SAPIC 1951 à 1961

SAPIC , petit réveil de la gamme Jaz de Luxe, mouvement mécanique , calibre AB , échappement à ancre, 7 pierres , à sonnerie limitable . Présenté pour la première fois dans le catalogue d’octobre 1951, page 14 . Boîtier métal couleur acajou orné de deux filets circulaires façon or , cadran cuivré et pieds coniques en cuivre rouge , version ci-dessus référencée 710-19 . Aiguilles alphas ou aiguilles rectangles  , index et chiffres lumineux , quatre chiffres cardinaux . Diamètre 6,5 cm , poids 205 gr . Sa dénomination SAPIC célèbre la prise en main de la société SAP et de son usine alsacienne par Jaz . Belle longévité puisqu’il restera au catalogue jusqu’en 1961 .
sapic-noir-et-dos

De multiples versions ont été proposées avec de subtiles différences :  comme le modèle ci-dessus  à boîtier noir sans filets sur la tranche , quatre chiffres cardinaux et huit index remplaçant les douze chiffres , aiguilles alphas et non rectangles , cadran noir et pieds coniques en laiton doré  .

         SAPIC 710-61 de 1954 bleu pastel avec deux filets dorés et six chiffres en relief

       SAPIC 710-81 de 1954 noir avec deux filets dorés et six chiffres en relief

Il existait également des modèles à boîtier ivoire et cadran champagne ou boîtier cuivré à cadran « or » .

SAPIC 710-53 coquille d’oeuf sarda jaz 1953 page 23 Le SAPIC noir réf. 5395 est avec l’ALSIC  réf. 5392,  l’EMPIC et le BUTIC réf.5396 fait partie des rares Jaz vendus également en dehors du réseau des horlogers affiliés Jaz , puisqu’on le retrouve à la page 23 du catalogue 1953 de SARDA sans-titre-48

En 1950  Jaz produit 1.400.000 réveils , son usine de Puteaux a dû chasser ses bureaux vers le Siège Social parisien de la rue de la Boétie  , en outre des ateliers ont été ouverts à Annecy et rue Bayen à Paris mais cela ne suffit pas encore . Afin de faire face à son expansion galopante , Jaz prend  la majorité du capital de la SAP -Société Alsacienne de Précision- dont l’usine alsacienne fabriquait les productions de « Carat horlogers de précision » et elle absorbe cette dernière marque  . Jaz fait ainsi une double bonne affaire : elle s’installe en Alsace à Wintzenheim près de Colmar dans son immense usine et hérite des calibres de précision de Carat dont le « 100 »rebaptisé « AB »  à 7 pierres et sonnerie limitable .

colmic-dosCe calibre AB  représente une telle innovation avec sa sonnerie limitable – toujours transcrite sous cette forme insistante li-mi-ta-ble – que Jaz fait sa publicité en représentant avec audace et pédagogie le dos , et lui seul , de leurs nouveaux réveils , originalité sans doute unique dans le monde de l’horlogerie ! carat-sapic

Cette prise de contrôle de CARAT et de la SAP aura pour résultat la cohabitation , sur les tarifs Jaz et chez les bijoutiers affiliés , de réveils absolument identiques mais indifféremment estampillés « Jaz de Luxe » ou « Carat horlogers de précisions » équipés des calibres AB,  ex 100, comme le réveil ci-dessus qui est un SAPIC version Carat . Il en est de même pour les  réveils qui ont la même origine alsacienne et présentés en même temps : le COLMIC  dont le nom rend hommage à COLMAR et l’ALSIC qui célèbre l’ALSACE , nouvelles ville et région d’implantation  pour Jaz . L’arrivée de ce calibre AB dans le giron de Jaz induit l’apparition d’une nouvelle gamme de réveils les « Jaz de Luxe » dont ces trois réveils sont les pionniers .

Les boîtes ne se différencient que par leurs marques respectives Jaz et Carat .

