Histoire de LORENZ et sa collaboration avec Jaz

loric lorentzLORENZ  la célèbre marque d’horlogerie italienne fondée en 1934, est la créatrice de ce modèle que Jaz a repris en 1974  la baptisant LORIC en hommage à son origine, comme précédemment avec PETER Uhren pour le PETRIC.

LORENZ a été souvent récompensée pour le design de ses horloges ou montres. Le meuble et le design sont à l’Italie ce que les parfums et le champagne sont à la France. Une renommée internationale, un savoir faire rarement égalé.

Il existe encore plus de variantes italiennes que de LORIC proposées par Jaz, certaines sont dotées de calibres diapason ou quartz mais tous ceux-ci sont italiens.

Mouvements diapason made in Italy.

On peut trouver en Italie des versions estampillées BINO, la marque créée par LORENZ pour ses horloges et réveils, de la BUVIC de Jaz.

Comme beaucoup d’autres marques européennes et américaines, les LORENZ à dateur sont généralement dotés de mouvement Jaz.

Horloge murale BINO en bois à dateur,  dotée d’un calibre TJ par Jaz.

On trouve aussi en Italie des DUBLIC sous la marque BINO ou LORENZ.

BRÈVE HISTOIRE de LORENZ 
Teresa et Tullio Bolletta

La marque Lorenz est née via Monte Napoleone, la rue des commerces milanais de luxe, en 1934. Le fondateur et maître horloger Tullio Bolletta sent la possibilité de combiner le style italien raffiné et la maîtrise technique suisse en un seul produit. Le concept du style italien classique combiné au savoir-faire horloger suisse était avant-gardiste pour cette époque.

En 1951, les premières montres à mouvements mécaniques exclusifs à Lorenz avec 19 ou 25 rubis, équipées d’un balancier antichoc Incabloc, sont produites en Suisse.

Toujours dans les années 1960, la collaboration avec des fabricants suisses prestigieux tels que AQUASTAR et EDOX a commencé avec la production de montres de plongée techniques professionnelles de hautes performances.

Dans les années 1970, Lorenz était encore à l’avant-garde et présentait la collection Directime qui se distingue par l’indication de l’heure à travers des aguichants guichets, comme Jaz à la même période avec les DH 951/952/953.

 

L’horloge STATIC fabriquée par Lorenz en 1959 a été créée par le jeune designer Richard Sapper, il s’agit du modèle phare de la marque en matière d’horloge de table. Elle reprend un nom employé par Jaz dans les années trente pour un petit réveil.

Le fondateur de la société milanaise Lorenz, Tullio Bolletta, a chargé Sapper de concevoir des horloges de table à partir de mouvements électromécaniques extraits de torpilles et de têtes d’obus non-utilisées à la fin de la seconde guerre mondiale.

Bolletta avait acheté un wagon contenant environ mille mécanismes et a demandé au concepteur de développer une horloge autour de ces grands mouvements alimentés par piles.

Le modèle original de cette horloge de table a permis à Shapper d’obtenir le fameux le Compasso d’Oro 1960, ouvrant la porte à un certain nombre de récompenses dans les années suivantes. Le jury, qui comprenait Vico Magistretti et Marco Zanuso, a salué la Static pour « la simplicité et la rigueur du projet, de la forme au matériau, à la convivialité de l’objet ».                                                                                                                                                                                                                                                                               La Static fait partie des collections permanentes des Musées d’Art Moderne les plus importants au monde, comme le MOMA à New York, la Triennale de Milan ou le Design Museum de Thessalonique.

versions à dateur

Né en Allemagne et vivant à Milan, Sapper est un designer industriel qui a apporté une contribution cruciale à l’histoire du design italien pendant quarante ans. Il a tout conçu: des meubles aux horloges, des robinets aux cafetières en passant par les transports en commun. Il voit le design comme un processus de «résolution de problèmes» et veut «donner un sens à la forme». La collaboration entre Richard Sapper et Lorenz a eu lieu au début de la carrière du designer, alors qu’il avait 28 ans, si bien que la Static est le premier produit qu’il signe dans sa carrière de designer: coup d’essai mais coup de maître!                                                                                                                         

C’est à cette date que Lorenz décide de lancer une toute nouvelle marque dédiée à la production d’horloges murales et de table: le nom de BINO était né.

