TOUCHIC 1956

touchic-1956-page-15TOUCHIC , grand réveil , gamme Gros Jaz, mouvement mécanique, calibre 1U. Nouveauté du catalogue 1956 à la page 15 , référencée 1008-13 . Boîtier et cloche en métal chromé , bélière basse , cadran large métal , chiffres sur zone gris clair , centre jaune clair , aiguilles et chiffres lumineux , pieds boules . Diamètre 9,5 cm . Le TOUCHIC n’est commercialisé qu’en 1956 . La dénomination TOUCHIC sera réattribuée en 1964 . Nous avons créé un panorama des Gros Jaz pour différencier aisément les grands réveils de la fin des années 50 au début des années 60 .

CHULIC 1956

chulicCHULIC , grand réveil , gamme Gros Jaz, mouvement mécanique, calibre 1U. Nouveauté du catalogue 1955 à la page 12 . Boîtier et cloche en métal peint , lunette avant doré , bélière fonctionnelle , cadran ivoire avec lignes verticales dorées , chiffres en relief doré sur zone grise , aiguilles et points lumineux , pieds boules . Existe en deux couleurs : boîtier et cloche arrière ivoire réf 1083-21 ou boîtier et cloche rouge réf.1083-41 . Diamètre 9,5 cm . Le CHULIC succède au CHILIC qui n’a été commercialisé qu’en 1955 et était doté du calibre 1D . L’existence du CHULIC est tout aussi éphémère puisqu’il n’est commercialisé qu’en 1956 .

CLUB ( 1924) à 1935

club (3)CLUB version non-lumineuse , calibre D daté d’Avril 1932 sur le marteau .                                                                                                                                                                 CLUB , réveil , mouvement mécanique , calibre B la première année puis calibre D . Boîtier en métal émaillé rouge et doré ou noir et rouge , pieds boules dorés , sans bélière , arrêt de sonnerie au sommet , existe en version lumineuse ou non-lumineuse dite à cadran blanc ,  chiffres et aiguilles Breguet , cadran en carton imprimé et chemin de fer au pourtour , vitre en verre plat . Diamètre 11 cm .

 

Le CLUB est l’un des quatre premiers réveils « JAZ » de la CIMH  , Compagnie Horlogère de Mécanique Horlogère , mentionnée en bas de cadran . Avec les REPLIC ,  CLASSIC , MODIC ,  NORMAL , ARTIST , PRESIDENT et BUREAU , le CLUB est un des rares Jaz dont le nom ne se termine pas en -IC . Il n’est plus en vente en 1936 .                          Jaz La France Horlogère 1°Oct 1927 26°année n°19 La France Horlogère 1° Octobre 1927 , 26° année , n°19 , publication professionnelle bi-mensuelle , pleine page 38 x 27 cm                                                                                                                                                                                                                                         Y compris notre exemplaire , nous ne connaissons à ce jour que trois autres CLUB , tous sans bélière et dans cette robe craquelée noir et rouge , alors que la France Horlogère de 1927 et le tarif de 1934 , seuls documents à notre disposition actuellement , mentionnent un décor émail et or que l’on retrouve sur les CUBIC craquelés .réveil club (1)Catalogue 1934/1935 page 2 extrait                                                                            Dans ce catalogue 1934/1935 , le CLUB apparaît subitement sans ses pieds boules mais avec une bélière , il a gardé les aiguilles Breguet mais pas les chiffres , il est alors référencé n°142 et ses couleurs sont rouge et or craquelées .extrait tarif rose Tarif Jaz  circa 1934 extrait page 2 . Ce tarif illustré présente l’intérêt de faire apparaître une version à répétition , dotée d’un  calibre 3D . Ephémère variété puisque le CLUB n’est plus au catalogue en 1936 . On constate qu’il est à peine plus cher que ses confrères disponibles en nickel , chrome ou émail uni , c’est à dire peint . Ce n’est donc pas cette petite différence de prix qui explique la difficulté à trouver des CLUB , d’autant que l’on trouve aisément ses contemporains , FONIC , ROMIC , GOTIC et CUBIC tous plus onéreux . Le CLUB ayant été doté des mêmes calibres B puis D que ses confrères , sa fiabilité n’est pas en cause pour expliquer son évidente rareté de nos jours alors qu’il a été disponible à la vente pendant onze ans , ce qui implique une forte diffusion : rappelons que Jaz vend 786.000 pièces en 1929 et atteint 10.000.0000 en 1943.                                                                                                                                                                             Ce paradoxe ne peut donc s’expliquer que par sa seule différence , à savoir son revêtement en peinture craquelée , qui s’obtient par la différence de séchage entre les deux couleurs appliquées l’une derrière l’autre et l’incompatibilité entre leurs médiums , aqueux et cellulosique par exemple . L’état d’usure , dans lequel se trouvent les exemplaires connus , prouve que cette technique présente des défauts de durabilité ; en particulier dans la deuxième couche noire qui tient visiblement mal sur la primaire rouge . En résumé , les CLUB ne sont pas réellement rares puisqu’ils ont été produits à des dizaines de milliers d’exemplaires , en revanche leur mauvais état de conservation dissuadent leurs possesseurs de les mettre en vente , s’ils ne les ont pas jetés , d’autant que le craquelé peut apparaître comme un effet non voulu et être considéré comme un défaut d’aspect .commande-etiquettes-1926Bon de commande d’étiquettes de 1926                                                                           En 1926 l’offre de Jaz se limite à sept réveils : quatre  ronds le REPLIC , le CLASSIC et le MODIC et le CLUB  qui étaient disponibles en version non-lumineuse C.B. dite cadran blanc ou  lumineuse  C.L. dite cadran luxe et trois grands réveils en bois marqueté :  les NORMAL , ARTIST et BUREAU . Aux origines de Jaz , cela impliquait des aiguilles et des chiffres très différents d’une version à l’autre  ; ce n’est pas le cas du CLUB qui ne sera doté que d’aiguilles et chiffres Breguet  , avant 1935 .

