BOULIC 1956 à 1958

boulicBOULIC , pendulette grand format , gamme des Stylites ,  mouvement mécanique , calibre K , échappement à ancre , 7 pierres , autonomie 8 jours mise en évidence par le 8 dans un petit cercle sur le cadran , sous les chiffres 12 ( sans fonction réveil , ni trotteuse) ,  non-lumineux . Format 18 cm de haut et 16 cm de diamètre.                                                                                                                                                                     Nouveauté du catalogue 1956 page 8 , il y est présenté  ainsi : » Après le succès que remporta le STELLIC  voici , pour compléter la série des grands Stylites 8 jours ,  le BOULIC qui se fait en deux versions , cadran noir et cadran argent » . En fait la différence entre les deux BOULIC ne se limite pas uniquement à une couleur de cadran même s’ils ont en commun un boîtier ,un intersocle et des pieds boules qui expliquent aisément leur noms , ainsi qu’une vitre en verre fortement bombée . En effet le 526-20 ( photo ci dessus) présente un cadran noir mat décoré d’un quadrillage « or » brillant , de quatre chiffres arabes et de huit points d’heures en reliefs « or » brillants tandis que le 526-10 est lui équipé d’un cadran argenté sans quadrillage et ses chiffres sont remplacés par des index d’heures sous forme de barrettes courbes sur zone galbée circulaire . » Les BOULIC sont équipés du même calibre K que celui monté sur les Jaz de Luxe 8 jours » impliquant en 1957 , le STELLIC supprimé , qu’ils deviennent les Stylites les plus chers et même plus onéreux que certains Jaz de Luxe .

La première année les BOULIC avaient des aiguilles très originales en forme de serpent ondulants .boulic 526-10BOULIC 526-10 .                                                                                                                                                                      Elles sont remplacés en 1957 et 1958 par ces variantes des aiguilles  » Breguet », soit 4 modèles différents pour trois  années seulement  puisqu’ils ne sont plus au catalogue dès  1959 remplacés par un  » cousin » très similaire  le CENTRIC qui n’a pas de barre torsadée au dessus des pieds boules . Il convient également de ne pas confondre les BOULIC avec les SERPIC qui ont la même silhouette mais sont plus petits ; les pieds boules étant les mêmes que pour les BOULIC ils paraissent d’ailleurs un peu disproportionnés . En 1975 des réveils boules électriques sur secteur héritèrent du nom de BOULIC tombé en désuétude .boulic dos.JPGBOULIC de dos boulic détail.JPGmentions au dos : échappement à ancre  7 pierres fevric tournic boulic pijic courbic pubpublicité 1956

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s