Publicité de 1969 du fabricant de cadran MONTREMO avec une STATIC à droite

Extraordinaire longévité de la STATIC, qui est de nouveau produite soixante ans après sa création. Depuis 2019, il vous en coûte entre 439 et 449€ pour une production entièrement made in Italy et dotée d’une plateforme e-commerce spécifiquement dédiée www.lorenz-static.it

Mobilier de style Memphis

Dans la seconde moitié des années 1980, la collection Neos a été lancée sur le marché, représentant un défi en termes d’innovation technique et de design post-moderne grâce à la collaboration avec des designers tels que George Sowden et Nathalie Du Pasquier, co-fondateurs du groupe et du style Memphis avec le fameux Ettore Sottsass.

Bien que le mouvement Memphis n’ait duré que relativement peu de temps, et a connu rapidement mauvaise presse pour son style trop daté et marqué, l’impact de Memphis a été très influent dans les années 80, au point que Jaz a succombé à son graphisme pour au moins trois couvertures de ses catalogues eighties, sans toutefois aller jusqu’à produire des horloges ou réveils de ce type. 

En revanche le style Memphis sera clairement la grande spécialité de Lorenz, assez logiquement d’ailleurs. Ce mouvement fondée à Milan se devait d’être produit et distribué par un horloger milanais. Le style possédait un sens de l’humour qui faisait défaut à l’époque dans le design et semblait même naïf et enfantin. Imaginé pour mélanger les styles, les couleurs et les matériaux du XX° siècle, il se positionnait comme une mode plutôt que comme un mouvement académique et ne se prenait guère au sérieux.

La Vigie résidence monégasque de Lagerfeld et écrin pour sa collection Memphis

Dans les années 80, Karl Lagerfeld équipe son palais de Monaco d’un total look Memphis, que la célèbre décoratrice Andrée Putman a décrit comme «un palais pour enfant», empli de pièces d’art fonctionnelles, vivement colorées, ludiques aux frontières du comique. Le Kaiser revend l’ensemble en 1991, puisque comme toujours, il va tout au bout de son obsession décorative pour chacune de ses résidences, puis il se débarrasse de tout. En l’occurrence assez mal puisque l’ensemble, pourtant constitué de nombreux prototypes, ne se vend que l’équivalant de 215.000€. 

KL adossé à son lit/futon/tatami/ring à Monaco

Sur la télévision, à la mire très Memphis, une horloge Lorenz de la même eau, mais le catalogue de la vente de 1991 laisse apparaître d’autres horloges Lorenz très typiques .

David Bowie avait lui aussi succombé aux sirènes des Memphis mais sa collection, qui était pourtant de même niveau se vend pour 1,6 millions d’euros lors de sa vente de succession en 2016. Entre temps le purgatoire du style Memphis est passé, l’effet Bowie a joué et celui-ci avait eu l’élégance de décéder avant la vente apportant une plus-value salvatrice à ce style qui repointe le bout de son nez mutin dans la mode.

Au début des années 2000, la relation avec des designers internationaux se poursuit. La collaboration avec l’Espace Créatif Culdesac ne mène pas une impasse puisque leur nouveau modèle Neos apporte à nouveau le Compasso D’Oro à Lorenz en 2008.

Néanmoins LORENZ ne se repose pas sur ses lauriers et continue à produire de remarquables horloges dites 3D. En 2016, la marque est devenue la propriété de Leader Watch Company.

De nos jours la marque BINO est gérée par Gevril Group, fondé par Samuel Friedmann qui produit des horloges sur verre sérigraphié.

LORIC 1974 à 1977

 

loricLORIC , horloge murale , gamme Jaz Electronic , mouvement à pile LR14 , calibre TM ,   licence ATO . Nouveauté du catalogue 1974 à la page 21 . Boîtier en plastique , chiffres en relief , vitre plate en verre , trotteuse centrale noire .Trois couleurs de boîtier disponibles : rouge à cadran blanc réf.4310-60 ; orange à cadran blanc réf.4310-80 et blanc à cadran vert pâle réf.4310-90 . Le version chromée est nommée RELIC . La version verte 4310-90 , reproduite ci dessus , n’est en vente qu’en 1974 ; en revanche les versions rouge et orange resteront en vente jusqu’au catalogue 1977. Format 19,5 x 19,5 cm , épaisseur 6 cm , poids 620 gr .loric 3 partiesLa vitre est en verre , elle est maintenue par le cadre blanc qui s’encastre sur le boîtier loric cadranLes chiffres sont en fort relief et le cadran est grainé loric dosCalibre TM sans sa pile LR14

