COURIC 1968/69

COURIC noirCOURIC , réveil de voyage de la gamme des « Stylites de voyage », mouvement mécanique , calibre 11J , aiguilles et points lumineux . Portefeuille rond gainé cuir , chiffres romains sur écoinçons blancs , cadran doré à motif en relief , aiguilles et points lumineux . cuiric profilPrésent uniquement au catalogue 1968/69 à la page 11 . Diamètre 8,5 cm , épaisseur 3,5 cm , poids 185 gr . Trois couleurs de cuir disponibles : rouge réf.564-21 , noir réf.564-61 noir ou porc naturel réf.564-71  . La dénomination COURIC sera réattribuée en 1980 . L’existence du COURIC se limite à l’année 1968/69 puisque dès l’année suivante il est doté du nouveau calibre DV et devient logiquement le VOURIC .COURIC calibre J.jpgCe dos typique d’un calibre J permet de distinguer au premier coup d’oeil , un COURIC de son successeur le VOURIC à calibre DV  , ce dernier affichant en outre la mention Discreto au cadran

.

CHEVRIC 1959 à 1960

Chevric

CHEVRIC , petit réveil , gamme Jaz de Luxe , mouvement mécanique , calibre AB , 7 pierres , échappement à ancre , à sonnerie limitable . Nouveauté du catalogue 1959/60 à la page 7 , référencée 736-11 . Boîtier et côtés en laiton doré , cadran argenté , vitre en verre plat , huit chiffres et quatre index en relief , aiguilles dauphines , aiguilles et points lumineux . Format 6,5 x 8 cm . Le CHEVRIC n’est disponible qu’au catalogue 1959/60 .

 

Son design très particulier , avec ses grandes joues de côté , inspirera le MERIC en 1960 , puis le PESIC en 1963 et enfin le LETIC  en 1965 . L’étymologie de cette dénomination de CHEVRIC peut sembler étrange si l’on pense aux caprins , en revanche le rapprochement avec l’appareil de levage nommé chèvre et les flancs de ce réveil est visuellement évident .

 

Calibre 800CH dit calibre CH 1968 à 1973

calibre 800 CHMouvement mécanique , d’une autonomie de 8 jours , Swiss Made , échappement à ancre 7 jewels , 7 rubis , ressorts en barillets , deux clefs de remontage . La nomenclature 800 CH de ce calibre est aisément décryptable : 800 pour son autonomie de 8 jours et CH qui correspond à Confœderatio Helvetica , nom de la Confédération Hélvétique en latin , popularisé par les plaques d’immatriculations suisses . export-calibre CH dateles calibres 800CH sont toujours datés en creux sur la platine                                                                                                                                                                                         Le calibre 800 CH fera sa première apparition officielle au catalogue 1971/72 dotant seulement cinq réveils : les BANIC , BRILIC , BRONZIC BULIC et le réveil de voyage BERNIC . Son existence officielle est brève puisqu’en 1974 , tous les réveils 8 jours sont supprimés des catalogues français , les modèles électroniques ayant pris leur place . Il était apparu plus tôt à l’export qu’en France comme en attestent ces deux réveils destinés à l’export en 1968 et 1970 .