En revanche on notera que les pieds torpilles des versions CARAT sont creux alors que celles des Jaz sont pleins

à partir de 1954 sont proposés en option trois types d’écrin : cette gaine en maroquin rouge comprenant deux sangles pour fixer les pieds fuseau du SAPIC , réf . E.EN19 ou la même en cuir façon croco couleur havane , réf.E.EN30 , et enfin une boîte en polystyrène ivoire réf.E.EEB78 .pub 1952 Réalitéspublicité pleine page Réalités , 31,5 x 23,5 cm , photo A. Berguglian . Ces  trois réveils de Luxe  correspondaient parfaitement au lectorat de Réalités qui était la revue illustrée la plus influente et la plus lue entre les années 1950 et 1970 . Avec son dos carré , son impression en quadrichromie , d’un prix élevé – 590 francs en 1956 –  Réalités  accordait une large place à la photographie , une grande importance au choix des couvertures et à la qualité de ses encarts publicitaires .( voir notre analyse d’une autre publicité de 1952)sapic colmic carlic francic raffic PM n°299 Déc 1954publicité Paris match n° 299 , déc .1954  , tiers de page sapic coticPublicité presse 1954 Reader’s Digest 18,5 x 13,2 cm curvic sapic publicité pour deux Jaz de Luxe , où l’on notera l’absence de prix indiqués   tarvic sapic torpic pub 1957publicité 1957 sapic cotic balic pub 1957publicité 1957 format 23,5 x 9 cm sapic cotic pub                         La dénomination SAPIC sera réattribuée en 1977 à un réveil en plastique .

SAPIC 710-19 et son coffret     

TOURIC (1940 à 1942)

Touric.jpglunette chromée

touric jaz (2) (Copier)lunette émaillée blanc                                                                                                              TOURIC , grand réveil ,  gamme des Pendulites , mouvement mécanique, calibre 1D. Présenté dans le catalogue de 1942 à la  page 5  . Boîtier en Jazolite thuya , lunette en métal chromée ou émaillé blanc  , vitre en verre bombé , arrêt de sonnerie au sommet , mentions en bas de cadran : Made in France et CIMH , aiguilles alphas . Format 120 x 155 mm , poids 580 gr .touric nl (1)Existe en lumineux réf.470 et non-lumineux réf.471  ( ci-dessus) . Touric collection Sébastien CharlesLe collectionneur Sébastien Charles possède cet exemplaire non-lumineux dont le cadran affiche un croissant isolant la zone centrale et des chiffres pleins .touric-emailleTOURIC lumineux à lunette émaillée .  Touric boîteCette boîte typique des années 40 par sa sobriété contrainte  , voir notre inventaire des boîtes , nous apporte la référence , n° 470 ,  de ce TOURIC non-lumineux .                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                 Modèle à cheval sur deux périodes de la chronologie des logos Jaz , on le trouve avec les deux types d’estampille au cadran , avec ou sans jaseur . Un collectionneur français en possède une belle version artisanale en bois .touric jaz (1) (Copier).JPGModèle de guerre , les platines de son calibre D sont en métal blanc , pour des raisons de pénuries

