CHROMIC 1947 à 1956

chromic-192-30CHROMIC 192-30 non-lumineuxchromic 192-33CHROMIC 192-33 lumineux                                                                                                                                                                                                                                             CHROMIC , réveil de la gamme Gros Jaz , mouvement mécanique, calibre H dit silencieux . Présenté dans le fascicule Tarifs F.F. 47 de 1947 . Boîte et cloche chromées qui sont à l’origine de son nom , pieds boules , cadran métal satiné avec chiffres en réserve sur zone bleue , sans bélière , aiguilles alphas noires ou chromées pour le cadran noir  ,arrêt de sonnerie au sommet , chemin de fer au pourtour pour les 192-30 et 192-31 ,  mention CIMH en bas de cadran , mention made in France en haut ou en bas de cadran . Diamètre 9,5 cm , poids 420/430 gr suivant les modèles  .

Existe en trois versions : non lumineux réf. 192-30 , lumineux réf. 192-31 à zone des heures bleue ou  cadran entièrement noir lumineux  pour la réf. 192-33 . Le CHROMIC avait été précédé par le POLIC dont il ne se distingue que par les aiguilles et la date sur le marteau de sonnerie . Dans le catalogue de 1955 , seul le CHROMIC 192-31 reste en vente ainsi qu’en 1956 , la dernière année de disponibilité .

chromic 192-31CHROMIC 192-31 lumineux , cadran blanc , zone des heures bleues, avec mention SILENTIC sous le logoChromic facecadran légèrement différent au niveau des chiffres lumineux , en revanche ils sont semblables avec le premier modèle présenté , ci-dessus , dont il est la version non-lumineuse

                                                                                                                                        Jaz Chromic 4 1949 (19)CHROMIC version du 4° trimestre 1949 avec rare étiquette au double jaseur .                                                                                                                                                              Lors de sa sortie en 1947 , la mention  silencieux était absente du cadran , il faut attendre cette même année 1955 pour voir apparaître sous le logo l’inscription SILENTIC qui était la nouvelle dénomination des réveils dotés du calibre H dit silencieux  ; au catalogue on trouve même ce supplément de description  : mouvement tic-tac discret . Ce slogan on le trouvait déjà sur une petite étiquette collée , déjà vue sur un GENIC .                                                                                                                                                                  arretez-les-tamboursLe CHROMIC à cadran noir a décroché un petit rôle dans le film « Arrêtez les tambours «  de Georges Lautner en 1961 .Jaz Chromic 4 1949 (2)anatomie du CHROMIC du 4° trimestre 1949Jaz Chromic 4 1949 (7)Ce cadran semble doré ou s’agit il d’un jaunissement parfaitement réparti ? Difficile à déterminer , les catalogues n’en font pas état , ne permettant pas de trancher .Jaz Chromic 4 1949 (6)Sur cette photo rasante , on constate que Jaz ne lésinait pas sur le radium qui garnit les chiffres qui sont bombés de matière radioactive , le Radium qui les rendent lumineux . Cette matière était dangereuse pour les poseuses qui ne prenaient pas de précautions , pas pour les acheteurs qui ne les portent pas sur eux , contrairement à une montre qui est porté au poignet et en raison d’une concentration radioactive trop faible . Jaz Chromic 4 1949 (8)Exceptionnellement la date portée sur le battant du marteau est orientée du côté du dos , en facilitant la lecture , d’ordinaire les chiffres sont frappés à froid côté cadran , ce qui contraint à un démontage complet pour découvrir cette date .  En l’espèce 4.49 signifie : 4° trimestre 1949 .Jaz Chromic 4 1949 (1)Pour démonter un CHROMIC , il faut dévisser le bouton d’arrêt au sommet , sans frotter le carénage si l’on s’aide d’une pince Jaz Chromic 4 1949 (4)Le cache poussières , à gauche , s’encastre sur le bloc du calibre H Jaz Chromic 4 1949 (5)Cache poussière enclenché dans le bloc du calibre , il faudra introduire un tournevis dans l’encoche pour le libérer ; sans l’enfoncer trop profond au risque de toucher les rouages du calibre , évidemment . Le trou rond , que l’on voit en bas , est celui du bouton de l’arrêt de sonnerie .Jaz Chromic 4 1949 (13)par cette fenêtre oblongue , le battant du marteau de sonnerie vient frapper le dos clocheJaz Chromic 4 1949 (16)l’épais dos cloche , à droite , sera fixé sur le réveil et le marteau viendra le frapper pour une sonnerie qui ne sera pas silencieuse : au contraire ! sonnerie cristalline , certes , mais puissante …

à gauche , le cache poussières du calibre D est boulonné sur les platines du calibre . Sur le calibre H à droite , on constate que le cache poussière est encastré , les boulons n’y sont pas fixés .

Jaz Chromic 4 1949 (12)ATTENTION:  les pieds boules des CHROMIC , contrairement  à d’autres Jaz , sont rivetés ; n’essayez donc pas de les dévisser .Jaz Chromic 4 1949 (11)Pour le remontage , il faut d’abord pauser la vitre au fond puis la réserve qui va maintenir la cadran à distance du verre pour laisser la place aux aiguilles de tourner .Jaz Chromic 4 1949 (17)dos sans clefs , ni boutons Jaz Chromic 4 1949 (18)

Boîte de CHROMIC portant la référence 192-33 pour un modèle à cadran noir ; la date de production , qui est en général indiquée en bas à droite , est illisible . Format 11 x 10 x 7 cm .

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s