CENTRIC 1958 à 1960

centric (5)CENTRIC , grande pendulette , gamme des Stylites , aiguilles glaives non-lumineuses , mouvement mécanique , calibre K , 7 pierres , autonomie 8 jours , échappement à ancre , sans fonction réveil . Nouveauté du catalogue 1958 /59 à la page 15 , référencée 528-20 . centric (7)Boîtier et pieds boules en métal doré , cadran zone centrale dorée soleillée , huit plots en relief en guise d’index , quatre chiffres en relief sur zone noire à quadrillage doré brillant , vitre en verre bombé , aiguilles glaives , non-lumineux . Diamètre 16 cm , poids 520 gr . Disponible uniquement aux catalogues 1958/59 et 1959/60 . Il apparaît dans un film de 1975 avec Bernard BLIER  . La dénomination CENTRIC  sera réemployée pour une horloge murale en 1968 et en 1982 .centric (8)centric (9)

SERPIC 1956 à 1957

serpicSERPIC , grand réveil , gamme des Stylites , mouvement mécanique , calibre 1J . Nouveauté du catalogue 1956 à la page 11 , référencée 335-11 . Boîtier , intersocle et gros pieds boules en métal doré brillant , cadran quatre chiffres romains et huit traits d’heures en relief sur zone ivoire galbée , zone centrale brun foncé , aiguilles et points lumineux , vitre en verre bombé . Format 13 x 14 cm .                                                                                                                                                                             Fin des années 50 , la tendance chez Jaz est aux grands cadrans ronds dont les chiffres sont reportés en périphérie sur une zone galbée comme les CENTRIC , COUPIC , PIJIC , FILIC , TOURNIC , BOULIC  et MUSTIC , ce dernier est un SERPIC dont il ne manque que les gros pieds boules .serpic dos

PROJIC 1956 à 1960

projicPROJIC , petit réveil , gamme des Stylites , mouvement , mécanique , calibre 1J . Nouveauté du catalogue 1956 à la page 12 , référencée 327-13 . Boîtier et pieds boules en métal doré , cloche-dos laquée noire , cadran blanc ,  chiffres romains , aiguilles feuilles , aiguilles et points lumineux . Diamètre 7,5 cm , poids 190 gr . Il n’est plus disponible au catalogue 1960/61 .

projic-1957-page-13                                          PROJIC 1957 , variante d’aiguilles glaives.

MARTIC 1950

martic (5).JPGMARTIC , petit réveil , gamme des Stylites , mouvement mécanique , calibre 1J . Nouveauté du Tarif de 1950 . Boîtier carré en métal martelé à l’origine de son nom , cadran doré , pieds boules . Format 7,5 x 6,5 cm . Le MARTIC n’est en vente qu’en 1950 . Disponible en deux couleurs : Boîtier en  laiton martelé bronzé médaille , socle et pieds en laiton doré , réf.400-10 en NL et 400-11 en LX . Boîte martelée à l’origine de son nom , socle et pieds cadmiés réf.400-30 en  NL et 400-31 en LX . La dénomination MARTIC sera réemployée en 1978 pour un réveil dont le cadran est martelé .martic (3)martic dos

LEBIC 1976 à 1989

lebicLEBIC , petit réveil , mouvement mécanique , chiffres Breguet , calibre CS . Nouveauté du catalogue 1976 à la page 17 , référencée 1491-71 .

Boîtier en métal doré et cadran façon or strié , pieds boules , aiguilles losanges , aiguilles et points lumineux . Diamètre 6,5 cm . Sa caractéristique principale est cette bélière mais il ne pouvait être nommé BELIC , ce nom étant encore en usage en 1976 , c’est donc son anagramme LEBIC qui a été choisi .

lebic-1982-page-34En 1982 , il est présenté avec de nouvelles aiguilles mais il retrouve ses aiguilles initiales dès l’année suivante.