Calibre AG 1AG /2AG/ 3AG/4 AG de 1956 à 1963

calibre AG image Jazette 37 juillet 1956 page 2.jpgCalibre AG , mouvement mécanique à clef amovible , d’une autonomie de 8 jours . Il succède à partir de 1956 au calibre G qui avait doté les premières horloges murales de la marque depuis 1936 . Il est le dernier calibre mécanique à équiper des horloges murales jusqu’en 1963 . Dans le catalogue Jaz 1963/64 , il n’y a plus que des pendules murales à transistor .cloisic-cadran-agCalibre AG les deux derniers chiffres sont ceux de l’année de production : ici 1957 . 2 ag bombic-calibre-2agLa variante 1AG , calibre AG de base , dote les horloges murales en plastique ou faïence :  CLOISIC , PAISSIC , TEVIC , JOURIC , ONDIC , MUDIC , VETIC , SOGIC , ROSTIC , STRATIC .                                                                                                         La variante 2AG est destiné aux horloges en tôle : VUSIC , BOMBIC , LAMIC , MISSIC , CAMPIC .                                                                                                                            La variante 3AG se remonte par l’arrière : PENDIC , TRINIC .                                            La variante 4AG à plaque porte mouvement retournée : HUITIC , MONIC , SMOLICNOBLIC .paissic- étanchéitéA et B fixations du calibre sur le boîtier de l’horloge : la particularité du calibre G qui le précéde , était l’absence totale de vis de fixation dans le cadran grâce à un système exclusif de maintien par un œillet autour de l’orifice d’entrée de la clé . La concurrence affichait  au moins deux , trois voire quatre têtes de vis pour le moins voyantes et disgracieuses sur ses cadrans . En cela le calibre AG présente un recul esthétique .        C les horloges murales étant pour la plupart destinées aux cuisines , il convenait de protéger les mouvements des poussières , vapeurs et graisses qui pouvaient entrer par l’orifice du remontage ; Pour obstruer le trou , une rondelle cache poussière – que l’on aperçoit ici –  montée sur ressort s’enfonce lorsque l’on y introduit la clef .                       D ce 8 stylisé dans un cercle rappelle l’autonomie de 8 jours .

Autre technique astucieuse pour assurer l’étanchéité : la patte de fixation pivote pour donner l’accès à la raquette d’avance/recul , elle en assure donc la fermeture .calibre AG texte Jazette 37 juillet 1956 page 2calibre AG suite Jazette 37 juillet 1956 page 3illustrations noir et blanc et textes imprimés , extraits de la Jazette n°37 de Juillet 1956 .Le Guide Jaz fournitures calibre 1AGLe Guide Jaz fournitures calibre 2AG 3AGpages extraites LE GUIDE JAZ fournitures pour réveils et pendulettes circa 1953 à 1958

Réveil non-identifié 1948

ladic inconnu (1)Réveil , mouvement mécanique , aiguilles et barrettes  lumineuses ,  calibre J , format 8,3 x 7 cm , poids  225 gr , hors tarifs et catalogues , non répertorié . Nous avons reproduit ce petit réveil dans l’article des LADIC parce qu’il partage avec ce modèle contemporain beaucoup de points communs : calibre , format , pied , etc .sauf la lunette et le cadran rond .ladic inconnu dos

réveils à chiffres anguleux (1942) (1945 et 1946)

daté 1946 (7)Réveil non-identifié , mouvement mécanique , calibre 3D à répétition de sonnerie , aiguilles et chiffres  lumineux  , cadran en papier très exposé au vieillissement et aux taches d’huiles horlogères , vitre en verre plat , bélière , le battant du marteau est daté de 1946 ( le modèle ci-dessus ne possède pas de bélière) . Ces réveils très caractériques , avec leurs chiffres très anguleux , sont typiques dans leurs factures des fabrications Jaz impactées par les restrictions de guerre qui imposaient des produits d’origine française comme l’aluminium ou le carton .daté 1946 (1)L’emploi d’aluminium pour boîtier et lunette , ainsi que de durilium pour les platines du calibre , allège beaucoup ce réveil qui ne pèse que 300 gr .daté 1946 (5)Pendant et juste après la guerre , le laiton des platines et rouages est remplacé par des alliages dit  » blancs »daté 1946 (2)au sommet , derrière l’arrêt de sonnerie qui est sous la bélière , les réveils à répétition sont dotés d’un levier CONT/REP pour sonnerie CONtinue ou REPétition de sonnerie daté 1946 (6)Bélière et pieds sont rivetés sur le boîtier ; vitre en verre plat et lunette très légère chiffres anguleuxVersion sans bélière et sans fonction de répétition de sonnerie1945 chiffres anguleux (2)double datation : 3-45 sur la platine en métal blanc du calibre D à interpréter ainsi : soit Mars 1945 , soit 3° trimestre 1945 .1945 jaz chiffres anguleux (6)  et 4-45 qui signifie soit Avril 1945 , soit 4° trimestre 1945 .1945 jaz chiffres anguleux (8) (Copier)1945 chiffres anguleux (1)Les pénuries sont telles , à la fin de la guerre , que le carton des cadrans est remplacé par un papier très fin .1945 jaz chiffres anguleux (9)Sur ce calibre D , daté de 1945 , donc  tous les rouages sont en métal blanc ; sur le précédent , il restait tout de même des rouages en laiton .jaz répétition GbUn correspondant anglais nous a fourni les photos de cet exemplaire à chiffres anguleux , à répétition mais sans bélière , au mouvement daté de 1942 . Les inscriptions à la plume à gauche et droite de l’axe central correspondent au nom et au régiment de l’ancien propriétaire . Le 27° Régiment a été dissous le 27 novembre 1942, après l’invasion de la zone libre par l’armée allemande, en riposte au débarquement allié en Afrique du Nord .Jaz répétition inconnu 1942 GB