 

loric lorentzLORENZ  la célèbre marque d’horlogerie italienne , fondée en 1934 et souvent récompensée pour son design , est la créatrice de ce modèle que Jaz a repris en la baptisant LORIC en hommage à son origine , comme précédemment avec PETER Uhren pour le PETRIC .lorentz cadranOn peut donc trouver , essentiellement en Italie , des LORIC estampillées Lorenz Quartz

Loric bulova jauneElectroniques ou quartz c’est sous la marque BULOVA qu’elles sont distribuées aux USAbulova made in Canadabulova made in Canadacertaines sont produites au Canada …

ou par Caravelle , sous marque low cost de Bulova .

Mais c’est principalement sous la marque BINO qu’elle restera disponible jusque dans les années 80 .

Jaz collabore de nouveau en 1975 avec Lorentz pour la DUBLIC .jovic calgic loric espagne pubpublicité espagnole , pleine page 33 x 24 cm , pour les modèles 4710 Juvic , 4708 Calgic et 4310 Loric .  « aujourd’hui nous avons raté l’autobus du collège »

mouvement diapason par Lorenz 

Publicités italiennes

Déjà avant guerre , les Jaz étaient bien distribués à l’étranger particulièrement en Angleterre et aux début des années 50 la marque au jaseur était présente dans 61 pays ; à l’export les réveils et pendules étaient rebaptisés , tout d’abord avec des noms empruntés à L’Histoire et la littérature françaises  puis dans les années 70 avec des noms de villes .persianaPublicité circa pour le DIRIC qui devient assez logiquement et joliment La PERSIANA – persienne ou volet – par allusion aux volets qui ferment ce petit cabinet .publicite-italie-1962-legendeeCette publicité de 1962 remercie le Marché Commun -Mercato Comune- qui permet aux italiens d’accéder aux réveils Jaz à Transistor qui sont à l’époque une Première Mondiale ; Le MOSIC devient D’ARTAGNAN , la CASTIC est RICHELIEU , la TRANSIC se nomme LA FAYETTE , l’OFFIC se transforme en CYRANO ,  la CLAUSIC se transforme en PORTHOS et  la CLENIC hérite du nom d’un mousquetaire d’Alexandre Dumas : ARAMIS  , tandis que sa variante à cadran noir , exclusivement destinée à l’export , prend le nom de son compère ATHOS .pub-italie-23Publicité italienne circa 1963/64 : l’horloge murale MEBIC est nommée TALLEYRAND , la CASTIC est toujours RICHELIEU et le DRILIC hérite du titre du succès mondial d’Edith Piaf sorti en 1959 : MILORD , que Dalida venait de reprendre en italien en 1961 .  pub-italiePublicité italienne circa 1963/64 : légère variante de la précédente puisque seuls deux modèles changent : l’ANSIC devient BERGERAC quant à il LORENESE – La Lorraine- elle n’a étrangement  pas d’équivalent français n’ayant été vendue qu’à l’export .pub-milord-italie-2Le DRILIC /MILORD est surreprésenté dans les publicités , son dessin  par le célèbre designer Philippe Charbonneaux lui ayant assuré un succès mondial .jaz-arles-pubDans les années 70 l’ANDRIC devient ARLES en Italie .

BUVIC 1974 à 1975

buvicBUVIC , grande horloge murale , gamme Jaz Electronic , mouvement à pile LR14 , calibre TM , licence ATO , mention France . Nouveauté du catalogue 1974 à la page 21 . Corps en tôle , vitre en verre légèrement bombée ø24 cm , cadran blanc moucheté , chiffres romains , aiguilles poire et feuille , trotteuse centrale . Existe en couleur blanc référencée 4309-10 ou en couleur rouge référencée 4309-60 . Diamètre 34 cm  . Elle n’est plus disponible en 1976

buvic boitierLe grand boîtier creux est en tôle emboutie laquée rouge orangé ou blanc brillant buvic cadranLe cadran est moucheté en relief buvic dosdos et calibre TM

Version Lorentz Bino de la BUVIC : cet exemplaire trouvé en Italie n’est pas doté de son mouvement d’origine , arbore une étiquette en italien, mais aucune mention ne précise son origine italienne ou française contrairement à la Bino de Jaz qui affiche la mention France en bas de cadran : nous optons donc pour une origine française pour le corps de la BUVIC .

cette version blanche pour LORENZ est dotée d’un mouvement diapason