CENTRIC 1958 à 1960

centric (5)CENTRIC , grande pendulette , gamme des Stylites , aiguilles glaives non-lumineuses , mouvement mécanique , calibre K , 7 pierres , autonomie 8 jours , échappement à ancre , sans fonction réveil . Nouveauté du catalogue 1958 /59 à la page 15 , référencée 528-20 . centric (7)Boîtier et pieds boules en métal doré , cadran zone centrale dorée soleillée , huit plots en relief en guise d’index , quatre chiffres en relief sur zone noire à quadrillage doré brillant , vitre en verre bombé , aiguilles glaives , non-lumineux . Diamètre 16 cm , poids 520 gr . Disponible uniquement aux catalogues 1958/59 et 1959/60 . Il apparaît dans un film de 1975 avec Bernard BLIER  . La dénomination CENTRIC  sera réemployée pour une horloge murale en 1968 et en 1982 .centric (8)centric (9)

SERPIC 1956 à 1957

serpicSERPIC , grand réveil , gamme des Stylites , mouvement mécanique , calibre 1J . Nouveauté du catalogue 1956 à la page 11 , référencée 335-11 . Boîtier , intersocle et gros pieds boules en métal doré brillant , cadran quatre chiffres romains et huit traits d’heures en relief sur zone ivoire galbée , zone centrale brun foncé , aiguilles et points lumineux , vitre en verre bombé . Format 13 x 14 cm .                                                                                                                                                                             Fin des années 50 , la tendance chez Jaz est aux grands cadrans ronds dont les chiffres sont reportés en périphérie sur une zone galbée comme les CENTRIC , COUPIC , PIJIC , FILIC , TOURNIC , BOULIC  et MUSTIC , ce dernier est un SERPIC dont il ne manque que les gros pieds boules .serpic dos

PROJIC 1956 à 1960

projicPROJIC , petit réveil , gamme des Stylites , mouvement , mécanique , calibre 1J . Nouveauté du catalogue 1956 à la page 12 , référencée 327-13 . Boîtier et pieds boules en métal doré , cloche-dos laquée noire , cadran blanc ,  chiffres romains , aiguilles feuilles , aiguilles et points lumineux . Diamètre 7,5 cm , poids 190 gr . Il n’est plus disponible au catalogue 1960/61 .

projic-1957-page-13                                          PROJIC 1957 , variante d’aiguilles glaives.