Le LEBIC est disponible pour la dernière fois au catalogue 1988/89 ayant perdu son nom mais encore présenté sous la référence 3019 soit une belle longévité de 15 ans .

BRONZIC 1958 à 1960

bronzic581BRONZIC , grand réveil , gamme des Gros Jaz , mouvement mécanique , calibre 1U . Nouveauté du catalogue 1958/59 à la page 16 . Boîtier en métal laqué ; la réserve avant , les pieds boule et le dos-cloche sont bronzés brillant ; cadran crème , chiffres en relief , aiguilles dorées , aiguilles et points lumineux . Diamètre 9,5 cm .                                                                                                                                                                              Deux couleurs disponibles : boîtier laqué ivoire réf.1036-21 et boîtier laqué gris réf.1036-41                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                 Le BRONZIC tient son nom de ses éléments de couleur bronze , il n’est disponible qu’aux catalogues 1958/59 et 1959/60 . Nous avons créé un panorama des Gros Jaz pour différencier aisément les grands réveils de la fin des années 50 au début des années 60 . Le nom de BRONZIC sera réattribué en 1971 .

DORMIC 1957 à 1960

dormicDORMIC , grand réveil , gamme des Gros Jaz , mouvement mécanique , calibre 2U . Nouveauté du catalogue 1957 à la page 16 , référencée 1092-31 . Boîte , gros bouton d’interruption et pieds boules : tous chromés ; cadran zone centrale soleillée , zone des heures blanches , chiffres cernés de noir , aiguilles noires , aiguilles et points lumineux . Diamètre 9,5 cm . Son calibre 2U à tic tac discret qui respecte le dormeur est à l’origine de son nom de DORMIC et explique la mention SILENTIC au cadran ; vous noterez qu’ il ne s’agit pas d’un argument publicitaire exagéré , les Silentic sont réellement silencieux : il faut mettre l’oreille contre le réveil pour s’assurer qu’il fonctionne bien .

La trotteuse est remplacée par un petit disque strié qui tourne dans un petit orifice ménagé sous l’axe central au dessus du logo et c’est en fait le meilleur moyen de s’assurer qu’il fonctionne puisque contrairement aux autres Gros Jaz vous ne l’entendez pas .

Le DORMIC est disponible du catalogue 1957 à 1959/60. Nous avons créé un panorama des Gros Jaz pour différencier aisément les grands réveils de la fin des années 50 au début des années 60 .cleric dormic pubpublicité Paris Match n° 442 , Sept 1957 , tiers de page format 34,5 x 12,5 cm

