PETER Uhren GmbH

En 1967 , dans le cadre du marché commun Jaz signe avec PETER- UHREN GmbH un accord de collaboration à la fois technique , industrielle et commerciale . L’année précédente PETER venait de célébrer son centenaire et de construire une usine moderne et design à côté de son siège historique à Rottweil , une petite ville de la Forêt Noire dans un méandre du Neckar , assez  proche finalement de l’usine Jaz de Wintzenheim en banlieue de Colmar . JAZ avait déjà conclu antérieurement des accords étroits avec d’autres marques d’horlogerie  comme la  SMI -Société Méridionale Industrielle Marseillaise -ou Vedette et même absorbé quelques unes comme Japy et Carat. Un accord complémentaire conclut en 1975 avec PETER , devenu P.U.F.- Peter-Uhren Fabrik , Uhren étant le pluriel d’horloges en allemand -stipule que la société P.U.F. fabrique la totalité des besoins de Jaz en gros réveils mécaniques et que Jaz pourvoit à la totalité des besoins de Peter en horlogerie mécanique.  Avec cet accord  JAZ était , encore une fois , en avance puisque suivront  d’autres alliances franco-allemandes dans l’univers de l’horlogerie comme Matra et VDO ou Bayard et Jaeger .t2000-et-petricCeci explique que l’on trouve des modèles JAZ « seventies » indiquant Made in Germany sur le cadran ou plus discrètement sur leur mouvement et même des réveils et des pendules JAZ estampillés PETER  avec peu ou pas de différences esthétiques comme le PETRIC devenu un T 2000 ( ci dessus à gauche face au PETRIC de Jaz à droite dont le nom rend hommage à l’accord avec Peter Uhren ) . calibre-peintric-peter-uhrenIl en est de même pour les DIGIC , PEINTRIC , FUSTIC , BICLIC  et bien d’autres modèles germanisés ou au contraire francisés dont les calibres PA portent les deux noms .peter-rougeHorloge murale rouge , Made in Germany , estampillée PETER mais doté d’un calibre Jaz .  peter-uhren-neckarstrasse_100_um_1970_01Chaîne de montage des PEINTRIC chez PETER à Rottweil .                                                                  peter-uhren-digicRéunion d’anciens ouvriers de l’usine PETER affichant fièrement devant eux quelques exemples de leur production dont des PEINTRIC et DIGIC . PETER a fermé définitivement ses portes dans les années 80 et n’a pas bénéficié de la chance de JAZ qui vient , en 2016 , de renaître de ses cendres avec brio.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s