doré , cadran argenté , chiffres en relief , glace en verre biseauté , portes escamotables , chiffres et points  lumineux . Ils sont disponibles en deux variantes de couleurs pour le boîtier : laqué noir , réf. 871-13 ou  laqué vert d’eau , réf. 871-33 . Dernière apparition au catalogue 1963/64 .diric poissons ferméDIRIC 871-13 noirdiric poissons

DIRIC 871-13 noir ouvert mentions 11 jewels et 8 au cadran mais le beau décor japonisant de la version corail a disparu .

Diric 871-33 vert deauDIRIC 871-33 vert d’eauDiric 871-33 vert deau ouvert DIRIC 871-33 vert d’eau ouvert. Contrairement à la version noire 871-13 , ce cadran ne comporte ni la mention 11 jewels , ni l’estampille 8 pour l’autonomie de 8 jours.

 

Version Swiss Made 15 jewels 8 jours , non référencée dans les catalogues français , réservé à l’exportEstymaVersion estampillée ESTYMA , sous marque exploitée par BLESSING à l’export en Angleterre

persianaEn 1951 les Jaz se vendaient déjà dans 61 pays ; à l’export leurs productions étaient parfois rebaptisées : ainsi les DIRIC et RIDIC s’appelaient indifféremment La Persiana  en Italie , dénomination qui leur va très bien puisque cela signifie persienne ou volet ce qui caractérise parfaitement ces cabinets à deux volets .ridic diric par chesnotridic diricpublicités presse , format 18,5 x 13 cm ; Reader’s Digest 1959 par CHESNOT et 1958 .