MARTIC 1950

martic (5).JPGMARTIC , petit réveil , gamme des Stylites , mouvement mécanique , calibre 1J . Nouveauté du Tarif de 1950 . Boîtier carré en métal martelé à l’origine de son nom , cadran doré , chemin de fer carré au pourtour , pieds boules . Format 7,5 x 6,5 cm . Le MARTIC n’est en vente qu’en 1950 . martic (3)Disponible en deux versions : Boîtier en  laiton martelé bronzé médaille , socle et pieds en laiton doré , réf.400-10 en NL et 400-11 en LX . Boîte martelée à l’origine de son nom , socle et pieds cadmiés réf.400-30 en  NL et 400-31 en LX . marticmartic dosLa dénomination MARTIC sera réemployée en 1978 pour un réveil dont le cadran est martelé .Martic dessusBoîte pour MARTIC . On ne connaît que deux boîtes de ce type ; pour ce MARTIC donc et le NERVIC de 1950.Martic boîte côtéRemerciements au collectionneur Serge Benatti , qui nous a confié les photos de cette boîte . Martic boîte dos400-11 sont les références du MARTIC et 070 donne la date de production Juillet 1950Martic dans sa boîte

LEBIC 1976 à 1989

lebicLEBIC , petit réveil , mouvement mécanique , chiffres Breguet , calibre CS . Nouveauté du catalogue 1976 à la page 17 , référencée 1491-71 .

Boîtier en métal doré et cadran façon or strié , pieds boules , aiguilles losanges , aiguilles et points lumineux . Diamètre 6,5 cm . Sa caractéristique principale est cette bélière mais il ne pouvait être nommé BELIC , ce nom étant encore en usage en 1976 , c’est donc son anagramme LEBIC qui a été choisi .

lebic-1982-page-34En 1982 , il est présenté avec de nouvelles aiguilles mais il retrouve ses aiguilles initiales dès l’année suivante.

Le LEBIC est disponible pour la dernière fois au catalogue 1988/89 ayant perdu son nom mais encore présenté sous la référence 3019 soit une belle longévité de 15 ans .

BRONZIC 1958 à 1960

bronzic581BRONZIC , grand réveil , gamme des Gros Jaz , mouvement mécanique , calibre 1U . Nouveauté du catalogue 1958/59 à la page 16 . Boîtier en métal laqué ; la réserve avant , les pieds boule et le dos-cloche sont bronzés brillant ; cadran crème , chiffres en relief , aiguilles dorées , aiguilles et points lumineux . Diamètre 9,5 cm .                                                                                                                                                                              Deux couleurs disponibles : boîtier laqué ivoire réf.1036-21 et boîtier laqué gris réf.1036-41                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                 Le BRONZIC tient son nom de ses éléments de couleur bronze , il n’est disponible qu’aux catalogues 1958/59 et 1959/60 . Nous avons créé un panorama des Gros Jaz pour différencier aisément les grands réveils de la fin des années 50 au début des années 60 . Le nom de BRONZIC sera réattribué en 1971 .

DORMIC 1957 à 1960

dormicDORMIC , grand réveil , gamme des Gros Jaz , mouvement mécanique , calibre 2U . Nouveauté du catalogue 1957 à la page 16 , référencée 1092-31 . Boîte , gros bouton d’interruption et pieds boules : tous chromés ; cadran zone centrale soleillée , zone des heures blanches , chiffres cernés de noir , aiguilles noires , aiguilles et points lumineux . Diamètre 9,5 cm . Son calibre 2U à tic tac discret qui respecte le dormeur est à l’origine de son nom de DORMIC et explique la mention SILENTIC au cadran ; vous noterez qu’ il ne s’agit pas d’un argument publicitaire exagéré , les Silentic sont réellement silencieux : il faut mettre l’oreille contre le réveil pour s’assurer qu’il fonctionne bien .

La trotteuse est remplacée par un petit disque strié qui tourne dans un petit orifice ménagé sous l’axe central au dessus du logo et c’est en fait le meilleur moyen de s’assurer qu’il fonctionne puisque contrairement aux autres Gros Jaz vous ne l’entendez pas .

Le DORMIC est disponible du catalogue 1957 à 1959/60. Nous avons créé un panorama des Gros Jaz pour différencier aisément les grands réveils de la fin des années 50 au début des années 60 .cleric dormic pubpublicité Paris Match n° 442 , Sept 1957 , tiers de page format 34,5 x 12,5 cm