GROS JAZ Fifties /Sixties métal

gros-jazNous avons créer ce panorama afin de vous faciliter l’identification des Gros Jaz de la fin des années 50 et début des années 60 , arborant donc un jaseur à queue basse au cadran . Commencez par reconnaître le type de pieds , ensuite la présence d’une bélière , le type de bouton d’arrêt de sonnerie ou les inscriptions au cadran vous permettront d’affiner la reconnaissance du modèle . En cliquant sur son nom ci-dessous , vous en trouverez confirmation :  TRINCIC blanc   TRINCIC noir   SLAVIC   CINTRIC   CHANTIC   POLSIC     KUNIC     MIBRIC    FUNIC     DIBRIC    GONIC   GYNIC    BRONZIC   DORMIC     TRUPLIC    BRIDIC     DONIC     RUZIC     FRONZIC     ORZIC     FRAISIC                                                                                                                                                                                                                                                     La gamme des GROS JAZ , précédemment appelés GROS REVEILS , aurait pu s’intituler REVEILS CLASSIQUES d’abord parce que c’est ainsi qu’était nommé le premier d’entre eux dès 1921 , le CLASSIC , mais surtout parce qu’ils correspondent à ce que l’imaginaire populaire entend par « réveil » et plus particulièrement un JAZ . C’est un peu également une gamme par défaut puisque ce ne sont ni des Jaz de Luxe , ni des Stylites – terme qui a d’ordinaire une toute autre signification– mais pour Jaz signifie de style ou stylés , précédemment appelés Pendulites . Les Gros Jaz sont effectivement gros puisque d’un diamètre d’au moins 9,5 cm et sont tous mécaniques , certains ont des boîtiers en polystyrène ( non représentés dans la panorama ci-dessus) mais la plupart sont en métal.                                                                                                                                                                                  Mais le véritable point commun des Gros Jaz c’est leur mécanisme puisqu’ils sont exclusivement dotés du calibre U décliné dans de nombreuses variantes : à tic tac discret , répétition de sonnerie , Crescendo , Silentic , à trotteuse centrale , etc . Il sera détrôné en 1967 par le calibre PA suite à l’accord avec Peter Uhren , qui équipera les Gros Jaz des générations suivantes.                                                                                                                                                                                  Ils étaient relégués en fin de catalogue et étaient évidemment les moins onéreux des collections Jaz , néanmoins ils ont représentés l’essentiel des ventes de la marque et ont été présents , pour la plupart , aux catalogues pendant de nombreuses années ayant été produits pour la plupart à des centaines de milliers d’exemplaires , même ceux d’avant guerre comme les CLASSIC , MODIC , REPLIC , etc qui sont d’autant moins rares qu’ils furent vendus dans le monde entier dès les années 20 . Leur solidité et leur grande fiabilité leur assurent une présence constante sur les vides greniers et les sites marchands à des prix qui n’ont , en général , aucun sens au regard de l’importance extrême de leurs chiffres de production .

RONDIC 1944 à 1953

RONDIC  lumineux                                                RONDIC non-lumineux dit cadran blanc

rondic 46RONDIC lumineux à cadran noir

RONDIC , petit réveil , gamme des Stylites , mouvement mécanique , calibre 1J . Apparaît pour la première fois sur le tarif de 1946 mais nous possédons un exemplaire dont la platine en duralium de son calibre J est datée de 1944  ; il n’apparaît pas dans les tarifs de 1945 . Boîtier en métal , pieds boules . Diamètre 6,5 cm . Le RONDIC a fait l’objet de nombreuses variantes dont vous trouverez le détail ci dessous : passant de l’innovant duralinox poli au chrome , puis au vert et au jaune peints pour le boîtier , parfois dotées d’un cadran noir ou doré . Chaque version est évidemment proposée avec des aiguilles et des chiffres lumineux ou un cadran dit blanc , symbolisé par LX ou non NL , sans compter l’ écrin optionnel  . Le nom de RONDIC sera réattribué en 1978 à un petit réveil rond .rondic-tarif-46-a-51

RONDIC vert 401-75 de 1949 et sa boîte d’origine . Les références 401-75 imprimées au tampon encreur au dos de la boîte atteste qu’il s’agit bien de sa boîte .

rondic et écrin .jpgRONDIC A 401-87 de 1950 à cadran doré , aiguilles et chiffres lumineux avec son écrin -socle . Sur le fond imitation serpent , le logo Jaz se voit assez mal . Format de l’écrin : hauteur 8,5 x largeur 6,5 x 4,2 cm ; socle 7,5 x 5 cm .

Cet écrin était proposé en option , dans ce cas la référence du réveil était précédée d’un A majuscule ; en revanche , elle était la seule boîte  Jaz à ne pas porter la référence du réveil qu’il contenait imprimée au tampon . Tout simplement pour ne pas altérer esthétiquement l’écrin et ensuite parce que , sur ce motif chargé , rien n’apparaît clairement : il faut que le jaseur reflète la lumière pour qu’il apparaisse , comme vu plus haut . Les références étaient donc déportées sur un fourreau de carton ondulé qui protégeait l’étui : A 401-87 correspond à un RONDIC à cadran doré 401-87 , le A majuscule précise donc qu’il est vendu avec cet étui , et 05 1 pour la date de production à savoir Mai 1951 .

