Calibre PA 1967 à 1998

Ce calibre mécanique , très simple , né de la collaboration entre Jaz et Peter Uhren , était fabriqué en Allemagne et dotera 53 sortes de gros réveils Jaz et de nombreux Japy de 1967 à 1992 soit 32 ans et donc des millions de calibres produits  : un record !

Il en existe plusieurs variantes: 2 PA  à Rouages Delrin , 3 PA  à répétition de sonnerie (ex: FURIC) , 33 PA Crescendo ( ex: TROISIC) et 4 PA silencieux (tic-tac discret ou gamme Discreto; ex: NAUFIC) .

Il remplace le calibre U qui dotait les gros réveils de 1955 à 1967 .Jaz PA nylonsJaz Pa eJaz Pa dJaz Pa cJaz Pa bJaz Pa 1Jaz Pa 3Jaz Pa Peter UhrenLa mention GMBH est l’équivalent français de SARL ; GmbH est exactement l’acronyme de Gesellschaft mit beschränkter HaftungJaz PaJaz PA nylons aPour les dernières éditions , des rouages en Delrin remplaçaient les habituels rouages en laiton.massic évolution (3)on aperçoit sous la flèche un rouage blanc en plastique massic évolution (2)modernisation du marteau de sonnerie  

Version PA 024 pour le DIGIC à rouleau

VINIC 1968 à 1976

vinic (1)VINIC 1260-41 corps noir et cadran blanc                                                                                                                                                                                                                           VINIC , grand réveil , gamme des gros Jaz , mouvement mécanique , calibre 4PA au tic tac discret dit  » DISCRETO » . Nouveauté du catalogue 1968/69 à la page 32  . Corps en polystyrène , garnitures métal ton or , cadran rayonné , bouton d’arrêt au sommet , petit cadran du réveil en façade sous le 12 , sans trotteuse , aiguilles dauphines modernisées , aiguilles et points lumineux .Jaz Vinic (13) (Copier) VINIC  réf. 1260-13 corps ivoire et cadran noir                                                                                                                                                                                                                Existe en corps noir et écran blanc sous la référence 1260-41  ou 1260-13 pour le corps crème à  cadran noir . Format 17 x 11 cm , poids 425 gr . vinicà gauche le VINIC et à droite son précurseur , très similaire ,  le VITIC avec au cadran seulement quatre chiffres au design très particulier .vinic-anatomieSi le VINIC  est classé dans la gamme des Gros Jaz , parmi les classiques réveils ronds que sont les NIGIC , DUBRIC et POLDIC , c’est que son habillage moderne de plastique dissimule le même mécanisme tout à fait conventionnel , à cloche arrière , que ces « cousins ». Il s’agit d’un modèle de transition qui adopte le style des réveils à transistor du même catalogue , DRILIC , DARLIC ou GENDIC , tout en conservant un traditionnel mécanisme à ressort .vinic 1VINIC deuxième  version réf. 1260-15 .vinic 2Étonnement le VINIC résistera à la poussée des Jazistors jusqu’à sa dernière apparition au catalogue  1976 , avec pour seul changement un tout nouveau cadran à partir de 1973 qui justifiera un nouveau référencement 1260-15 à boîtier ivoire/crème et 1260-45 à boîtier noir . La dénomination VINIC sera réattribuée en 1984 .

Ce modèle est visible dans le film le trouble-fesses, de Raoul Foulon (1976).Jaz Vinic (2) (Copier)Grande boîte d’origine spécifique pour le VINIC , les références dans le cartouche de gauche , portées au tampon encreur sont la référence 1260-13 du VINIC crème à cadran noir ; à droite dans le petit cartouche la référence est la date de production 061 qu’il faut interpréter ainsi :  juin 1971                                                                                                                Jaz Vinic (4) (Copier)format 19 x 12 x 7,5 cm

Jaz Vinic (18) (Copier)état neuf  de stock pour ce VINIC acquis dans la boîte d’origine jaune Jaz Vinic (20) (Copier)Jaz Vinic (14) (Copier)

GIDIC 1976 à 1979

gidicGIDIC , gros réveil , gamme dite  » DISCRETO » , mouvement mécanique , calibre 4PA .  Nouveauté du catalogue 1976 à la page 36 , référencée 1227-61 . Arrêt de sonnerie au sommet par bouton luminescent , corps plastique blanc et orange , aiguilles et points lumineux . Diamètre 8,5 cm .

gidic noir

Existe également en version blanc et noir , référencée 1227-11 . Dernière apparition au catalogue en 1979 .gidic-dosPas de troisième aiguille en façade car  l’heure de réveil se sélectionne au dos vers les clefs pour le remonter , cette trappe étant dissimulée par un couvercle rond en plastique orange . Son nom est l’anagramme du DIGIC , un réveil à lecture directe apparu un an plus tôt , dont il reprend les codes couleurs et le calibre PA dans une version plus classique à cadran traditionnel plat et aiguilles .

La vitre en plastique concave est simplement enfoncée dans l’encadrement du cadran , deux petits ergots A et B se logent dans deux petites cavités à XII et VI heures .

Lors de l’achat d’un GIDIC , assurez vous de la présence du couvercle de couleur assortie