Le calibre D de Jean Luc Mélenchon

    Avertissement liminaire : Jaz est un site laïque , apolitique et non-polémiqueJean-Luc-Melenchon-et-son-moteur-de-reveilJean-Luc Mélenchon et son objet fétiche. (Bernard Bisson- JDD / DR)   

“Il y a trente-cinq ans, j’habitais dans le Jura une maison au-dessus d’un village fortifié. Pendant des années, des gens avaient jeté leurs détritus pardessus les murs. Ayant décidé d’aplanir le terrain, je me suis retrouvé à déterrer des débris comme un archéologue. Ce qui m’a fasciné dans ce moteur de réveil fut de trouver au pied d’une muraille séculaire un objet qui mesure le temps qui passe. J’avais 27 ans.

J’ai beaucoup déménagé. Les objets, on s’en débarrasse. Curieusement, alors que celui-ci aurait dû être jeté, je l’ai gardé. Quand vous l’observez, il est constitué de rouages, d’engrenages, de ressorts. Dans mon appartement, il se trouve dans la partie bureau, au pied d’une statue en bois, qui représente, bras croisés, le buste d’une personne, le regard dans le vide, en position d’attente. Cet objet est générique de tout ce qui a constitué ma vie d’homme, en tant que père, personnage politique, amant… Ma vie d’adulte y est contenue.

Un réveil ne sert pas seulement à donner l’heure, c’est aussi une alerte. Ma vie a été jalonnée de rendez-vous. Lesquels ce moteur a-t-il déclenchés?

Les marxistes, dont je suis, ont cherché dans le temps les irrégularités qui expliquent l’Histoire. Mais on ne la saisit qu’a posteriori. J’ai voulu comprendre la corrélation qui existe entre la donnée objective du temps et sa donnée subjective (la durée). Le livre de Stephen Hawking Une brève histoire du temps m’a offert un début de réponse. Le temps est un produit de l’univers matériel. J’en ai déduit l’idée d’un temps social.

J’habitais à Massy. À vol d’oiseau, c’est très proche de Paris. En voiture, selon la circulation, cela peut prendre une heure et demie. Les embouteillages, avec les camionneurs, les travailleurs, renvoient à ce temps social. Là, résident les irrégularités qui conduisent aux révolutions. Alors, je regarde ce moteur de réveil. Il est né de l’effort d’un homme. Je ne sais pas quand il s’est arrêté; pourtant, la vie, elle, a continué. Elle se moque bien des contingences extérieures, des institutions, si puissantes soient-elles, mises en place par les hommes. Même en Grèce, la vie continuera… À un moment, c’est la chaîne du libéralisme qui rompra. »

JDD le journal du Dimanche  le 21 juillet 2013, modifié  le 19 juin 2017 , propos recueillis par Ludovic Perrin

                                                                                                                                              Le grigri de Monsieur Mélenchon s’avère être un calibre D , version de l’Occupation avec platines et rouages en alliages blancs . Il s’agit d’une vue avant du côté du cadran , les clefs et boutons sont de l’autre côté .

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s