BARDIC 1958 à 1969

bardic-rouge

BARDIC , réveil de voyage de la gamme des Stylites , mouvement mécanique , calibre 1J . Nouveauté du catalogue de 1958-1959 à la page 10 . Forme portefeuille gainé cuir , lunette et cloche en métal doré , cadran argenté mat à filets « or », chiffres cernés noir, aiguilles alphas , aiguilles et points lumineux , chemin de fer au pourtour , mention made in France en bas de cadran .                                                                                                                                                                                                                   Existe d’abord en cinq couleurs de cuir : maroquin havane clair réf.329-15 ; maroquin rouge réf. 329-25 ; madras façon lézard havane réf.329-35 ; madras façon porc gold réf.329-45 ; madras vert réf.329-55 . Format 7,5 x 8,5 cm , épaisseur 3,5 cm .bardic-dos Le BARDIC est la version bon marché du TARVIC . S’il est très semblable pour le format et l’aspect général , son cadran n’affiche que de simples chiffres peints  : ils étaient rapportés et en relief pour le TARVIC  qui surtout était servi par un calibre AF d’une autonomie de 8 jours , gamme Jaz de Luxe oblige . Le BARDIC ne dispose que d’un simple calibre 1J  de 30 heures de capacité maximum nécessitant deux clés de remontage : une pour l’heure et une autre pour la sonnerie ce qui permet de le distinguer du TRENTIC dont il est le successeur et le sosie sauf au dos puisque son calibre AE ne nécessite qu’une seule clé de remontage .bardicAu catalogue 1961/1962 ne sont maintenus que le 329-15 havane clair ( reproduit ci-dessus) et le 329-25 rouge , toutefois ils font l’objet d’une modification du cadran qui perd ses filets dorés et son chemin de fer au pourtour . Le plus étonnant est que , sur ce même catalogue à la même double page , Jaz propose quatre autres versions du BARDIC  avec encore un autre cadran . La version ci-dessus n’est déjà plus disponible au catalogue suivant .

OLYMPUS DIGITAL CAMERALe BARDIC disposera donc d’un 3° type de cadran ( voir ci-dessus) plus « moderne » et plus » chic » avec un cadran blanc , sans chemin de fer mais avec des douze filets dorés rayonnants depuis le centre vers les index et des chiffres et relief rapportés  . Ils seront proposés en  1961/62 , concomitamment avec la deuxième version du cadran , vue plus haut . bardic cadran noir (2)BARDIC 329-73 cadran noir

BARDIC 329-55 cuir madras vert 

bardic rouge (1)BARDIC 329-75 cadran rouge                                                                                                                                                                                                                                             Ce troisième cadran fera l’objet à son tour de deux variantes en 1963/64 , cadran à fond noir, gainé madras gold façon porc réf. 329-73 et cadran fond rouge qui disparaîtra l’année suivante réf. 329-75.

La modification du cadran va de pair avec un changement du dos cloche dont les inscriptions étaient jusqu’à présent gravées en creux , elles sont dorénavant simplement sérigraphiées

