Calibre PA 1967 à 1998

Ce calibre mécanique , très simple , né de la collaboration entre Jaz et Peter Uhren , était fabriqué en Allemagne et dotera 53 sortes de gros réveils Jaz et de nombreux Japy de 1967 à 1992 soit 32 ans et donc des millions de calibres produits  : un record !

Il en existe plusieurs variantes: 2 PA  à Rouages Delrin , 3 PA  à répétition de sonnerie (ex: FURIC) , 33 PA Crescendo ( ex: TROISIC) et 4 PA silencieux (tic-tac discret ou gamme Discreto; ex: NAUFIC) .

Il remplace le calibre U qui dotait les gros réveils de 1955 à 1967 .Jaz PA nylonsJaz Pa eJaz Pa dJaz Pa cJaz Pa bJaz Pa 1Jaz Pa 3Jaz Pa Peter UhrenLa mention GMBH est l’équivalent français de SARL ; GmbH est exactement l’acronyme de Gesellschaft mit beschränkter HaftungJaz PaJaz PA nylons aPour les dernières éditions , des rouages en Delrin remplaçaient les habituels rouages en laiton.massic évolution (3)on aperçoit sous la flèche un rouage blanc en plastique massic évolution (2)modernisation du marteau de sonnerie

VINIC 1968 à 1976

vinic (1)

VINIC , grand réveil , gamme des gros Jaz , mouvement mécanique , calibre 4PA au tic tac discret dit  » DISCRETO » . Nouveauté du catalogue 1968/69 à la page 32 , référencée 1260-13 pour ce modèle ci-dessus au corps crème et écran noir . Corps en polystyrène , garnitures ton or . Bouton d’arrêt au sommet , petit cadran du réveil en façade sous le 12 , sans trotteuse . Aiguilles et points lumineux . Existe en noir et écran blanc sous la référence 1260-41 . Format 17 x 11 cm . Un premier modèle existait , avant 1968 , avec au cadran seulement quatre chiffres au design très particulier, le VITIC ( ci-dessous à droite) .vinicvinic-anatomieSi le VINIC  est classé dans la gamme des Gros Jaz , parmi les classiques réveils ronds que sont les NIGIC , DUBRIC et POLDIC , c’est que son habillage moderne de plastique dissimule le même mécanisme tout à fait conventionnel à cloche arrière que ces « cousins ». Il s’agit d’un modèle de transition qui adopte  le style des réveils à transistor du même catalogue , DRILIC , DARLIC ou GENDIC , tout en conservant un traditionnel mécanisme à ressort .

Étonnement le VINIC résistera à la poussée des Jazistors jusqu’à sa dernière apparition au catalogue  1976 , avec pour seul changement un tout nouveau cadran à partir de 1973 qui justifiera un nouveau référencement 1260-15 (boîtier blanc) et 1260-45 (boîtier noir) . La dénomination VINIC sera réattribuée en 1984 .

GIDIC 1976 à 1979

gidicGIDIC , gros réveil , gamme dite  » DISCRETO » , mouvement mécanique , calibre 4PA .  Nouveauté du catalogue 1976 à la page 36 , référencée 1227-61 . Arrêt de sonnerie au sommet par bouton luminescent , corps plastique blanc et orange , aiguilles et points lumineux . Diamètre 8,5 cm .

gidic noir

Existe également en version blanc et noir , référencée 1227-11 . Dernière apparition au catalogue en 1979 .gidic-dosPas de troisième aiguille en façade car  l’heure de réveil se sélectionne au dos vers les clefs pour le remonter , cette trappe étant dissimulée par un couvercle rond en plastique orange . Son nom est l’anagramme du DIGIC , un réveil à lecture directe apparu un an plus tôt , dont il reprend les codes couleurs et le calibre PA dans une version plus classique à cadran traditionnel plat et aiguilles .

La vitre en plastique concave est simplement enfoncée dans l’encadrement du cadran , deux petits ergots A et B se logent dans deux petites cavités à XII et VI heures .

Lors de l’achat d’un GIDIC , assurez vous de la présence du couvercle de couleur assortie