AMPLIC n°4802 /4803 (1936 à 1937)

amplic (4)AMPLIC 4802                                                                                                                                             AMPLIC 4802 et 4803 , pendulette Art Déco , gamme des Stylites , mouvement mécanique , calibre K , autonomie 8 jours , 11 pierres , sans fonction réveil . Chevalet socle chromé , supports en bakélite , inclinable , vitre en verre biseautée , cadran métal , 4 chiffres et 8 index en relief , mention 8 jours sous le XII , centre en forme de tonneau de métal brossé . Format 20 x 12 cm                                                                                                                                                                   amplic (1)Deux versions disponibles : 4802  non lumineuse dite à cadran blanc ou 4803 lumineuse dite à cadran de Luxe . Présent au tarif d’Août 1936 et au catalogue de l’été 1937 .AMPLIC 1937Les AMPLIC comportaient 3 variantes de cadran déclinés en CB pour Cadran Blanc non- lumineux et CL Cadran de Luxe lumineux . Amplic 4802 étiquette (1)Amplic 4802 étiquette (2)Par chance , notre exemplaire porte encore son étiquette d’origine , blanc signifie que le cadran est non-lumineux . Voyez les articles des AMPLIC 4800/4801 et AMPLIC 4804/4805charmic et amplicOn ne confondra pas les AMPLIC avec le CHARMIC  -dans l’angle à gauche-  qui est un réveil et se distingue donc aisément à sa troisième aiguille au cadran .

NANDIC (1943) et (1945)

nandic 1NANDIC cage en alumag poli NLnandic romain (1)NANDIC cage en alumag poli LX    Collection Romain GALLARDO nandic 2NANDIC cage émaillé NL

NANDIC , petit réveil  de la gamme des Stylites , mouvement mécanique , calibre J . Présenté dans la brochure tarifaire de 1943 .  Format 7 x 8 cm .                                                                                                                                                                                     Disponible en LX lumineux ou NL non-lumineux comme les deux modèles ci dessus à cadran en carton gaufré à zone centrale ornée de cercles concentriques en relief et zone des heures bleue  . Un écrin pouvait être fourni en option pour la version en alumag poli .

La cage du  NANDIC est réalisée en alumag , un alliage d’aluminium et de magnésium , pour la version polie . Le zamak , un alliage moins noble , fondu par les usines Thécla de Delle – estampille THECLA en relief à l’intérieur – est utilisé pour la version destinée à être recouvert de peinture émaillée . En raison des restrictions et pénuries de guerre , l’émaillage des boîtiers varie dans ses couleurs tant que Jaz a pu encore se fournir en métal avant d’interrompre la production du NANDIC et de se rabattre sur des matériaux de substitution comme le bois , le verre , le marbre , etc pour ses autres productions .

ce NANDIC de 1943 est doté de cadran métal non-lumineuxnandic bicolore calibre JCe calibre J daté de 1943  est doté de platines en alliage « blanc » et non comme d’ordinaire en laiton doré en raison des pénuries de guerre .

Référencés : 441-10  alumag poli , NL sans écrin ;  441-30 émaillé , NL sans écrin ; 441-11  alumag poli , LX sans écrin ; 441-31 émaillé LX sans écrin ; 0441-10 alumag poli LX avec écrin ; 04441-11 alumag poli LX avec écrin .nandic et boîteBoîte du NANDIC en 1943

NANDIC 441-21 de 1945 . Absent du tarif de Janvier 1945 mais en ces périodes troublées , les productions et leurs suivis sont très aléatoires .

NANDIC 441-21 et sa boîte qui nous a permis de connaître sa référence , face à une documentation lacunaire pour la période de la guerre et de l’immédiat après guerre ; à droite NANDIC ouvert sur un calibre , encore en alliage « blanc »daté de 1945 . Les NANDIC n’étaient pas présents au catalogue , pourtant très complet , de 1942 ; on en trouve traces , comme indiqué plus haut , dans les tarifs de 1943 puis plus rien en 1945 et 1946 .nandic romain  (2).jpgrare étiquette d’origine sous le socle d’un NANDIC de la collection de Romain GALLARDO

PLITIC 1978 à 1981

pliticPLITIC , petit réveil , gamme Jaz Quartz alarm , mouvement à pile LR6 , calibre RK . Nouveauté du catalogue 1978 à la page 2 , référencée 4529 . Corps en laiton massif , vitre plate en plexiglas , chiffres romains , chemin de fer à l’intérieur de la zone des heures  , trotteuse centrale dorée , metion Paris France au bas du cadran . Format 8 x 6 cm , poids 280 gr sans la pile .plitic anatomieLe corps A est constitué d’un U en laiton épais , comme le socle F , ce qui explique son poids de 280 gr sans la pile . Le mouvement et le cadran en métal B se glisse dans les fentes du cadre A . La vitre C est plexiglas . La trappe à pile D , qui permet également l’accès aux molettes de réglages , est tenue par deux petits ergots qui se logent dans deux petits trous idoines ménagés dans la fente / glissière du dos du corps A . Le dos E ( dans ce cas précis ) a perdu ses inscriptions sérigraphiées . Le socle F porte encore son étiquette d’identification . Les deux boulons G servent à fixer le socle sur le cadre A .plitic dos L’arrêt de sonnerie est à gauche et le lancement du mouvement à droite plitic referencesComme souvent pour les réveils électriques , le logement de la pile abrite une étiquette portant les références du réveil à savoir 4529 pour ce PLITIC , les chiffres 02.9 indiquent la date de production de ce modèle : Février 1979 .1979-page-00Sorti en 1978 , le PLITIC à l’honneur d’être en couverture du catalogue 1979 , il est une dernière fois en vente en 1981 .