bardic-horbijoIl sera également distribué par HorBiJo ( Horlogers Bijoutiers Joailliers) avec la mention Fabriqué par Jaz  (ci-dessus , à droite) . La dénomination BARDIC sera réattribué en 1983 .                                                                                                                                                                                                                                                                                      Les Jaz dont les noms en deux syllabes finissent , quasiment toujours , en IC  puisent en général l’origine de leurs dénominations d’une caractéristique esthétique comme les boules du BOULIC , de leur forme pour les CUBIC par exemple , de leur couleur à l’instar des VERDIC , voire d’une association avec une autre marque comme le PETRIC avec PETER  , la  LORIC avec LORENTZ et très rarement de leur concepteur  comme le COUTTIC avec Monsieur Frot-Coutaz qui était en 1963 chef du Montage et Bureau des Méthodes de l’usine Jaz de Wintzenheim selon Monsieur Henry Kopfler , son successeur à ce poste . Nous devons à cette même source d’attribuer l’origine de la dénomination BARDIC à Monsieur François BARD , responsable qualité dans cette même usine . Bonne fête Papa carte postaleUn BARDIC  a été employé pour une carte de vœux , voir notre analyse . notice EPetit prospectus de 1960 à 1964.                                                                                                                                                                           Les BARDIC , première et seconde versions , ont fait l’objet d’intenses campagnes de publicités comme en témoignent les exemples ci dessous :Ravic Scintic Bardic 1959 ++publicité pleine page Paris Match n° 785 , avril 1964 , 35 x 26 cm .lantic bardic stilic scintic montricpublicité Paris Match pleine page , 34 x 26 cm .calbric bardicpublicité presse 31,5 x 11,5 cm  . Au cours des années 1960 dans une France qui se voulait majoritairement catholique  , l’ancien nom de « communion solennelle » est progressivement remplacé par celui de « profession de foi » . Elle était considérée comme un rite de passage à l’âge adulte se déroulant en général en Mai et induisait en général un cadeau des parrains , marraines , grands parents au cours du grand festin familial qui suivait la cérémonie religieuse .1958 bardic-picnic l'heure en plein airPublicité 1958 dessin par Jean CHESNOT tarvic bardicpublicité presse 1958 Reader’s Digest , format 18,5 x 13 cm . Le BARDIC est cité mais pas représenté sous son prédécesseur le TARVIC , réveil de voyage de Luxe , autonomie 8 jours , plus onéreux mais esthétiquement très proche pour la première version . bardic tarvicBARDIC et TARIC bardic forzicpublicité presse commune au BARDIC et FORZIC, format 30,5 x 8 cm .bardic tarvicpublicité commune aux BARDIC et TARVIC de 1959calbric bardicPublicité presse 18,5 x 13,5 cm , sans prix indiqués bardic calbric julic pub par chesnotPublicité estivale , Paris Match 1958 , format 35 x 14 cm ; dessin par Jean CHESNOT bardic par chesnotPublicité presse 1958 , version condensée de la précédente , uniquement axée sur le BARDIC .BARDIC 1959 ChesnotPublicité Presse 1959 dessin par Jean CHESNOT bardic scintic couttic pubpublicité presse 34 x 14 cmbardic scintic prestic publicité ELLE magazine , pleine page , format 31 x 23,5 cm tempic vitic ruzic scintic bardic moltic caric darlic vonic quinzic latic volic poelic cristic Oct 1966 Paris Match++publicité Paris Match pleine page pour les photos + 1/3 pour le texte à gauche , 35 x 34 cm bardic tournic croissic pub.jpgpublicité à l’occasion des communions , format 35 x 14,5 cm.Jaz plaira Décembre 1963Publicité double page Jaz plaira Décembre 1963

Ce modèle est visible dans un film de Jean-Luc Godard en 1964.

CHROMIC 1947 à 1956

chromic-192-30CHROMIC 192-30 non-lumineuxchromic 192-33CHROMIC 192-33 lumineux                                                                                                                                                                                                                                             CHROMIC , réveil de la gamme Gros Jaz , mouvement mécanique, calibre H dit silencieux . Présenté dans le fascicule Tarifs F.F. 47 de 1947 . Boîte et cloche chromées qui sont à l’origine de son nom , pieds boules , cadran métal satiné avec chiffres en réserve sur zone bleue , sans bélière , aiguilles alphas noires ou chromées pour le cadran noir  ,arrêt de sonnerie au sommet , chemin de fer au pourtour pour les 192-30 et 192-31 ,  mention CIMH en bas de cadran , mention made in France en haut ou en bas de cadran . Diamètre 9,5 cm , poids 420/430 gr suivant les modèles  .

Existe en trois versions : non lumineux réf. 192-30 , lumineux réf. 192-31 à zone des heures bleue ou  cadran entièrement noir lumineux  pour la réf. 192-33 . Le CHROMIC avait été précédé par le POLIC dont il ne se distingue que par les aiguilles et la date sur le marteau de sonnerie . Dans le catalogue de 1955 , seul le CHROMIC 192-31 reste en vente ainsi qu’en 1956 , la dernière année de disponibilité .

chromic 192-31CHROMIC 192-31 lumineux , cadran blanc , zone des heures bleues, avec mention SILENTIC sous le logoChromic facecadran légèrement différent au niveau des chiffres lumineux , en revanche ils sont semblables avec le premier modèle présenté , ci-dessus , dont il est la version non-lumineuse