Comme indiqué dans les tarifs plus haut , on pouvait acquérir un étui ou un écrin chapelle comme celui -ci pour emballer les RONDIC .

En 1948 uniquement , le RONDIC est doté de ces pieds boules à équateur plat , comme son cousin le PETIC . Effectivement , à part la forme du boîtier à 12 côtés ou rond , rien ne distingue réellement ces deux réveils , même pas l’étui en carton imitation peau de serpent qui est commun aux deux .  Le PETIC était à peine plus cher que le RONDIC . Dès 1949 , le RONDIC récupère ses pieds boules d’origine tout rond .

rondic 54RONDIC 401-74 de 1949  non-lumineux .                                                                                                                                             Les deux dernières années , le RONDIC perd de nouveau ses pieds boules au profit de ces pieds plus classiques . En 1953 , seules restent disponibles pour la dernière année de mise en vente : une version à boîtier chromé et cadran doré réf. 401-87 et une version à boîtier ivoire et cadran crème réf.401-77 , toutes les deux lumineuses .rondic dosRONDIC de dosrondic (2)rondic (1)rondic (3)rondic (5)rondic (6)

TRUPLIC 1955 à 1957

 

TRUPLIC 1006-11 de 1955                                                                                                                                                                                                                                 TRUPLIC , réveil de la gamme des Gros Jaz à répétition , mouvement mécanique , calibre 3U. Nouveauté du catalogue 1955 à la page 12 , référencé 1006-11 . Boîte, cloche et pieds boules nickelés ; sonnerie à répétition ; avec bélière ; aiguilles et points lumineux . Diamètre 9,5 cm . Doté lui aussi de la répétition de sonnerie et de pieds boules , il est le successeur du TRIPLIC dont il tire son nom et dont Jaz donne l’étymologie dans ce slogan : Réveil incertain , sommeil profond : mais le TRUPLIC sonne TROIS FOIS . Le TRUPLIC n’est plus au catalogue en 1958 .truplic 1965 (1)TRUPLIC 1006-13 de 1956                                                                                               Changement de cadran en 1956 et 1957 , impliquant une nouvelle référence :  1006-13 . Les chiffres lumineux sont remplacés par des petites barrettes lumineuses sur le chemin de fer . Les chiffres sont dorénavant en relief .truplic 1965  dos.jpgTRUPLIC 1006-13 dos :  on note l’absence des trois vis qui maintiennent le timbre ou dos / cloche , d’ordinaire ,  au profit d’un rivet central .truplic 1965 rivet centralUn rivet central remplace les habituelles vis de fixations truplic 1965 (7)Ce rivet assemble le dos/cloche et ne peuvent donc être séparéstruplic 1965 (11)A le cadran et le mouvement sont simplement emboîté par pression dans  B le cache poussière et C le dos/cloche qui sont rivetés entre eux .truplic 1965 (4)Ce TRUPLIC est le premier gros réveil rond à être doté de chiffres en relief par estampage du cadran . truplic 1965 (3)Les chiffres en relief sont peints en noirs , les barrettes lumineuses sont incluses dans le chemin de fer truplic aiguille (2)Afin d’épouser la forme du verre bombé , l’aiguille des minutes est courbée à son extrémité afin de ne pas frotter la vitre truplic 1965 anatomieVue éclatée d’un TRUPLIC 1006-13truplic 1965 (8) la date de production n’est plus indiquée sur le battant du marteau de sonnerie mais gravé en creux sur la platine du calibre 3U truplic 1965 (13)Mécanisme de la répétition de sonnerie

Dos de boîte de TRUPLIC portant au dos la référence 1 006-13 pour une version avec le nouveau cadran confirmé par la date de production 096 se traduisant par Octobre 1956 . Format 11 x 10 x 8 cm .                                                                                                                                                                                                                                         Nous avons créé un panorama des Gros Jaz pour différencier aisément les grands réveils de la fin des années 50 au début des années 60 .