Réveil non-identifié (1943)

non-identifié (5)Grand réveil de bureau , mouvement mécanique , calibre J en durilium daté en creux 1943 , socle en Bakélite , boules en bois , cadre métal , aiguille pontife pour l’heure et glaive pour les minutes , aiguilles et chiffres  lumineux  , vitre en verre plat . Socle de 21,5 cm de long , hauteur du réveil 13,5 cm ; poids 380 gr .                                       jaz boules 1943                                                        Existe en version non-lumineuse non-identifié (2)Ce grand réveil n’apparaît pas au catalogue de  1942 ni au tarif F.A. de 1943 de Septembre 1943 , néanmoins son calibre J de 1943 en durilium et son boîtier au décor de boules en bois peints sont typiquement des productions de guerre comme les DAMIC qui , sous régime de restrictions strictes des métaux , font appel au bois qui est moins contingenté par l’occupant , comme ses contemporains le CORSIC et le GRADIC qui sont en bois laqué et frêne verni . Même souci  de pénurie dans le catalogue 1943  pour les TORIC et MARBRIC qui eux sont en pierre et marbre tout autant que les DANSIC et GRAVIC  conçus en verre et plexiglas . Ce cadran avec cette combinaison d’aiguilles avait déjà été emplyé par Jaz pour le réveil 2302 en 1939 .non-identifié (3)

BROSSIC 1967 à 1970

brossic 1967BROSSIC , petit réveil , gamme des Stylites , mouvement mécanique , calibre J . Nouveauté du catalogue 1967/68 à la page 3, réf. 543-11 . Boîtier et socle façon or, « finition diamant » , cadran argenté , vitre en verre bombé , chiffres romains et aiguilles noirs , aiguilles et points lumineux . Diamètre 6,5 cm .

On le trouve disponible dans le catalogue 1969-70 pour la dernière fois .

Son nom sera réemployé en 1978 pour un autre petit réveil.

CUBIC cubiste 1931

cubic 1931 cubiste (4)CUBIC , petit réveil de Luxe , mouvement mécanique , calibre E . Daté sur la patine du calibre de 1931  . Corps en métal chromé , version non lumineuse , aiguilles buildings ,  socle en Jazolite . Format 58 x 58 mm .cubic 1931 cubiste (3)En 1931 le CUBIC fait l’objet d’une audacieuse variante  » cubiste » où les chiffres sont remplacés par des index carrés . Dès lors sa dénomination CUBIC se justifie doublement .Jaz Cubic modernisteil était présenté , en option , en écrin chapelle .cubic cubiste 1931 (dosComme sur les CUBIC n°312 et n°313 son gong était fixé sur le dos . cubic cubiste lx (1)Version  lumineusecubic cubiste lx (2)Le CUBIC a fait l’objet de nombreuses déclinaisons : CUBIC n° 336 et n°337 Art Déco , CUBIC n°302 ,  CUBIC peintures craquelées ,  CUBIC n°308 , CUBIC n°309