                                                                                                                                        Jaz Chromic 4 1949 (19)CHROMIC version du 4° trimestre 1949 avec rare étiquette au double jaseur .                                                                                                                                                              Lors de sa sortie en 1947 , la mention  silencieux était absente du cadran , il faut attendre cette même année 1955 pour voir apparaître sous le logo l’inscription SILENTIC qui était la nouvelle dénomination des réveils dotés du calibre H dit silencieux  ; au catalogue on trouve même ce supplément de description  : mouvement tic-tac discret . Ce slogan on le trouvait déjà sur une petite étiquette collée , déjà vue sur un GENIC .                                                                                                                                                                  arretez-les-tamboursLe CHROMIC à cadran noir a décroché un petit rôle dans le film « Arrêtez les tambours «  de Georges Lautner en 1961 . Il apparaît également dans un publicité pour Vichy-Etat en 1957Jaz Chromic 4 1949 (2)anatomie du CHROMIC du 4° trimestre 1949Jaz Chromic 4 1949 (7)Ce cadran semble doré ou s’agit il d’un jaunissement parfaitement réparti ? Difficile à déterminer , les catalogues n’en font pas état , ne permettant pas de trancher .Jaz Chromic 4 1949 (6)Sur cette photo rasante , on constate que Jaz ne lésinait pas sur le radium qui garnit les chiffres qui sont bombés de matière radioactive , le Radium qui les rendent lumineux . Cette matière était dangereuse pour les poseuses qui ne prenaient pas de précautions , pas pour les acheteurs qui ne les portent pas sur eux , contrairement à une montre qui est porté au poignet et en raison d’une concentration radioactive trop faible . Jaz Chromic 4 1949 (8)Exceptionnellement la date portée sur le battant du marteau est orientée du côté du dos , en facilitant la lecture , d’ordinaire les chiffres sont frappés à froid côté cadran , ce qui contraint à un démontage complet pour découvrir cette date .  En l’espèce 4.49 signifie : 4° trimestre 1949 .Jaz Chromic 4 1949 (1)Pour démonter un CHROMIC , il faut dévisser le bouton d’arrêt au sommet , sans frotter le carénage si l’on s’aide d’une pince Jaz Chromic 4 1949 (4)Le cache poussières , à gauche , s’encastre sur le bloc du calibre H Jaz Chromic 4 1949 (5)Cache poussière enclenché dans le bloc du calibre , il faudra introduire un tournevis dans l’encoche pour le libérer ; sans l’enfoncer trop profond au risque de toucher les rouages du calibre , évidemment . Le trou rond , que l’on voit en bas , est celui du bouton de l’arrêt de sonnerie .Jaz Chromic 4 1949 (13)par cette fenêtre oblongue , le battant du marteau de sonnerie vient frapper le dos clocheJaz Chromic 4 1949 (16)l’épais dos cloche , à droite , sera fixé sur le réveil et le marteau viendra le frapper pour une sonnerie qui ne sera pas silencieuse : au contraire ! sonnerie cristalline , certes , mais puissante …

à gauche , le cache poussières du calibre D est boulonné sur les platines du calibre . Sur le calibre H à droite , on constate que le cache poussière est encastré , les boulons n’y sont pas fixés .

Jaz Chromic 4 1949 (12)ATTENTION:  les pieds boules des CHROMIC , contrairement  à d’autres Jaz , sont rivetés ; n’essayez donc pas de les dévisser .Jaz Chromic 4 1949 (11)Pour le remontage , il faut d’abord pauser la vitre au fond puis la réserve qui va maintenir la cadran à distance du verre pour laisser la place aux aiguilles de tourner .Jaz Chromic 4 1949 (17)dos sans clefs , ni boutons Jaz Chromic 4 1949 (18)

Boîte de CHROMIC portant la référence 192-33 pour un modèle à cadran noir ; la date de production , qui est en général indiquée en bas à droite , est illisible . Format 11 x 10 x 7 cm .

Publicité Paris Match Mars 1957 demi-page 34 x 14 cm, pour Vichy-État. ( Don du collectionneur Marc Barat ) Ce n’est pas notre scan qui est flouté ou votre vue qui est trouble, c’est bien la photo par Draeger qui est volontairement ondulée pour figurer les brumes du réveil.
Publicité Octobre 1952 si l’on songe que Jaz fabrique aussi des réveils dont le tic-tac ne s’entend pour ainsi dire pas le GENIC , le CHROMIC

TERNIC 1966 à 1970

ternic TERNIC , grand réveil , gamme des Stylites , mouvement mécanique , calibre J . Nouveauté du catalogue 1966/67 à la page 2 , référencée 538-11  . Corps en fer forgé noir sur socle , mention Made in France en bas de cadran , cadran blanc soleillé ,  aiguilles alphas , aiguilles et points lumineux . Format 9 x 20 cm . Sa forme de lanterne est à l’origine de son nom .ternic dos Disponible jusqu’au catalogue 1969/70.

NEBRIC 1960 à 1962

nebric-copierNEBRIC , réveil , gamme des Stylites , mouvement mécanique , calibre J , arrêt de sonnerie au dos . Nouveauté du catalogue 1960/61 à la page 15 , référencée 313-11 . Boîtier à quatre colonnes pleines finement cannelées en laiton massif , cadran argenté, chiffres en relief et aiguilles  dorées , aiguilles et points lumineux , aiguilles alphas , chemin de fer au pourtour , mention made in France en bas de cadran . Dimensions: 8 x 9,5 cm . Cerné de ses colonnes , le NEBRIC reprend le style initié par le TIARIC en 1957 , puis l’ANNIC . Ces modèles à 4 colonnes pleines disparaissent tous du catalogue en 1962/63  au profit de modèles moins néoclassiques .

COURBIC 1956 à 1957

COURBIC , réveil , gamme des Stylites , mouvement mécanique , calibre J . Nouveauté du catalogue 1956 à la page 8 . Les trois versions du COURBIC sont concomitamment disponibles en 1956/57. Diamètre 8,5 cm . Les COURBIC ne sont déjà plus au catalogue 1958/59 , ils apparaissent donc uniquement aux catalogues 1956 et 1957 . Le nom de COURBIC est réattribué en 1977 à une horloge murale .

courbicCOURBIC 343-23

Boîtier découpé bleui sur fond « or » , cadran argenté mat , quatre chiffres cardinaux et huit points d’heures cunéiformes dorés en relief , aiguilles alphas noires , aiguilles et points lumineux , pied en U .courbic 2COURBIC 343-35                                                                                                                                                                                                                                                        Boîtier découpé argent sur fond or , quatre chiffres cardinaux rajoutés et huit plots dorées en relief ,  pieds boules à la place du pied en U , aiguilles spécifiques , aiguilles et points lumineux .

COURBIC 343-11

Boîtier étoilé argent à douze points sur fond noir, lunette dorée avec vitre bombée biseautée en verre , cadran argent , six  chiffres et six index cunéiformes bruns , aiguilles alphas noires , aiguilles et points lumineux                                                                  

Le collectionneur Marc Barat nous a confié la photo de ce modèle non-référencé en sa possession . En présence d’un exemple inconnu se pose toujours la question de sa validité avec la possibilité d’une hybridation par l’emprunt d’un cadran à un autre Jaz . Sauf que dans ce cas précis , il s’agit d’un cadran tout à fait inédit , excluant tout doute : prototype , essai , etc. de toute évidence ce Jaz est aussi rare qu’authentique .
Publicité 1956 . C’est la version 343 – 35 avec ses pieds boules qui est reproduite .

 Suivant les modèles , un pied en U ou cette patte et ses petits pieds boules servent de socle